RSS
RSS



 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR
Scénarios attendus

Carol Danvers, Vladimir, Dominic Fortune, Elyanna Skowalski,
Richard Rider & Alexi Shostakov sont très attendus.

Partagez|

m e r c y × barnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t539-jean-e-grey-u-c-you-re-
They didnt use to call me Marvel Girl for nothing.
MISSIVES : 159
FT. : Bryce Dallas Howard
AKA. : Marvel Girl
CLASSE : Omega
LOCALISATION : Partout, dans la tête de chacun d'entre vous
COPYRIGHT : avatar (ROGERS ♥, Scénary ♥) ☼ gifs (tumblr, scottandjeanforever)
DATE D'ARRIVÉE : 25/02/2018
ZONE LIBRE :
We come into this world alone and we leave the same way. The time we spent in between - time spent alive, sharing, learning together… is all that makes life worth living.

The fire of the Phoenix burns through lies, you understand?

Message Sujet: m e r c y × barnes Mer 02 Mai 2018, 00:08


dimanche 9 septembre 1945, manhattan.
jean grey ft. james barnes


Le repos se faisait tellement rare pendant la guerre, que Jean en a peut-être abusé. La voici, encore après son arrivée en 1945 à se reposer, passant ses journées à faire de longues méditations en lévitation au dessus de son lit.
Les combats dehors n’eurent même pas pu la sortir de sa transe psychique. En vérité, Jean faisait ce qu’un phénix fait de mieux : elle se soignait. En faisant cela, elle organisait tout son esprit méthodiquement, rangeant les pensées sombres et flashbacks de guerre qui la hantaient afin de garder le contrôle total, en théorie.



Qu’est-ce que le contrôle, finalement ?
A-t'on réellement le contrôle lorsque le monde est en feu autour de soi, alors que notre esprit est en paix ?
A-t’on réellement le contrôle lorsque notre quotidien n’est que tourmente et que le beau monde y reste indifférent ?



Dire que, quelques années en arrière, une crise de panique aurait retourné la chambre tel un poltergeist. Maintenant, c’est le calme plat.
Le silence presque absurde qui régnait fut troublé par des pensées envahissantes, presque parasites. Celles-ci avaient rempli le vide que Jean maintenait dans sa tête, lui partageant des émotions négatives. C’était une personne mal en point, visiblement traumatisée par des manipulations sur ses pensées.



Après quelques minutes d’écoutes, il semblerait que ce soit James Barnes…
Un héro de guerre, un ange déchu. Un martyr, puis une arme… Cet homme-là a connu tous les enfers imaginables… Jean avait un profond respect pour lui, pour son sens du sacrifice.
D’une certaine manière, elle se voyait à travers lui. Et cela l’avait motivée à sortir de sa chambre et à chercher la source de tous ces laments.



Certes leurs fardeaux n’étaient pas comparables en question de chronologie, mais chacun a été manipulé, entraîné contre sa volonté à agir et faire le mal.
Qu’ils soient responsables d’attentats ciblés ou de génocide de races extraterrestres entières, ces deux-là avaient sûrement beaucoup à se dire.


m e r c y × barnes
☁️



feel the fury closing in
all resistance wearing thin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1508
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: m e r c y × barnes Mer 02 Mai 2018, 16:01

Mercy
Jean & Bucky

Deux jours à pratiquement tourner en rond H24, à dormir à peine et encore parce que Steve a trouvé le moyen pour que ça se produise. Et encore il aurait pu repartir dans ses autres travers, il en est pas si loin que ça alors que plus rien ne va dans sa tête, qu'il a l'impression que le mince fil de raison et sa prise sur la réalité sont détendus de plus en plus. Il manque de sursauter à chaque bruit qu'il peut entendre, le pire c'est quand il est seul dans l'appartement, il ne peut pas empêcher Steve de bouger et ne le veut surtout pas. Alors Bucky fait comme si tout allait bien, quand bien même il sait très bien que Steve n'est pas dupe, il le voit bien que Steve l'a à l'oeil, il les surprend les regards inquiets sur lui. Il s'est fait peur tout seul, il y a deux jours, et il sait pertinemment que pour sa moitié c'est la même chose.

