RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR
Scénarios attendus

Carol Danvers, Vladimir, Dominic Fortune, Elyanna Skowalski,
Richard Rider, Alexi Shostakov & Thomas Hunt sont très attendus.

Partagez|

Playing with fire || Dimitry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 131
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Angharad Glanmor
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Playing with fire || Dimitry Lun 26 Fév 2018, 14:46


Dimitry & Christian

Playing with fire


Les affaires ne vont pas si bien que ça depuis la fin de la guerre. C’est très aléatoire. Cependant, je ne peux pas me fier à ce qui se ressent en à peine une semaine. Je tente de ne pas m’alarmer sur les conséquences de cette guerre finalement terminée. Pour moi c’était une aubaine. Je pouvais exporter mes produits et je recevais de la demande depuis de nombreux pays sans qu’on ne se doute de quoique ce soit. Être un Abbott a du bon parfois. Même pour l’entreprise familiale, cette fin de guerre risque de poser problème. La concurrence revient, les maladies et les blessures seront moins présentes, bref, avec mon père, nous avons peur d’une chute dans nos affaires.

Aujourd’hui je dois me rendre dans le Queens pour des négociations. Je déteste le Queens. Je ne sais pas pourquoi, à chaque fois que je m’y rends, tout me semble si bruyant et si sale. Il y a de beaux coins dans cet arrondissement, mais aussi des quartiers très pauvres et dangereux. J’y ai déjà eu pas mal de problèmes. Je ne fais que traverser le Queens en voiture pour me rendre à l’usine d’un des associés de mon père. Cette fois-ci je dois parler d’affaires officielles mais je compte également discuter avec un de mes contacts sur place qui est censé se charger de la vente d’Ira dans le Queens. Autant faire d’une pierre deux coups.

La réunion avec cet associé se passe comme d’habitude. C’est ennuyant et l’homme cherche à se montrer plus intelligent et plus puissant que mon père, mais il ne fait que diriger une usine qui, si on le veut pourrait devenir la nôtre d’un moment à l’autre. Un mot et mon père la rachète, il en a parlé plusieurs fois et c’est le point sur lequel il m’a demandé d’insister si le gérant refuse de se rallier à notre cause. Etendre notre terrain de production dans New York est la grande ambition de mon père. Je ne sais pas pourquoi il cherche à se faire des alliés pour le soutenir auprès du maire de la ville alors qu’il pourrait simplement acheter l’usine et le tour serait joué.

Lorsque la réunion se termine, le gérant de l’usine me propose de me raccompagner jusqu’à la sortie mais je décline. Je retrouve l’un de ses employés, celui qui gère les affaires de l’arrondissement.

« Alors ? »

J’ai besoin de savoir si la chute des ventes est globale ou si elle est due à un quartier en particulier. Le Queens a toujours été particulièrement friand d’Ira même si les plus gros acheteurs se situent à Manhattan. On discute tranquillement mais discrètement. Je n’aime pas les usines, il y a toujours des oreilles indiscrètes qui trainent. Alors qu’on arrive au dehors de l’usine, je sors une enveloppe contenant une liasse de billet pour mon contact. Même si la situation ne semble pas décoller, il fait du bon boulot et parvient quand même à trouver de nouveaux acheteurs et revendeurs. Il mérité son salaire. Alors que je donne cette enveloppe, j’aperçois un homme un peu plus loin qui semble avoir été témoin  de notre échange. Je laisse mon collègue derrière moi et je m’approche de cet inconnu, apparemment un employé de l’usine.

« Vous travaillez ici ? »

Je ne cherche pas à l’accabler directement. Il n’a peut-être rien vu et je ne voudrais pas me griller inutilement. Je me suis débarrassé de suffisamment de personnes gênantes ces derniers temps pour que je recommence encore, je dois apprendre à me contrôler et à discuter, alors je fais semblant de m’intéresser à la condition de cet ouvrier.

« Votre patron vous traite bien ? Vous êtes bien payé ? »

S’il a effectivement vu quelque chose, un petit pot de vin et ce sera vite réglé. Du moins, c’est ce que père dit. Des fois, j’ai des doutes, mais autant essayer avec lui.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t381-dimitry-kouznetsov

MISSIVES : 201
FT. : Karl Urban
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Firestorm
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York, vit dans le Queens
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Jeu 08 Mar 2018, 14:03


Dimitry & Christian

Playing with fire


Métro-boulot-dodo. Une phrase qui pourrait s'appliquer à Dimitry depuis qu'il est à New-York et qu'il a trouvé ce boulot et Dieu sait qu'il a ramé pour en trouver un. Il a eu beau apprendre rapidement l'anglais, son accent reste surtout s'il parle trop vite alors souvent il ne dit rien, ce qui n'aide pas au quotidien. Mais bon pour l'instant, il n'a pas trop le choix et puis au moins ses collègues ne sont pas trop chiants même si le chef et le patron eux c'est une autre affaire. Au moins et même s'il surveille encore ce qui peut l'entourer, ça lui fait du bien de ne plus avoir à courir pour se planquer, de crainte d'être retrouvé. Bien trop conscient que selon les cas, ses pouvoirs ne lui seront d'aucune utilité. Donc oui, il bénit d'avoir ce boulot même si c'est physique et ennuyant par moment.

Au moins en général les pauses sont sympathiques, à défaut de vraiment faire la conversation - à part avec quelques uns- il les écoute ses collègues. Certains sont mêmes marrants et ont toujours des histoires rocambolesques. Sauf que là, la pause, le pyro l'a pris seul et s'il est dehors ce n'est pas que pour prendre l'air mais aussi pour se fumer une cigarette. Il est appuyé au mur de l'usine et tout en sortant sa cigarette et son briquet, c'est plus fort que lui mais il observe les alentours. Il l'a dit, il surveille encore. Forcément le mutant les voit ces deux hommes plus loin mais ils semblent faire il ne sait trop quoi sans s'intéresser à lui, du coup il ne les regarde pas plus que ça.

Jusqu'à voir un des deux approcher, le mieux habillé, ah. Mais pourquoi il vient lui parler ? Même sa première question ne le renseigne pas là dessus.

- Oui.

