RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR

Partagez|

Come a little bit closer. | father & son

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 378
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki, Katheryn Winnick en Helga)
COPYRIGHT : SWAN (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora & Natalia A. Romanova.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Come a little bit closer. | father & son Lun 14 Mai 2018, 18:46

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Ils avaient merdés. C'était du gros n'importe quoi et encore il était large sur le "n'importe quoi". Il voulait les amener à un point précis où il y aurait un gros bordel, les blesser, les choquer, les marquer. Il ne doutait pas que ce dernier point soit réalisé mais honnêtement, même lui reconnaissait que ce plan tenait tout sauf du génie sur l'instant. Il aurait aimé pouvoir avoir le courage de prendre Thor entre quatre yeux, lui parler, l'engueuler même. Alors que les frères étaient restés derrière l'un avec l'autre. Thor savait-il ce qu'il se tramait à l'intérieur et pourquoi les autres étaient partis sans lui ? Peut-être devrait-il lui demander mais il songeait que oui, il savait.

Tant de colère, de rage, c'était mauvais. Cette envie de tout briser, tout exploser, tout détruire, il n'y avait aucune raison pour qu'il soit le seul à souffrir et il était hors de question qu'il soit le seul à souffrir. S'il tombait, ils tomberaient tous avec lui.

Il avait une nouvelle apparence, pour se donner un nouveau genre. Il s'était réfugié sur un toit de la ville, après tout ce bordel. Il riait nerveusement, c'était les nerfs qui lâchaient complètement en voyant de là où il était la fumée qui s'élevait après son massacre. Un fou rire nerveux parce qu'il pétait complètement les plombs et qu'il en tombait à genoux au sol, à s'en tenir le ventre d'une main et se retenir de tomber complètement au sol de son autre main en appui sur le sol dur du toit de cet immeuble. Un rire nerveux à en venir aux larmes. Un regard fou, perdu. Méconnaissable même pour qui connaissait Loki. Pour finalement se laisser tomber front sur le sol toujours en riant comme un pauvre fou. Cela devait durer plusieurs minutes comme ça avant qu'il ne finisse par s'allonger sur le dos, les larmes coulant, ses yeux complètement rouge tandis qu'il regardait le ciel.

Que fais-tu là, fils ? Tu es venu voir dans quel état victorieux était ton père ?

On pouvait dire ce qu'on voulait de Loki mais mauvais père n'entrait pas en ligne de compte. Enfin. Avec Narfi, si, mais avec ses enfants dits monstrueux ? Non. Il les aimait tendrement et avait fait plus pour sa progéniture que pour n'importe qui. Et quel père ne reconnaîtrait pas son enfant ? Il sentait la proximité de Fenrir. Viens ici, approche toi. Il restait allongé quelque secondes de plus puis finissait par se relever et s'asseoir, croisant ses jambes. Les yeux toujours rouge même sous cette apparence féminine, il ne souhaitait pas prendre de risques inutiles. Ou alors peut-être que si, au point où il en était, il pouvait bien reprendre sa véritable apparence. Ce qu'il faisait.

Des cheveux noirs décoiffés et sales, des cernes bleues-violettes, des yeux verts, des joues creusées et un teint plus blanc que la neige. La déchéance d'un dieu qui pensait tout avoir mais qui n'avait plus rien.
(c) DΛNDELION


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir Lokison
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t763-fenrir-lokison-the-demo

MISSIVES : 378
FT. : Michael Fassbender
COPYRIGHT : Moi (avat) ROGERS. (signa)
AKA. : Le loup de Fenrir
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York.
MULTIFACE : James B. Barnes & Adrian Krueger & Peter J. Quill & Melody E. Campbell
DATE D'ARRIVÉE : 27/03/2018
ZONE LIBRE :
...


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Mer 16 Mai 2018, 01:36

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Il aurait pu en profiter et raser un autre quartier de cette ville Midgardienne, profiter du fait que son père devait attirer les héros ailleurs et sans doute toute la police de la cité. Bon, d'accord le faire profil bas aurait un peu été foiré puisqu'il aurait dû reprendre sa forme naturelle. Mais cela ne s'est pas fait et il est resté en retrait, ce qui ne veut pas dire qu'il n'a pas observé les choses de loin. C'est même tout à fait ce que le loup a fait, observer de loin et se délecter de ce qu'il a pu voir sauf que de ce fait, il est loin d'avoir tous les détails.

Une des raisons qui le fait maintenant chercher où son père a pu trouver refuge et pour ça, Fenrir a un sixième sens, il peut trouver Loki sous n'importe quelle forme et dans n'importe quel endroit. Et c'est sur le toit d'un immeuble de cet endroit que son père a trouvé refuge, qu'à cela ne tienne. Le loup s'empresse de filer et de grimper les escaliers qui débouchent sur le toit. C'est le rire dément de Loki qu'il peut entendre largement avant de pouvoir le voir...allongé sur le toit. Peu habitué à le voir ainsi, Fenrir reste en retrait sur le moment à l'observer, la tête légèrement penchée sur le côté. Avant que son père ne le remarque, un claquement de langue en réaction, un pas de ça avec moi . Dans le sens que Loki peut user de ce genre de remarques avec les autres mais certainement pas avec son fils, ce n'est pas Fenrir qui va le juger et compagnie.

- Un fils ne peut-il pas simplement venir voir son père ?

Approchant tout en lui répondant, le suivant du regard quand il se redresse avant que Loki ne le regarde.

- Mais je mentirai si je disais que je ne voulais pas savoir si tu étais satisfait, j'ai ma réponse.

