RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR
Scénarios attendus

Carol Danvers, Dominic Fortune, Richard Rider
Alexi Shostakov & Elliott Proctor sont très attendus.

Partagez|

Wanda M. Maximoff — I can't control their fear...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t708-wanda-m-maximoff-i-can-

MISSIVES : 57
FT. : Elizabeth Olsen
COPYRIGHT : (c) Nîniel
AKA. : Scarlet Witch
STATUT CIVIL : Son coeur doit encore se remettre de la disparition de la dernière personne qu'elle a perdue.
DATE D'ARRIVÉE : 26/04/2018


Message Sujet: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Jeu 26 Avr 2018, 21:54

01
Wanda M. Maximoff
While I live and until I die, I am an Avenger

ft. Elizabeth Olsen

©️️️ avatar : Nîniel
©️️️ icons : Nîniel
02
About

Prénom : Wanda, son prénom premier donné par sa mère avant qu'elle ne se retrouve orpheline, Marya, en l'honneur de sa mère adoptive qui l'a recueilli en Sokovie.
Nom :
Maximoff, le nom de cette famille qui a eut la bonté de l'élever, elle et son frère.
Âge : 29 ans, bien que dans un certain sens, si l'on se réfère à l'année actuelle, elle n'est même pas née.
Situation Familiale : Wanda a été en couple avec quelqu'un, mais il n'y a eut ni mariage, ni fiançaille et malheureusement, elle a perdu cette personne, elle a perdu Vision.
Nom de Code : Scarlet Witch, la sorcière rouge, en lien avec cette couleur propre à ses pouvoirs.
Localisation : Toujours à New York, mais plus à la même époque.
Origines : Née dans l'Europe de l'Est, dans un pays nommé Transie, mais ayant grandit en Sokovie, se considérant alors comme Sokovienne.
Métier : Auparavant une vagabonde, elle a été une expérience au sein de Hydra, voulant tester la pierre de l'esprit. Elle a ensuite été une alliée de taille pour Ultron avant de se retourner contre lui en rejoignant la cause des Avengers.
Particularités : Elle est une mutante et non une humaine, ce qui explique l'origine de ses pouvoirs.
Allégeance : Depuis qu'elle s'est battue à leurs côté, Wanda a voué son allégeance aux Avengers et à Captain America lors du conflit au sujet de la dépendance des super-héros avec les accords de Sokovie.
Groupe : Héros - Avengers
Compétences particulières
Wanda n’est pas une mutante comme les autres avec des pouvoirs des plus anodins. Elle-même ne connaît la limite de ceux-ci et il lui arrive parfois de se demander s’il en existe une. L’altération de la réalité et des probabilités sur le plan psionique n’est pas une chose simple et, bien au contraire, complexe à comprendre. Et pourtant, il s’agit bel et bien de la capacité de la Sorcière Rouge qui se retrouve alors capable de passer outre les lois de la nature.

Animée par ces sphères rouges qui illuminent ses mains et cet éclat écarlate naissant dans ses iris, cette magie est capable de bien des choses qui semblerait des plus impossibles en tant normale. Mais Wanda est-elle normale ? Peut-on considérer comme normal d’avoir cette possibilité de créer une combustion spontanée sur des objets de différentes natures ? Est-ce anodin de créer une répulsion sur d’autres objets en plein vol ? Car pour Wanda, cela est sa normalité. Elle est née avec cette capacité de changer les lois gravitationnelles afin de faire preuve de télékinésie, cette possibilité de briser les murs spirituels afin de s’insinuer dans les esprits et de semer la réalité qu’elle souhaite, cette aptitude à changer la densité moléculaire d’un corps afin de le rendre tangible, ou non, plus léger que l’air, ou bien plus lourds que le plus lourd des matériaux.

Vue ainsi, Wanda semble des plus puissantes et elle est considérée comme telle. Certains la craignent, elle-même se craint. Elle a prouvé qu’elle a été capable de contenir une explosion le temps d’éloigner du sol cette arme qui aurait causé de nombreux morts, elle a démontré qu’il lui été possible de briser une carapace en vibranium afin d’en extraire le processeur de Ultron, mais Wanda ne sait utiliser entièrement sa magie de mutante. Pouvant encore être considérée comme dans une phase d’apprentissage sur ce point, la Sorcière Rouge se sert des bases de ses pouvoirs afin de laisser croire à une quelconque télékinésie, télépathie, ou création d’énergie destructrice. Il est vrai qu’il lui est possible de faire exploser une conduite de gaz, mais cela l’est, pour la simple raison qu’elle l’a souhaité. Car là est la véritable nature du pouvoir de Wanda. L’altération de la réalité est une façon simple de caractériser ce fait de réécrire cette fameuse réalité afin de soumettre les probabilités d’un futur plutôt proche aux souhaits de la jeune femme. Si elle ne désire pas une chose, sa magie ne ressortira pas d’elle. Tout n’est qu’une question de souhait dont la mutante doit user avec subtilité afin de pouvoir être efficace auprès des Avengers.
Faiblesses
Wanda a beau posséder une puissante magie, elle est ce qu’elle est et n’est pas toute-puissante. Ses capacités sont altérées par l’état psychique de la jeune femme qui craint ses propres pouvoirs. Un état d’incertitude aura son rôle à jouer au moment d’intervenir, alors qu’elle sait qu’elle n’a pas entièrement le contrôle. Parfois même, la mutante se demande si ce n’est pas l’inverse, su ce n’est pas sa mutation qui prend le dessus alors qu’il lui arrive de faire preuve d’aptitude qui lui semble des plus impossibles.

L’Avengers est fragile d’esprit et le moindre coup dur lui a toujours fait faire un pas en arrière dans ses progrès. Le dicton populaire dit « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » et l’on peut alors penser que Wanda ne « forge » pas assez. Malgré son entraînement, elle aura toujours une hésitation sur le champ de bataille, craignant de causer des morts inutiles. Le Lagos le lui a rappelé, alors qu’elle avait écarté cette bombe humaine des civils. Malgré ce fait de protéger le marché, d’autres étaient mort alors qu’elle avait souhaité sauver les civils. Il en est de même en cas de grande fatigue ou d’une utilisation intensive de ses pouvoirs. Wanda n’a pas encore l’endurance nécessaire pour se battre des heures durant alors qu’elle est dépendante de cette magie. Quelques soit le combat, elle utilisera ses halos rougeoyant pour se défendre même en sachant qu’ils peuvent l’abandonner à tout moment.

Le champ du visuel a aussi son importance pour la Sorcière Rouge. Si elle ne visualise pas ce qu’elle cible, il lui sera impossible de jouer sur la réalité visée. Elle a besoin de le voir afin de mieux se saisir des probabilités l’entourant et ainsi le manipuler. Il en est de même pour ses mains. Cela peut paraître anodin, mais Wanda a besoin d’avoir cette impression de manipuler pour utiliser et c’est pourquoi elle est dans cette danse des mains pour mieux user ses pouvoirs. Si on la prive de ces mouvements, il lui sera plus difficile de ne pas laisser le flux rouge s’échapper.