Bien sûr qu'il bosse là, ça ne se voit pas ? Ils sont étranges ces américains par moment. Nouvelles questions et ça ne l'aide pas plus le pyro à savoir ce que cet inconnu peut lui vouloir.

- Comme un patron.

Oui il suppose après tout vu son passé, il a pas beaucoup d'expérience là dessus mais il est pas à plaindre malgré tout, donc bon.

- Je paye mes factures, au moins.

On va pas se mentir c'est pas le pied mais encore une fois il n'est pas à plaindre et il s'en sort pas trop mal. Un jour peut-être, il cherchera mieux pour faire plus que survivre au quotidien, quand il aura perdu son accent. Bien que là il parle lentement et par réponses courtes donc il n'est pas trop perceptible.
AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 131
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Angharad Glanmor
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Lun 02 Avr 2018, 11:55


Dimitry & Christian

Playing with fire


Je n’ai jamais trop apprécié le fait d’être épié. Le fait est que j’assumerais ce que je fais si demain tout venait à devenir public, mais je ne pense pas que ce soit le moment de faire des vagues. Cette fin de guerre n’augure rien de bon pour moi et la discrétion est de mise. Alors forcément, ce regard tourné vers moi de la part de cet employé de l’usine, je ne peux pas me permettre de laisser passer sans savoir ce qu’il a vu ou peut-être entendu. C’est pour ça que je m’adresse à lui et je me doute que ça doit le surprendre. Il n’est pas vraiment le genre d’homme à qui je parle généralement, encore une fois pour ma réputation, il ne vaut mieux pas. Mais les hommes comme lui sont souvent faciles à faire marcher, s’il sait quelque chose il pourrait être utile, s’il a quelque chose sur moi, alors un peu d’argent pourrait m’éviter d’avoir à recourir à quelque chose de plus définitif.

La réponse à ma première question ne me surprend pas, je ne m’attendais pas à ce qu’il me dise non même s’il était là de manière incognito. Je tâte le terrain en lui posant des questions de routines, le genre de questions que les personnes comme moi posent à des personnes comme lui. Ses réponses sont courtes et intelligentes, finalement. Il ne prend pas de risque à dire quoique ce soit de compromettant concernant son patron. Il prétend pouvoir au moins payer ses factures. Il se retient de lâcher un petit rire, il ne comprend vraiment pas pourquoi tant de monde se contente de ça : avoir de quoi payer ses factures.

« Ce n’est pas ce que j’appelle bien payer. »

Une idée me vient à l’esprit. Il n’a pas l’air du genre bavard et finalement, il pourrait s’avérer davantage utile que je le pensais. Peut-être que s’il est aussi vénal que la plupart des hommes que je connais, il acceptera de travailler pour moi.

« Je pourrais vous proposer quelque chose qui paye mieux. Ce ne serait pas totalement différent de ce que vous faites actuellement, mais vous aurez un peu plus de responsabilités. Bien entendu, si vous aspirez à une meilleure paye, ça se fera au mérite. »

Je n’en dis pas plus. A vrai dire, je ne sais pas ce qu’il fait ici, dans cette usine mais j’attends de lui de m’en dire un peu plus. Je pourrais lui trouver une place aux laboratoires Abbott et l’avoir toujours à l’œil, ou le faire travailler pour ma petite affaire personnelle. Il ne faut pas négliger les nouvelles recrues. Après la guerre, certains de mes meilleurs employés ne sont jamais revenus.

« Je suis maladroit, je ne me suis pas présenté, je suis M. Abbott. »

S’il est un minimum informé, ce nom ne lui sera pas inconnu. Tous ceux qui vont à la pharmacie connaissent le nom Abbott.
AVENGEDINCHAINS


@Dimitry Kouznetsov
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t381-dimitry-kouznetsov

MISSIVES : 201
FT. : Karl Urban
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Firestorm
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York, vit dans le Queens
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Sam 14 Avr 2018, 18:43


Dimitry & Christian

Playing with fire


Tirant tranquillement sur sa cigarette, le soviet observe l'homme approcher. Il observe ses fringues et oui ils ont rien à voir les deux, là où Dimitry porte un jean comme pas mal d'ouvriers et une vieille chemise, l'autre est en costume ou en tout cas bien trop classe. Le pyro a vite compris les différences de classe sociale, le fait que ça passe d'abord par les vêtements, comme s'il fallait jeter son argent à la vue des autres par des bouts de tissus. Alors qu'aux yeux de Dieu, ils sont tous égaux. Du moins c'est ce qu'il a retenu de ce que lui disait sa mère quand il était petit. Surtout que son vis à vis semble jeune, bien plus jeune que lui en tout cas et le fait que grâce à Hydra il soit figé dans le temps, n'entre pas en compte. Ou alors c'est d'avoir de l'argent qui fait ça, hmpff il en sait rien en fin de compte.

Ce n'est pas si évident que ça pour Dimitry de répondre aux questions de l'homme, cela ne fait que six mois après tout qu'il bosse vraiment. Qu'il bosse tout court même, à son âge il serait temps d'ailleurs mais oui du coup cela reste compliqué et il ne sait pas qui est cet homme par rapport à l'usine. Le pyro n'a certainement pas croisé toutes les grosses têtes des lieux après tout, donc il reste simple dans ses réponses et l'un dans l'autre il est pas à plaindre. Oui, si vous le dites, il hausse les épaules à la réponse fournie.

- Et ça serait quoi comme travail ?

Méfiant mais intéressé, Dimitry veut savoir où il peut mettre les pieds mais c'est vrai qu'il ne cracherait pas sur un peu d'argent supplémentaire. Améliorer un peu son quotidien, il n'est pas vraiment vénal ou matérialiste mais vu son passé, qui pourrait lui reprocher de vouloir mieux que rien ou pas grand chose ?