Par tous ses poils, dans quel état ils ont mis son père. Fenrir hésite à reprendre forme animale, adopter sa forme de loup ordinaire, une semaine qu'il est sous forme humaine et il n'aime pas ça. Sans compter que pour venir se coller à son père ça serait plus simple. Tant pis les considérations, ils sont seul après tout et si Loki reprend sa forme Asgardienne, il ne va pas rester ainsi. Un pas en avant en humain, le pas suivant le loup ordinaire a pris sa place. Dit loup qui vient se coller dans les jambes de son père et poser son front sur celui de Loki. Prends du repos contre moi. Rassures toi dans ma fourrure. Je suis là.

Reculant sa tête après une bonne vingtaine de seconde pour le fixer, attendant la suite. Dis moi tout. Qu'est-ce qu'il y a père ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 378
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki, Katheryn Winnick en Helga)
COPYRIGHT : SWAN (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora & Natalia A. Romanova.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Mer 16 Mai 2018, 02:14

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Il avait ces airs fous qu’il ne pouvait plus étouffer plus longtemps. Il affichait son vrai visage, sa vraie personnalité, l’être derrière le masque. C’était son fils qui l’avait trouvé. L’un de ses fils. Loki avait bien des défauts qu’il reconnaîtrait mais il estimait qu’il avait su éduquer ses enfants ; il ne les avait jamais restreints mais au contraire, encouragés à être qui ils voulaient être, qui ils devaient être. Moquez-vous des différences, cela vous rend unique là où les autres sont tristes, fades à en mourir. Ses enfants étaient parfaits à ses yeux et il les aimait tous tendrement.

Il avait bien entendu le claquement de langue et en avait souri. Sa chair et son sang qui s’y essayait. Oui, fils. Je sais. Je te connais mieux que quiconque dans tout Yggdrasil et même au delà. Mieux que ta propre mère. Il avait un regard pour son fils qui s’approchait et il souriait davantage en le voyant reprendre sa vraie forme. Il n’avait simplement pas répondu à ses phrases pour l’instant mais voyant le loup arriver.

« Là, je vois mon fils. »

Encore que son fils était le loup géant et non ceci. Une idée lui traversait l’esprit, afin que plus jamais son fils ne soit oppressé avec une lame dans la gueule et des chaînes aux pattes. Mais avant il fermait les yeux en sentant son fils s’approcher ainsi, front contre front. Tant de personnes avaient peur de lui. Tous, à vrai dire. Il reconnaissait pourquoi, il pouvait comprendre. Mais Loki avait le regard d’un père, un regard fier. Un fils adorable... à sa façon. Il fallait le connaître pour comprendre ça.

Loki glissait l’une de ses main dans les poils du loup, une caresse affectueuse dans son cou. Sur la tête ? Cela aurait pu être affectueux mais cela aurait aussi pu être un signe de dominance et il n’y avait pas de place pour ça entre eux. Alors le cou. Fenrir reculait sa tête. Il le regardait, rouvrant les yeux et le fixant. Il comprenait son regard mais ne voulait juste pas répondre à cela non plus. Cela aurait été pathétique et il en avait plus qu’assez, du pathétique. Son autre main venait elle aussi dans la fourrure sombre du loup, disparaissant même sous les poils. Personne aux mondes sinon lui pouvait s’essayer à une telle chose. Il aimait l’idée. Mais c’était au même titre que seul ses enfants pouvaient réellement voir qui était Loki.

« Ils m’ont pris Sigyn. Thor s’est enfuit, mon propre frère m’a abandonné. »

Il énumérait. Il parlait bas, juste pour lui, réfléchissant en même temps. Il parlait bel et bien de Thor comme son frère. Il avait eu beau se moquer de lui toutes ces années, il restait son frère et il l’avait aimé. À sa façon mais il l’avait aimé. Au fond de lui, il croyait que Thor avait toujours su que Loki avait sa propre façon d’aimer. Mais il se demandait aussi s’il était seulement assez intelligent pour comprendre une telle chose. Ah, la vie de famille, toujours si compliquée.

« Je n’ai pas été un père si exceptionnel que je m’amuse à le raconter. Tout ce que j’ai pu t’offrir, mon fils, furent des chaînes. Je veux que l’on profite de cette nouvelle vie ensemble, que l’on rattrape ensemble tout ce que nous avons perdus, toutes ces années. Les autres nous y aideront ou alors nous nous débarrasserons d’eux. »

Loki relevait ses mains, les posant sur les côtés de la tête du loup, rapprochant son visage et déposant un baiser entre ses yeux. Un baiser tendre d’un père à son fils. Presque comme s’il embrassait un enfant.

« Ils se sont moqués de nous. Ils ne resteront pas impunis. Mais avant, mon fils, profitons de notre liberté amplement méritée. »

Il parlait presque pour lui-même à voix haute. Ça lui coûtait plus qu’il ne voudrait bien l’admettre de devoir reculer sa vengeance mais il préférait les harceler et les avoir tous à l’usure.
(c) DΛNDELION


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir Lokison
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t763-fenrir-lokison-the-demo

MISSIVES : 378
FT. : Michael Fassbender
COPYRIGHT : Moi (avat) ROGERS. (signa)
AKA. : Le loup de Fenrir
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York.
MULTIFACE : James B. Barnes & Adrian Krueger & Peter J. Quill & Melody E. Campbell
DATE D'ARRIVÉE : 27/03/2018
ZONE LIBRE :
...


