RSS
RSS



 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR
Scénarios attendus

Carol Danvers, Vladimir, Dominic Fortune, Elyanna Skowalski,
Richard Rider & Alexi Shostakov sont très attendus.

Partagez|

Today's another day to find you ||Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 228
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Today's another day to find you ||Thomas Jeu 28 Juin 2018, 13:42


Today's another day to find you
Thomas & Jessica

« Shying away, I'll be coming for your love, okay? »
7 septembre, début de soirée

Je n’aime pas mentir, ça ne fait pas partie de moi, c’est quelque chose de contre nature. Pourtant, avec Thomas, je n’ai pas eu le choix car il s’agissait là de quelque chose de bien plus important que ma petite personne. Je ne pouvais pas expliquer à cet inconnu que je venais du futur et que j’avais des super pouvoirs. A vrai dire, je ne suis pas certaine qu’il en soit actuellement conscient, mais une chose est sûre, il a bien compris que je n’étais pas perdue le soir où nous nous sommes rencontrés et que je ne cherchais pas mes cousins. J’ignore ce qu’il a vu, ce qu’il a compris aujourd’hui, mais c’est un peu trop pour un seul homme.

Une fois les discussions avec le reste du groupe terminées, j’ai décidé d’assumer l’entière responsabilité de ce cher Thomas Hunt. Il avait été ramené jusqu’ici par Thor, mais je ne pouvais pas lui demander de s’occuper de lui. Thor est Thor, c’est un dieu d’Asgard, il attirerait davantage l’attention sur lui que si je me charge de ce civil moi-même. De plus, je lui dois probablement quelques explications, je me dois de répondre à ses questions s’il en a à son réveil. Je l’ai donc porté sur mon épaule jusqu’à l’appartement que je partage avec Carol. Ce n’est qu’une histoire de quelques heures, le temps qu’il retrouve ses esprits et qu’il sache où aller après tous ces événements.

Après plusieurs heures, j’ouvre les yeux dans ma chambre, je suis assise sur la chaise que j’avais installée à côté de mon lit. Sur ce dernier est allongé Thomas Hunt. Cela fait plusieurs heures et il n’est toujours pas sorti de son sommeil. Son cœur bat normalement, il semble respirer sans problème, il doit juste être complètement épuisé par tout ce qu’il s’est passé et par tout ce qu’il a vu. Je tente de me mettre à sa place, d’imaginer comment j’aurais réagi si un héros de la nation supposé mort apparaissait soudainement face à moi. En réalité, je pense que je n’aurais pas eu une mauvaise réaction, j’ai appris à vivre dans un monde où tout est possible. J’ai été enlevée par des skrulls, alors après ça, je pense que l’on peut me faire avaler n’importe quoi, ça ne m’étonnera pas le moins du monde. Nous ne sommes pas à la même époque, le surnaturel n’est pas chose courante, les technologies sont loin d’être suffisamment au point pour que tout cela soit normal. Je ne peux m’empêcher de l’observer en train de dormir, plus je le regarde, plus je me rends compte qu’il ressemble à Jerry. Alors forcément, je ne peux que me dire qu’il est un ancêtre de l’homme que j’ai connu dans le passé – ou dans le futur, plutôt.

Soudain, il semble enfin se réveiller. Ses yeux ne sont pas totalement ouverts mais il bouge, c’est déjà bien plus que ce qu’il a pu faire depuis toutes ces heures. J’attrape sa main que je serre fort pour lui faire comprendre que je suis là.