- Dimitry. Ah oui un nom complet c'est mieux mais doit-il donner le sien ou celui sur ses papiers ? "Jefferson"

Bon ben ça sera le nom sur ses papiers, après tout il ne le connait pas ce monsieur Abbott même si le nom lui dit quelque chose. Le mutant n'a même jamais donné son vrai nom depuis qu'il est ici. Oubliant qu'il avait une cigarette en main, ce n'est que l'augmentation de la température -même infime- entre ses doigts qui lui fait s'en souvenir alors que la dite cigarette arrive au filtre. Lâchant le mégot sur le sol avant de l'écraser avec son talon, regardant brièvement ce qu'il peut faire.
AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 131
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Angharad Glanmor
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Sam 21 Avr 2018, 10:00


Dimitry & Christian

Playing with fire


Je prends un risque en parlant avec cet homme dont j’ignore tout. Je n’apprécie pas d’avoir l’impression d’être observé, épié. Même s’il prétend ne rien voir, je ne sais pas à quel point je peux lui faire confiance. Alors pourquoi lui proposer de bosser pour moi ? Simplement parce que de cette manière, je serai sûr qu’il n’ira pas dire à son voisin qu’il m’a vu discuter de choses étranges dans son usine. Je savais qu’en parlant avec mon contact de l’usine je prenais un risque. Peut-être n’a-t-il rien vu, mais comment en être certain ? L’autre solution serait de l’éliminer sur le champ, mais son patron est un gros client de mon père et même si je pense qu’il n’attache pas spécialement d’importance à cet employé en particulier, ça risquerait de faire beaucoup trop de bruit. Alors que je fais ma proposition à cet homme, il me demande quel genre de travail il devra faire.

« Eh bien, que faites-vous actuellement ? Votre poste sera adapté à ce que vous savez faire. Je dirige un laboratoire pharmaceutique, nous fabriquons des médicaments, les emballons et les livrons aux fournisseurs. »

Je ne dirige pas, mais ça fait toujours son petit effet lorsque l’interlocuteur pense s’adresser à un PDG. S’il livre, il livrera. S’il fait du travail à la chaîne, il fera du travail à la chaîne. Mais qui sait, peut-être a-t-il des talents de chimiste, auquel cas, il aurait une bien meilleure place. L’homme me dit alors son nom une fois que je me suis présenté. C’est marrant, le prénom et le nom font une drôle d’association, mais j’ai l’impression que dans certaines familles ils aiment miser sur l’originalité.

« Bien, M. Jefferson. Suivez-moi. »

Je me mets en route direction ma voiture qui est garée à l’entrée de l’usine. Mon chauffeur m’y attend. Il faut que je lui montre que je ne suis pas un simple homme en beau costume qui dit des choses en l’air. Rien qu’en voyant ma voiture, déjà, peut-être que ça lui donnera envie. Je la montre donc avec fierté.

« Faut voir grand dans la vie ! Quitte à voyager à travers le temps au volant d'une voiture, autant en choisir une qui ait de la gueule ! »

J’ai toujours comparé le fait de conduire une voiture comme si je voyageais dans le temps. Bon, c’est surtout quand je m’adonne à la vitesse sans mon chauffeur, en ville j’essaye d’être raisonnable. Mon chauffeur vient alors ouvrir la portière arrière. Je me tourne vers M. Jefferson.

« Montez. N’ayez pas peur des plantes, elles ne mordent pas, j’aime juste être bien entouré quand je prends la voiture. »

Je lui adresse un sourire pour tenter de le mettre en confiance même s’il ne m’a pas l’air très commode. Je ne compte pas m’en prendre à lui, les plantes sont là pour mon bien être et pour ma sécurité si jamais. Il ne sait de toute manière pas ce dont je suis capable. J’espère simplement qu’il ne prendra pas peur et acceptera de monter. Ce serait bête de m’être retenu de l’éliminer pour finalement devoir le faire parce que c’est une mauviette.
AVENGEDINCHAINS


@Dimitry Kouznetsov
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t381-dimitry-kouznetsov

MISSIVES : 201
FT. : Karl Urban
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Firestorm
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York, vit dans le Queens
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Ven 27 Avr 2018, 23:49


Dimitry & Christian

Playing with fire


Cela le laisse sceptique la réponse qu'il entend, il ferait possiblement la même chose mais gagnerait plus ? C'est quand même étrange, est-ce partout comme ça en Amérique ? Le même job mais pas forcément la même paye selon qui est l'employeur ? C'est même très étrange comme concept. Enfin, c'est ce qu'il comprend des paroles de l'homme en face de lui. Un laboratoire pharmaceutique, c'est vrai qu'on est quand même loin de ce que lui peut faire actuellement. Il ne sait plus le mutant, disons qu'il est bien ici, surtout niveau chaleur ambiante, lui qui ne craint ni la chaleur, ni le feu. Mais l'argent est tentant quand même.

Disons que pour le moment, il ne répond rien et se contente d'intégrer les paroles de ce Mr Abbott, quelque chose le dérangeant dans ses dires. Labo pharmaceutique, ça sonne un peu trop comme ces scientifiques d'Hydra, c'est en faisant confiance à un homme tout aussi bien habillé, qu'il s'est retrouvé être un de leur cobaye. Sauf que maintenant, Dimitry a largement les moyens de se défendre si les choses tournent mal. Le suivant jusqu'à voiture, véhicule qui lui fait hausser un sourcil, en effet elle est immense cette automobile comparé à celles qu'il peut croiser normalement.

- Elle est jolie votre voiture.

Le mutant ne va pas le contrarier n'est-ce pas ? Du moins pas là dessus en tout cas, aimant beaucoup moins quand le chauffeur ouvre la portière. Ce n'est pas la vue des plantes non, mais le fait qu'il a l'impression de foncer dans un piège, il l'a dit, faire confiance une fois ne lui a apporté que des emmerdes. Bon d'accord, il n'a pas eu que du mauvais vu le développement de ses pouvoirs, vu les capacités qu'il a pu obtenir derrière. Sauf qu'il a souffert des années et des années pour cela, qu'il en a subit des tests les uns derrière les autres. Même s'il a fini par comprendre les motivations d'Hydra, il ne veut plus revivre tout ça pour autant, merci mais non merci quoi. Mais justement, en s'échappant vu ce qu'il a fait, l'état dans lequel il a réduit la base d'Hydra, il ne craint rien là.

- C'est original vos plantes en tout cas.

Oui, il ne peut qu'y voir d'innocentes plantes qui ne vont pas lui sauter à la gorge n'est-ce pas et vu la chaleur qu'il peut dégager s'il enflamme ses mains, il ne donne pas cher de leur peau. Finissant par monter dans la voiture, il n'a pas confiance en cet homme, Mr Abbott, mais peut-être qu'il ne sera pas déçu cette fois.