Tout n’est finalement que question d’équilibre alors que sa puissance se compense par son manque de contrôle, cet équilibre a été altéré et fait dangereusement pencher Wanda dans la perte totale de celui-ci. Avec les pertes qu’elle a subies et les responsabilités qu’elle fait tomber sur elle, la fragilité de son esprit s’en est accru et il en faut plus que très peu afin de briser cet équilibre dont elle a besoin. Mais le destin a des règles encore plus incompréhensibles que celles de sa magie et le retour de certains l’aidera forcément à retrouver cette stabilité dont elle a besoin.
03
Meet me

Anecdotes : Wanda n’a jamais connu l’un de ses deux parents biologiques. Elle ne sait même pas que son père était le si grand Magneto, décédé dans son présent. À ses yeux, ses parents sont ces deux Maximoff s’étant occupés d’elle et de son frère des années durant. Wanda ne dit pas toujours ce qu’elle pense en premier lieu, étant beaucoup en retrait. Elle a dû mal à se mettre en avant, sauf en cas de combat où là, elle ne cherche plus à s’effacer mais n’hésite pas à faire la morale si elle voit que certains peuvent faire mieux. Peut-être est-ce lié à sa magie, mais Wanda a une attirance pour le rouge et n’hésite pas à porter un vêtement ou un accessoire de cette couleur. Elle possède même une pierre écarlate en collier. En arrivant en 1945, elle s’est demandé s’il lui serait possible de croiser l’un de ses parents biologiques en se rendant en Europe, et elle a alors commencé à se questionner sur leur identité. Pourtant, ne connaissant pas leur âge lors de la naissance de sa naissance et celle de Pietro, elle doute de pouvoir les apercevoir, ne devant être nés. Elle ne le sait, mais il lui est possible de modifier la réalité de la terre entière si elle faisait ce simple souhait de changer le monde et de réparer ce qui l’a déchiré durant tous ces combats ayant eu lieu.  
04
Knowledge

Qu'avez-vous fais depuis votre voyage en 1945 ? : Si l’on évoque le point de vue de la quantité, Wanda n’a pas fait grand-chose depuis son arrivée en ce fameux jour du 1 septembre 1945. Mais d’un point de vue efficacité… Elle a eu sa part dans ce qui a été mis en œuvre et ne peut que s’en féliciter, bien qu’elle n’y pense vraiment. C’était normal pour elle de, une fois arrivé dans cet entrepôt, prêter main forte du mieux qu’elle le pouvait. Elle ne connaissait rien d’autre de cette époque que ce qu’elle avait pu lire dans ce qui est désormais le futur, alors, elle ne pouvait être d’une aussi grande aide que Rogers ou quelqu’un d’autre de plus calée sur l’histoire. Alors Wanda a mis ses pouvoirs en œuvre afin d’apporter sa pierre à l’édifice. Détourner l’attention, laisser croire ce qui n’était la réalité et offrir un abri sûr pour ce groupe avec lequel elle avait voyagé.

Elle n’était pas certaine de ce qu’elle devait faire au début, mais une fois dans l’urgence afin de ne créer un déséquilibre dans cet univers, Wanda n’a pas perdu plus de temps. Elle a accompagné ceux qui devaient protéger les lieux en donnant l’illusion que cet endroit n’avait jamais été habité. Il est certain que l’arrivée d’un groupe pouvait attirer l’attention, mais quel esprit allait s’inquiéter quand on leur insufflait l’idée même qu’il n’avait jamais été habité ? C’est ce que fit la mutante, laissant cette brume rouge qu’elle contrôlait laisser naître cette idée de normalité afin que personne ne s’interroge sur une quelconque activité habituelle. Elle aida à s’installer et pour l’heure, continue de s’assurer que personne ne vienne poser de question qui pourrait les déloger. Elle a bien compris les dangers en lien avec cette arrivée dans le passé et pour l’heure, mieux vaut que personne ne découvre la vérité à leur sujet, n’est-ce pas ?
Comment avez-vous vécus vos derniers instants en 2019 ? : Ces derniers instants – tout comme ces deux dernières années – n’ont pas été une grande partie de plaisir pour Wanda. Appréhension, culpabilité, crainte, adrénaline, doute, que des sensations qui se sont mélangées en elle, au point qu’elle ne savait ce qu’elle ressentait réellement. Allaient-ils vraiment réussir à remonter le cours du temps pour mieux vaincre Thanos ? Cela n’allait-il pas avoir de pires effets encore ? Elle avait conscience de la dangerosité à remonter si loin dans le passé, le moindre incident pouvant créer des conséquences catastrophiques. Pourtant, elle était motivée à le faire pour bien des raisons. Mais il y avait aussi cette fameuse question qui persistait dans son esprit. N’allait-elle pas être, elle-même, la source d’encore plus de chaos ? Wanda n’était certaine de rien, et la situation n’allait l’aider.

Cependant, d’un autre côté, l’adrénaline de pouvoir éventuellement changer ce qu’il est advenu avait aidé Wanda à faire preuve d’un minimum de confiance. Il y avait certes des questionnements menant vers le chaos dans son esprit, mais aussi d’autre qui lui laissait envisager qu’elle pourrait sauver Vision. La mutante avait déjà retrouvé Pietro, mais il y avait toujours ce vide laissé par celui qu’elle aimait, alors si elle avait moyen de le sauver, tout en sauvant le monde de la folie de Thanos, elle était prête à effectuer ce voyage.

Il ne restait que de nombreux facteurs inconnus aux yeux de Wanda, mais cela ne changeait guère de ce qu’elle avait déjà pu vivre. Jamais elle n’avait été certaine de ce que son implication au sein de Hydra allait donner, et pourtant, elle avait rejoint leur cause et reçu ses pouvoirs. Jamais elle prit en compte l’importance de son rôle aux côtés de Ultron, et encore une fois, elle avait accepté dans cette simple idée de vengeance. Et Jamais elle n’avait imaginé pouvoir rejoindre les Avengers, alors que, la voilà désormais, à leurs côtés, alors qu’il fallait prendre cette décision de voyager dans le temps pour le bien de l’humanité.
05
Behind the screen

Moi, Nîniel, certifie sur l'honneur avoir lu le règlement et pris conscience du contexte. Mon personnage est un pv tiré d'un comics / tiré d'un film. Mon personnage ne peut pas être amené à mourir au cours d'une intrigue. Mon personnage sera inspiré des comics / d'un film (Avengers 2 / Civil War (et je pioche un peu de comics pour les origines de Wanda)) . Mon avatar est
Code:
ᚖ Elizabeth Olsen <pris>➙</pris> Wanda M. Maximoff
, il a des pouvoirs, s'il en a, ils sont
Code:
Altération psionique de la réalité

On veut apprendre à te connaître : Sur le net, je m'appelle Nîniel, d'ici quelques mois j'aurais 23 ans, j'ai fais des études de graphisme, mais maintenant je suis dans le social. J'ai beaucoup joué sur du marvel fut un temps et Wanda a été le premier personnage que j'ai maîtrisé à peu près. Malheureusement, suite à des embrouilles j'ai arrêté et j'essaie de reprendre x) Je suis quelqu'un qui a très peu confiance en elle et qui du coup fait preuve d'une timidité maladive, alors il ne faut pas s'étonner si je vais pas trop vers les autres. J'ai toujours peur d'en faire trop. Sinon en rp, je m'adapte généralement à la personne en face de moi pour la quantité à faire. J'essaie de soigner mon syndrome de toujours vouloir faire plus que l'autre x) MAis je peux facilement rp entre 300 et 2000 mots (bon atteindre les 2000 est plus rare). Je suis une quiche en orthographe, mais pas dans le choix des mots, heureusement que des correcteurs existent x)





Watch me fall... Watch me burn...
Watch me rise.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t708-wanda-m-maximoff-i-can-

MISSIVES : 57
FT. : Elizabeth Olsen
COPYRIGHT : (c) Nîniel
AKA. : Scarlet Witch
STATUT CIVIL : Son coeur doit encore se remettre de la disparition de la dernière personne qu'elle a perdue.
DATE D'ARRIVÉE : 26/04/2018


Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Jeu 26 Avr 2018, 21:54

06
Learn
My history
Maybe I couldn't protect my brother but I will protect the rest of my family with my life.
Le destin… Cette entité que de nombreuses personnes vénèrent, qui est-ce vraiment ? Une blague de l’Univers ? Une véritable croyance ayant un rôle à jouer dans ce bas-monde ? Le futur est quelque chose de si surprenant, qu’il n’est pas étonnant de voir certains croire dans ce destin régissant une vie, tout comme d’autres considéreraient qu’ils sont les seuls à décider de leur avenir. Et pourtant, ce débat aura toujours lieu en tout, en tout temps, par la simple question : Pourquoi sommes-nous nés en ce monde ?