« Tout va bien, Thomas. Vous êtes en sécurité ici. C’est moi, Jessica. »

J’ignore s’il a fait de mauvais rêves, s’il a revécu ce qu’il s’est passé, j’ai toujours peur d’avoir à faire face à quelqu’un de traumatisé par ses rêves, alors je le rassure, dans le doute.
(c) DΛNDELION


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t295-thomas-j-hunt-ton-souri
ThoGio
MISSIVES : 638
FT. : Cole Sprouse
AKA. : Tom
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : Quelque part dans NY
COPYRIGHT : Orion
DATE D'ARRIVÉE : 25/12/2017
ZONE LIBRE :
Je possède un Coup de pouce de Fate, Mettre un perso en avant et même bis, une annonce une Annonce bis en barre défilante et un scénario. Les dés se sont montrés généreux !
ThoJess

Message Sujet: Re: Today's another day to find you ||Thomas Sam 30 Juin 2018, 22:38


Today's another day to find you
Thomas & Jessica

« Shying away, I'll be coming for your love, okay? »
7 septembre, début de soirée

Beaucoup de choses étaient survenues ces derniers temps. Ces choses là étaient parvenues à me blesser à la jambe, au bras, et à d’autres endroits que je n’étais pas encore arrivé à discerner dans la douleur ambiante. Le temps était parvenu à boucher les voies de sortie du sang, me laissant légèrement anémié, mais rien qui ne me tuerait dans l’immédiat. Je m’étais en quelque sorte stabilisé naturellement, une sorte de résistance physique qui me venait tout droit de la guerre, là où le corps ne peut plus se permettre d’être guéri aussi bien que par un docteur, dans le calme d’une ville en paix avec ses voisins – si on veut. Le choc moral avait cependant mis à bas ma conscience, me plongeant dans un sommeil qui se devait aussi aux blessures, certes. Mais aussi à mon impression d’halluciner dans tous les sens, d’être face à des êtres qui devaient être morts, d’être face à une femme qui ne devrait pas être là, bien qu’elle n’ait pas dit la vérité depuis le départ.

Je reprenais conscience petit à petit, sans ouvrir les yeux, car je sentais à travers mes paupières une lumière qui pourrait me faire du mal si je la laissais rentrer dans mes pupilles. J’étais groggy, ma gorge me faisait mal, sans parler du reste. Je sentis une main – de femme il semblerait – dans la mienne, et cette voix que je connaissais déjà, me dire que tout allait bien, que j’étais en sécurité, que c’était Jessica. Evidemment. De toutes mes hallucinations, il fallait que celle-ci soit réelle… Car j’avais refait le fil des événements passés dans mes rêves – cauchemars. J’avais revu Aedan, j’avais revu cet homme qui fabriquait du feu de ses mains, j’avais revu cet homme se pensant Thor et ayant visiblement des capacités dignes d’un véritable Thor Odinson…

Je me sentais presque heurté. Ce qui était le cas, physiquement. Mais aussi mentalement. Brusqué par les péripéties d’une pièce étrange, sans fil conducteur, sans fil rouge. On me balançait des visages, des informations étranges, des visions encore plus étranges – j’avais bien vu un petit arbre prononcer des mots étranges dans le fond non ? Ou pire, ces hommes habillés comme dans ces comics que je lisais en secret avec Gio, mon cousin, dans le dos des parents ? Des capes, on se demanderait bien où était les épées ? Oui, j’étais heurté.

« J’imagine que vous avez trouvé vos cousins. Les… Parker, n’est-ce pas. »

Je me doutais depuis le départ que son histoire était étrange, cependant, il fallait avouer que l’humour noir était surtout symptomatique du fait que j’étais totalement paumé – perdu n’était pas assez fort comme mot – au milieu de tous ces hommes qui déclaraient venir du futur. Cela allait à l’encontre de toutes les choses auxquelles je croyais… Au final, son mensonge de départ me paraissait totalement dérisoire, et je le fis comprendre d’un simple geste las de la main, de laisser tomber. J’avais une question bien plus importante, que je posai en tournant la tête vers la source d’origine de parole, ouvrant les yeux doucement :

« Qu’est-ce qu’il se passe ici ? »
(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 228
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: Today's another day to find you ||Thomas Dim 22 Juil 2018, 12:37


Today's another day to find you
Thomas & Jessica

« Shying away, I'll be coming for your love, okay? »
7 septembre, début de soirée