Deux jours à réfléchir, à s'égarer dans ses pensées, à peser le pour et le contre, à comprendre qu'il lui faut vraiment de l'aide. Que malgré tout l'amour qu'ils se portent, l'aide de Steve a ses limites et que même s'ils ne se cachent rien, Bucky ne peut pas non plus tout lui dire, ne le veut pas, il doit protéger Steve. Sa mission première et la plus importante qui soit. Mais chercher de l'aide auprès de qui, alors qu'il a du mal à faire confiance à qui que ce soit. La solution lui est pourtant apparue, il sait qui aller voir, faut-il qu'il passe au dessus de ses problèmes de confiance avec tous ceux n'étant pas Steve.

Il en est là aujourd'hui, il a dit à sa moitié qui il allait voir et a filé avant de perdre tout courage, pourtant il tourne devant cette porte et la regarde comme si elle allait lui sauter à la gorge. Dans sa tête, ça tourne et ça retourne, ce qu'il a fait il y a deux jours, ce qu'il s'est passé, ce qu'il se serait passé si Steve n'avait pas été là. Conditionnement. Le code d'activation. Le Winter Soldier. Le monstre revenu à la surface. Il fait les cent pas devant la porte de cet appartement mais n'arrive pas à toquer à la porte, un blocage encore. Il pourrait en hurler de frustration après lui-même. Sans avoir conscience que le prénom de la jeune femme qu'il veut voir tourne lui aussi dans sa tête. Jean, Jean, Jean.

Finalement un élan le pousse à toquer à cette porte, attendant que Jean vient lui ouvrir, du moins si elle est là. Ah, si, visiblement elle est là. Ne pas reculer maintenant, ne pas s'enfuir. Quand Bucky l'a en face de lui, c'est à peine si sa voix se fait entendre.

- Bonjour Jean.
code by bat'phanie



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t539-jean-e-grey-u-c-you-re-
They didnt use to call me Marvel Girl for nothing.
MISSIVES : 159
FT. : Bryce Dallas Howard
AKA. : Marvel Girl
CLASSE : Omega
LOCALISATION : Partout, dans la tête de chacun d'entre vous
COPYRIGHT : avatar (ROGERS ♥, Scénary ♥) ☼ gifs (tumblr, scottandjeanforever)
DATE D'ARRIVÉE : 25/02/2018
ZONE LIBRE :
We come into this world alone and we leave the same way. The time we spent in between - time spent alive, sharing, learning together… is all that makes life worth living.

The fire of the Phoenix burns through lies, you understand?

Message Sujet: Re: m e r c y × barnes Mer 02 Mai 2018, 20:59


dimanche 9 septembre 1945, manhattan.
jean grey ft. james barnes




En ouvrant la porte, Jean découvrit que la source de ces marées mentales se trouvait juste derrière la porte. À peine avait-elle effleuré son esprit qu’elle ressentait un certain malaise et une timidité abondante.
Un semblant de renfermement ? Un manque de confiance. Peut-être en soi, mais surtout en autrui. Quoi de plus normal lorsque la moitié du monde préfère vous voir enfermé que de vous voir sourire ? Jean n’avait pas réagi de la sorte, préférant s’ouvrir aux autres afin de racheter sa réputation. Mais personne ne réagirait de la même façon sur deux milliards d’êtres humains à travers le monde, et c’est tout ce qui fait la beauté de l’humanité.



Le pauvre avait l’air dans tous ses états. C’était compréhensible.


- Bonjour James. Vous voulez entrer ?

Jean l’accueillit à l’intérieur avec le sourire aux lèvres.
Un air frais régnait dans l’appartement. Le vent marin amenait une légère odeur océanique jusque dans les rideaux. Tout semblait paisible.
Alors que la fenêtre se refermait comme par magie, la rouquine invitait James à s’asseoir dans le salon. Elle s’assura qu’aucune nuisance extérieure pouvait perturber plus son invitait qu’il ne l’était déjà, tout cela en créer un mur télépathique à travers la pièce ; ainsi tout être vivant pensant qui s’y trouvait pouvait respirer un bon coup, le temps de méditer par exemple.



Le salon était comme figé hors de la réalité, si l’on veut.
Ainsi, pas un Winter Soldier ou Phénix Noir n’aurait pu y faire irruption, un peu comme si l’on avait mit du sel sous les portes. C’était d’un calme impartial, tel le néant.