- Donc, un laboratoire pharmaceutique, vous faites des recherches également pour développer de nouveaux médicaments ?

Ah, enfin une longue phrase alors forcément son accent soviétique revient à la charge.
AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 131
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Angharad Glanmor
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Sam 28 Avr 2018, 11:06


Dimitry & Christian

Playing with fire


Je l’invite à monter dans ma voiture. Certains pourraient prendre ça pour un honneur, mais si j’étais à la place de cet homme, je m’inquiéterais. Ma voiture, c’est mon espace privilégié tout comme ma serre, à la seule différence que dans ma serre, personne n’y entre à part moi et mon jardinier. Certains se sentent vulnérables dans une voiture avec un inconnu à bord, mais ce n’est pas mon cas, je suis en position forte. Si je lui propose un emploi, ce n’est pas pour jouer au bon samaritain et prôner des salaires plus élevés pour un travail bien fait. C’est un moyen de le faire taire, autre que par la mort. Je pourrais m’y résoudre, mais si je tue tout le monde, je risquerais de perdre toute ma main d’œuvre et mon affaire coulerait. Ce n’est pas dans mon intérêt.

L’homme répond que ma voiture est jolie. Je ne peux m’empêcher de sourire, il faut dire qu’elle fait ma fierté. Cependant, je trouve que ce monsieur Jefferson n’est pas très bavard. Jusqu’à présent ses réponses sont très brèves. Est-ce parce que je parle trop ? Peut-être, on me l’a déjà fait remarquer. Le chauffeur ouvre la portière et je tiens à le rassurer concernant mes plantes. Il ne peut pas se douter du danger qu’elles représentent, qui pourrait ? Il trouve ça original. Je suppose que rares sont les personnes à mettre autant de plante dans leur voiture, c’est vrai.

« J’ai toujours été un peu à part. »

L’homme monte finalement dans la voiture. Bien, il marque un point pour son audace. Je passe de l’autre côté, et je monte à mon tour. Je m’installe à l’arrière aux côtés de l’homme de l’usine et mon chauffeur referme la portière avant de s’installer. Il m’interpelle en me regardant dans le rétroviseur.

« Où allons-nous, monsieur ? »

« Aux laboratoires. »

J’ouvre légèrement la fenêtre de ma portière, il fait plutôt chaud dans la voiture. Je demande pourtant à mon chauffeur de toujours aérer quand il doit se garer au soleil, après ça devient un sauna et c’est insupportable. Il sait parfaitement que mes plantes et moi, on a besoin d’une température ambiante qui ne dépasse pas les vingt degrés. L’homme que j’ai invité à bord me pose alors une question concernant le laboratoire de mon père.

« Bien entendu. Même si l’activité majeure est de trouver des améliorations aux médicaments existants, nous avons toute une équipe qui s’attèle à trouver de nouveaux traitements pour des maladies plus rares et plus compliquées à soigner. »

Mon père tient absolument à trouver un traitement pour mon frère. J’y tiens un peu moins, cela signifierait qu’il serait de nouveau pressenti pour diriger l’entreprise de notre père. De mon côté, je fais tout pour que les recherches n’avancent pas et ce en introduisant des employés qui font en sortent de ralentir le processus ou de subtiliser des rapports en faveur des avancées. Monsieur Jefferson pourrait être une de ces taupes. En soi, il aurait le même travail qu’un autre avec des petites missions supplémentaires impliquant un salaire plus élevé.

« Mon père recherche de nouveaux employés pour l’emballage des médicaments. Ça ne demande pas de qualifications particulières si ce n’est être motivé et travailleur. Vous l’êtes n’est-ce pas ? »

Il serait stupide de dire le contraire.

« Vous vous demandez sûrement en quoi vous seriez payé plus que dans votre usine actuelle. Eh bien, vous auriez quelques petites missions ponctuelles à effectuer pour moi. Disons qu’avec mon père, nous avons quelques désaccords sur certains projets et c’est là que vous entreriez en jeu. »

Je lui lance un regard beaucoup plus sérieux qu’auparavant. Ce que je lui confie est confidentiel, si ça venait à être répandu, ça me mettrait dans une sale situation. S’il venait à refuser ce poste, alors je n’aurais d’autre choix que de faire ce que je prévoyais de faire initialement. Je sens alors quelques gouttes de sueur sur mon front, non pas parce que je suis stressé mais parce qu’il fait vraiment chaud.

« Vous ne voulez pas ouvrir la fenêtre ? Il fait très chaud, non ? »

AVENGEDINCHAINS


@Dimitry Kouznetsov
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t381-dimitry-kouznetsov

MISSIVES : 201
FT. : Karl Urban
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Firestorm
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York, vit dans le Queens
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Sam 12 Mai 2018, 16:33


Dimitry & Christian

Playing with fire


Bien qu'il n'ait pas reçu une haute éducation, Dimitry n'en est pas idiot pour autant, preuve en est les langues qu'il a pu apprendre assez rapidement pour se faire comprendre. Même son anglais est bon, il n'y a que le souci de son accent qu'il cherche à perdre par tous les moyens possible. Il est rendu méfiant également et c'est bien le truc là, il se méfie de ce que l'homme en face de lui a derrière la tête. D'autant plus qu'il ne voit pas pourquoi ce monsieur Abbott lui fait cette proposition à lui et pas à quelqu'un d'autre. Est-ce parce qu'il était dehors à ce moment là ? Au bon endroit, au bon moment ou au mauvais endroit, au mauvais moment. Ce n'est pas en reculant que le mutant pourra savoir quoi que ce soit, finissant par monter dans la voiture malgré l'étrangeté des plantes s'y trouvant. Est-ce que ça aussi c'est un truc d'américains riches ? Visiblement oui s'il écoute la réponse de son interlocuteur.

Suivant son échange avec le chauffeur tout en observant surtout les plantes dans le véhicule avant de la voir ouvrir sa fenêtre. Lui demandant un peu plus de précisions quant à cette histoire de laboratoire, essayant de voir si l'autre ne lui ment pas, ne compte pas lui jouer un sale tour. Améliorer les médicaments existants, ça sonne un peu moins comme quelque chose de néfaste, quelque chose qui lui ferait penser qu'il y a des cobayes quelque part. Bien que le mutant ne voit pas en quoi il pourrait servir pour ça, ni comment l'autre pourrait savoir qu'il n'est plus tout à fait humain, à moins que l'autre ne fasse partie d'Hydra et ne sache qui est vraiment Dimitry.