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Mer 16 Mai 2018, 17:21

come a little bit closer
Loki & Fenrir


On lui prête bien des défauts et ça depuis qu'il est né, on lui prête bien des actions qu'il n'a jamais fait ou qu'il a fait. On l'a souvent accusé et remis en question et Fenrir veut bien admettre tout ce qu'ils veulent mais il y a une chose que personne ne peut remettre en question ; son attachement envers son père. Envers ses deux parents même. Mais Loki est sans doute celui qui le connaît le mieux, avec lequel il a passé le plus de temps aussi. Son père est aussi celui qui l'a le plus encouragé à agir comme il en avait envie, est-ce vraiment étonnant alors que le loup en retrousse une babine dans un sourire lupin à la remarque de Loki. Ton fils, oui.

Démon loup. Un des noms qu'on lui donne, est-il vraiment mauvais nature ou l'a t-on fait devenir ainsi ? La question est vaste et il n'y a pas forcément une bonne réponse. Imprévisible et mauvais, oui il l'est et pourtant qui pourrait y croire en le voyant agir avec son père. Cet amour et cette tendresse qu'ils partagent ainsi mais en même temps est-ce qu'ils se livreraient à ce genre de marques d'affection en public ? Quoi que, Loki a passé plus d'une fois ses mains dans les poils de son fils pendant la guerre et personne n'a jamais rien remarqué, ils ne voyaient là qu'un moyen pour Loki de contrôler Fenrir. Tous des imbéciles qui ne savent pas voir les choses telles qu'elles sont.

Sigyn. Son museau s'abaisse légèrement et ses oreilles tombent sur le côté de sa tête ; tristesse. L'épouse de son père était d'une gentillesse et douceur sans bornes même avec le loup qu'il est alors qu'elle aurait pu lui en vouloir d'exister. Chose qu'elle n'a jamais montré à Fenrir. Ils paieront pour ça, sois en sûr père. Thor. Le loup n'a pas encore tout compris de ce qu'il s'est passé entre son père et son oncle, il sait que c'est compliqué entre eux. Mais il a aussi vu certains regards de Loki sur son oncle, assez pour savoir que son père aime Thor à sa manière. Préférant ne pas s'avancer là dessus et avoir une quelconque réaction.

Fenrir secoue brièvement et négativement la tête aux propos suivants, il ne veut pas que son père dise n'importe quoi. Tu m'as gardé en vie et tu m'avais promis ma liberté. Et Loki a tenu sa promesse, certes ça a pris du temps mais son père l'a bel et bien libéré, c'est tout ce qui importe. Cela fait bien longtemps que le loup a compris pourquoi Loki ne pouvait pas le libérer de ses chaînes avant, tout comme il ne lui en jamais voulu. Et quelle meilleure réaction pour la suite qu'un sourire carnassier sur le museau de Fenrir ? Rien ne pourra nous arrêter, ils ne sont rien à côté de nous. Ses yeux se fermant au baiser de Loki, un râle sourd montant du plus profond de son poitrail, un râle que le loup module. Appréciation, satisfaction, contentement, comme un je t'aime muet du fils envers son père.

C'est dans un élan presque dramatique que Fenrir se laisse tomber à moitié sur le sol, à moitié sur son père. Comme un oui ils se sont moqués de nous, tragédie, infamie. Profiter de leur liberté, un excellent programme, bien que le loup doute que ça puisse vouloir dire qu'il va pouvoir reprendre sa véritable forme pour le moment. On commence par quoi ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 378
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki, Katheryn Winnick en Helga)
COPYRIGHT : SWAN (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora & Natalia A. Romanova.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Mar 22 Mai 2018, 11:49

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Il savait ce que les autres diraient. Sigyn n'aurait pas voulu ça, nianiania. On a tous beaucoup perdu, nianiania. On a perdu des frères, on a perdu des fils, on a perdu des pères, bla-bla-bla. Bien, si vous choisissez de ne pas réagir à ces pertes, grand bien vous fasses ; ce n'est pas mon cas. Il avait commencé à agir et il ne voulait pas s'arrêter là, il ne comptait pas s'arrêter là. Juste prendre une petite pause, se faire oublier un temps pour mieux resurgir quand on ne s'y attendrait plus, c'était presque sa marque de fabrique, à force. Quand il voyait son fils se transformer en loup, il lui disait ; là je vois mon fils. Pas cet humain qu'on force à être mais le loup, encore qu'il était petit, là, comparé à celui qu'il était sensé être.

En effet, il n'avait pas tout perdu, il avait toujours la chair de sa chair, le sang de son sang, ses enfants étaient avec lui et à cet instant Fenrir était on ne peut plus près. Il aurait pu piquer une crise, l'envoyer promener, lui demander de ne surtout pas rester là mais il ne s'en sentait pas l'âme, il l'invitait plutôt à venir contre lui, le câliner. Enfin, Fenrir s'invitait mais il le laissait surtout venir à lui au lieu de le repousser. Ils avaient passés beaucoup trop de temps éloignés l'un de l'autre et il aimait trop sa progéniture pour agir avec elle comme il agissait avec tous les autres. Ses mains perdues dans la fourrure réconfortante de Fenrir, tant son odeur purement animale que sa chaleur, tout ceci était réconfortant, pour lui.

Il voyait son fils sourire à plusieurs reprises et il souriait lui aussi, cela aurait pu effrayer de voir ces babines se retrousser pour montrer des dents blanches et parfaitement aiguisées, capables de trancher n'importe qui, n'importe quoi. Mais Loki souriait lui aussi, un sourire qu'il trouvait communicatif. Il connaissait son fils par coeur. Au final, ce n'était pas juste "comme s'il embrassait un enfant" lorsqu'il déposait un baiser entre ses yeux ; c'était carrément ça. Il embrassait un enfant, le sien. L'un des sien. Il aurait pu rester comme ça un moment mais son fils se vautrait sur le côté, lui faisant surtout lever les yeux au ciel puis reposer une main sur lui. Son fils avait, il semblerait, le même amour pour le théâtre que lui.