- Je crois savoir ce qui vous amène. Je n’ai pas regardé dans votre esprit, mais vous dégagez une envie de changement…

Et cette envie, elle la connaissait si bien.
Pendant des années elle avait souhaité que tout change. Que les choses se soient passées autrement. Combien de vies auraient pu être sauvées ?
Et pourtant, les voici sur un autel sacrificiel. Les deux tenant à un fil, menaçant de sombrer dans une rage inhumaine…



Jean avait remarqué que la situation était très critique, avec les événements récents.
Quand on regardait par la fenêtre, le décor avait grandement changé.
Les nouvelles se déplaçaient vite. Time Square qui faisait ses adieux, la ville en panique… Que d’émotions fortes qui, malgré tout, venaient effleurer l’empathie de la mutante.

Le plus important pour elle n’était pas de payer les pots cassés, mais d’empêcher que d’autres le soient.



m e r c y × barnes
☁️



feel the fury closing in
all resistance wearing thin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1508
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: m e r c y × barnes Dim 06 Mai 2018, 14:17

Mercy
Jean & Bucky

Il a beau savoir que la jeune rousse est plus ou moins dans le même cas que lui, à savoir juger par les autres sur des actes passés dont elle n'avait aucune maîtrise, ce n'est pas facile de venir la voir. Lui est bien le dernier qui pourrait la juger vu ce qu'il a pu faire, celui qu'il a pu être et qui n'est jamais bien loin, la culpabilité est toujours bien présente. Quand bien même, cette dernière avait un peu commencé à se taire depuis qu'ils sont dans cette époque, là elle est revenue en force. Revenue à cause des événements, revenue à cause de son pétage de plomb, revenue parce qu'il a posé le regard sur ce fantôme d'un passé pas si lointain. Ce n'est pas facile de venir la voir à cause de tout ça mais aussi parce qu'il sait les pouvoirs qu'elle peut avoir, qu'il sait qu'il ne va pas pouvoir lui cacher quoi que ce soit. Et si elle les jugeait pour cela, et si elle voyait Steve autrement après ? C'est bien pour le protéger lui que Bucky ne veut pas que ça se sache mais c'est aussi pour le protéger qu'il veut voir Jean.

Un simple hochement de tête en réponse à sa demande, oui il veut bien entrer, surtout pour ce qu'il peut avoir à lui dire. Enfin s'il arrive à parler, à trouver ses mots, ce qui n'est franchement pas gagné avec lui. Et dire qu'il avait commencé à faire des progrès dans son contact avec les autres, comme avec Jessica par exemple. Un pas en avant pour dix en arrière, merci aux événements d'il y a deux jours. Bucky ne sent pas les pouvoirs de Jean se mettre en action, pas vraiment apte mentalement à savoir ce genre de choses. Défense mentale ; moins 10 000. Pourtant il sent une sorte d'apaisement, de calme dans la pièce, qui lui fait étrange tellement cela contraste avec les tourments de son esprit. Il a un bref rire nerveux à ce qu'elle lui dit ensuite.

- Je suis si lisible que ça pour toi ? Clairement lucide sur sa situation, sur les dégâts dans sa tête, déglingué, un monstre façonné par Hydra. De toute manière tu aurais pu entrer dans mon esprit que je ne l'aurai pas senti.

Un long soupir venant franchir ses lèvres avant que le soldat ne reprenne la parole.

- Mais tu as raison, je voudrais que certaines choses changent. Et si jusque là, ça allait pour parler, le voilà à chercher ses mots. Il y a moi et il y a lui, j'arrive pas à les concilier, j'arrive pas à ne faire qu'un. Je ne veux plus qu'il puisse prendre le dessus comme ça, je vais finir par lui faire mal si ce n'est pas déjà fait. Mais je ne veux pas qu'il parte non plus, je suis lui malgré tout et tout ce qu'il sait, je le sais.