J’appréhende tellement son réveil. Je ne saurai pas quoi dire et surtout, j’ai peur d’affronter son regard, de lire en lui une énorme déception. Je sais ce que c’est que d’être déçu par le mensonge. Comment tout lui dire ? Comment dire la vérité lorsqu’on est censés la préserver ? Je ne sais pas ce qu’il a compris aujourd’hui, j’ai peur d’en dévoiler plus qu’il n’en sait déjà. Je me souviens que trop bien du regard de mes camarades lorsque je suis revenue de cet enlèvement par les skrulls. Je me souviens de la déception alors que tout ce qui avait été fait n’était pas de moi, simplement d’une personne qui s’était fait passer pour moi. Je déteste décevoir mon entourage, ça me fait tellement mal. Je ne le connais pourtant que très peu ce jeune Thomas Hunt. J’ai passé suffisamment de temps avec lui, pourtant, pour que l’idée de le décevoir ne m’affecte.

Il revenait donc à lui et je lui tenais la main, il n’ouvrit pas les yeux tout de suite, sûrement par peur d’être ébloui. Il prononça alors quelques mots, des mots aiguisés qui se dirigeaient tout droit là où ça faisait mal. J’avais prétendu être à la recherche de mes cousins Parker et à en juger le ton qu’il employait, il avait bien compris que ce n’était qu’un mensonge. Je me mordis la lèvre à en presque saigner tant je m’en voulais. Je ne savais s’il était sage de répondre. Je voulais lui dire que ce n’était pas totalement un mensonge et que s’il voulait je pouvais lui présenter Peter Parker qui est comme un petit frère pour moi, presque comme un fils, même. Je demeurai donc silencieuse. Un silence qui en disait long, la tête baissée, honteuse. Comment rattraper tout ça ? Je ne pensais pas qu’il découvrirait la presque vérité aussi rapidement, j’avais surtout pensé qu’on se reverrait une ou deux fois avant que je ne disparaisse pour de bon et que je n’aie jamais à m’expliquer.

Il fit un geste de la main signifiant simplement qu’il valait mieux laisser tomber et que les explications étaient inutiles. Il finit par ouvrir les yeux en tournant la tête vers moi et il demanda ce qu’il se passait ici. Est-ce que j’étais la mieux placée pour tout lui expliquer ? Je ne suis pas certaine. Il fallait quand même que je dise quelque chose, mais je ne voulais pas en dire plus que ce qu’il savait déjà.

« C’est encore assez flou pour nous tous. On vient de très loin, pour faire simple. On cherche à réparer quelque chose du mieux que l’on peut mais on ne peut pas le faire aussi facilement qu’on l’espérait. »

Je ne pouvais pas lui dire qu’on venait du futur. Peut-être l’avait-il compris de lui-même mais je ne pouvais pas me résoudre à mettre des mots clairs sur la situation.

« En ce qui concerne Times Square, la situation nous dépasse également mais nous connaissons quelques-uns des auteurs de tout ce qu’il s’est passé. Tout ce que je peux vous dire c’est qu’on essaye de les arrêter. »

Je lui disais ça de manière solennelle et surtout de manière à ne pas trop en dire. Ça restait flou et adaptable à une situation normale. Après tout, il valait mieux qu’il pense qu’on était une organisation secrète plutôt qu’il ne comprenne que nous n’étions pas de la même époque.

« Je suis désolée… »

Je ne précisais pas la raison pour laquelle je lui disais ces mots, je pense qu’il était suffisamment intelligent pour comprendre que j’étais désolée de lui avoir menti.

