RSS
RSS



 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR
Scénarios attendus

Vladimir, Dominic Fortune, Elyanna Skowalski,
et Rebecca Barnes sont très attendus.

Partagez|

Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1320
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Lun 11 Déc 2017, 17:20



It's time to stole someone for eat Jessica & Bucky Arriver en 45 et digérer le fait d'être en 45, juste après la guerre, est une chose. Toujours pas digérer certes mais l'idée est là. Supporter le retour des tensions entre Steve et Stark, en est une autre. Tout comme le fait de devoir trouver où se planquer et comment s'y rendre en toute discrétion et s'habituer plus ou moins à ce qu'il se passe. Sans compter le fait d'avoir l'esprit saturé de pensées, il aurait été incapable d'aligner deux idées cohérentes pour la suite des choses. Ce n'est que le lendemain que le soldat percute qu'il a atteint une nouvelle limite à ce qu'il peut endurer et se rend compte que si lui crève de faim, qu'est-ce que ça doit être pour les autres.

Comment remédier à la situation ? Il ne met pas longtemps à avoir une idée. Puisqu'ils n'ont pas ou peu d'argent, il ne lui reste plus qu'à aller voler de la nourriture. Cela lui rappellera le "bon vieux temps" des chapardages qu'il effectuait à droite ou à gauche pour nourrir sa famille, comprendre par là ses soeurs, son père et même Steve. D'ailleurs en parlant du blond, cela ne lui vient même pas à l'esprit de lui demander de venir avec lui. Déjà parce que Steve sera contre, enfin contre le fait de voler, mais aussi parce que eh bien il est sûr de croiser des affiches Captain America dans tous les coins de la ville. Inutile de préciser donc que du point de vue de Bucky, Steve sera reconnu immédiatement. Partir seul pourrait être une solution s'il n'y avait pas un peu beaucoup de bouches à nourrir. Mentalement il fait le tour de ceux susceptibles de l'accompagner et son choix s'arrête vite sur Jessica. Elle peut passer inaperçue, elle a des aptitudes similaires aux siennes. Le choix parfait pour cette mission.

Le brun se met donc à la chercher dans le bâtiment qui est le leur maintenant et une fois fait, il n'y va pas par quatre chemins, enfin presque.

- Salut Jessica. Je peux te parler cinq minutes ? Un truc à voir avec toi.

Bah quoi ? Il ne va tout de même pas l'embarquer de force avec lui le soldat alors il essaye d'y mettre les formes quand même.
© Justayne



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 223
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Jeu 21 Déc 2017, 01:01


It's time to stole someone for eat

Avec James Barnes

Mission || Septembre 1945


 
L’installation dans ce bâtiment se fait doucement, petit à petit. On sait que l’on n’a pas gagné, loin de là. C’est même un échec d’être revenu aussi loin en arrière. Seulement, pour la première fois depuis bien longtemps, on va pouvoir chacun s’accorder un moment de répit, se remercier d’être en vie, profiter même de la vie. J’ai ressenti la même chose le jour où j’ai quitté le Mont Wundagore et que l’on ne me regardait plus comme une bête de foire. J’ai eu le sentiment d’enfin respirer et vivre. Là, c’est pareil. On doit malgré tout continuer à avancer, élaborer des stratégies, mais il y a comme un poids en moins et ça, ça fait tout la différence. Si l’on parvient à retourner en 2019 d’une manière ou d’une autre, on aura l’avantage d’avoir pu souffler et réfléchir, d’avoir gagné du temps.

Alors que je m’occupe de débarrasser le grand hall de choses lourdes et encombrantes, une voix m’interpelle. Ce n’est pas une voix que j’ai l’habitude d’entendre, du moins pas pour m’interpeller. Je me retourne, les yeux écarquillés, étonnée d’être sollicité par James. Il n’y a pas d’erreur, il semble vouloir me parler. Quelque chose à voir avec moi ? Je dois avouer que je suis pas mal intriguée par ce qu’il cherche à me dire. Je pose alors la caisse que j’étais en train de soulever avant de m’adresser au Soldat d’Hiver.

« Oui ? En quoi puis-je t’aider James ? »

Je cherche ce que j’aurais pu faire de mal, qui aurait pu le mettre mal à l’aise ou le contrarier mais je ne vois vraiment pas. On semblait plutôt d’accord lorsqu’il s’agissait de prendre parti pendant la réunion à notre arrivée ici, en 2045. Peut-être est-ce en rapport avec cela, je n’en ai aucune idée.