En langage clair : Je suis à la fois James Barnes et à la fois le Winter Soldier, j'ai l'impression d'être dissocié, d'avoir deux personnes dans la tête et de ne pas arriver à les lier. Je ne veux plus péter un plomb et que le Winter Soldier prenne le dessus, qu'il s'active parce que Steve a été blessé, parce que Steve a fait un vol plané. Je veux protéger Steve, ma moitié, mon homme mais c'est moi qui vais lui faire du mal, je lui en fais déjà quand il me voit dans cet état. Et en même temps le Winter Soldier doit rester, parce que je suis lui aussi et parce que s'il part je deviens quoi ? Je ne serais plus utile à personne.

- Je ne savais pas qui aller voir d'autre que toi.

code by bat'phanie



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t539-jean-e-grey-u-c-you-re-
They didnt use to call me Marvel Girl for nothing.
MISSIVES : 159
FT. : Bryce Dallas Howard
AKA. : Marvel Girl
CLASSE : Omega
LOCALISATION : Partout, dans la tête de chacun d'entre vous
COPYRIGHT : avatar (ROGERS ♥, Scénary ♥) ☼ gifs (tumblr, scottandjeanforever)
DATE D'ARRIVÉE : 25/02/2018
ZONE LIBRE :
We come into this world alone and we leave the same way. The time we spent in between - time spent alive, sharing, learning together… is all that makes life worth living.

The fire of the Phoenix burns through lies, you understand?

Message Sujet: Re: m e r c y × barnes Mar 15 Mai 2018, 01:11


dimanche 9 septembre 1945, manhattan.
jean grey ft. james barnes


Jean eu un bref rire à son tour, suite à la question de James.

- Eh bien… lorsque des pensées sont aussi fortes que les tiennes, c'est facile de comprendre. Même sans forcer.



Du tutoiement ? Cela l'avait au début étonnée. Surtout car rien ne les liait directement, aucune relation ni fréquentation. De simples ‘collègues’ et alliés, perdus dans le temps.
Le fait que ce soit Barnes qui fasse le premier pas était également important. Vu son caractère, jamais Jean n'aurait imaginé sa visite. Ce dernier ne s'était jamais montré autrement qu’impassible face à elle, déjà que les combats ensemble furent rares.



Mais ce qu’elle n'aurait jamais attendu venant de lui, c'est son honnêteté. Le fait que James se confesse à elle montrait toute la bonne volonté dont il disposait. Et c'est dommage que tout le monde ne l'ait pas vu ainsi.

- Oh, je connais bien ce sentiment, répond elle. Vois-tu, James, le premier pas à faire est d'accepter qui l'on est pour avancer.

En se servant de ses capacités mentales, Jean se permis brièvement de sonder son esprit. Ce faisant, un éventail de secrets, émotions et de peurs lui apparut… Elle éprouva une compassion intense vis a vis de ce qu’elle venait de voir. Il n'avait beau ne pas être un mutant, il était tout ce que la société rejetait…



Le sentiment qu'il éprouvait n'était que trop familier pour Jean. Cela lui rappelait des souvenirs d'une autre époque… Steve. Scott. Le Winter Soldier. Le Phénix Noir… leurs vies étaient tristement similaires.

- Je suis Jean. Mais je n'ai jamais cessé d'être Phénix… depuis que j'ai compris que c'était ma destiné, j'ai l'impression de... remettre de l'ordre dans ma vie. Quant à toi, c'est la même. Tu as bien fait de venir me voir James… car je peux t'aider à ne faire qu'un.

L'opération s'annonçait d'elle-même compliquée. Comment empêcher le monstre d'agir sans rendre James infirme de toute utilité au combat ?
Cet homme avait tellement de valeurs et de volonté. Jean l'avait ressenti. Ce qui les unissait, avec Steve, aussi. Elle avait comprit. Quoi de plus normal… que l'amour ?

- Mais pour ça, il va falloir que je m’introduise entièrement dans ta tête.



m e r c y × barnes
☁️



feel the fury closing in
all resistance wearing thin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1508
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: m e r c y × barnes Sam 19 Mai 2018, 21:05