Le vent soufflait tout autour de cette imposante montagne, tandis que deux vies venaient peupler cette Terre qui en avait déjà vue de nombreuses autres. Wanda n’était pas la première à apparaître sur ce Mont, le Mont Wundagore, qui était témoins de la naissance de jumeaux. Un évènement qui aurait dû ravir la mère de ces deux magnifiques enfants, et pourtant… Magda Eisenhardt avait peur de ce que pourrait devenir l’avenir de ces deux poupons. Si seulement ils savaient que leur père n’était nul autre que le si tristement célèbre Magneto, quel poids tomberait sur leurs épaules ? Magda craignait cet homme qu’elle avait jadis aimé et qu’elle avait fui en venant donner naissance sur cette montagne. Avec l’aide de Bova, une étrange sage-femme à l’apparence de vache, les deux enfants naquirent au sein de cet endroit mystique qui allait s’avérer décisif quant à la future puissance de la deuxième née. Ils avaient beau être jumeau, Wanda n’avait pas été la première à voir le jour, son frère ayant été plus rapide qu’elle. Un signe du destin pour certains, lorsque l’on sait ce qu’allait devenir ce frère et cette sœur.

De par sa naissance, Wanda était avant tout spéciale, descendant d’un puissant mutant, mais aussi à cause de ce qui imprégnait cette montagne depuis des siècles. Une énergie démoniaque émanant d’un ancien dieu nommé Cthon et qui allait changer la nature du nourrisson. Rien n’allait se déclencher durant son enfance, mais au fond d’elle-même, quelque chose de subtile changeait, créant peu à peu celle qu’elle deviendrait par la suite. Seulement, elle n’était qu’un bébé de deux jours qui n’aurait la chance de connaître aucun de ses deux parents biologiques. Craignant toujours pour les jumeaux, Magda avait confié ses deux enfants à Bova avec la promesse qu’elle leur trouverait une famille, avant de disparaître. Tout comme elle était sortie de nulle part pour donner naissance, elle allait disparaître dans la nature, sans qu’aucun de ses deux enfants ne sache réellement pourquoi. À peine née, Wanda devenait orpheline avec son frère comme seule famille.

Cependant, elle n’allait rester seule avec son jumeau bien longtemps. Bova avait essayé de les confier à une première famille, en vain. Ancien Whizzer, Robert Frank refusa la demande de la sage-femme bovine, n’acceptant pas le deuil de sa femme, Miss America. Même en laissant croire qu’il s’agissait de ses propres enfants, le super-héros ayant repris sa vie civile quitta la forteresse de la montagne. Ce fut un autre couple qui accepta avec bonheur l’existence des jumeaux. Django et Marya Maximoff, un couple de Tzigane ayant adopté une vie sédentaire en Sokovie, virent dans ces deux enfants la chance de pouvoir être parents. Marya avait eu des jumeaux avant leur venue en Transie, mais ceux-ci n’avaient survécu et avaient causés le désespoir du couple. La venue de Wanda et Pietro allait créer une lueur de joie chez eux et cela aida la plus jeune à les considérer comme ses véritables parents.

Car telle fut l’enfance de Wanda, à vivre aimée, entourée et sans regretter d’être une Maximoff. Après tout, que pouvait-elle rêver de plus ? Son frère était à ses côtés, veillant sur elle, Django et Marya les comblaient et bien qu’ils ne soient les plus riche de ce pays peu connus, l’enfant n’avait pas besoin d’une quelconque richesse. Tout ce qu’elle demandait durant sa croissance, c’était l’amour qu’on lui donnait et l’attention qu’on lui prêtait. Pas une seule fois, elle ne s’était sentie rejetée, que ce soit lors de moment enfantin avec d’autres jeunes du quartier, ou que ce soit lorsqu’elle apprit la vérité au sujet de ses parents. Tout autant pour Django que pour Marya, la bienveillance était un maître-mot au sein de leur famille et ils ne voulaient avoir de secrets pour leurs deux enfants. Quand Wanda fut en âge de l’apprendre, ils lui expliquèrent qu’elle n’était leur fille biologique, mais cela n’allait rien changer à ce qu’elle pensait. À ses yeux, ils étaient tous deux ses parents, ceux qui l’élevaient et ceux qui étaient là pour elle.

Mais la vie n’allait pas toujours être toute rose pour la jeune Wanda portant désormais le nom des Maximoff. Alors qu’elle entrait dans la phase de l’adolescence, elle ne regrettait rien de ce qu’elle avait vécu jusque-là. Il y avait eu des hauts et des bas, comme dans toute vie d’enfant gagnant en année, mais cet évènement, elle aurait tellement pouvoir le réécrire… Tout était des plus calmes dans la famille et la jeune s’en souviendra toute sa vie durant. Ils s’apprêtaient à passer à table, un jour des plus ordinaires, malgré tout marqué par les guerres secouant le pays, mais dont elle n’était pas touchée. Du moins, jusqu’à ce que ce missile fracasse les murs de l’appartement, semant désordres et chaos sur son passage. Un premier instrument de la mort qui causa la fin de Django et Marya, projeta l'enfant, tout de suite suivi par un deuxième. Wanda n’eut le temps de s’apitoyer sur leur mort, qu’elle s’était retrouvée dans les bras de Pietro, non loin de ce deuxième missile qui n’avait explosé, contrairement à son prédécesseur. L’engin était-là, tout près d’eux, et le moindre de ses mouvements ou celui de son frère, pour tenter de se dégager, pouvait causer l’explosion.

Deux jours… Deux jours à attendre qu’une mort capricieuse ne vienne. Ce furent les plus longues quarante-huit heures que connut Wanda, à rester-là, dans les bras de son frère, sans pouvoir faire quoi que ce soit. Elle avait faim, elle était déshydratée, mais incapable de faire quoi que ce soit avec cette peur la prenant aux entrailles. Mais qu’aurait-elle pu faire ? Persuadée que le moindre mouvement de gravats, le moindre de ses mouvements, déclencherait ce mécanisme créé par Stark. Cet homme connu des médias… Anthony Stark… Une haine pour cet homme, et pour sa nation, avait naquit au sein du cœur de Wanda durant ces deux journées. Comment une unique personne pouvait-elle être autorisée à causer tant de désastres, par ce simple fait de créer des armes ? Eux n’avaient rien demandé et les voilà privé de tout ce qu’ils avaient par la seule ambition d’un homme à se faire de l’argent sur le dos de victimes dont il ne connaissait certainement pas l’existence. Où était la justice dans ce monde alors qu’il serait certainement récompensé d’avoir fourni à un pays de quoi se battre, quand d’autre son enfermé pour avoir tenté de survivre en volant de la nourriture ? Tout cela, la jeune se l’état demandé alors qu’elle était prisonnière des débris de leur appartement, menacé par ce nom inscrit à l’encre noire sur les missiles Stark.

Bien heureusement pour Wanda, ce calvaire eut une fin. Grâce aux secours dépêchés par la Sokovie, ils furent libérés de ce dangereux missile menaçant d’exploser. Mais de nouveau orphelin, qu’allait-elle devenir ? Le quartier entier avait été dévasté et elle retrouva son ancre, son point d’attache, en Pietro. Ils avaient beau n’avoir que quelques minutes de différences, elle le considérait comme son aîné et celui capable de la rassurer. Une vie de vagabondage allait commencer pour eux, à devoir vivre parmi les méandres de la guerre. Une chose qui lui échappait avait été la cause de conflit, plongeant la Sokovie dans la désolation, le drame et le désastre. Face à tout cela, les orphelins passaient des plus inaperçus et ainsi débuta la vie de vagabonde de Wanda. Elle ne savait ce qui l’attendait, comment serait son avenir, mais une chose était certaine à ses yeux… Jamais elle ne quitterait son frère !