(c) DΛNDELION


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t295-thomas-j-hunt-ton-souri
ThoGio
MISSIVES : 638
FT. : Cole Sprouse
AKA. : Tom
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : Quelque part dans NY
COPYRIGHT : Orion
DATE D'ARRIVÉE : 25/12/2017
ZONE LIBRE :
Je possède un Coup de pouce de Fate, Mettre un perso en avant et même bis, une annonce une Annonce bis en barre défilante et un scénario. Les dés se sont montrés généreux !
ThoJess

Message Sujet: Re: Today's another day to find you ||Thomas Ven 27 Juil 2018, 00:01


Today's another day to find you
Thomas & Jessica

« Shying away, I'll be coming for your love, okay? »
7 septembre, début de soirée

J’avais attendu les explications, et au final, même pour elle c’était flou. Cependant, venir de très loin, c’était un euphémisme pour le futur, il semblerait… Parce que j’avais bien entendu ça, en sous-entendu évidemment, mais je n’étais pas idiot. Je savais encore ce que mes oreilles pouvaient capter. Et voir un homme mort face à moi… Cela faisait partie des choses que j’aimerais comprendre. Plus tard. Dans tous les cas, cela confirmait mes pensées.

Elle parla ensuite de Time Square, réveillant encore mes inquiétudes. Mes parents, ma sœur, mon cousin, tous étaient normalement hors du secteur, mais enfin, est-ce qu’ils étaient réellement en sécurité, désormais ? Je ne pouvais pas les imaginer sous des décombres, cela ne faisait que réveiller une paranoïa qui n’allait rien arranger. J’irai à leur recherche, une fois sur mes deux pieds.

Cependant, cela me fit tiquer. Ils allaient arrêter les auteurs de ce crime ? De ces crimes, même ? Est-ce qu’ils étaient compétents ? Je voulais dire… Un voyage dans le temps dépassait déjà l’entendement, je n’osais vraiment y croire, alors même que quelque part, je semblais déjà avoir accepté ce fait, mais qui étaient-ils ? En quoi étaient-ils ceux qu’ils fallaient pour arrêter ces personnes ? Si c’étaient des personnes… Car je n’avais vu que des monstres, des choses étranges, qui détruisaient comme s’ils étaient des enfants face à leurs jouets.

J’étais plongé dans mes réflexions, à essayer de rendre tout ce tableau logique, quand elle s’excusa, pour le mensonge. J’aurais voulu lui en vouloir, mais de ce que je constatais… C’était ce mensonge, finalement innocent, ou la vérité, qui m’aurait certainement poussé à la rejeter. Je savais ce que c’était, d’être rejeté. Et le mensonge… J’étais acteur. Je vivais du mensonge.

« Je suppose que je ne peux pas vous en vouloir pour ce mensonge. Il semblerait que ce soit plus grand que nous. »

J’avais la sensation d’accepter avec une facilité déconcertante tout cela mais… Je ne réalisais pas vraiment, sûrement. J’étais perdu, et ces explications n’étaient pas très précises. Refuser tout cela en bloc demanderait bien trop d’énergie, que je n’avais pas là maintenant. Je me sentais un peu mieux que lorsque j’étais dans cette pièce, mené par Thor – était-ce réellement un Dieu ?... L’un de ces Dieux dont on lit les exploits dans les livres ?

En baissant les yeux vers ma jambe, je notais qu’un bandage avait été installé à ma jambe. Adieu ce pantalon… Enfin, ma vie supplantait clairement l’existence de ce vêtement. Je me redressai un petit peu mieux, malgré cette douleur au dos, résultant de mon vol plané.

« Je suppose que je suis toujours dans ce bâtiment où Thor m’a déposé ? D’ailleurs, juste entre nous… Il est vraiment Thor, ou je deviens fou ? » Bon, j’avais peut être besoin d’un peu d’explication. Thor, je l’avais rencontré de prime abord chez Moïra, et j’en venais à me dire qu’il n’était peut-être pas un acteur, peut-être. Mais… « Non, ne répond pas. Juste, où sommes-nous ? Il faut que je retrouve ma famille. » C’était là ma priorité, celle qui faisait que je devais me bouger. Aller à la rencontre de ceux que j’aimais, ceux qui étaient peut-être dans… Non. Le déni, c’était une bonne politique.
(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 228
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: Today's another day to find you ||Thomas Hier à 12:37