Mercy
Jean & Bucky

C'est perturbant ce qu'il peut penser, savoir qu'il n'a aucun moyen s'il le voulait de se défendre des pouvoirs de Jean, qu'il n'est pas sûr de tout vouloir lui dire mais en même temps s'il veut avancer, faut qu'il passe par là. Il a beau aimer Steve plus que tout et savoir que sa moitié peut l'aider, l'apaiser et le réparer, il y a malgré tout des choses dont il ne peut pas lui parler. Des choses qui briseraient le coeur de Steve tout en le révoltant en même temps. Sauf qu'il en est au point que ne rien dire, risque d'empirer les choses et cela il en a bien pris conscience, ça a mis le temps mais l'idée a fait son chemin dans son esprit. Et qui de mieux placé que la mutante pour essayer de l'aider, il n'est pas bien sûr de comment elle peut y arriver mais il sait que la clé se trouve auprès d'elle. Même quand elle lui confirme qu'elle peut facilement lire en lui juste en effleurant son esprit. Pourtant, il est vrai qu'ils se connaissent à peine, rien de plus que ce qu'ils ont entendus l'un sur l'autre, ça va dans les deux sens après tout, Bucky a appris des choses au détour de conversations entendues, nul doute que pour Jean c'est pareil. Ils ne peuvent malheureusement rien y changer, juste tenter d'assumer leurs passés et tenter de prouver qu'ils ne sont pas que ce que l'on dit d'eux.

Ce n'était pas gagné que Bucky dise quoi que ce soit, lui-même ne savait pas s'il allait y arriver et finalement, il se lance, bien qu'il hésite sur le coup. Il se lance et tente de lui expliquer les choses, bien qu'il sache que ses paroles semblent décousues et confuses. Jean le surprend en comprenant là où il veut en venir et ce qu'il veut dire, tout est plus clair dans sa tête, a t-elle frôlé son esprit pour le déchiffrer ? Possible que oui et il ne peut pas lui en vouloir, il est là de son plein gré en ayant une idée de ce dont elle est capable, il sait qu'il va devoir passer par là de toute manière. Et au moins Bucky est sûr et certain qu'elle comprend ce par quoi il peut passer, elle le lui a confirmé d'ailleurs par ses paroles.

- J'espère que ça ne va pas te faire du mal d'essayer de m'aider, j'aimerai mieux être ailleurs que dans ma propre tête, c'est tellement...le chaos.

Il peine à le croire encore mais avec Steve, il a commencé à apercevoir qu'il n'est pas totalement foutu, que les choses peuvent s'améliorer pour lui. Bien qu'il pense au bien être de Jean, Bucky pense aussi au fait que non seulement, elle va avoir accès à tous ses secrets mais aussi à son code d'activation. Ces dix fichus mots qui le changent en machine qui ne ressent plus rien. Bien qu'il y a deux jours, son conditionnement a repris le dessus parce que Steve a été blessé.

- D'accord, fais-le.

S'il continu à peser les pour et les contre, ils ne sont pas sortis d'affaires, tout comme le fait de ne pas savoir s'il peut lui faire confiance ou non. Ce n'est pas contre Jean, c'est une méfiance ancrée en lui, qu'Hydra lui a enfoncé dans le crane douloureusement. Elle ne peut pas encore le savoir mais même laisser Steve l'enlacer le premier jour a été délicat, il a dû se battre contre ce conditionnement.

Laissant Jean lui expliquer la marche à suivre, savoir s'il doit faire quelque chose de précis ou non. La laissant accéder à son esprit sans chercher à la bloquer, ce qui serait impossible même s'il essayait. Jean qui n'y verra que de l'obscurité, du désordre, son esprit devant ressembler à un vaste dédale où tout se croise et s'entrecroise. On pourrait même dire qu'il y a des noeuds qui se baladent par ci et par là. Un beau chaos.

code by bat'phanie



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t539-jean-e-grey-u-c-you-re-
They didnt use to call me Marvel Girl for nothing.
MISSIVES : 159
FT. : Bryce Dallas Howard
AKA. : Marvel Girl
CLASSE : Omega
LOCALISATION : Partout, dans la tête de chacun d'entre vous
COPYRIGHT : avatar (ROGERS ♥, Scénary ♥) ☼ gifs (tumblr, scottandjeanforever)
DATE D'ARRIVÉE : 25/02/2018
ZONE LIBRE :
We come into this world alone and we leave the same way. The time we spent in between - time spent alive, sharing, learning together… is all that makes life worth living.

The fire of the Phoenix burns through lies, you understand?

