RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ANIM ᚖ Hello Kittypool
Voir le profil de l'utilisateur
ft. : ryan reynolds en couille géante. Après je peux aussi exposer sa vraie belle gueule méritante, je m'en fou.
Copyright : blondie
Aka. : fucking amazing deapool
Messages : 87
Statut civil : l'amour c'est l'essence même de la vie. La mort aussi. Je suis tout seul, maintenant ta gueule.
Multiface : ah oui oui je suis schyzo, ça c'est clair.
Date d'arrivée : 28/12/2017
Localisation : à new york où j'ai sûrement mon flingue enfoncé au fond de ton .
Zone libre :
Ma tête ? Y'a des voix dedans. En fait, j’hésite entre un chantier ou une maison de vieux retraités séniles. Torturé entre ce que j’étais et ce que je suis aujourd’hui. Impulsif, sans cœur et à la fois sentimental. Aussi taré que lucide, je vie dans une mentalité d’attardé, le pire des ambivalents.



Message Sujet: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Jeu 28 Déc 2017, 14:25

01
Wade Wilson
le tyrannosaure

ft.Ryan Reynolds

©️️️ avatar : crédit
©️️️ icons : crédit
02
About

Prénom : Wade
Nom :
Wilson
Âge : 28 ans et toutes mes dents, les seules choses encore intact. Quoique, mon scoubi aussi il s'en sort bien.
Situation Familiale : Célibataire je crois. L'une est morte, et la deuxième en aime un autre. Je fais quoi moi putain.
Nom de Code : Deadpool.
Localisation : à New York. Ou alors à Berlin, à la recherche de Dodolf. Je veux lui demander comment il fait pour avoir une telle moustache avant de lui foutre une balle dans la têtoche. Au pire, si le travail est déjà fait, j'ai toujours besoin d’me faire la vidange.
Origines : Canadiennes
Métier : Trou du cul, ça va pour vous ? Non, si tu veux vraiment savoir, je suis mercenaire, mais un mercenaire psychopate.
Particularités : Immortel et fripé. Je ressemble à une couille géante. Eh oui m'dame.
Allégeance : Ex soldat et ex Agent-X, du bon vieux passé puant. Dernièrement je me sui battu auprès des héro contre un enfoiré violet qui voulait destroy la terre. Mais là franchement, je m'en bats les couilles. On est en 45 les gars, en 45 !
Groupe : anti-héro
Compétences particulières
Ah, là on va bien s’entendre. Tu me laisse venter mes mérites ? Assied toi, t’es pas encore parti mon pote. Déjà, je possède un facteur de guérison incroyable. Jaloux hein ? Je peux régénérer des tissus endommagés par des blessures par balles ou de graves brûlures, tout ça en l’espace de quelques instants. En vérité, je survivrais même à plusieurs décapitations, je suis pratiquement immortel. En fait, jusqu’à preuve du contraire, je le suis. Ma force, mes réflexes, mon endurance et mon agilité sont bien plus élevées que celles d'un humain normal. Bien plus qu'un athlète même. De la bombe j’te dis. Bref, tout ça fait de moi un tueur expérimenté, autant à l'aise avec les sabres qu’avec des pistolets, des armes de jets ou au corps-à-corps. Je suis un tireur d'élite, j'ai une précision hors norme. Je parle même couramment la langue des signes, le japonais, l’espagnol et l'allemand. Totes Schwimmbad, ist da, heiden sie sich !

Faiblesses
Fai-quoi ? Faiblesse ? Je vois pas de quoi vous parlez. J’ai qu’une chose à dire. Coupes moi la tête, coupes moi une couille, mais touches pas à l'amour, sinon c’est tes deux boules que tu vas perdre. Et je parle pas des balls à la sauce tomate qui pourrissent dans ton assiette.
03
Meet me

Anecdotes : Ok, vous gardez ça pour vous mais; je suis amoureux de Spiderman. Quand je vois ce petit cul moulé dans son costume, j’aimerais tellement qu’il me choppe dans sa toile. Ouais j’aime bien l’emmerder, j’avoue, carrément une passion. En vérité, je dois être pansexuel. Je cultive les running-gags.

J'ai une esclave aveugle, elle s'appelle Al. Bon ok, c'est vrai, je l'ai un peu exploité, mais elle et moi, on se kiffe. On se fait des crasses, on s'insulte, je l'ai légèrement forcer à vivre avec moi, mais elle est pas mécontente maintenant. C'est le grand amour entre cette vieille bique et moi.

Etant le seul personnage de Marvel à avoir brisé le quatrième mur, ne vous étonnez pas si par moment, je m’adresse à vous, ou à toi. Toi, oui toi, l’idiot derrière ton écran. Ca t’amuse de te réinventer la vie d’un personnage de comics ? Nan mais on va où là.

Ma tête ? Y'a des voix dedans. Des fois. En fait, j’hésite entre un chantier ou une maison de vieux retraités séniles. Torturé entre ce que j’étais et ce que je suis aujourd’hui, conscients du sens de l’existence, contrairement à ce qu’on pourrait croire. Impulsif, sans cœur et à la fois sentimentale. Aussi taré que lucide, je vie dans une mentalité d’attardé, le pire des ambivalents.