Nous allons voir avec les humains qui nous ont suivis, ce qu'ils comptent faire, s'ils ont des idées. Puis je leur dirai qu'on va s'effacer un petit temps et continuer nos conneries discrètement avant de tenter un nouveau et gros casse. Si c'est l'argent qui leur manque, j'en téléporterai un ou deux dans les coffres forts d'une banque, ils prendront ce qu'ils voudront. Les humains sont si idiots qu'ils pensent que l'argent fait tout dans leur monde alors si ça peut les faire fermer leur clapets, on passera par là.

L'argent n'était pour lui que du papier, il pouvait fabriquer de faux billets, des illusions d'argent alors que ces humains ne tenaient rien du tout, comme il pouvait voler facilement dans les banques si c'était vraiment un problème. Disons que c'était un faux problème que l'argent, pour Loki, il avait toujours moyen de trouver des solutions. Il jouait avec quelque poils dans ses mains en réfléchissant à ce qu'ils pouvaient faire. En réalité, il n'en n'avait pas la moindre idée. Visiter des musées ? Son fils n'en n'aurait sûrement pas grand chose à faire que regarder des oeuvres d'arts.

On pourrait... Euhm... Je t'avoue ne pas connaître plus que ça ces lieux en fait. Avant il y avait des cinémas et tout le tralala mais ici il ne semble pas y avoir grand chose, ils sont tellement retardés.

Il voulait juste faire quelque chose de relativement original mais sans connaître ce monde autrement qu'en 2012 à New York ou entre 2017 et 2019 dans le chaos total...

On trouvera bien, on a que ça à faire.

(c) DΛNDELION


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir Lokison
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t763-fenrir-lokison-the-demo

MISSIVES : 378
FT. : Michael Fassbender
COPYRIGHT : Moi (avat) ROGERS. (signa)
AKA. : Le loup de Fenrir
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York.
MULTIFACE : James B. Barnes & Adrian Krueger & Peter J. Quill & Melody E. Campbell
DATE D'ARRIVÉE : 27/03/2018
ZONE LIBRE :
...


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Ven 25 Mai 2018, 18:32

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Plus que par simple confort personnel, en reprenant forme animale, Fenrir avait espéré détendre son père et apaiser ses tourments, un tant soit peu. Il lui semble qu'il y parvient quand il voit Loki sourire en réponse à ceux qu'il peut lui adresser. Un moyen aussi de montrer à son père qu'il est toujours là et le sera toujours, que jamais le loup ne pourra le juger ou pire encore lui tourner le dos. Tous ses mouvements, ses réactions et ce qu'il fait comprendre à Loki sont dans ce but là. C'est plus simple et naturel aussi pour Fenrir de communiquer de cette manière là et bien que ça ne soit encore pas sa réelle forme c'est une communion entre le père et un de ses enfants. Finissant pourtant par se laisser tomber au sol, ce qui ne l'empêche pas de rester collé aux jambes de Loki, pour ne pas dire dessus.

Écoutant attentivement sa réponse, le loup en lève les yeux au ciel à la mention de l'argent que les humains aiment tant. Il a eu beau essayer de comprendre le pourquoi du comment cette première semaine, ça le dépasse toujours, bien qu'il commence à s'y faire. Oui, ils sont contents avec leur argent. Ils ne voient pas grand chose de plus, ce n'est pas bien difficile de les tenir en plus de ça,  il a suffit de deux ou trois belles paroles allant dans leur sens. Les retourner contre les héros a été quelque chose de simple à faire aussi pour son père, tellement facile de les faire suivre le mouvement, un vrai troupeau. D'ailleurs ils sont où ? Fenrir sait que certains ont participé à cette journée mais il sont passé où tous, entrain de fêter ça quelque part ? Le loup n'a pas eu l'occasion de les voir et ce n'est pas que ça l'intéresse vraiment mais c'est pour se tenir au courant. Et pourquoi pas s'amuser avec le prochain d'entre eux qui aura l'idiotie de penser qu'il peut faire copain-copain avec Fenrir.

Posant son museau sur les jambes de Loki pendant que son père réfléchit à ce qu'ils vont bien pouvoir faire, lui connaissant encore moins ce monde là. Cinéma ? J'ai cru voir un bâtiment avec ce mot là dans la semaine. Redressant les oreilles en songeant à cela, bien qu'il n'a aucune idée de ce que ça peut être ou ce que ça peut donner. Le loup n'a pas vraiment au l'occasion de connaître Midgard autrement qu'en pleine guerre, en plein chaos. J'aimerai trouver un coin tranquille pour reprendre ma réelle forme. Ça oui, ça lui dirait énormément et pourquoi pas Chasser aussi. Est-ce qu'il y a seulement ce genre de possibilité dans le coin ? Mais oui, le loup aimerait cela pouvoir se défouler les pattes comme il en a envie au moins de temps en temps, puis chasser avec son père, ça serait encore mieux. Leur changer les idées à tous les deux, partager d'autres moments père-fils.