Sur le coup, le pyro ne dit rien et visiblement il fait bien alors que le jeune homme reprend la parole et lui explique un peu plus certaines choses. Dimitry l'écoute attentivement de bout en bout tout en le regardant, hochant juste la tête à sa question, oui il l'est, s'il veut manger il n'a pas le choix de toute manière. Il n'a jamais eu le choix même enfant alors qu'il accompagnait son père à la chasse ou à la pêche.

- Une sorte de prime de risques pour vous informer de ce que votre père fait et qui vous déplaît ? Et on parle de quel genre de salaire du coup ?

L'idée de potentiellement faire quelque chose de répréhensible ne le frôle même pas sur ce coup là, le mutant cherche juste à savoir exactement où il va mettre les pieds. Si c'est juste travailler normalement avec quelques missions ponctuelles cela pourrait fort lui convenir en tout cas.

- Je ne trouve pas mais il faut dire que j'ai toujours aimé la chaleur.

Oups. L'augmentation de la température, c'est lui ça, preuve qu'il n'est pas vraiment détendu et qu'un rien pourrait l'embraser. D'ailleurs si ce monsieur Abbott en venait à le toucher, il y a de fortes chances que Dimitry soit bouillant, bien trop pour être honnête. Toujours est-il qu'il ouvre légèrement la fenêtre de son côté, si cela peut faire baisser la chaleur dans l'habitacle et que l'homme semble ressentir.


AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 131
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Angharad Glanmor
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Mar 22 Mai 2018, 14:44


Dimitry & Christian

Playing with fire


Je suis désormais clair sur mes intentions. Je n’entre pas dans tous les détails de mes activités ni en ce qui concerne le sort de ceux qui tentent de me tourner le dos, mais je lui dis clairement les choses concernant mon père et moi, sur ce que j’attends de lui en plus d’un poste similaire à celui qu’il pourrait trouver partout ailleurs. Maintenant, les cartes sont entre ses mains, c’est à lui de voir s’il décide d’accepter cette offre. Il faudrait être stupide pour refuser, mais peut-être ne jauge-t-il pas la dangerosité de la situation dans laquelle il s’est mis en posant son regard sur moi lorsque je discutais avec l’un de mes hommes.

J’aime la façon dont cet homme a de voir les choses. C’est effectivement ce que l’on peut appeler une prime de risque lorsque l’on est naïf. Je vois plutôt ça comme une sorte de corruption, mais une prime de risque me semble plus légitime alors oui, on appellera ça comme ça. Il demande alors quel genre de salaire ce sera. Evidemment, ce ne sera pas payé de manière officielle, il ne recevra pas cette prime sur son chèque de fin de mois remis par le comptable, ce sera une avance entre nous, un petit arrangement, d’où la différence avec une réelle prime de risque.

« Le salaire ne pourra pas vous être payé sur votre chèque de fin de mois, je pense que vous comprenez pourquoi. Mon père ne va pas vous payer pour enquêter sur lui-même, ça me paraît une chose évidente. Disons que vous recevrez une enveloppe dans les cas où vous auriez reçu des instructions de ma part, et la prime serait telle que vous n’auriez pas à vous soucier de pouvoir ou non payer vos factures en début de mois. »

Je ne peux m’empêcher de lui faire remarquer qu’il fait plutôt chaud et je lui demande s’il ne veut pas ouvrir la fenêtre. C’est intenable. Cela dit, j’ai toujours été plutôt sensible à la chaleur, comme au froid. Je ne suis bien qu’à température ambiante. Ce n’est visiblement pas le cas de l’homme assis à côté de moi, il dit avoir toujours aimé la chaleur. Quel homme étrange, décidément. Il ouvre malgré tout la fenêtre, sage décision.

« Merci. »

La voiture traverse tout le Queens pour se diriger vers Manhattan. On se dirige vers le Nord de la ville, un peu en extérieur où se trouvent les laboratoires de la famille. Quoiqu’il arrive, mon invité à bord n’a pas d’autres options que de me suivre, à moins de quitter la voiture en marche.

« Alors, que pensez-vous de ma proposition ? Je peux vous laisser quelques jours pour y réfléchir, mais ce n’est pas une occasion qui se présentera souvent, sachez-le. »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t381-dimitry-kouznetsov

MISSIVES : 201
FT. : Karl Urban
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Firestorm
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York, vit dans le Queens
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Ven 25 Mai 2018, 19:51


Dimitry & Christian

Playing with fire


Dimitry voit parfaitement là où l'homme veut en venir, il ne faut pas être devin ou avoir une grosse imagination pour saisir ce qu'il sous-entend. Quelque chose de pas très légal mais est-ce que si ça reste dans la famille, c'est vraiment mauvais ? Le mutant n'en a strictement aucune idée. Tout comme en fin de compte est-ce qu'il en a quelque chose à faire alors que justement, le bien, le mal, tout est une question de point de vue. Alors qu'au final les deux côtés peuvent avoir raison chacun à leur manière. Disons que nommer ça prime de risque est plus légitime, dans le sens que s'il se fait chopper à farfouiller là où il ne faut pas, c'est carrément plus qu'un risque. Mais encore une fois est-ce qu'il en a vraiment quelque chose à faire ? Il a les moyens de se défaire de possibles attaquants, du moins tant qu'il ne s'agit pas d'Hydra. Parce que eux, ils sont très imaginatifs pour récupérer ce qu'ils considèrent comme leur appartenant ou pour éliminer les sources de leurs tracas. Le pyro compte uniquement sur la fin de la guerre pour continuer à pouvoir se planquer.

- Oui.

Se permettant de couper la parole à son interlocuteur, oui il voit très bien ce qu'il en est. Il sait très bien que ça ne sera pas officiellement sur sa paye, il a parfaitement compris que tout était en sous-main. Donc, oui, il comprend pourquoi. Là encore ce n'est pas du tout compliqué. Pour le reste, eh bien disons que de ce qu'il entend, on parle quand même d'une belle somme. Le mutant n'est pas forcément porté sur l'argent mais depuis qu'il est en amérique, il a largement eu le temps d'assimiler le fait que tout le monde ne tourne qu'autour de l'argent. Que tout le reste importe peu, enfin des personnes qu'il a pu croiser.