Wanda ne savait combien de temps avait duré cette vie, qui n’en était pas une selon elle. Alors qu’elle avait tout perdu du jour au lendemain, elle passa les années suivantes à survivre dans ce milieu désormais hostile. Survivre et non vivre… Continuellement se battre pour ne jamais baisser les bras, trouver de la nourriture là où il n’y en avait pas, tout faire afin de rester avec Pietro, nourrissant cette haine envers les États Américains. Ils pouvaient être fier d’eux, arguer qu’ils avaient le contrôle, qu’ils étaient là pour aider la Sokovie, mais aider en quoi ? En quoi Wanda pouvait-elle se sentir aider alors qu’elle se devait de vivre dans des bâtiments abandonnés, en ruine, fuyant sans cesse les dangers ? Elle aurait pu changer de pays, mais la Sokovie était devenue son chez elle. Leur appartement avait été détruit, elle ne céderait pas le pays face à cet Oncle Sam qui leur prenait tout.

La Vagabonde, voilà ce qu’elle était devenue, alors que l’adolescence se terminait pour la jeune femme. Malgré tous les obstacles que la vie lui avaient mis, elle avait su vivre avec, devenant une militante contre ceux qu’elle haïssait. Stark, ce soi-disant défenseur de la paix vendant la mort elle-même, l’Amérique, le fameux pays de la liberté, et tous ces étrangers qui se donnaient le droit de dicter la vie à la Sokovie. Alors Wanda exprimait son opinion en participant à des regroupements à l’encontre de ceux ayant transformé la Sokovie en terrain de guerre. Rien de violent pour la Sokovienne, mais elle exprimait haut et fort ses idées, criant son mécontentement sur la façon dont les « dommages collatéraux », qu’ils étaient, étaient perçues par cette nation soi-disant si puissante.

Wanda n’était qu’une adolescente ancrée dans ses idées et qui ne connaissait encore toutes les subtilités de la vie. Encore aujourd’hui elle ne peut prétendre en saisir l’entière connaissance de ce qui peut l’attendre et jamais elle ne le prétendra. C’est d’ailleurs de par ce recul qu’elle avait sur le monde, qu’elle ne s’était jetée à bras-le-corps, sans aucune réflexion, lorsque ces hommes les avaient approchés. Ils susurraient de belles paroles pour ceux voulant renverser un ordre déjà sur pied, offrant cette possibilité de pouvoir jouer un rôle dans la chute de ces soi-disant héros que l’enfant ne portait dans son cœur. Cependant, Wanda restait sceptique face à cette offre de Hydra. Elle haïssait les États-Unis, elle considérait Stark comme responsable de la mort de ses parents, mais cela valait-il vraiment le coup de se jeter au-devant de la scène ? Ne risquait-elle pas de s’entraîner dans une chute incontrôlée ? Même du haut de son adolescence, elle gardait cette réticence qui l’empêchait de foncer tête baissée, et pourtant… Il y avait toujours cette naïveté chez elle et ce fut celle-ci qui la poussa à se joindre à ce projet. Hydra lui offrait cette possibilité de se venger et le côté sombre de la jeune femme, ce côté qui se nourrissait d’une énergie dont elle ignorait l’existence, celui qui lui donnerait plus tard ces pouvoirs, avant même d’avoir commencé quoi que ce soit, elle devenait déjà la Sorcière Rouge.

Tout avait prédestiné la Sokovienne à ce rôle qui allait devenir sien. Fille du puissant Magneto, imprégnée par l’énergie de l’ancien dieu Chton, Wanda avait beau avoir l’apparence d’une jeune femme, cette part de noirceur en elle allait l’aider à prendre de la grandeur. Elle allait s’élever dans ce monde qui lui avait tout pris et elle comptait faire payer le destin, cette notion abstraite, pour ce qu’il avait tracé pour elle. Rien n’était simple, alors qu’elle faisait preuve d’une certaine force d’esprit pendant les expériences de Hydra. Pietro avait eu raison de la convaincre d’accepter cette force. La douleur était présente, une nouvelle force prenant place au sein de l’adolescente, mais quelque chose changeait en elle. Son humanité laissait place à sa véritable nature, tandis que ses pouvoirs cherchaient leur route dans l’esprit de la mutante. Sa réalité se déchirait alors qu’une toute autre apparaissait sous ses yeux. Il y avait une puissance dans ce sceptre à l’origine de l’éveil des pouvoirs de Wanda, mais elle ne s’en souciait guère alors qu’il lui fallait désormais apprendre. Ces halos rouges sortant de ses mains… Ils avaient quelques choses de spécial dont elle ne comprenait la nature exacte et Hydra souhaitait qu’elle apprenne à en connaître les subtilités. Ils avaient raison, si elle souhaitait se venger de celui qu’elle considérait comme responsable de la mort de ses Django et Marya, elle devait apprendre, devenir maître de cette puissance émanant d’elle. Mais c’était si facile à dire, contrairement à la réalité.

Le temps était le meilleur allié de Wanda afin de maîtriser cette puissance nouvelle. L’envie de vengeance était présente, mais elle apprenait à nourrir celle-ci en laissant sa noirceur grandir. Prendre son temps était le luxe qu’elle s’offrait pour atteindre son but, devenant la petite protégée de Strucker, avec son frère. Elle n’avait quitté la Sokovie, mais vivait désormais cachée, à attendre son heure, telle une ombre inquiétante tapie sous le lit d’un enfant. Son heure finira par sonner et, ce jour-là, Wanda savait qu’elle pourra s’élever et enfin nourrir ces noires idées dans son esprit. Et pourtant, quelque chose allait chambouler une nouvelle fois sa destinée. Il en était fini de ce temps où elle n’était qu’une gamine naïve qui se laissait bercer de douces idées. Elle avait compris que Strucker, et Hydra par-derrière, souhaitait faire une arme d’elle. Ses capacités étaient encore instables, elle continuait sans cesse d’en découvrir des facettes, mais elle maîtrisait désormais une part de ceux-ci et la mutante faisait miroiter moult possibilité à cette organisation audacieuse. Et pourtant, elle retournait la situation à son avantage. Sa loyauté ne leur était pas donnée. Wanda allait là où Pietro irait, et elle se servait de Hydra pour posséder cette puissance dont il l’avait fait rêver. La petite fille pleine de vie avait disparu il y a fort longtemps, alors que ce missile l’avait immobilisé deux jours durant. Elle s’était laissé consommer par le deuil qu’elle n’avait jamais clos et elle savait ce qu’elle désirait plus que tout au monde. Ruiner cette grandeur que se donnaient les États-Unis avec l’apparition de ces « super-héros » défendant leur terre.

Et ce jour arriva plus vite qu’elle ne le pensait. Avant d’entendre les alarmes de la forteresse, c’était les explosions qui l’avaient averti d’un fait inhabituel. Hydra était attaqué, quelqu’un s’en prenait à ce fort Sokovien. Qui ? Elle le sut bien rapidement alors que les haut-parleurs de l’installations clamait une attaque des Avengers. Alors ils étaient venus à elle ? Un fin sourire malicieux avait trouvé place sur la commissure de ses lèvres tandis qu’elle se tenait en retrait avec son frère. Strucker ne voulait pas qu’ils interviennent et s’était des plus stupides comme plans. À eux deux, ils possédaient la possibilité de défaire cette équipe qui ne savait ce qui les attendait.