Message Sujet: Re: m e r c y × barnes Lun 28 Mai 2018, 02:22


dimanche 9 septembre 1945, manhattan.
jean grey ft. james barnes



Ironique, n’est-ce pas. Chasser les démons des autres, mais ne pas pouvoir se débarrasser des siens. Jean avait réellement envie d’aider James à vaincre la noirceur de son être et à aller de l’avant. Là était leur fardeau. Ces personnalités excédentaires et tenaces, s’accrochant comme un aigle à son gibier. Se nourrissant de tout ce qu’il y a de bon en eux, jusqu’à réduire le monde à feu et à sang… Et faire souffrir leurs proches.
Si les faveurs de la Force Phénix sont éternelles, le calvaire de Barnes pouvait quant à elle être stoppée.

Il existe un moyen de se défendre contre une entité malfaisante dans l’esprit de quelqu’un : Charles Xavier s’en était servi pour neutraliser son alter ego obscur, lorsque Jean avait été remplacée par celui-ci. Il s’agirait de se rendre dans le psyché de l’hôte et de combattre le mal à la racine. Seuls des individus doués de télépathie ou d’un pouvoir qui s’en approche en sont capables. La situation semble fortuite, car la mutante est douée de mémorables pouvoirs télépathiques, et son besoin d'aider les autres était d'autant plus grand.




- S'il y a bien un seul endroit où je n'aimerais pas être, c'est dans la mienne. Ne t'inquiète pas, aucun de nous ne souffrira… Ce n'est pas ma première thérapie, après tout !

Ce n'est pas le genre de discour qui rassure, en général. Mais l'atmosphère maintenue par le champ télépathique influençait leurs deux esprits afin d'apaiser au maximum leurs maux, leurs peurs et de faciliter l'échange.



Une fois le feu vert donné, Jean se rapprocha un peu de James et plaça ses mains près de ses tempes. Ce faisant, elle pouvait déceler sa quiétude troublée…
Elle ferma ses yeux, et se concentra.
Un.

Deux.

Trois.
En rouvrant les yeux, elle s’était transportée à travers l’esprit de l’autre, atterrissant avec apesanteur dans sa dimension mentale.

Lorsque celui-ci parlait de chaos, il n'avait pas totalement tort. La matière grise présente tendait à s'effacer, se dilater et parfois même disparaître ; signe de manipulation et de lobotomies fréquentes.



Alors que Jean s’enfonçait dans un couloir labyrinthique, elle crut percevoir une présence. Un intrus. Un parasite, qui la suivait. Rôdant dans les coins sombres des pensées de James… Plus elle avançait, plus elle sentait son âme bouillonner, préparant un mécanisme de défense.

Elle avait la possibilité de voir des bribes de la vie de son hôte, sans trop s'attarder. Ceux-ci devaient l'avoir marqué pour être ancrés ici… Mais ils n'avaient aucun sens. Certains semblaient altérés, mis dans le désordre.
Steven mangeant un hot-dog ? Amusant, assez révélateur.

Mais le plus dur, ce devait être les souvenirs d'assassinat. Les cris, la douleur et la violence émanant des images semblait froid, comme les profondeurs de l'espace… mais qui les réchauffait mieux que Phénix elle-même ?

Ok… N’hésite pas à me guider à partir de là. Ne t'en fais pas James!

Tout va bien se passer.



m e r c y



feel the fury closing in
all resistance wearing thin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1508
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: m e r c y × barnes Ven 01 Juin 2018, 18:06