(c) DΛNDELION



Nothing else matters




Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 378
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki, Katheryn Winnick en Helga)
COPYRIGHT : SWAN (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora & Natalia A. Romanova.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Sam 30 Juin 2018, 17:53

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Père et fils étaient similaires en bien des points. Il savait que personne ne pouvait caresser Fenrir comme lui se permettait de le faire et Fenrir savait que personne ne pouvait poser sa tête sur les jambes du dieu et s'installer ainsi contre lui comme lui le faisait, sinon ses frères.

D'une part, il comprenait son fils sans mots, d'une autre part pour une discussion, Loki pouvait toujours entrer dans la tête de Fenrir pour lui parler ou l'entendre. Ce qu'il faisait là, l'air de rien avec sa main sur sa tête, il aurait pu être occupé à juste caresser son pelage mais le toucher lui permettait aussi d'entendre ce qu'il pensait. Oui, contents avec leur argents alors que père et fils prenaient ce qu'ils voulaient, parce que tout leur étaient dut de par leur forces et leur rangs. C'était un honneur qu'ils faisaient aux humains de les côtoyer, de fouler le même sol, respirer le même air. Et ils ne semblaient même pas avoir l'intelligence de s'en rendre compte.

Certains se remettent des événements mais Venom a pris la fuite. Il reviendra bien assez vite. D'autres nous ont trouvés une planque autre que les souterrains puants de New York. M'imagines-tu seulement obligé de marcher dans des égouts ? C'est immonde. Je vaux mieux que ça. Ils sont restés au bar et d'autres ont préparés des contre-attaques, il faut les maintenir actifs pour qu'ils évitent de penser à autre chose qu'empêcher de vivre ces soi-disant héros. Je te conseille de les garder encore un peu à l'oeil et ne pas te laisser avoir par leur ruses, les humains parlent de moi en mal mais ils ne sont pas mieux. Je ne connais pas créature plus vicieuse et perverse que l'être humain.

Oui, ils parlaient de lui en mal ou lui rejetaient bien des torts alors qu'au final, ils étaient des créatures vicieuses et rusées et parfois ils étaient presque aptes à le dépasser dans la vilainie, c'était dire.

Je comprends, mon fils. Je pourrais nous téléporter en Norvège, en Suède. Je pourrais nous téléporter au Canada, on dit qu'il y a beaucoup d'animaux sauvages et de forêts par endroits. Il y en a aussi aux Etats-Unis, on devrait bien trouver des grandes plaines et des grandes forêts où tu pourrais chasser comme un roi.

Comme s'il pouvait refuser une telle chose à son fils enfin libre. Il pourrait craindre que son fils n'en revienne pas, qu'il prenne trop goût à cette liberté pour revenir à la civilisation auprès de lui mais au fond de lui, il savait que son fils lui reviendrait forcément. Au pire il ferait mumuse pendant quelque mois ou quelque années.

Je crains que sur cette ridicule planète, il n'y ait pas beaucoup à chasser. Des petites proies stupides comme des biches ou des lapins tout au plus. Des sangliers, peut-être. C'est trop facile pour toi, mon fils. Tu n'en ferais qu'une bouchée.

Un petit rire et il ébouriffait les poils sur le crâne de son fils. Autre geste qu'il ne devrait peut-être pas se permettre avec le loup mais qu'il faisait tout de même, comme s'il était encore un louveteau.
(c) DΛNDELION


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir Lokison
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t763-fenrir-lokison-the-demo

MISSIVES : 378
FT. : Michael Fassbender
COPYRIGHT : Moi (avat) ROGERS. (signa)
AKA. : Le loup de Fenrir
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York.
MULTIFACE : James B. Barnes & Adrian Krueger & Peter J. Quill & Melody E. Campbell
DATE D'ARRIVÉE : 27/03/2018
ZONE LIBRE :
...


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Jeu 05 Juil 2018, 16:04

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Fenrir a largement eu le temps de voir et de comprendre comment son père est perçu, aussi bien sur Asgard que sur Midgard et tout ce qu'il a pu entendre est à l'opposé du père qu'il connaît et qu'il aime. Le mal incarné, incapable d'aimer qui que ce soit, foutaises, si c'était vrai, Loki ne l'aurait pas élevé lui ainsi que Jor et Hela. Hors la fratrie n'a manqué de rien et surtout pas d'amour. S'ils ont été séparés, c'est uniquement par idiotie, celle venant d'Odin, bien qu'il n'ait jamais réussi à réellement et totalement les séparer. Loki a continué à veiller sur lui même une fois ligoté à son rocher par ce fichu lien.

Songeant brièvement à tout cela en écoutant ce que son père a à lui dire concernant les humains qui le suivent. Ou plutôt ceux qui pensent suivre cette femme. Je les garde à l'oeil père, ils pensent pouvoir m'amadouer, tout ça parce qu'ils sont assez idiots pour croire que tu n'es plus avec moi. Propos qui le fait légèrement ricaner. Ridicule, tellement ridicule, les mortels n'ont vraiment aucune limite dans leur idiotie. Qui en plus ne voient pas l'évidence sous leur nez, qui ne voient pas qui est vraiment cette femme qu'ils pensent suivre. Alors que Fenrir a accepté de se tenir tranquille, lui l'imprévisible qui ne répond pourtant qu'à Loki. La seule autre personne que le loup pourrait écouter, ou laisser le caresser comme le fait Loki, est sa mère. Même Hela ne peut obtenir le tiers du quart de sa part malgré que frère et soeur s'aiment. Je joue quand même leur jeu, histoire qu'on les garde de notre côté et qu'on ait ces autres mortels plus vite. Ou alors, Fenrir est un parfait comédien comme peut l'être son père, non un mélange des deux plutôt, le loup joue la comédie à la perfection et les mortels sont idiots.