Et ce jour arriva plus vite qu’elle ne le pensait. Avant d’entendre les alarmes de la forteresse, c’étaient les explosions qui l’avaient averti d’un fait inhabituel. Hydra était attaqué, quelqu’un s’en prenait à ce fort Sokovien. Qui ? Elle le sut bien rapidement alors que les haut-parleurs de l’installation clamaient une attaque des Avengers. Alors ils étaient venus à elle ? Un fin sourire malicieux avait trouvé place sur la commissure de ses lèvres tandis qu’elle se tenait en retrait avec son frère. Strucker ne voulait pas qu’ils interviennent et s’était des plus stupides comme plans. À eux deux, ils possédaient la possibilité de défaire cette équipe qui ne savait ce qui les attendait. Savaient-ils que deux êtres spéciaux se trouvaient là ? Tapis dans l’ombre ? Le baron avait peut-être donné ses ordres, mais Wanda restait un électron libre et, sans un mot, grâce à un simple regard, elle s’était mise d’accord avec son jumeau. Eux allaient intervenir, quoi qu’il se dise.

L’improvisation était le fort de Wanda. Alors que son frère s’était rendu dans la forêt enneigé bordant le fort, elle, n’avait quitté les épais murs de pierre. Elle avait entendu Strucker énoncer qu’ils n’étaient pas prêts, et pourtant… Elle l’était. D’un simple mouvement de main, elle avait envoyé valdinguer le grand Captain America dans un escalier, le ralentissant dans sa progression avant de disparaître de là où elle venait. Bien qu’elle puisse donner l’illusion du contraire, elle ne se battait pas pour Hydra. Non, si Wanda s’était jetée dans ce combat, s’était pour défendre la Sokovie, sa nation, et ses habitants qui allaient encore être victimes des dégâts de cette attaque. Sans compter que sa véritable cible était là, volant dans les airs à seulement quelques mètres d’elle. Iron Man… Quelle idée avait-il eu de dévoiler son identité au grand jour des années plus tôt ? L’envie de vengeance de la Sokovienne prenait le dessus et elle n’attendait que cela, qu’il pénètre dans la forteresse afin de pouvoir ce qu’elle avait appris à faire de mieux. Ainsi, quand elle le vit, non loin de ce fameux sceptre qui avait déclenché ses pouvoirs, elle allait enfin assouvir cette noire pensée qui l’avait fait se battre pour manipuler cette puissance. Elle ne savait ce que ça allait donner, et pourtant, après avoir embrouillé l’esprit de ce milliardaire tenu comme responsable, elle vit qu’elle avait déclenché bien plus que ce qu’elle pensait.

Strucker était tombé, mais pas les jumeaux. Wanda avait laissé le sceptre filer attendant que bien plus grand se produise. Elle n’avait vu qu’une possibilité de réalité dans l’esprit de Stark, mais elle avait confiance en cet avenir qui, selon elle, causerait la fin des Avengers. Elle allait faire preuve de patience par la suite, mais lorsqu’il y avait eu cet enfant, cette patience allait être récompensé. La jeune femme se demandait pourquoi « Iron Man » souhaitait les voir. Pour elle, ce nom était forcément rattaché aux Avengers et non à ce qu’elle allait découvrir dans la cathédrale où elle s’était finalement rendue. Ce n’était pas Tony Stark qui était là, mais un homme dont elle ne pouvait entrer dans la tête. Il était « Iron Man » au sens propre du terme. Ultron, un homme de métal, celui qui allait détruire les Avengers. Elle ne savait que penser de lui, mais il a su trouver les mots pour toucher la curiosité de la Sokovienne qui rejoignit alors sa cause. Il lui avait dit, elle causerait leur destruction interne et tout avait déjà commencé.

Ce fut pour continuer dans ce plan, que Wanda avait rencontré Ulysses Klaue. Un homme possédant du Vibranium et dont Ultron avait besoin. Mais alors que Ultron y voyait de quoi se renforcer, elle, elle y voyait tout autre chose. La possibilité de tisser les toiles de son piège afin de préparer l’arrivée des Avengers. Les provoquer pour les emmener là où elle le souhaitait, se battre sur son terrain et non le leur, imposer sa puissance et les défaire. Mais avant, il y avait ce Klaue qui possédait la marchandise que l’homme à fer convoitait. Il fallait l’intimider, mais la jeune mutante n’avait encore jamais tenu ce rôle où elle devait s’imposer, quitte à menacer. C’était une première et au vu de la réaction de l’homme, elle ne devait pas être douée dans ce domaine. Mais Ultron veillait et il fut bien plus convainquant que les jumeaux afin d’obtenir gain de cause. Le Vibranium était désormais à eux et il ne manquait plus que la présence des Avengers afin de clore ce chapitre.

Le rôle de Wanda contre ces hommes en costume était des plus simples. Ultron avait en charge la discrétion, lui offrant avec Pietro l’ouverture dont elle avait besoin pour semer la zizanie au sein de leurs esprits. Diviser pour mieux régner était un dicton connu et quoi de mieux que la désorientation pour séparer un groupe ? Que chacun se perde un peu plus dans leur passé afin de pouvoir mieux frapper la véritable cible, Hulk. L’un de ces combattants avait réussi à contrer la Sorcière Rouge, mais elle avait affirmé à Pietro qu’elle souhaitait réveiller le monstre. La haine p rimait pour elle, illuminent ses yeux de rouges et il n’en fallait pas plus pour clôturer le plan. Hulk était éveillé et il ravageait désormais cette petite ville de Johannesburg. La haine de Wanda pour les Avengers rendait sombre son jugement et elle ne se rendait pas compte qu’elle devenait ce contre quoi elle voulait se battre. Elle n’avait fit des dommages collatéraux qu’elle provoquait en souhaitant la destruction de ce symbole américain des super-héros.

Leur mission était achevée et il lui fallait désormais suivre Ultron pour atteindre leur œuvre. Cependant, Wanda allait apprendre que son but différait de la finalité de l’homme en métal. Alors qu’ils se trouvaient dans un autre pays afin que leur « tête » se fasse un nouveau corps, la mutante perça une faiblesse de cette nouvelle coquille. Ultron souhaitait être plus « humain » et cette volonté d’acquérir de l’humanité avait ouvert son esprit à la Sokovienne qui y vit l'annihilation du monde. Ultron ne voulait pas uniquement détruire les Avengers, mais l’humanité tout entière. Cette vision effraya la jeune femme qui comprit son erreur. Que pouvait-elle faire ? Ce n’était pas pour ça qu’elle se battait ! C’est pourquoi, elle prit la fuite grâce à Pietro. Après avoir libéré la scientifique, elle déserta les rang de Ultron pour se retrouver dans les rues de Seoul, sans plus savoir quoi faire. Qu’était-elle vraiment prédestinée à faire ? Elle ne savait pas, et pourtant, le destin allait s’avérer être rieur.

Il avait fallu qu'un train déraille et qu’elle voit Captain America tenter de sauver la population, pour que Wanda comprenne le réel but des Avengers. Ils étaient là pour empêcher Ultron de détruire le monde et elle n’avait rien vu de cela. Elle avait simplement été aveuglée par ce nom resté durant deux jours sous ses yeux d’enfants, refusant de voir le reste et l’évidence… Quoi que l’on fasse, il y aurait toujours des perte et ces personnes proclamé comme héros faisait de leur mieux pour sauver un grand nombre de personne… Wanda n'en avait rien vu de cela, mais elle n'eut le temps de se pencher sur la question alors que Captain America lui demandait si elle pouvait faire quelque chose pour ce train déraillant. Incertaine alors qu’elle ne savait plus quelle était son rôle, Wanda fit tout de même de son mieux, tandis que son frère sauvait déjà des passants. Ses halos écarlate parcouraient tout le système mécaniques des roues du train, cherchant à stopper chaque roue afin de freiner. La mutante sentait la difficulté de cette action, mais la peur de ne pas être capable de sauver ces personnes n’ayant rien demandé la fit réussir. Elle avait la capacité de le faire, alors elle se devait de le faire. Mais tel fut ses mots à la descente du wagon. Ce n’était pas fini alors que Ultron était incapable de faire la différence entre sauver le monde et le détruire. Mais le problème ne venait pas de Ultron, alors qu'elle laissait à Captain le soins de comprendre qui aurait pu faire naître cette idée dans l’esprit de l'Android. Encore une fois, elle considérait Tony Stark comme responsable de cette catastrophe.