Ouvrant donc la fenêtre ensuite, observant la route et le paysage, essayant de se détendre dans le même temps pour ne pas que la température qu'il dégage puisse encore augmenter. Réfléchissant déjà au trajet s'il accepte la proposition de ce monsieur Abbott, Dimitry n'a pas de moyen de locomotion comme lui. Pas de voiture et encore moins de chauffeur et cela lui fait peut-être un peu plus de route vis à vis de son appartement. Il ne sait pas du tout quoi en penser de tout ça, se demandant toujours pourquoi lui mais il n'est pas très sûr d'en vouloir la réponse.

- Je le sais.

Sérieusement est-ce que l'homme le pense aussi idiot que ça ? Quoi que si ça lui chante, Dimitry n'ira pas l'en dissuader, bien au contraire même. Cela peut être un avantage d'être sous estimé par quelqu'un voir par l'ennemi. Quoi ? Oui, il n'est toujours pas persuadé que l'autre ne tente pas de le faire tomber dans un piège.

- J'aimerai juste voir l'endroit où je pourrais travailler avant de vous répondre.

Au moins, il montre de nouveau, qu'il n'est pas fermé à l'idée, juste qu'il doit encore voir les choses par lui-même.
AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 131
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Angharad Glanmor
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Jeu 31 Mai 2018, 23:32


Dimitry & Christian

Playing with fire


Je ne peux qu’espérer que l’homme à mes côtés finira par accepter ma proposition. C’est mieux pour lui s’il tient à sa vie – même s’il ne sait pas explicitement que je l’ai mise en danger, mais c’est également une bonne opportunité pour moi. J’ai besoin d’un employé qui puisse effectuer ces petites missions pour moi, un employé qui n’est pas toujours dans mes pattes pour que mon père ne se doute de rien. Evidemment, vu qu’il sera recommandé par ma personne, il sera toujours lié à moi mais je n’ai pas vraiment d’autres options. Dans un premier temps, il faudra que je m’arrange pour qu’il fasse profil bas, s’il accepte ma proposition, évidemment. L’homme semble conscient du côté unique de cette opportunité et c’est une bonne chose.

Ce fameux Dimitry me fait savoir qu’il aimerait voir l’endroit où il va travailler avant de donner une réponse, ça se tient et je comptais bien lui faire visiter les lieux. J’ai beau m’occuper de certaines affaires d’une manière qui ne fait pas l’unanimité, j’ai cependant le sens du business et je sais m’occuper des employés de mon père.

« C’est là que je vous emmène, monsieur Jefferson. Je ne comptais pas vous faire signer un contrat sans que vous n’ayez eu l’occasion de vraiment voir ce qu’il vous attend. »

D’ailleurs, je reconnais le paysage qui défile au dehors, il ne reste plus beaucoup de route avant d’arriver à destination. Il est vrai que les laboratoires sont assez loin du lieu de travail actuel de cet homme et il me faudra être vraiment convaincant. Je le serai, s’il le faut. Durant tout le reste du trajet, pris de bouffées de chaleur, je reste silencieux, le visage près de la fenêtre pour éviter que ma peau ne devienne verdâtre comme elle le fait à chaque fois que les conditions climatiques ne me sont pas favorables. Finalement, après une bonne dizaine de minutes à rouler, on arrive enfin aux laboratoires. La voiture s’arrête et je me tourne de nouveau vers monsieur Jefferson.

« C’est ici. Si vous avez suivi le chemin que nous avons emprunté, vous avez dû remarquer que nous sommes à Washington Heights. C’est un quartier très résidentiel, nous devrions pouvoir vous aider à trouver un logement si faire le trajet tous les jours est un problème pour vous. »

Se montrer raisonnablement convaincant, fait. Je m’attends à ce qu’il me dise que le trajet risque d’être un peu trop long. Même si dans l’absolu il n’est pas question de trouver un quelconque logement à cet homme, lui faire croire que nous serons présents pour l’accompagner dans ses démarches peut le convaincre aisément. Gêné, il pourrait même me répondre que ce n’est pas nécessaire mais il saura que c’est envisageable, il le pensera du moins.

« Vous voulez aller faire un tour à l’intérieur ? »

Je ne suis pas là pour faire le guide, mais l’un des employés se fera une joie de lui faire visiter les lieux s’il en ressent le besoin absolu. Il n’est pas question de signer un contrat à ce jour, de toute manière, il lui faudra encore quitter son emploi actuel, faire rédiger le contrat et tout ce qui s’en suit, si tant est qu’il accepte la proposition, auquel cas, monsieur Jefferson ne sera plus. Je ne peux risquer de le laisser vivre, il en sait déjà trop.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t381-dimitry-kouznetsov

MISSIVES : 201
FT. : Karl Urban
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Firestorm
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York, vit dans le Queens
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Sam 02 Juin 2018, 19:47


Dimitry & Christian

Playing with fire


L'air de rien, le mutant réfléchit à la proposition pesant les pour et les contre mais tant qu'il ne sera pas entièrement rassuré sur le fait que ce n'est pas un piège, il ne dira rien de plus. Alors oui tout ça c'est tentant, plus que tentant même histoire qu'il puisse se construire une vie agréable en amérique. Bien qu'entre ses origines et les personnes auxquelles il a pu échapper, tout ne peut qu'être mieux pourtant il n'avait pas les idées très larges sur quoi attendre de la vie. Même s'il n'y avait pas eu Hydra, il aurait quand même dû se planquer dans son coin au sein même de son village. Quoi que maintenant ça irait mieux ou pas, comment pourrait-il le savoir alors que sans Hydra, sa vie serait plus loin de la fin que du début comme c'est le cas actuellement. Bien qu'il ne soit toujours pas sûr que ce qu'ils lui ont injecté dans le corps soit une bénédiction, déjà qu'il en est arrivé à la conclusion que les scientifiques ne devaient pas savoir l'effet secondaire que tout ça allait engendrer. La seule chose pour laquelle il peut les remercier, c'est d'avoir déclenché une évolution de ses pouvoirs, à force d'entraînements forcés, d'être obligé de se servir de ses pouvoirs pour eux. Il a toujours un briquet dans la poche au cas où mais oui grâce à Hydra il n'a plus besoin d'une source de flamme pour que son pouvoir oeuvre.