En plus de mon apparence ravagée, pour pas dire dégueulasse, j'ai des lésions aux cordes vocales. Ouais ma voix part un peu en couille des fois quoi.

Eh, vous voulez un petit truc en plus ? Je crois que j'ai la phobie des vaches. Je vous jure, j'en vois une, je l'a bastonne.

04
Knowledge

Comment vivez-vous ce retour dans le passé ? : Ce retour dans le passé ? Comment tu peux me poser la question alors que j’ai fais un sale voyage dans le temps, direction l’époque où Rogers a fait sa dièt ? La seconde guerre mondiale, même si j’y suis pas en plein cœur, je suis confronté à la finalité, et ça c’est unique. J’adore, et en même temps ça me fait chier, j’ai pas mal de choses à faire en 2019; des méchants à égorgé, des connards à fusiller. Honnêtement, c’est de la folie pure de se trouver à cette époque. Tout dépend de combien de temps ça va durer aussi. Parce que quand je vois les circonstances des choses, je veux tous les buter. Se retrouver avec deux abrutit incapables de se mettre d’accord, c’est trop pour moi. Pire encore, ils se foutent sur la tête pour savoir qui a raison. Mais barrez-vous bande de chèvres. Vous me connaissez, je n’en ai fais qu’à ma gueule, je n’ai aucun leader, alors j’étais obligé d’ouvrir ma grande bouche. J’ai servis de distraction quoi. Je me suis battu à leur côté, certes, et même si j’étais d’accord avec l’un d’eux, hors de question de l’exprimer. Notez juste une chose les gars, je dois garder mon costume rouge, ça va pas le faire sinon, on va me prendre pour une gueule cassée.
Comment avez-vous vécus vos derniers instants en 2019 ? : Croyez le ou non, j’ai vécu mes derniers instants en 2019 comme un héro. J’étais un putain de super-héro les mecs. En tout cas c’est l’image que ça donnait. Quand on se bat aux côtés de Captain Moulebite América et Repassage Man, on nous voit difficilement comme autre chose. Après, si j’ai posé ma réputation comme il le fallait, c’est pas comme ça qu’on devrait me voir. Mais ouais, le monde était dans une sacré merde. Quand Thanos a débarqué ce jour là, c’était pour tout détruire. J’étais autant dans la merde que le plus commun des mortels. Alors pour la première fois, j’ai participé. Comme un Avengers peu crédible, j’ai combattu, tout supporté, mais surtout, j’ai subit la même téléportation temporelle que ses nazes. Je crois qu’on peut remercier le Docteur Dumbledore et son retourneur de temps. Mais surtout, j'ai vécu mes derniers instants dans le corps d'un immortel.
05
Behind the screen

Moi, .bipolar, certifie sur l'honneur avoir lu le règlement et pris conscience du contexte. Mon personnage est tiré d'un comics . Mon personnage ne peut pas être amené à mourir au cours d'une intrigue. Mon personnage sera inspiré des comics classique et du film . Mon avatar est
Code:
ᚖ Ryan Reynolds [color=#990033]➙[/color] Wade Wilson
, il a / n'a pas de pouvoir, s'il en a, ils sont
Code:
Régénération.  
Code:
Force, réflexe, endurance et agilité supérieurs à un athlète de haut niveau.
Code:
Immunisé contre les poisons, les drogues, résistant aux maladies, et donc espérance de vie allongée.

On veut apprendre à te connaître : Je m'appelle Léa, j'ai 20 ans... Ouais bref non, c'est pas une lettre de motivation non plus. Je suis fada, faut le dire. Je suis accro à Marvel, au Seigneur des anneaux, à Harry Potter.. je vais m'arrêter là sinon vous me validerez même pas. Je suis Alsacienne, je parle couramment anglais et allemand donc si Deadpool veut parler Allemand, kein problem. J'ai trouvé le fofo sur un top site en fouillant alors que je cherchais autre chose à la base aha. Much love, merci pour votre accueil ♥️



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ANIM ᚖ Hello Kittypool
Voir le profil de l'utilisateur
ft. : ryan reynolds en couille géante. Après je peux aussi exposer sa vraie belle gueule méritante, je m'en fou.
Copyright : blondie
Aka. : fucking amazing deapool
Messages : 87
Statut civil : l'amour c'est l'essence même de la vie. La mort aussi. Je suis tout seul, maintenant ta gueule.
Multiface : ah oui oui je suis schyzo, ça c'est clair.
Date d'arrivée : 28/12/2017
Localisation : à new york où j'ai sûrement mon flingue enfoncé au fond de ton .
Zone libre :
Ma tête ? Y'a des voix dedans. En fait, j’hésite entre un chantier ou une maison de vieux retraités séniles. Torturé entre ce que j’étais et ce que je suis aujourd’hui. Impulsif, sans cœur et à la fois sentimental. Aussi taré que lucide, je vie dans une mentalité d’attardé, le pire des ambivalents.



Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Jeu 28 Déc 2017, 14:26

06
Learn
My history
Un conseil, lis pas, ça va te tuer.


Chapitre 1, l'enfance super floue et les années James Bond psychopate. Viva Canada bitches !

On commence par quoi en général ? Il était une fois ? Non, éloignez les contes de fées de ma misérable vie de fou. Vous me voyez là, à l'aise dans mon moule-bite rouge ? Eh bien non, mon histoire, n’est pas celle d’un super-héro non plus. Je serais certainement le pire d’entre eux si je devais en être un. En vérité, vous-voulez savoir par quoi elle commence mon histoire ? Par une bonne grosse rafale de phalanges dans la gueule ! Mon père, pour ne pas échapper aux bonnes traditions d’ivrogne, s’amusait à frapper son fils comme un vulgaire punching-ball. Sûrement que ça lui a prit suite au décès de sa femme, ma petite maman, morte d’un cancer des poumons. Dieu ai pitié de son âme, elle est surement mieux là où elle est. Le comportement de mon père a fait de moi un sale gosse, un petit délinquant. J'admets aussi que mes fréquentations n’arrangeaient rien. C'était un de mes potes qui tua mon père hystérique, en plein bar, avec sa propre arme. J’avais dix-sept ans à l’époque, et ma vie était déjà un bordel sans nom.
! Attendez, quoi  ?! On me chuchote à l’oreille que tout ça, c’est faux ? Mais t’es qui toi pour dire ça ? Quoi, mes parents sont en vie, au Canada, ensemble et heureux ? Bon d’accord, vous voulez que je vous dise ? Mes souvenirs d’enfance, ils sont brouillés, contradictoires, presque morts. Pas que mes souvenirs d’enfance d’ailleurs, bien d’autres. On remercie Butler qui m’a kidnappé et utilisé comme arme. Cet enfoiré m’a lavé le cerveau, et à répétition en plus. Je ne saurais dire ce que j’ai encore oublié. Ce qui compte finalement, c’est ce que je suis aujourd’hui.
Allé limace, on continue !


A même pas vingt-ans, j’ai rejoins l’armée, ce qui ne fut finalement qu’un rapide séjour. Clairement, je me suis fais virer, pas besoin de vous faire un dessin. C’est là que j’ai commencé ma carrière de mercenaire. Les réputations minables, la criminalité, la délinquance, c’est tout ce que je savais gérer. Alors quit à choisir, j’ai plutôt décidé de la jouer justicier. J’ai accepté des contrats d’assassinats ou de règlement de comptes, mais uniquement si ma cible méritait son sort. Si on fait manger le paver à un gars, c’est qu’il la chercher. Un petit topo sur ma victime, c’était ma seule condition. Je voyageais dans le monde entier, comme au Maroc et même en Asie. Ce sont d’ailleurs deux destinations où j’ai eu la chance de fréquenter de bonnes grosses paires de loloches. Mais je vous passe les détails. Autrefois, j'avais déjà 41 morts à mon insue, aujourd'hui, je ne les compte  même plus. Le Deadpool était déjà presque né finalement ! Mais on est encore loin d’y être, croyez-moi.


Chapitre 2, la petite coquine du trottoire.

Je crois que la pire partie de mon histoire est la suivante. Mais c’est aussi la meilleure. Des tortures physiques et mentales, autant appréciables qu’invivables.  
La meilleure des tortures, ce fut elle, Vanessa Carlysle, une prostituée. Ouais, c’est moins charmant tout à coup hein ? Je crois que c’était le coup de foudre le plus impensable de ma vie. Je suis tombé amoureux d’une des femmes les plus sexy que je connaisse. Autrement dit, une vraie bombe était tombée amoureuse de moi. Elle était incroyable cette meuf. Mais surtout, elle avait eu la même vie de merde que moi. Vanessa et Wade s'étaient alors mutuellement donné l’espoir d’une vie meilleure, dans le partage de leurs rêves et de leurs rires. Si c'est pas beau ça. Malgré ce petit bonheur, les petites habitudes me collaient au train, et elles ont bien faillis être fatale à la Femme que j’aime. Envoyé au Moyen-Orient pour assassiner un agent aveugle du gouvernement britannique, j’ai faillis à ma tâche. Mec, j’ai buté tout le monde, tout le monde sauf lui. J’avais laissé fuir ma cible, et mes employeurs me sont retombés dessus. Plus sur Vanessa que sur moi en fait. Ses
enfoirés s’en sont pris à ma belle. Je n'ai même pas eu le temps de la sauver. Ouais, elle est pas morte t'inquiète, c'est quelqu'un d'autre qui s'en ai chargé, quelqu’un qui était convaincu que j’aurais un rôle à jouer dans ce monde et ses nombreuses menaces. J’attends toujours de savoir... de savoir ce que cet abrutit à prit comme drogue avant de l’ouvrir.


Chapitre 3, coucou tu veux voir ma... peau ? Allé, ça craque sous la dent, c'est cool.