Pourtant, Wanda allait devoir mettre son mépris de côté, alors qu'elle allait devoir s'allier à cette équipe qu'elle avait auparavant combattu. La confiance allait difficile à instaurer, mais de multiples facteurs devaient être pris en compte, dont l'arrivée d'un nouvel être. Il disait se nommer Vision et la mutante était des plus intriguées par sa présence. Un être fait de Vibranium et dont la conscience prenait naissance d'une pierre... Il était celui que Ultron voulait être, mais il n’avait pas la même pensée. Il était difficile pour la jeune femme de le comprendre. Il était si… étrange ? Mais le temps manquait et il lui fallait retourner en Sokovie, ce pays où tout avait commencé. Ultron avait un plan et c’était aux Avengers de le contrer, à elle, à Pietro. À cet instant, les tensions étaient mises de côté afin d’unir les forces. Wanda avait les moyens d’éloigner la population des lieux pendant que les autres gagnaient du temps. Elle s’insinuait dans l’esprit de centaines, de milliers de personnes, afin de leur faire comprendre qu’ils voulaient partir, que l’initiative venait d’eux. Elle mettait toute sa volonté pour sauver ceux n’ayant rien demandé, tout comme elle aurait aimé l’être, il fut un temps. Le combat n’allait plus tarder, et il lui fallait désormais assurer.

Wanda se sentait comme déchirée, détruite, morte. Il lui serait impossible de se reconstruire ! Il avait été toujours là pour elle, sa moitié, une part d’elle, sa réalité. Mais non, il n’était plus, Pietro n’était plus. Il avait péri dans la bataille visant à sauver la terre et la mutante s’en sentait responsable. Ils s’étaient toujours battu ensemble, couvrant les arrières de l’autre, mais pas cette fois-ci. Alors qu’il fallait empêcher Ultron d’activer son mécanisme, elle avait envoyé son jumeau s’occuper des derniers rescapés, restant dans l’enceinte détruite de cette cathédrale. C’était son job, empêché quiconque d’hostile d’approcher de la poignée qui causerait la mort de nombreuses personnes. Le combat l’avait fait paniqué dans ses débuts, considérant que tout était de sa faute. Mais Hawkeye avait su raviver cet esprit de battante quelle avait eu lorsqu’elle se battait du côté des « vilains » et elle avait alors prêté main forte en faisant de son mieux. Toujours faire de son mieux, c’était une chose qu’elle avait assimilé, mais cela n’avait pas suffi. Elle avait beau s’être trouvé à plusieurs mètres de Pietro, ne pas assister à la scène, elle avait senti ce déchirement, comme si une part d’elle était morte. D’ailleurs, sans Vision, elle l’aurait été, ayant abandonné l’idée de quitter la Sokovie… Ce pays qui avait vu ses parents disparaître, son frère disparaître… Que faire d’autre ? Mais non, on l’avait sauvé et la voilà désormais au sein des Avengers. Seulement, allait-elle réussir à surmonter la mort de son frère ?

Seulement Wanda ne pouvait s’apitoyer sur son sort. Bien qu’il ne lui soit pas simple de passer au-dessus de la mort de son frère, elle devait désormais apprendre. Elle avait été acceptée au sein de ce groupe qu’elle avait appris à comprendre et ils l’aidaient désormais à mieux maîtriser ses capacités. La jeune femme découvrait qu’elle était bien plus puissante qu’elle ne le pensait, alors que son état d’esprit interférait dans son contrôle. Jusque-là, elle avait laissé sa haine contrôler sa magie, mais il ne fallait qu’elle laisse l’obscurité la contrôler. C’est comme cela qu’elle s’était trompé dans son jugement, laissant son animosité prendre le dessus sur sa raison. Il lui fallait se poser, analyser, rester calme et essayer de ne pas laisser sa peur l’emporter. Du moins, tout était dans le « essayer ».

Cependant, la mutante ne fit pas son deuil en se plongeant corps et âme dans l’entraînement. Elle faisait doucement son chemin, ne trouvant autre solution que d’accepter cette part de solitude désormais présent en elle. Bien qu’elle aurait aimé, Wanda n’avait la capacité de ramener un mort à la vie, ou du moins n’en avait-elle pas connaissance. Et bien que cette solitude soit fortement présente chez elle, Wanda n’était pas seule. Elle était entourée de ces nouveaux camarades et quelque chose de spécial se développa chez elle, au sujet de Vision. À cette époque, elle ne savait encore ce que c’était, mais elle commençait à éprouver quelque chose pour l’être en Vibranium. Au début, elle mettait ça sur de la fascination, puis arrivait à doucement se confier. Il lui était difficile de faire avec cette sensation de ne plus être seul. Pendant des années, elle avait appris à survivre grâce à Pietro, devenant presque dépendante de lui. Mais pouvait-on le lui reprocher ? La Sokovienne ne faisait que cela, survivre en devant s’adapter continuellement depuis qu’elle n’avait été qu’une enfant. Et Aujourd’hui, on lui offrait un toit, une « famille ». Elle n’avait plus à survivre.

Durant quelques mois, Wanda travaillait dure pour être à la hauteur et cela commençait à payer. En apprenant à se maîtriser, elle participait désormais à des missions et l’une d’elle en particulier allait lui marquer l’esprit. Lagos… tout devait s’avérer des plus simples alors qu’elle était entourée de Rogers, Romanoff et Wilson. Encore sur le terrain, elle apprenait, mais elle était confiante. Bien dirigé, tout devait bien se passer. Cependant, la théorie différait toujours de la pratique et Lagos allait le lui prouver. Tout se passait à merveille, Wanda arrivait à contrer l’ennemi, évacuer le gaz, tel que cela lui avait été demandé, mais tout avait déraillé. Crossbones, leur cible, avait une bombe sur lui et Wanda avait su interrompre l’explosion. Mais elle ne pouvait pas la stopper… Improvisant avec ce qu’elle avait, elle ne voyait rien de mieux que laisser la déflagration se faire, mais à plusieurs mettre dans le ciel. Cependant, elle n’avait pas été assez rapide et des civils en payaient encore le prix… Il y avait toujours des dommages collatéraux… Une nouvelle culpabilité venait s’ajouter aux poids des autres et cet incident n’allait être que la goutte d’eau faisant déborder le vase pour le reste du monde.

Avec le gouvernement, les Avengers allaient se déchirer. Les Accords de Sokovie semblaient une idylle sur le papier, mais ils n’étaient pas une solution pour Wanda. Contrairement à certains, elle tardait à se prononcer, réfléchissant à tout cela. Les médias avaient raison, ils avaient trop de pouvoir, mais Steve aussi. Qu’allait devenir le monde s’ils se laissaient endiguer par des choix politiques ? C’est pour cela que la jeune femme avait encore besoin de réfléchir, seulement quelqu’un semblait avoir décidé pour elle. Elle n’avait pas d’abord compris, alors qu’elle se confiait à Vision, qu’il essayait de la garder au sein du quartier des Vengeurs. Et pourtant, tandis qu’il l’empêchait de sortir afin de faire une course, elle saisit ce qu’il se passait. On la gardait enfermé au sein du bâtiment ! L’incompréhension prit naissance dans l’esprit de la Sorcière Rouge qui n’arrivait pas à comprendre le pourquoi de cette décision. Et Vision était d’accord avec cela ? Il semblait avoir compris d’où venait les difficultés de Wanda et cet enfermement ne faisait que la renforcer dans ses peurs et ses doutes. Est-ce qu’ils avaient raison de la garder coupée du monde ? Ou était-ce une erreur. Se retrouvant à tourner en rond, tel un lion en cage, Wanda se le demandait.