Today's another day to find you
Thomas & Jessica

« Shying away, I'll be coming for your love, okay? »
7 septembre, début de soirée

Comment empêcher la culpabilité de m’envahir ? La culpabilité et la honte, voilà deux choses que je ressentais à cet instant, alors que j’étais dans ma chambre à tenir compagnie à cet homme rencontré quelques jours plus tôt. Je détester mentir, c’est un fait, mais comment aurais-je pu faire autrement ? La seule solution aurait été d’envoyer balader cet homme le soir de notre rencontre mais sans vraiment savoir pourquoi, j’avais ressenti l’envie et le besoin de lui parler bien que tout n’avait été que mensonge – ou vérité améliorée pour la situation, disons. J’avais tenté au mieux de le rassurer sans lui en dire plus que ce qu’il avait pu deviner. A quel point était-il au courant de la situation ? Je l’ignorais et je ne voulais pas faire davantage de gaffe. Tout ce qu’il pouvait savoir c’est que j’étais plus que désolée de ne pas lui avoir dit la vérité.

Etrangement, il sembla comprendre ou du moins ne pas m’en vouloir. Pas totalement, en tout cas. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres, libérée d’une partie de cette honte et de cette culpabilité, mais pas entièrement, il ne faut pas exagérer. Je sentais qu’il n’était pas totalement convaincu, mais il disait ne pas pouvoir m’en vouloir.

« Il m’a fallu du temps avant d’accepter cette réalité. »

Je n’avais rien dit de concret mais c’était comme s’il avait compris la complexité de la chose. Je préférais ne pas avoir à mettre de mots sur la situation pour ne pas me faire remonter les bretelles par Steve.

Il ajouta ensuite supposer être encore dans ce bâtiment dans lequel il avait été déposé avant de me demander si Thor était vraiment Thor. Je ne pus m’empêcher de rire. Après tout, je pouvais peut-être lui avouer que, oui, Thor est bien Thor. Il me croirait ou non, ça ne changerait pas grand-chose à la situation, mais il se reprit, disant que finalement il ne voulait pas savoir. Visiblement, la situation le dépassait bien plus qu’il ne pensait. Je me demande alors comment je réagirais à sa place, si j’avais vécu à cette époque-là, que je n’avais pas passé une seule seconde dans l’accélérateur génétique et que je croisais une bande de guignol comme nous sommes. Difficile de me mettre à sa place, je dois l’avouer, mais je ne peux qu’imaginer que c’est assez difficile à accepter lorsque l’on a pas de bandes dessinées, de films ou autres médias évoquant la possible existence de super-héros. Hormis Captain America, ils ne doivent pas avoir beaucoup de références.

« Nous sommes effectivement toujours dans le même bâtiment, à Downtown Manhattan. Je comprends que vous ayez envie de retrouver votre famille et je vous promets de vous aider pour ça, mais pour le moment vous devez vous reposer. »

Lui dire qu’il ne serait pas en sécurité dehors l’inquiéterait davantage. Ça ne doit pas être facile de ne pas savoir où se trouvent les membres de sa famille, surtout sans téléphone, sans messages instantanés, tout est plus complexe.

« Ils étaient vers Time Square au moment de l’incident ? »

Qu’ils y aient été ou non, rien ne prouverait qu’il leur soit arrivé quelque chose, mais j’espérais au plus profond de moi que cet homme à qui j’avais menti lâchement n’allait pas connaître de malheur à cause de nous. Je ne pourrais le regarder en face si tel était le cas, il m’en tiendrait forcément responsable.

(c) DΛNDELION


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Today's another day to find you ||Thomas

Revenir en haut Aller en bas

Today's another day to find you ||Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» What 's the date today ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: New York City :: Manhattan :: Downtown :: Bâtiment des Docks-