Les lieux que son père lui propose par la suite, les noms ne lui disent pas grand chose mais l'idée même d'y aller avec Loki est plus qu'agréable et le loup est prêt à y aller immédiatement. Je suppose que ça ne vaudra jamais Asgard ou Jötunheim mais cela ressemble à quoi ces endroits ? Des terrains plats ou escarpés, des forêts où il pourra passer même sous sa forme naturelle, la température également. Fenrir ayant très envie d'y aller comme il l'a déjà pensé mais il ne veut pas s'attendre à quelque chose puis être déçu à l'arrivée. Bien qu'il en doute, sinon Loki ne lui proposerait pas ces endroits en particulier. Oui, j'ai pu remarquer que les animaux sont d'une lenteur  et d'une stupidité effarante sur Midgard. Comparé à ceux qu'on peut trouver sur les autres mondes même si Fenrir n'en connaît que deux. Bien que ses souvenirs peuvent être un peu biaisés puisqu'il était encore très jeune la dernière fois qu'il a pu vraiment chasser sur Asgard ou Jötunheim. Mais j'ai quand même envie qu'on puisse y aller père. Venant frotter son museau contre Loki quand il lui ébouriffe les poils de la tête, quitte à ramper un peu plus sur lui pour le faire. Quoi de plus beau et innocent qu'un câlin entre un père et son fils, câlin qui fait beaucoup de bien à Fenrir en tout cas même s'il n'est plus un louveteau. Il n'y a, après tout, pas d'âge pour montrer à son père qu'on l'aime.

(c) DΛNDELION



Nothing else matters




Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 378
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki, Katheryn Winnick en Helga)
COPYRIGHT : SWAN (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora & Natalia A. Romanova.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Sam 12 Jan 2019, 22:37

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Qu'il veuille ou non le reconnaître, c'était beaucoup par orgueil que Loki parlait. Au fond de lui, il n'était pas si vil, il jouait surtout un rôle, celui qu'on aimait lui donner depuis des années, des siècles, des millénaires, le rôle du dieu de la ruse, parfois le dieu du mal. Le dieu malin, le dieu plaisantin. Il avait fini par être ce qu'on attendait de lui, si bien que parfois il arrivait à croire en ce qu'ils disaient. Dans le cas des gens de Midgard, c'était surtout un constat. Ils étaient en retard d'un point de vue scientifique, ils étaient très peu à connaître l'existence de la magie, encore moins à la pratiquer. Ils étaient peu à connaître l'existence de l'univers et ses infinies possibilités, ils n'étaient même pas fichus de dépasser leur système solaire alors se rendre sur d'autres ? Leur longévité ne leur permettrait même pas de le faire. Ils étaient faibles, c'était un autre constat, un courant d'air trop fort ou une chaleur trop étouffante et ils mourraient, puis il y avait les maladies, les parasites, les infections, il pourrait dresser une liste pendant un siècle de tout ce qui pouvait tuer un humain pour quelque heures de ce qui pouvait les soigner ou les garder en vie. Pourtant dans le fond, il n'était pas si vil que ça, juste réaliste et conscient des choses, il ne voulait pas non plus passer son temps à veiller sur eux, il n'était pas leur père et on lui avait bien fait comprendre par la force qu'il n'était pas leur roi, il avait pourtant bien essayé de les diriger pour les aider, leur montrer comment on faisait pour vivre mais on s'était mêlé entre lui et ce monde et ce monde était resté faible. Dans un sens, ce qui leur était arrivé était aussi leur faute, avec tout ce qu'ils auraient pu faire et la technologie à portée de main, ils n'avaient saisis aucune occasion.

Je suppose que ça ne vaudra jamais Asgard ou Jötunheim mais cela ressemble à quoi ces endroits ?

Il suffisait d'un claquement de doigt pour que Loki lui montre, que les lieux prennent une autre forme. Ils ne s'étaient pourtant pas téléporter, tout cela n'était qu'une illusion et elle ne s'étendait pas beaucoup. Cela ressemblait pour un humain à un écran de cinéma. En même temps sa connaissance de la Norvège datait et il n'y était pas resté longtemps, ses souvenirs venaient d'une ère où les vikings étaient rois, des connaisseurs. Il avait été à cette époque, leur avait rendu quelque visites et s'était amusé, il dirait même sans sourciller qu'il préférait les hommes et les femmes de cette époque que l'actuelle. Ils savaient comment vivre, ils étaient nombreux ceux qui le priaient et le traitaient comme il méritait qu'on le traite : un roi, un dieu. On le craignait autant qu'on l'admirait. Il savait qu'il existait encore des pays qui le priaient, l'Islande, les pays qu'on nommait Pays Scandinaves. Mais ce n'était plus exactement pareil.

Je me souviens de cette glorieuse époque des hommes où ils étaient assoiffés de connaissance et à partir de rien savaient crées de très beaux ouvrages. Les femmes et les hommes étaient chaleureux, ils me reconnaissaient sans même que j'ai à leur adresser la parole. Cela me revient. Ils me craignaient comme on craint un roi. Ils m'aimaient comme on aime un dieu. Je regrette que tu n'aies pas pu venir ici à cette époque, mon fils, tu aurais aimé cette époque et les lieux. On t'aurait traité tel que tu le méritais et tu aurais reçu plus de sacrifices que le nécessaire. Car des sacrifices pour nous, il y en avait régulièrement. S'ils savaient seulement qu'Odin et Thor les avaient oubliés, tu peux être sûr qu'ils auraient vite changés d'avis sur les dieux à suivre et prier avec assidu.