Et encore une fois, on aida la jeune femme dans ses questionnements mentaux. Alors que Vision veillait sur elle, une explosion extérieure inquiéta Wanda et tandis que l’Android parti voir, la mutante eut l’étonnante surprise de voir Clint la rejoindre. Il était venu pour la sortir de là, la rallier à Captain afin de se battre contre l’injustice de ses accords. Sur l’instant, elle hésita à le suivre, mais il avait raison. Elle devait se bouger, et arrêter de jouer à l’enfant. Elle n’était plus cette gamine perdue en Sokovie, qui se protégeait derrière son frère. Pietro n’était plus là, elle devait voler de ses propres ailes. Un nouveau combat était sur le point d’éclater, mais Wanda en menait un autre, un interne, qu’elle s’apprêtait à remporter. Oui, Vision avait raison. Les gens auraient peur d’elle, et elle ne pouvait contrôler cela. Mais ce qu’elle pouvait contrôler, c’était sa propre peur à elle, ne pas la laisser dominer et, au contraire, avoir le contrôle sur elle. C’est grâce à cette pensée qu’elle sut comment intervenir afin d’aider Clint à se sortir des bras de Vision. C’était la première fois depuis qu’elle avait rejoint cette famille, qu’elle se battait de nouveau contre l’un d’eux, et surtout contre celui qui la fascinait. Mais Clint avait raison, elle n’était plus une enfant et devant prendre son propre destin en main.

Mais ce conflit n’était qu’une énième catastrophe… Affronter l’équipe d’Iron Man avait été un échec dans cet aéroport allemand. Et pourtant, bien qu’elle se retrouvait à demander pardon à Vision, elle ne regrettait pas ses positions. Cette fois-ci, ce n’était pas par vengeance qu’elle s’était battu. Pas pour éviter de quelques dommages collatéraux. Si elle s’était battue, c’était pour sa liberté d’action. Elle n’était pas une adolescente que l’on enfermait dans sa chambre, mais une Avengers, une mutante capable de sauver des vie, à la condition qu’on la laisse agir. Des erreurs avaient été faites, mais qui n’en commettait pas ? Seulement le gouvernement pensait tout autre chose et avait préféré enfermer la jeune femme, telle la terroriste qu’elle avait été par le passé. Elle qui n’avait eu foi en l’Amérique par le passé, voilà que les États-Unis réveillait ce sombre sentiment qu’elle préférait garder enfoui en elle.

Wanda était désormais prisonnière. Ils avaient perdu, ce n’était que le prix à payer pour s’être opposée à la loi. Seule dans cette cellule, les blessures de son cœur s’étaient rouvertes et elle s’apprêtait à sombrer dans une mélancolie qui la mettrait à mal. Mais Wanda ne devait pas oublier qu’elle n’était pas seule et sa réclusion dura bien moins longtemps que ce qu’elle aurait dû être. Tous n’avaient pas été pris dans les filets du gouvernement et ceux libre d’agir étaient là pour les sortir de cette cage immergée. Wanda allait être libre, mais elle ne pouvait rester sur le sol américain, cela était bien trop dangereux. Tout comme elle avait été une vagabonde orpheline, elle était désormais une fugitive, une hors-la-loi qui refusait de signer des accords allant à l’encontre de son bon sens. Elle avait peut-être douté lors de l’annonce de ceux-ci, mais aujourd’hui, elle sait que jamais elle n’aurait pu les signer. Alors la jeune femme mit un peu de distance avec tout cela, parti s’isoler en Europe, dans un endroit où on ne penserait la trouver.

Étrangement, la mutante appréciait cette vie paisible qu’elle s’offrait. Inconsciemment, elle savait que cela n’allait pas durer longtemps, mais elle profitait de ce temps afin d’apaiser ses tourments, ce sentiment de culpabilité qui se trouvait en son cœur. Et cet apaisement, elle ne le trouva pas seule. Vision allait l’aider alors qu’elle s’attachait de plus en plus à cet être qui était si complexe. Elle avait beau s’être opposé à lui durant ce conflit interne aux Avenegrs, elle regrettait d’avoir été son ennemi et partageait désormais des moments de sa vie avec lui. Elle tenait à cette personne passée outre la technologie et il l’aidait à oublier les causes de ses mauvaises pensées. Avec lui, Wanda ne craignait plus de répondre la peur avec ses pouvoirs, vivant comme quelqu’un de normal. Cette vie où elle arrivait à en oublier le poids des responsabilité n’avait duré que peu de mois, mais c’est des mois inoubliables pour la Sorcière Rouge, et un point d’ancrage qui allait lui être des plus utiles par la suite.

Mais les conflits revenaient indéniablement à eux, comme un métal avec un aimant. La mutante devait retourner combattre avec Vision alors qu’un nouvel ennemi, bien plus puissant, venait se présenter à eux. Thanos, un être qui n’effrayait pas en lui-même, mais son but la terrifiait. Comme les Avengers, elle avait entendu parler des Pierres de l’Infini avec la création de Vision, mais elle n’avait imaginé que quelqu’un ne vienne sur Terre pour les réunir toute et anéantir un grand nombre d’innocentes. Et pourtant, ce fut ce que fit Thanos en arrivant dans ce monde qui était le sien. Les Avengers allaient de nouveau se réunir, d’autres équipes aussi, et un combat allait avoir lieu. Mais quel combat… Celui-ci allait ravager Wanda.

Noël était censé être un moment festif, joyeux, que l’on partageait avec ceux que l’on aimait. Mais pour la mutante, cela allait être une journée de désespoir qui allait lui rappeler ceux qu’elle avait perdu. La bataille contre Thanos avait été un désastre à ses yeux. Il était certains qu’elle ne pouvait pas toujours appartenir aux vainqueurs, mais avec ce combat, elle voyait partir des personnes importante pour elle, dont Vision. Elle qui avait perdu son frère deux ans plus tôt, ce dont elle arrivait doucement à se remettre, la voilà qui perdait celui pour qui elle éprouvait des sentiments. C’était comme si quelque chose souhaitait l’empêcher d’être heureuse. Wanda était dévastée, de nouveau détruite de l’intérieur, mais elle ne pouvait rien faire pour ramener le porteur de la pierre de l’esprit. Thanos avait gagné, il avait détruit l’être de Vibranium et la Sorcière Rouge n’avait réussi à accomplir son travail, protéger ceux à qui elle tenait tout en sauvant les autres. Quoi que l’on puisse lui dire, elle se sentait en partie responsable de la perte de Vision et de Natasha et aucun répit ne lui serait offert afin de faire son deuil.

Et pourtant, alors que Wanda avait de nouveau ce sentiment d’être perdu, quelque chose d’inespéré allait se produire, tel une pointe de lumière dans cette obscurité naissante. Pietro était de nouveau à ses côtés, tout aussi surprenant que cela pouvait l’être. Wanda n’avait pas compris comment cela avait été possible et elle ne l’avait cru au début. Elle s’était laissé imaginer que ce n’était qu’un tour de mauvais goût d’un allié de Thanos pour l’achever définitivement, mais non… Son frère, son jumeau, cette moitié qu’elle avait sentie se déchirer en Sokovie, était bel et bien de retour. Un miracle qui allait aider Wanda à ne pas sombrer. La perte de Vision était dure, mais le retour de Pietro aida la jeune femme à l’accepter et se donner corps et âme dans ce combat. Elle avait perdu une fois, mais elle n’allait plus se laisser abattre par ce titan fou voulant la fin du monde.