Enfin pour le moment, il en est à vouloir voir là il pourrait bien travailler s'il dit oui, regardant la route défiler sur le côté ou plutôt regardant le paysage défiler. Paysage qui ne fait que changer et se modifier alors qu'ils arrivent à un coin de cette ville que Dimitry n'a encore jamais eu le loisir de visiter. Un peu trop loin du Queens où il travaillait jusque là mais surtout là où il vit, là où il a commencé à prendre ses petites habitudes tranquillement. Là où il y a un épicier qui ne le regarde pas de travers quand son accent soviétique ressort, qui est même gentil avec lui. Bref, c'est donc assez éloigné en effet et ça ce n'est pas pour lui plaire. Dimitry aura simplement hoché la tête aux paroles de l'homme, comme un d'accord muet, laissant le silence se faire dans le véhicule. Il ne semble pas voir ou se soucier du fait que l'autre homme est collé à la fenêtre, le pyro est songeur et essaye de se détendre pour ne pas faire monter la température encore plus dans l'habitacle.

Ce n'est qu'une fois arrivés que monsieur Abbott reprend la parole, le mutant reportant alors le regard sur lui, écoutant ce qu'il peut bien dire. Pas très convaincu par ce qu'il peut bien entendre d'ailleurs mais pour autant.

- Merci mais j'ai l'habitude de me débrouiller tout seul.

Surtout qu'avant d'éventuellement envisager de changer de domicile, il y a plusieurs choses à prendre en compte et rien qu'un futur logement doit répondre à certains critères. Comme avoir plusieurs points de sorties possible, au moins deux issues, encore une fois sait-on jamais avec Hydra, on est jamais trop prudent. Il y a d'autres choses à prendre également mais cela il verra plus tard si la situation l'exige.

- Je veux bien oui.

Dimitry le lui a dit, il veut voir les lieux et pas seulement de loin ou de l'extérieur mais vraiment voir les choses, bien qu'il se doute que l'homme ne va pas lui faire faire le tour du propriétaire. Non pas parce qu'il ne pourra pas techniquement mais bien parce que le mutant part du principe que si Abbott l'embauche en sous-main, ils doivent éviter d'être vus ensemble. Du moins le plus possible.

- Cela fait longtemps que votre famille est dans cette branche ?

Ne regardant pas vraiment son interlocuteur mais plus les bâtiments qui sont, il doit bien l'avouer, assez impressionnant à voir. Attendant quand même que l'autre lui réponde avant de descendre du véhicule pour cette fois guetter la suite des opérations aka sa visite "guidée" des lieux.

AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 131
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Angharad Glanmor
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Dim 22 Juil 2018, 12:30


Dimitry & Christian

Playing with fire


Je suis à présent sur mon terrain. Enfin, sur celui de mon père plus précisément, mais même si le paternel a parfois du mal à me voir en peinture à cause de ma mutation, il ne voudrait pas qu’il arrive quoique ce soit à son fils héritier sur son lieu de travail. Si cet homme que je ne connais absolument pas, finalement, décide de s’en prendre à moi, tous les hommes de main de mon père seront là pour me défendre même si je suis tout à fait capable de le faire par moi-même.

Dans mon discours pour tenter de le convaincre d’accepter ma proposition, je n’avais d’autres choix que de lui proposer un logement, une façon peut-être pour lui de mieux se projeter dans cette nouvelle vie qu’il adopterait. Pour simple réponse, l’homme répondit qu’il savait se débrouiller seul. Malgré les formules de politesse employées, le ton était sec comme depuis le début de la conversation mais je préférai ne pas réagir à cela. Garder mon sang froid était la meilleure des réactions, alors je répondis d’un simple sourire.

« Je vois. »

En revanche, il accepta de faire la visite des lieux. Le contraire m’aurait un peu beaucoup contrarié. Je l’ai fait venir jusqu’ici, ce n’est pas simplement pour lui faire visiter la ville gratuitement après tout. L’homme dit bien vouloir et pose ensuite une question qui me fait alors sourire. L’homme pose les bonnes questions visiblement, il s’intéresse à l’entreprise, chose qui se perd un peu trop chez certains hommes qui sont partis à la guerre et qui cherchent tout simplement à se reconstruire sans savoir dans quoi ils se lancent.

« Eh bien, mon grand-père en est le fondateur. Il a fondé cette firme en 1888 après avoir longtemps travaillé comme simple chimiste dans une entreprise concurrente. Il a très vite fait fortune grâce à ses idées innovantes et ses recherches très élaborées. Mon père a suivi les traces de son propre père en devenant lui aussi un chimiste de renom avant de reprendre la compagnie à la mort de mon grand-père. En ce qui me concerne, je n’ai pas totalement suivi leur exemple, mais je suis un bon botaniste et j’ai le sens du business. Je pense que c’est suffisant pour le jour où je serai à la tête des laboratoires. »

L’entreprise se veut récente mais florissante et toujours pleine de ressources. Pourtant mon père commence à être à cours d’idée surtout en voyant jamais aboutir son projet de remède contre le cancer de mon frère. Il est vraiment temps que l’entreprise me revienne. Mon père a longtemps refusé d’écouter toutes mes idées soi-disant pour m’apprendre la dure réalité de la vie. Cependant, je n’ai pas laissé tomber mes idées et d’autres ont germé. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que je ne puisse réellement accomplir ce que je veux. Ira n’est que le début.