Face à tout ce que j’ai affronté, face à tout le sang que j’ai fais couler, face à tous les ennemis que je me suis fondé, la vie a décidé elle-même de mon sort sadique. Un cancer. Elle m’a offert un putain de cancer, vous y croyez-vous ? Une maladie incurable, c’est probablement la pire fin qu’on puisse me souhaiter. Je me sentais comme un pauvre lépreux, faiblesse physique et d’esprit alors que j’ai passé ma vie à me battre. Je ne me sentais même plus digne de Vanessa, à qui je ne voulais pas imposer un cancéreux comme moi. Je devais la préserver des visions d’horreur que j’allais dégager au fil des années. Sinon, le département K, tu connais ? Ouais moi non plus je connaissais pas. D'ailleurs je me foutais royalement de cette branche secrète A LA CON du gouvernement canadien. Mon identité et mes services ne sont connus que des autorités canadiennes, ils n'ont eu aucun mal à me trouver. Ils m’ont fait une proposition bizarre, mais surtout, ils m’ont vendu de l’espoir. Participer à leur programme de développement d’armes spéciales, m’aurait sauvé la vie d’après eux. J’étais désespéré, mais j’avais beaucoup réfléchis. Qu’ils puissent faire quelque chose pour moi ou non, je devais m’en aller. Mes affaires packtés, j’ai quitté mon petit nid douillet et Vanessa, sans rien dire. Du jour au lendemain, je suis parti rejoindre ses pingouins qui voulaient faire de moi un super-héro à la noix. Je n’ai jamais eu peur de rien, mais ça ne veut pas dire que mes décisions ne sont jamais stupides. Au final, j’ai accepté de devenir un putain de cobaye dans un projet de développement de surhumains. Ouais j’ai été un cobaye pour un foutu projet en parallèle, le projet Arme-X, un projet qui a pour but de modifier des hommes ou des mutants afin d’en faire de parfaits soldats. Ils ont eu raison sur une chose ses connards, mon cancer qui était à un stade déjà bien avancé fut arrêté. Je sais pas ce qu’ils ont foutu dans mon corps, mais ils parlaient d’une implantation dans mes cellules d’un facteur de guérison extrêmement rapide, un truc dérivé d’un autre sujet de l’Arme-X: Wolverine, un mec avec un SACRÉ CUL, des griffes et des rouflaquettes. J’avoue, je l’aime pas trop celui-là.
Oui, cette saloperie de traitement a guérit mon cancer, mais il a tué ma belle gueule. Un effet secondaire d’après eux, totalement défiguré, leur connerie m’a même rendu mentalement perturbé. Mais ça, j’avais même pas besoin de vous le dire.

A la suite logique des évènements, j’ai été affecté à une unité d’opérations secrètes. On était sous leurs ordres, limites esclaves de ses salops. Il était temps pour eux de mettre à profit mes nouvelles capacités. Je travaillais aux côtés du presque invulnérable Sluggo et des cyborgs Slayback et Garrison Kane. Et devinez qui j’y ai retrouvé ? Carlysle, Vanessa, celle que j’ai lâchement abandonné. Elle était belle, sexy, en colère, mais surtout, elle était bleu. Elle était bleu putain. Pendant tout ce temps cette nymphomane était en vérité une mutante métamorphe adoptant le nom de Copycat. Putain j’étais un contrat au départ, elle est tombée amoureuse de son contrat. C’est quoi cette vie de merde ? Pas besoin de vous dire que ça s’est compliqué. Entre temps, elle était tombée amoureuse de quelqu'un d'autre, et moi, j’ai déconné.



Chapitre 4, j’aime la mort, arraches-moi le coeur.

Quand est-ce que j’ai déconné ? Lors d’une mission, j’ai tué mon coéquipier Slayback. Posez pas de question, vous voulez pas savoir. Conclusion, je me suis fais expulser de l’Arme-X puis interner à l’Hospice. Officiellement, c’était un centre gouvernemental où les agents surhumains ratés étaient soignés. Déjà, j’étais pas raté. Personne ne me traite de raté. Je suis un cadeau du ciel. Ensuite, c’était tout sauf ça. En réalité, même le gouvernement canadien ne se doutait pas de leurs véritables agissements. Les patients de l’Hospice servaient de sujets expérimentaux pour le Dr Killebrew et sa petite pute d’assistant, Ajax. Ils s’éclataient même à faire des paris sur la durée de vie de tous les patients de l’hospice. Ses enfoirés m’ont fait subir diverses tortures expérimentales, juste pour leur seule satisfaction personnelle. Tapez-vous une queue, c’est la même finalité, bande de porcs. Le plus fou dans tout ça, c’est qu’au cours de ses traitements que j’apparenterais plutôt à de la torture, j’ai été confronté à de nombreuses situations de morts imminentes, ce qui m’a valut de la rencontrer. Qui ça ? Oui-Oui. Non abrutit, c’est bien de LA MORT  que je parle. Vous imaginez ? Enfoncé dans ma merde, j’ai formé une relation avec l’entité cosmique appelée la Mort. Elle fut intrigué par moi, Wade Wilson, le mercenaire que la torture était entrain de changer. Elle était intrigué par l'être mortel qui réussissait à la voir. J'ai du faire face à la mort tant de fois, qu'il devenait presque impossible pour moi de ne pas l'a voir. Elle me considérait comme un esprit jumeau, deux grands psychopathes attirés l’un par l’autre. Ouais trou du cul, crois moi ou non, il y avait de l’amour dans l’air. Mais la suite des évènements a malheureusement fait que je n'ai jamais pu l'a rejoindre malgré toutes les fois où j'ai sentis mon âme quitter mon corps.