Alors Wanda repris le combat. Aux côtés de tous ceux qui défendaient la Terre et l’Univers, la mutante passa les deux années qui suivirent à faire de son mieux. Elle était une Avengers, son rôle était de venger ceux tombés sous les coups des ennemis. Elle était puissante et ne devait pas craindre ses pouvoirs. Aux côtés de ses alliés, de son frère, elle accomplissait son rôle n’ayant plus fit de ce statut d’orpheline qu’elle avait enfant. Elle avait toujours eut une famille, sous différentes visions. Elle ne faisait plus fit d’être hors-la-loi. Il y avait-il encore quelconques accords qui tenait pour les empêcher de sauver la population de la planète bleue ? Wanda n’avait plus à tenir compte de quoi que ce soit. En deux ans de combats, il n’y avait plus de statuts qui tenait alors que ce qui importait était de vaincre cet ennemi commun. Thanos ne devait gagner et ce fut pour cette idée qu’elle allait participer à une chose à laquelle jamais elle n’aurait pensé.

Alors que l’idée de voyager dans le passé avait été envisagée, Wanda avait d’abord était sceptique. Elle pesait le pour et le contre, réfléchissant aux possibles conséquences désastreuses. C’était risqué, mais c’était jouable, alors elle en était. Il fallait tout tenter afin de remporter ce combat contre Thanos. Et si en deux ans, cela avait été un échec, peut-être que mieux préparé, ils allaient réussir ? Cette réflexion n’avait guère duré longtemps. Ils n’avaient plus de temps. Attendre trop allait les faire courir à leur perte et si cela leur permettait de gagner, Wanda l’espérait et elle ferait de son mieux afin de prêter main forte. Pour le voyage en lui-même, elle ne pouvait rien faire. Simplement accompagner ceux qui partaient pour ensuite pouvoir agir. Ce n’était qu’une fois dans les rues de cette nouvelle époque que les pouvoirs de la jeune femme allait s’avérer utile. Que ce soit pour détourner l’attention au sujet de leur arrivée et leur offrir un abri, Wanda essayait d’anticiper, appliquait ce qu’on pouvait lui conseiller et avait réussi à faire croire que leur entrepôt avait toujours été occupé. Ils étaient désormais dans le passé et seul le destin allait pouvoir conclure de la réussite de leurs actes. Le futur était des plus incertains, mais une chose était sûre pour la jeune femme. Une nouvelle chance s’offrait à eux et il fallait s’en saisir et Wanda avait toute sa place.

Elle était née pour être une mutante.
Elle était née pour défendre la Terre
Elle était et restera la Sorcière Rouge.




Watch me fall... Watch me burn...
Watch me rise.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Jeu 26 Avr 2018, 21:56

Toi ! T'as cru que j'allais pas te capter ! Non mais !

Bienvenue poto

(Les secrets c'est mal )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t574-robert-b-banner-sometim

MISSIVES : 1048
FT. : Mark Ruffalo
COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS
AKA. : Dr. Banner & Mister Hulk
STATUT CIVIL : Célibataire par logique et décision
LOCALISATION : Downtown Manhattan
MULTIFACE : Aedan McLeod & Stephen V. Strange
DATE D'ARRIVÉE : 06/03/2018


Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Jeu 26 Avr 2018, 22:01

Bienvenue officiellement

Et bonne chance pour cette fichette



-  Little party trick  -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t87-steven-g-rogers-for-as-l

MISSIVES : 1150
FT. : Chris Evans
COPYRIGHT : ROGERS. (Ava et signa) | Heaven (gif) | currywurst ♥ (gif ZL) | redd ♥ (aesthetic)
AKA. : Captain America
STATUT CIVIL : Follement épris, son couple est tenu secret toute fois.
LOCALISATION : New York - Bâtiment des Docks.
MULTIFACE : Shoshana S. Rosenthal, Moïra McLeod, Loki Laufeyson, Gamora & Natalia A. Romanova.
DATE D'ARRIVÉE : 21/03/2016
ZONE LIBRE :
home is where my heart is.

Steve a une passion méconnue du grand public. Mais c'est un peintre et dessinateur qui a déjà vendu quelque toiles il y a quelque années pour survivre à la faim et pauvreté. ⍟ Il n'est pas qu'un guerrier mais aussi une personne calme et pleine de maîtrise vers qui se tourner en cas de doute, si on a besoin de conseil. Mais s'il a toujours été vu sous son jour d'homme bon, il cache au fond de lui un côté très sombre de sa personnalité qu'il vaudrait mieux ne jamais, ô grand jamais réveiller.


Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Jeu 26 Avr 2018, 22:54

Ma petite protégée

Amuse toi bien avec ta fiche et n’hésite pas si besoin


UNTIL THE END OF THE LINE
even when i had nothing, i had Bucky.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Ven 27 Avr 2018, 00:39

WANDAAAAAAAAAAA

Bienvenue par ici petite sorcière et bonne fichette !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 158
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Shuri
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Ven 27 Avr 2018, 00:47

Bienvenue officiellement Wanda
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1777
FT. : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Ven 27 Avr 2018, 03:40

Officiellement bienvenue par ici
J'ai tilté par après qu'on se connait d'ailleurs

Si jamais tu as des questions ou quoi, surtout n'hésite pas on est là



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Ven 27 Avr 2018, 14:35


Bienvenue officiellement, belle demoiselle !

Il nous faudra un lien ! Je vais devoir réfléchir à ça

Bonne chance pour ta fiche d'ici là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Ven 27 Avr 2018, 17:04

Welcome ma chère, bon courage pour cette fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t511-ulysses-klaue-ce-que-je

MISSIVES : 631
FT. : Andy Serkis
COPYRIGHT : moi pour steve, Redd pour le rang, wildheart pour la signa
AKA. : Klaw
STATUT CIVIL : Célibataire endurci
LOCALISATION : New-York
DATE D'ARRIVÉE : 17/02/2018
ZONE LIBRE :

These violent delights
have violent ends



Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Lun 30 Avr 2018, 08:58



Bienvenue


It's raining money, hallelujah
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Jeu 03 Mai 2018, 11:24

J'avais un choix à faire entre Wanda et Osborn, il se trouve que tu l'as fais pour moi, je te remercierais jamais assez
BIENVENUE CHEZ LES FOU
Bon, tu l'auras compris, j'adore ton choix
Bon courage pour la rédaction qu'il te reste, et à bientôt en RP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Ven 04 Mai 2018, 03:19

Au bûcher ! Pardon, mon côté puritain remonte quand j'entends sorcière

Bienvenuuuuue et bonne chance pour ta fiche, c'est cool d'avoir une Wanda !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Ven 04 Mai 2018, 12:05

Bienvenue sur le fofo avec ce super perso ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear... Ven 04 Mai 2018, 14:06

Toutes mes excuses pour le retard mais bienvenue à toi !
Chouette perso que tu as choisi (et puis garder les origines des comics, c'est du Gucci. )

Bonne chance pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Wanda M. Maximoff — I can't control their fear...

Revenir en haut Aller en bas

Wanda M. Maximoff — I can't control their fear...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Trevor Slattery et Wanda maximoff
» Wanda Maximoff - Scarlet Witch
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Attend sagement sa bien aimée [PV Wanda]
» La Confrérie des Mutants (4/4 libres)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: Carry on my wayward son :: On the road so far :: Ils sont des nôtres-