« Avez-vous d’autres questions, monsieur Jefferson ? Je préfère répondre maintenant avant que vous ne fassiez la visite, je ne pourrai pas vous accompagner et je ne connais personne de mieux placer pour répondre à vos interrogations. »

Je serai son employeur, après tout.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Mutant
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t381-dimitry-kouznetsov

MISSIVES : 201
FT. : Karl Urban
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Firestorm
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York, vit dans le Queens
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Amara Wells
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Lun 23 Juil 2018, 20:15


Dimitry & Christian

Playing with fire


Pour le moment le mutant a beau tourner et retourner les faits dans sa tête tout en observant où ils se rendent, il doit se rendre à l'évidence ; rien a l'air d'être un piège. Si on oublie le fait que ça a pris à Mr Abbott d'un coup, de lui proposer à lui un boulot, comme ça sans le connaître et que rien que ça c'est louche. Bien que vu sa proposition en sous-main et totalement illégale, Dimitry se dit que tout est possible, envisageant le fait qu'il a pu le voir en plein....il ne sait pas quoi mais en plein quelque chose de louche. Pourtant dans le style chacun sa merde, chacun ses problèmes et chacun chez soi, le mutant est très doué. Oui, se mêler des affaires des autres très peu pour lui et il aime qu'on en fasse autant en ce qui peut le concerner. Faut dire que, de son point de vue, il cumule les trucs à dissimuler, le fait qu'il ait des pouvoirs, le fait qu'il soit soviétique et il doit se cacher lui-même. Au cas où. Cela changera peut-être un jour mais en attendant c'est ainsi.

Il n'aime tellement pas qu'on s'occupe de sa vie, qu'il ne peut que refuser aussi poliment que possible la proposition du jeune homme. Dimitry peut se débrouiller tout seul pour se trouver un logement, surtout que le dit logement doit répondre à des critères tout personnel. Donc merci mais non merci, s'il doit changer de logement, il le fera tout seul à son rythme et comme il l'entend, ce sont ses affaires et pas celles d'un possible futur employeur.

Se lançant à poser une nouvelle question avant de pouvoir visiter les lieux, oscillant toujours entre le "ok j'accepte" et le "non". Peut-être que sa question pourra l'aider à y voir un peu plus clair sur le sujet, à faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Écoutant attentivement la réponse que son possible futur employeur lui donne, ce qui lui semble plutôt rassurant sur le coup. Ils semblent être installés là depuis un petit bout de temps maintenant, pratiquement soixante ans même, ils ne viennent pas d'arriver et sont apparemment plus que connus et reconnus. Bien que cela pourrait être quelque chose de façade pour détourner l'attention, paranoïa quand tu nous tiens. Au moins Dimitry comprend mieux les plantes dans la voiture si vraiment Abbott est botaniste comme il vient de le dire.

Le mutant aura hoché la tête tout du long pour montrer qu'il a bien écouté attentivement, son regard restant sur les lieux à les observer aussi en détails qu'il lui est possible de le faire. Ne reportant le dit regard sur Mr Abbott qu'à sa demande, Dimitry prend quelques secondes pour y réfléchir avant de lui répondre.

- Juste où vous retrouver après pour vous donner ma réponse.

Bizarrement, il doute que l'homme va rester sagement à son véhicule en attendant qu'on lui fasse visiter l'entreprise et là où il est censé travailler.

AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 131
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Angharad Glanmor
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry Mar 14 Aoû 2018, 12:30


Dimitry & Christian

Playing with fire


Je pense avoir donné toutes les informations nécessaires à ce cher monsieur Jefferson afin qu’il puisse faire son choix. Si l’on ne sait pas que je l’ai abordé par crainte qu’il ait vu quelque chose de dérangeant, on pourrait presque croire à un véritable entretien d’embauche sous une forme quelque peu originale disons.

Je m’assurais que l’homme n’ait pas de questions supplémentaires avant que je ne me retire. J’avais déjà accordé beaucoup trop de temps à cet homme. Il faut bien être convaincant mais j’ai bien d’autres choses à faire de ma journée que de faire une visite guidée à pied ou en voiture à ce pauvre homme d’usine. S’il avait des questions, c’était le moment ou jamais, bien que je déteste les questions stupides. Je dois prendre sur moi, avoir l’air d’un futur dirigeant digne de ce nom, à l’écoute de ses employés présents et futurs. L’homme ne semblait se soucier que d’une chose, où me retrouver pour donner sa réponse.

« Comme vous vous en doutez, je suis quelqu’un de très occupé et je ne serai pas l’homme en charge de vous faire signer votre contrat. Vous n’aurez qu’à donner votre réponse à l’homme qui vous fera la visite et je serai ainsi au courant de votre réponse, monsieur Jefferson. »

Je m’apprêtai à remonter dans la voiture lorsque je pensai à un détail. Ca pouvait paraître stupide mais il fallait que je précise ce point pour qu’il n’y ait pas de mauvaise surprise.

« Comme vous vous doutez, on vous fera passer une visite médicale du travail. Il est possible que je sois présent ce jour-là. Je vous confie une tâche spécifique, je veux savoir si l’homme à qui j’ai confié cette tâche est apte et ne cache rien de suspect. »

Un homme malade mériterait d’être assassiné aussitôt ou d’être envoyé à la section des tests médicamenteux plutôt que de travailler pour moi. On ne peut faire confiance à un homme malade qui n’a plus rien à perdre. J’adressai un dernier regard à l’homme avant de diriger mon regard vers ceux qui travaillaient pour moi, leur faisant signe de guider notre invité vers l’intérieur. Mon absence me permettra de savoir s’il pose davantage de questions à mes gorilles ou s’il ose dire des choses qu’il pensait tout bas et qu’il ne disait pas tout haut. En attendant, j’ai d’autres affaires à régler, comme entretenir ma serre personnelle. Faire passer un inconnu avant mes plantes ? C’est un non-sens. Je remonte donc dans ma voiture et fait signe à mon chauffeur de me conduire jusqu’à la demeure familiale où se trouve ma serre. Il faudra que je songe un jour à la faire déplacer jusqu’à Central Park, ça devient inconcevable que je sois obligé de me déplacer jusqu’à l’extérieur de la ville pour en prendre soin. Qui dit me rendre là-bas, dit être obligé de dire bonjour à mon cancéreux de frère et ça, je m’en passerais bien.

J’espère que cet homme aura l’intelligence d’accepter mon offre.

« On y va. »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Playing with fire || Dimitry

Revenir en haut Aller en bas

Playing with fire || Dimitry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Playing with fire is bad for those who burn themselves. For the rest of us, it is a very great pleasure. Phoenix & Aileen
» kim sian ☆ playing with fire
» Playing with fire w/ Ahn Hana
» Park Mi Yon - Playing with Fire
» playing with fire ♞ #meechul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: Déposons les armes :: RP terminés-