Glorieuse époque sur Midgard où les hommes et les femmes étaient éclairés sur eux. Il divaguait, se perdait dans ses songes.

Bien que cela n'aurait pas rendu tes chasses plus distrayantes, il est vrai. Cela n'aurait pas rendu les animaux plus gros ni plus rapide, pas plus agile non plus pour toi jouer avec.

Il imaginait bien que pour Fenrir, le plaisir de la chasse résidait aussi dans le fait de courir et traquer l'animal en question, tuer la bête n'était que la cerise sur le gâteau. Il pouvait presque aussi comprendre l'aspect amusant à effrayer la bête, qu'elle sache qu'elle n'a aucune chance de survie. Il savait que Fenrir avait ça en lui, un aspect sombre, cruel et sadique, il connaissait bien son enfant et même s'il n'était pas comme lui et qu'il savait qu'il tenait cela de sa mère, il l'aimait tout de même de tout son coeur. Son fils n'avait pas hérité que de lui.

C'est bien de ta mère dont tu tiens cette affection pour la chasse et le sadisme qu'il en découle.

Nostalgique. La fatigue jouait sûrement, tant physique que moral, il divaguait, passant d'un sujet à un autre. Son illusion disparaissant pour montrer Angrboda et ses armes. Une vraie sauvage mais il l'avait aimé, à sa façon. Il soupirait et s'allongeait de nouveau sur le dos. Il avait presque totalement oublié cette époque sur Midgard et elle lui était revenue soudainement. Quand on vivait si longtemps, on oubliait forcément de nombreux détails.
(c) DΛNDELION


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir Lokison
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t763-fenrir-lokison-the-demo

MISSIVES : 378
FT. : Michael Fassbender
COPYRIGHT : Moi (avat) ROGERS. (signa)
AKA. : Le loup de Fenrir
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York.
MULTIFACE : James B. Barnes & Adrian Krueger & Peter J. Quill & Melody E. Campbell
DATE D'ARRIVÉE : 27/03/2018
ZONE LIBRE :
...


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Jeu 17 Jan 2019, 16:10

come a little bit closer
Loki & Fenrir


Il n'y a pas que la manière dont son père est perçu qui est ridicule et à l'opposé de ce que loup sait. Il y a aussi la manière dont lui-même est vu et décrit aussi bien sur Asgard que dans les récits des Midgardiens. Le mal incarné, le démon loup, le prince de tous les monstres, ils lui ont en affublés plus d'un des surnoms, tous allant dans le sens que Fenrir est mauvais de nature et tout ça pour quoi  ? À cause de cette fichue prédiction concernant le Ragnarök et de son rôle dedans mais aussi parce qu'il est le fils de Loki. Parce que concrètement il est un Jötun, les pires "ennemis" des Asgardiens, on peut retourner les choses comme on veut ce sont ses origines et lui en est fier de ses origines. Quand bien même le loup comprend aussi la dualité de son père entre Asgard et Jötunheim, merci Odin et ses manipulations...Oui finalement, il a peut-être un croc contre son grand-père et pas qu'un d'ailleurs. Mais oui, perçu comme étant mauvais et traité comme tel depuis sa naissance, hormis sa famille, les autres le voient ainsi.

Pour autant Fenrir ne se voit, ni se considère ainsi, il a des parents aimants et qu'il aime en retour, tout comme pour son frère et sa soeur. Il a simplement été un louveteau qui découvrait les mondes, qui ne demandait qu'à chasser et expérimenter. Un louveteau certes turbulent, frondeur, impulsif, qui en a fait quelques unes et avec déjà un bel orgueil mais quel enfant n'est pas comme ça au final ? C'est surtout en l'attachant ainsi qu'ils ont tous nourris sa colère et sa rancune.

Il a été un louveteau -et quelque part il le sera toujours pour ses parents- et est devenu un loup qui aimerait rattraper un peu du temps perdu. Qui aimerait retrouver les sensations d'une bonne chasse sous ses pattes et ses crocs, quand bien même il s'est bien amusé avec les troupes de Thanos. Qui aimerait aussi pouvoir reprendre sa forme naturelle comme il en a envie, tout en comprenant que pour le moment ce n'est pas possible. Demandant cela à son père, lui demandant aussi un peu plus de détails sur les endroits dont il peut parler. Calé confortablement et à moitié sur Loki, le loup observe les images qui prennent formes sous ses yeux, les paysages que son père lui montre alors. Il confirme que ça n'a rien à voir avec Asgard ou Jötunheim mais ça devrait sans doute faire l'affaire.

Écoutant attentivement les explications de son père, Fenrir pouvant presque s'y voir, retroussant ses babines pour un sourire. Je suis même certain que j'aurai aimé. Ne disant rien sur Odin et Thor même si encore une fois, il n'en pense pas moins et que, oui, ce n'est pas forcément en bien qu'il songe à son grand-père et son oncle. Oui. Le loup a déjà dit que les animaux d'ici sont tous trop petits et trop lents pour lui. Il n'y pas vraiment de challenge en fait contrairement à certains animaux de chez eux, surtout sur Jötunheim d'ailleurs.