Provocations incessantes, je ne cessais de vouloir torturer l’esprit de ce cher Ajax, tout comme il me torturait sans répits. Je le rendais fou, et j’ai payé. Ce qui ne m’empêche pas de continuer de nos jours ceci dit. Ouais, Ajax était furieux de ce sourire constamment affiché sur mes lèvres. Ce puceau s’est alors attaqué à une cible facile et fragile. Il lobotomisa l’un de mes amis de l’Hospice. Je l’ai tué. Pas Ajax, malheureusement, mais mon ami. C'est la mort qui m'a convaincu de mettre un terme à ses souffrances. Et devinez quoi ? Selon les règles de Killebrew, tout patient qui en tuait un autre devait être exécuté immédiatement. Ajax m’a alors arraché le cœur, littéralement. C’est un puceau qui a des balls et qui ne supporte pas qu’on le prénomme FRANCIS. Il m’a laissé pour mort. J’ai eu soif, soif de vengeance. Une telle haine m’avait envahit, qu’elle déclencha ma mutation. Premièrement, mon facteur de guérison accélérée, conduisant à régénérer entièrement mon cœur. Je suis devenu presque imbattable, presque incapable de voir la mort. C'était ça le hic, c'est pour ça que je ne l'a vois plus autant. Par contre, mes cicatrices, ses cratères infâmes, toutes ses horreurs gisantes sur mon corps, elles étaient toujours là. Se rendre alors à l’évidence qu’elles sont incurables. Paye ta sale gueule.

C’est en traquant ce fils de chien que je me suis fais rapidement connaître. Il m’est arrivé pas mal de fois de croiser les X-Men ou les Avengers. Y’en a qui ont même essayé de me recruter. Balécouille, tout ce que je voulais, c’était cette couille molle de Francis. Je vous l’ai déjà dis, je ne suis pas un super héro. Je suis un mercenaire, un psychopathe, et un tueur. Mais surtout, je suis un gagnant. J’ai choppé le produit de vaisselle ambulant, et je l’ai laissé pour mort à mon tour. C’est durant la chasse à la bête que j’ai décidé d’adopter le nom de Deadpool, une petite référence au jeu pratiqué par les gardiens du Département K qui misaient sur le prochain patient à mourir. Je suis le seul à m’être échappé de cet hospice de merde.
CALL ME KING DEADPOOL ! because maintenant, je suis toujours le même mercenaire.


Chapitre 6, on s'est fait prendre en levrette.

Thanos. L'AUBERGINE MUTANTE dont la mort m'avait déjà vaguement parlé. J'ai rapidement été prévenu de son arrivé sur Terre. Tout détruire, tout gouverner, s'approprier les gêmes de pouvoir et détruire la race humaine. Et vous savez pourquoi il fait tout ça ? Pour séduire La Mort. Ma Mort. Je ne dois pas être le seul tordu de l'histoire finalement. J'ai toujours défendu les faibles des plus salops que moi. Lui, c'est sûrement le roi des salops. Alors je les ai rejoinds. J'ai rejoinds les cuillères à caca de la justice, et je me suis battu. J'en ai pris pour mon grade, je peux vous le dire. Mais contrairement à certains, je me relevais toujours. Jusqu'au jour où je me suis retrouvé seul à face à lui. Qui aurait cru que cet être aussi abonimable que moi pourrait vivre en dépend d'une femme, une femme que j'ai moi-même connu; La Mort. Qui pouvait même croire qu'il puisse ressentir le moindre sentiment tel que celui de la jalousie. Il avait eu echo du lien étroit qui sommeillait entre La Mort et moi, mais surtout, il le méprisait. Je vous jure, je me suis battu corps et âmes, aussi tranché que je puisse l'avoir été. Mais il m'a écrasé. Un contre un, aucune chance de victoire, un combat pourtant mêlé de vacheries et d'humour. Comme toujours, j'aime y mettre ma petite touche personelle. Ecrasé, mutilé, ensanglanté, je me sentais partir. J'étais remplie de sentiments que je n'avais pas ressenti depuis bien longtemps. C'est pour ça qu'elle était là. La Mort me tendait les bras de son long manteau noir. J'aurais même juré que j'avais les yeux en coeur. Le bonheur de deux êtres similaires lorsqu'ils se retrouvent, une vision que Thanos a détesté, vomit et bannit. Je suis bien plus sexy que lui, je comprends sa terreur en même temps ! L'ordure fut si jaloux de ce qu'il avait sous les yeux, une chose qui ne fut cette fois pas qu'un echo, qu'il refusa finalement de mettre fin à mes jours. Incapable de me laisser filer dans les bras de La Mort, il m'a offert le don de l'immortalité. Je dois dire quoi moi ? Merci ? J'avoue, je ne sais même pas. Pour une fois, je ne sais pas. Tout ce que je sais, c'est que la belle a hâtivement quitté mon champ de vision avant que ne s'éloigne Thanos, reparti prendre part à la déstruction qu'il avait ocrtroyer pour elle. Elle, pour qui il a aussi fait don de l'immortalité à l'un de ses ennemis. Ce mec n'est pas un adorateur de la Mort, c'est un trou de balle.