Mercy
Jean & Bucky

Bucky n'a pas vraiment le choix s'il veut avancer, il doit arriver à faire confiance à quelqu'un d'autre que Steve. Il n'a pas connaissance de toute l'étendue des pouvoirs de Jean mais il lui semble qu'elle est suffisamment puissante pour pouvoir remettre de l'ordre dans sa tête. Mais qu'elle est aussi psychologue ou l'a été tout du moins, c'est vague ce qu'il a pu vraiment apprendre sur elle. Il aurait envie de lui poser une question, de lui demander si elle peut faire en sorte qu'il ne soit plus soumis au code d'activation du Winter Soldier, si elle peut neutraliser les fameux dix mots qui ont fait tant de ravages. Surtout qu'avec les derniers événements, il a pu poser les yeux sur la seule personne, à part lui, pouvant encore les avoir en mémoire. Enfin un qui les connait et si vraiment l'autre personne à laquelle il pense est bel et bien là, il pourrait les avoir facilement. Et Bucky ne veut prendre aucun risque, il manquerait plus que Steve se retrouve avec un Winter Soldier lâché dans les rues de New-York. Certes, sa moitié pourrait encore briser le code s'il est activé mais il ne doit pas avoir à le faire. Donc oui pour Bucky cela serait un soulagement que ce code n'existe plus, sinon la seule solution, qui lui resterait, serait de trouver le moyen de le faire apprendre à Steve. Ne plus avoir cette épée de Damoclès au dessus de la tête serait énorme pour lui mais pour autant il ne pose pas la question à Jean. Peut-être quand elle aura eu un meilleur aperçu de ce qu'il se passe dans sa tête.

Pourtant avant même de lui donner son accord, il essaye de s'assurer qu'il ne risque pas de lui faire du mal d'une manière ou d'une autre. Rassurant ou non, la réponse de Jean a le mérite d'être claire, visiblement pour elle aussi c'est le bordel dans sa tête. Oui, ça ne devrait pas être rassurant mais au moins elle sait vraiment ce que c'est et de toute manière, il faut qu'il cesse de tergiverser. Prenant une profonde inspiration quand la jeune femme s'approche de lui, plus de place au recul malgré l'envie qui le tient aux tripes. Bucky ne sait pas pourquoi mais il en ferme les yeux quand elle place ses mains sur lui pour avoir l'impression de mieux se retrouver dans sa propre tête. Il en déglutit d'ailleurs, peu fier d'être là, pas rassuré pour un sou malgré qu'il ait l'habitude de toute cette obscurité. Cela fait tellement longtemps que ça dure, ses souvenirs défilent, il ne sait pas quoi faire, s'il doit s'accrocher à l'un d'eux ou non. Tout y passe dans le désordre, des souvenirs pour la plupart incomplets même ceux liés à Steve sont morcelés. Sauf que ceux liés à Steve ne sont pas sombre, au contraire, une vraie touche de lumière, de soleil.

Les repères temporels de ses souvenirs sont vagues également, les souvenirs ne sont pas estampillés, telle ou telle année, c'est plus vaste et vague. Souvenirs heureux, souvenirs des tortures subies pendant plus de 70 ans, souvenirs des assassinat qu'on l'a obligé à faire. Oui un magnifique chaos. Bucky a la fausse impression d'étouffer quand une voix ou plutôt deux se font entendre, celle de Jean et celle de....Il n'a pas vraiment le temps de se questionner là dessus en tout cas, pas alors que la seule chose qu'il arrive à se dire c'est qu'il lui a demandé de l'aide pour que le Winter Soldier et lui ne fassent plus qu'un.

- Ok.

La guider ou les guider, il cherche et essaye de se souvenir d'à quel moment il est totalement devenu le Winter Soldier. Il a le vague souvenir qu'il n'avait déjà plus de mémoire à ce moment là mais qu'il n'agissait pas encore comme un robot. Il cherche et cherche et ça défile dans sa tête, jusqu'à un point précis.

Encore faut-il que la machine de destruction se laisse faire alors qu'ils sont, il ne sait où mais que d'un coup, il est là devant eux et qu'en arrière plan, Bucky peut se voir solidement attaché à une sorte de fauteuil. C'est flou et brouillé, alors qu'il s'entend hurler et qu'il entend une voix parler en russe, un mot qu'il reconnaît et qui le fait frémir d'effroi, un des mots de son code d'activation. Une situation qu'il ne reconnaît pas mais qu'il a visiblement vécue, un souvenir bloqué tout ce temps là ? Par lui ou par le Winter Soldier ? Le point de basculement entre les deux hommes, le point de séparation peut-être ?

code by bat'phanie



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: m e r c y × barnes

Revenir en haut Aller en bas

m e r c y × barnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jon Wolfe | Ben Barnes
» (M) Ben Barnes ▬ I don't know what you want ♣
» [M] Ben Barnes - Citoyens
» (M) BEN BARNES
» Can I kill you ? ft. James B. Barnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: New York City :: Manhattan :: Downtown :: Bâtiment des Docks-