Regardant les images que Loki fait apparaître de sa mère, laissant Fenrir songeur quelques instants alors qu'Angrboda est fidèle aux souvenirs qu'il peut avoir d'elle. Alors qu'il songe à ce que sa mère a pu lui apprendre quand il était petit et encore libre. En effet, tu n'es pas ainsi père. Ne pouvant nier son amour de la chasse, de jouer avec ses proies pour voir la peur dans leur regard. Ou jouer à leur laisser croire qu'elles ont une chance de lui échapper alors que pas du tout. Mère me disait que c'est parce qu'on tient, elle et moi, beaucoup de son propre père. Le démon loup, son grand-père était nommé ainsi, comme quoi tous les surnoms de Fenrir ne sont peut-être pas faux et peut-être qu'effectivement, le loup géant a mauvais fond. Se calant surtout contre le flanc de son père alors que Loki s'allonge, posant juste le museau sur son torse. Tu crois qu'on pourra retourner sur Jötunheim un jour ? Sa manière de dire que sa mère lui manque et qu'il aimerait pouvoir la revoir au moins une fois. Et qu'on ait le temps pour ça. Levant les yeux vers le ciel, songeant à Heimdall et compagnie, songeant au fait qu'il doit pourtant les voir alors pourquoi les troupes Asgardiennes n'ont pas encore débarqué.

(c) DΛNDELION



Nothing else matters




Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 378
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki, Katheryn Winnick en Helga)
COPYRIGHT : SWAN (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora & Natalia A. Romanova.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son Dim 20 Jan 2019, 00:17

Un moment père fils comme ils n'en n'avaient pas eu depuis longtemps. Loki était souvent venir voir son fils pour lui tenir compagnie, lorsque lui-même n'était pas retenu prisonnier avec juste Sigyn pour l'aider à tenir dans son fardeau sur cette fichue pierre. Il inspirait profondément. Il aimait passer un moment de ce genre, ils avaient été peu. Hela avait été envoyée à Helheim, soi disant pour lui confier le royaume alors qu'il savait parfaitement que c'était de l'exil. Sleipnir était condamné à servir de monture pour les grosses fesses d'Odin. Fenrir enchaîné, enfermé. Jormungandr coincé sur Terre, en exil.

Nous devrions essayer de retrouver Jormungandr un jour.

Cela lui traversait l'esprit, ils le trouveraient certainement dans les confins de la Scandinavie. Il relevait légèrement la tête pour voir Fenrir. Il n'y avait bien que ses enfants pour s'appuyer ainsi sur lui, ne pas avoir peur de venir contre lui, de rechercher le contact. Il n'arrêtait pas non plus ses caresses, d'une main qui se voulait douce et tendre comme il aurait pu le faire pour un bambin. Il n'avait pas vraiment vu son fils grandir, un jour il était un petit louveteau et le lendemain le loup géant. C'était passé vite et dans un sens, il restait son louveteau. C'était ridicule, il le savait fort bien, vu la puissance de Fenrir qui n'était plus à prouver, pour que même le vieux fou en ait peur. Et c'était lui, Loki, qui avait crée ça. De quoi être fier. Un de ses enfant était la phobie d'Odin, ils étaient peu, ceux qui pouvaient se vanter d'un tel exploit. Deux en fait. Angrboda et lui. Odin qu'on disait sage et qui avait peur d'une prophétie à peine un enfant né. Ridicule. Il lui avait donné une chance à lui, pourquoi pas à son fils ? Il ne fallait pas chercher à comprendre. Et c'était lui, Loki, qui traitait de fou, eh. Le monde à l'envers. Lui, n'avait jamais condamné à mort ou l'enfermement un bébé parce qu'une bonne femme lui aurait un jour dit qu'il pourrait causer sa perte.

Il était épuisé. Moralement, physiquement. C'était difficile de tenir la cadence, même pour lui. Son esprit s'égarait et son corps le suppliait de s'arrêter. Tant à cause des combats que de la magie. Il avait besoin de se ressourcer mais difficile de savoir comment à cet instant. Ses doigts se perdaient dans les poils noirs du loup, lui grattant derrière l'oreille avec amusement. Lui-même connaissait le ridicule de la situation ; Loki, le dieu fou, qui gratte derrière l'oreille du loup géant et sanguinaire du Ragnarök. Hilarant.

Nous irons, un jour ou l'autre. Chaque chose en son temps, mon fils. Lorsque je serai reposé je nous emmènerai au Nord de l'Amérique et tu iras chasser tout ce qu'il te plaira. Ou je t'emmènerai en Amazonie, c'est une immense forêt avec des animaux partout. Tu iras chasser le puma si cela te tente ou tu iras chasser ce qui te fera envie. Les pumas sont rapides et agiles, tu t'amuserais bien, sur le sol, dans les arbres. Pourquoi pas les forêts Asiatique, j'ai lu qu'il y avait tout autant d'animaux, nombreux dangereux. Chasser un tigre t'amuserais aussi. Tigres, panthères, ours, éléphants, qu'importe. Tu te feras une liste et décideras ce que tu as préféré.

Il n'avait rien eu de mieux à faire que lire et ça pendant des siècles. C'était ça aussi être enfermé. Il fallait occuper le temps et il l'avait occupé en lisant. Il divaguait encore. Le chasseur, c'était Fenrir, c'était Angrobda mais certainement pas lui. Même quand les autres à Asgard allaient chasser, c'était ennuyeux, il ne voyait pas ce qu'il y avait de si extraordinaire à courir après un animal qui, de toute façon, n'avait aucune chance de survivre. Mais soit, si ça leur faisait passer le temps et si dans le cas de son fils, ça l'amusait, soit.


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Come a little bit closer. | father & son

Revenir en haut Aller en bas

Come a little bit closer. | father & son

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» EDGAR ✖ he said if you dare come a little closer.
» Closer to the Edge
» The Real Michel Martelly
» Men sa nou bezwen konnen pou nou ka konprann e rezoud pwoblem nou
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: New York City :: Queens-