Mon immortalité, mon lien avec Thanos, un atout qu'ils ont du apprécier pour avoir du m'emmener avec eux. Ou alors je me suis légèrement incrusté dans leur plan, je sais plus. En tout cas ils ont du me supporter, et ils le devront encore. Je vais kiffer les années 40 ! Enfin c'est ce que je pensais, jusqu'à ce que je sois spectateurs de deux faux leader incapables de se mettre d'accord. Vu comme je leur ai brisé les couilles, j'ai plus servis de distraction que de décisionnaire. Je n'avais aucun avis d'exprimer. J'ai juste prévenu que si je devais suivre les conseils de Steve, personne n'était préparé à voir ma gueule. L'avantage c'est que le monde sort tout juste d'une guerre. Vous connaissez les gueules cassées ? Super, j'ai rien à ajouter alors. Et puis vous me connaissez, je n'en fais qu'à ma gueule, je n'ai pas de Leader. Je pourrais les perdre quelque part dans le monde, je sais que je les retrouverais. Je suis partout, on se débarasse pas de moi. Bon, d'accord, je suis pas mal de l'avis de Rogers. J'aurais trop peur que nos agissement changent de trop l'avenir, et que plus tard, je ne sois plus Deadpool, cette image merveilleuse et emblématique. Et si le cancer pouvait avoir raison de moi ? Ou si d'autres survivent suite à des changements radicaux ? Et d'un autre côté, j'ai une envie loufoque de foutre le bordel. Faut m'aider là. Non casse-toi. Je me démmerde. Je vais naviguer entre les rives, prendre de la hauteur. Je veux un aperçu sur tout. Je veux être dans l'ombre qui guète ses deux clans aux oppositions ridicules. Si y'en a un qui prend une décision irréfléchi qui ne me convient pas, vous pouvez être sûr que je rappliquerais.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t87-steven-g-rogers-for-as-l
ft. : Chris Evans
Copyright : Lya (avatar) | endlesslove (signature) | Heaven (gif CI)
Aka. : Captain America
Messages : 423
Statut civil : Follement épris, son couple est tenu secret toute fois.
Multiface : Katarczyna E. Skowalski & Moïra McLeod
Date d'arrivée : 21/03/2016
Localisation : New York - Bâtiment des Docks.
Zone libre :
Steve a une passion méconnue du grand public. Mais c'est un peintre et dessinateur qui a déjà vendu quelque toiles il y a quelque années pour survivre à la faim et pauvreté. Il n'est pas qu'un guerrier mais aussi une personne calme et pleine de maîtrise vers qui se tourner en cas de doute, si on a besoin de conseil. Mais s'il a toujours été vu sous son jour d'homme bon, il cache au fond de lui un côté très sombre de sa personnalité qu'il vaudrait mieux ne jamais, ô grand jamais réveiller.


Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Jeu 28 Déc 2017, 14:33

Bienvenue parmi nous avec ce super personnage j'ai hâte de lire ce que tu vas en faire

Et le titre de la fiche, je suis décédé

Si t'as besoin de quoi que ce soit, hésite pas

~~~~~~

UNTIL THE END OF THE LINE ♒︎I could stay awake just to hear you breathing, watch you smile while you are sleeping while you're far away dreaming. I could spend my life in this sweet surrender, I could stay lost in this moment forever. Every moment spent with you is a moment I treasure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint
ft. : Sebastian Stan
Copyright : Avat : ledger./ Gifs fiche,signa et code signa : moi
Aka. : The Winter Soldier
Messages : 273
Statut civil : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
Multiface : Dimitry Kouznetsov
Date d'arrivée : 05/12/2017
Localisation : New-York 1945, près de Steve


Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Jeu 28 Déc 2017, 15:32

Officiellement bienvenue par ici
Rien qu'avec le peu que tu as mis, je suis morte de rire devant l'écran

~~~~~~



Until the end of the line.
I have the only person who really saw me and still love me
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Jeu 28 Déc 2017, 16:19

Oh gosh... L'un de mes perso de comics préféré Il est juste trop fab et j'adore la profondeur qu'on lui découvre en comics (surtout depuis l'apparition de Shiklah dans sa vie quoi )

BREF. Bienvenue à toi avec ce choix de personnage qui dépote sérieusement.

Bonne rédaction ♥️

On va avoir droit au quatrième mur brisé ou pas ? Et aux voix ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invaders
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t230-madeline-joyce-a-sky-fu
ft. : Jenna Coleman
Copyright : perséphone (ava) astra (sign)
Aka. : ⋆ Miss America ⋆
Messages : 63
Statut civil : Célibataire, l'indépendance fait encore plus peur aux hommes que la perspective d'une autre grande guerre.
Date d'arrivée : 30/11/2017
Localisation : New York City
Zone libre :



Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Jeu 28 Déc 2017, 19:40


Omg ce titre, tu nous a tous tués tout ce que j'ai lu déjà est génial, hilarant, du deadpool dans toute sa splendeur, ton perso dépote
J'ai vraiment hâte de voir le bordel que mr va mettre en 45

enfin bref, bienvenue et bon courage pour ta fiche ! et oui, super choix de perso !xD

~~~~~~

Miss America the war inside

⋆☆⋆ how to remember who you are

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hydra
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t252-sean-o-riaghain-tag-you
ft. : Pierre Niney
Copyright : Shiya (a) + anaëlle. (s)
Aka. : Seán
Messages : 42
Statut civil : Veuf
Date d'arrivée : 10/12/2017
bleh

Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Ven 29 Déc 2017, 23:39

DEADPOOL

Bienvenue dans le coin ♥️

~~~~~~

Scared away
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ANIM ᚖ Hello Kittypool
Voir le profil de l'utilisateur
ft. : ryan reynolds en couille géante. Après je peux aussi exposer sa vraie belle gueule méritante, je m'en fou.
Copyright : blondie
Aka. : fucking amazing deapool
Messages : 87
Statut civil : l'amour c'est l'essence même de la vie. La mort aussi. Je suis tout seul, maintenant ta gueule.
Multiface : ah oui oui je suis schyzo, ça c'est clair.
Date d'arrivée : 28/12/2017
Localisation : à new york où j'ai sûrement mon flingue enfoncé au fond de ton .
Zone libre :
Ma tête ? Y'a des voix dedans. En fait, j’hésite entre un chantier ou une maison de vieux retraités séniles. Torturé entre ce que j’étais et ce que je suis aujourd’hui. Impulsif, sans cœur et à la fois sentimental. Aussi taré que lucide, je vie dans une mentalité d’attardé, le pire des ambivalents.



Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Sam 30 Déc 2017, 10:52

Merci à tous, ça fait super plaisir  
J'espère vraiment être à la hauteur de vos attentes Comme dit précédémment, synthétiser un personnage aussi et complexe pour l'adapter au contexte du forum; je me sens dans un fucking challenge En tout cas je suis contente si le peu déjà rédigé vous plait, ça me motive pour la suite    
Merci encore mes petites licornes  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 89
Date d'arrivée : 06/01/2015

Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Dim 31 Déc 2017, 12:10


Corrections
Oopsie !

Coucou tête-à-cloques ♥️

Tout d'abord ; merci pour les fous rires provoqués par ta fiche, c'était super à lire ! Un très bon moment !

Il y a toute fois un petit truc qui fait tiquer et on comprend que tu aies eu du mal à réussir à tout intégrer vu comme le perso est super intéressant et aussi... super fat ! Mais bon il y a un petit truc quand même qui fait tiquer et qu'on aimerait voir expliquer

Immortalité + Thanos ?
Alors par là, nous parlons du passage dans ta fiche où Thanos donnerait l'immortalité à Wade, de façon à ce qu'il ne puisse plus jamais voir la Mort et l'aimer. C'est un passage quand même très, très, très fat chez Deadpool et on a ça qui est très vite expédié ; c'est dommage ! Car du coup, on ne comprend pas du tout dans quel contexte ça a pu se faire, puisque chez nous... Thanos n'est jamais venu sur Terre avant 2017-2018 (vu qu'à la première vague, il a envoyé ses sbires et qu'il est arrivé en fin Décembre 2017 / début Janvier 2018). Et donner l'immortalité ; c'est pas rien. Ce qui nous amène au second point

Chronologie ?
Tu nous as placé l'histoire d'immortalité et Thanos avant Vanessa, alors est-ce que c'est parce que tu mélanges ta chronologie dans ta fiche ? Car on lit qu'il est immortel et qu'après seulement il reçoit le traitement d'Ajax et compagnie, ce qui est un peu perturbant quand on se fit à la chronologie des films et aux grandes lignes ... On peut tout à fait intégrer des trucs, nous te l'avions dis, mais intégrer un truc si important avec Thanos qui était la raison qui les a poussé à fuir dans le passé parce que justement peu le connaissaient (Gamora, Nebula, entre autres ), bref, oui, c'est un peu dur de comprendre la chronologie dans ta fiche et quand et comment tout ceci c'est passé alors du coup à toi de nous dire ici comment tu as imaginé la chronologie ou l'éclaircir dans ta fiche, juste qu'on aimerait comprendre comment ça s'est passé et que l'histoire avec Thanos risque de ne pas pouvoir se faire avant son arrivée en 2017-2018



N'hésite pas à nous contacter si tu as des questions, hésitations, etc ♥️.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ANIM ᚖ Hello Kittypool
Voir le profil de l'utilisateur
ft. : ryan reynolds en couille géante. Après je peux aussi exposer sa vraie belle gueule méritante, je m'en fou.
Copyright : blondie
Aka. : fucking amazing deapool
Messages : 87
Statut civil : l'amour c'est l'essence même de la vie. La mort aussi. Je suis tout seul, maintenant ta gueule.
Multiface : ah oui oui je suis schyzo, ça c'est clair.
Date d'arrivée : 28/12/2017
Localisation : à new york où j'ai sûrement mon flingue enfoncé au fond de ton .
Zone libre :
Ma tête ? Y'a des voix dedans. En fait, j’hésite entre un chantier ou une maison de vieux retraités séniles. Torturé entre ce que j’étais et ce que je suis aujourd’hui. Impulsif, sans cœur et à la fois sentimental. Aussi taré que lucide, je vie dans une mentalité d’attardé, le pire des ambivalents.



Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Dim 31 Déc 2017, 12:46

Ohlala vous avez carrément raison
C'est une partie que j'ai eu beaucoup de mal à rangé dans ma tête déjà, et je sais pas pourquoi j'ai foutu Thanos à ce moment là, j'essayais tellement de ranger les choses avec logique, que je n'ai même pas pensé au truc le plus logique du monde Boulet
Du coup j'ai totalement retiré Thanos et sa jalousie et j'ai développer la mort en quelques lignes encore. Je pense que ça peut résoudre le problème en entier ? Après je viens de penser, Thanos aurait pu le faire en 2019. Ou je pourrais aussi réserver ça pour plus tard, je sais pas
J'ai eu du mal avec la chronologie je vous l'avoue, j'ai beaucoup d'infos, mais jamais d'estime sur la période
merci en tout cas ♥️

~~~~~~


DEADPOOL
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 89
Date d'arrivée : 06/01/2015

Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Dim 31 Déc 2017, 12:55

Alors oui, il a pu faire ça entre 2018 et 2019 en effet, Thanos et Deadpool ont pu se faire face et ça a pu arriver à ce moment là y'a eu plusieurs face-à-face et on imagine facilement que Wade n'allait pas suivre les xmen et avengers 24/7 ! Suffit qu'il ait voulu le confronter pour une raison x ou y (jalousie? ) et hop ! A toi de nous dire du coup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ANIM ᚖ Hello Kittypool
Voir le profil de l'utilisateur
ft. : ryan reynolds en couille géante. Après je peux aussi exposer sa vraie belle gueule méritante, je m'en fou.
Copyright : blondie
Aka. : fucking amazing deapool
Messages : 87
Statut civil : l'amour c'est l'essence même de la vie. La mort aussi. Je suis tout seul, maintenant ta gueule.
Multiface : ah oui oui je suis schyzo, ça c'est clair.
Date d'arrivée : 28/12/2017
Localisation : à new york où j'ai sûrement mon flingue enfoncé au fond de ton .
Zone libre :
Ma tête ? Y'a des voix dedans. En fait, j’hésite entre un chantier ou une maison de vieux retraités séniles. Torturé entre ce que j’étais et ce que je suis aujourd’hui. Impulsif, sans cœur et à la fois sentimental. Aussi taré que lucide, je vie dans une mentalité d’attardé, le pire des ambivalents.



Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Dim 31 Déc 2017, 14:18

Bah écoute, j'ai rajouté une petite partie Thanos VS Deadpool dans la partie 2019, comme ça j'ai pu garder l'histoire de la mort et de Thanos et faire un truc cool avec ce trio complètement fada !
A toi de me dire maintenant

~~~~~~


DEADPOOL
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 89
Date d'arrivée : 06/01/2015

Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight. Dim 31 Déc 2017, 15:13


C'est une validation !
Félicitations !

Tu as terminé ta fiche et tu es validé, félicitations ! Maintenant, on peut passer aux choses sérieuses ! Oui, oui, encore plus sérieuses !

Le plus sérieux comme les intrigues qui se déroulent actuellement, puisqu'il faut inscrire ton personnage s'il n'est pas déjà pré-inscrit !

Tu peux maintenant gambader sur le forum et poster ta fiche de lien pour que les membres viennent te demander un petit lien mais aussi organiser tes liens. Tu peux aussi poster ta fiche de sujet pour répertorier tes rp et en demander aux autres.

Dans le doute, vérifie bien que ton avatar, tes pouvoirs et ton métier (si tu en as) soient bien recensés, après tout, les oublis, cela arrive !

Si l'envie te prend, tu peux aussi poster dans ton Q.G pour prendre tes marques et flooder avec les membres de ton groupe !

On arrête de t'embêter, maintenant, vole de tes propres ailes ! et à très bientôt en jeu !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight.

Revenir en haut Aller en bas

Wade Wilson ♦ i'm touching myself tonight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wade Wilson, où le fait que nous soyons plusieurs dans ma tête !♫
» Wade Wilson - Deadpool
» Beth Homster x Wade Wilson
» Wade Wilson - Deadpool
» Wade Wilson - Deadpool (2.0)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: Carry on my wayward son :: On the road so far :: Ils sont des nôtres-