« Si t’as besoin d’un coup de main pour quelque chose, je suis disponible, il ne me restait plus que quelques caisses. C’est de ça dont tu voulais me parler ? »

Dans de telles situations, j’aimerais bien avoir les dons de feu Charles Xavier. Lui au moins, il ne s’angoissait pas pour rien à ne pas savoir ce que son interlocuteur cherche à lui faire comprendre.



and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1320
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Ven 22 Déc 2017, 17:18



It's time to stole someone for eat Jessica & Bucky Bucky devrait peut-être nuancer les choses quand il dit ne pas avoir pu aligner deux pensées cohérentes la veille. Disons que le brun devrait plutôt dire aligner deux pensées n'ayant rien à voir avec Steve ou lui ou Steve et lui. Oui c'est mieux ainsi. Il n'est plus aussi instable, erratique qu'il a pu être avant mais il y a des choses qui restent difficiles pour lui alors que d'autres vont couler de source et être les plus logiques du monde. Au moins est-il certain qu'il ne risque plus de péter un câble pour un oui ou pour un non.

Dans les gros problèmes qui peuvent rester, il y a son rapport avec les autres de l'équipe, avec Steve c'est naturel, il arrive à être celui d'avant. Avec les autres il reste froid et distant, n'arrive pas à baisser la garde. Cela le frappe alors qu'il vient d'aborder Jessica, un peu trop durement sans aucun doute. C'est même sûr et certain alors que la jeune femme se tourne vers lui, les yeux écarquillés. Peut-être est-elle juste surprise de l'entendre lui parler ou parler tout court à vrai dire, mais le soldat y voit surtout un : Elle pense qu'elle va se prendre le Winter Soldier sur la tronche. Lui n'oublie pas ce qu'il a fait, ce qu'il a été, ne se le pardonne pas alors comment les autres le pourraient ? Il s'estime déjà chanceux que Stark n'ait pas retenté de le tuer. Que Steve l'accepte comme il est avec ses défauts et sa mémoire fracassée.

Le brun l'entend lui répondre, lui demander ce qu'il veut et tout ce qui le frappe sur le coup c'est qu'à nouveau Jessica emploie son prénom. Qu'il ne sait pas s'il apprécie ou non qu'on n'use pas de son surnom. D'un côté il a envie de dire qu'il n'y a que Steve qui a le droit de l'appeler Bucky. De l'autre côté ça l'embête un poil parce que ça maintient encore cette distance d'avec les gens. Il soupire le soldat avant de lui répondre à contre-courant.

- Bucky, appelle moi Bucky.

Au moins cela ne semble pas empêcher Jessica de réfléchir et d'en tirer une conclusion logique. Oui c'est tout à fait ce qu'il a essayé de lui dire avec son "un truc à voir avec toi." Quoi que techniquement il aurait d'autres choses à voir elle, enfin une surtout mais il n'est pas là pour ça. Le brun lance un regard vers les caisses dont elle parle avant de ramener son regard océan sur la jeune femme.

- Oui j'ai besoin d'un coup de main. Je veux sortir et aller chercher de la nourriture pour nous tous mais je ne peux pas y aller seul, on est trop nombreux. Et je ne peux pas demander à Steve. Il ne veut pas non plus. "Je ne peux pas lui demander de voler quelque chose et il est trop reconnaissable même maintenant." Comprendre avec sa barbe et ses cheveux longs. Très sexy au passage. Même si Steve est sorti hier soir, contre l'avis de Bucky bien entendu mais c'est un détail ça. Au moins il faisait nuit et Steve sait être furtif mais en plein jour, Bucky craint les complications. "Et j'ai pensé à toi parce que tu es la plus à même de m'aider avec tes capacités."

Un peu gêné le soldat, il s'en passe la main gauche dans la nuque parce que oui l'air de rien c'est un compliment qu'il vient de faire à Jessica et qu'il est pas doué pour ça le brun.
© Justayne



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 223
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Jeu 11 Jan 2018, 00:43


It's time to stole someone for eat

Avec James Barnes

Mission || Septembre 1945


 
Je dois avouer que j’étais fort étonnée de voir James venir me voir. Il n’est pas vraiment le gars le plus bavard que je connaisse, d’une part, et on ne peut pas dire qu’on soit particulièrement proche. Alors oui, je suis surprise. Je ne l’envoie pas balader pour autant. S’il vient me voir, c’est qu’il a sûrement quelque chose d’important à me dire, pour le coup j’en suis à peu près certaine. Je n’ai pas l’impression d’être celle qu’il choisirait en premier s’il avait l’intention de parler pour ne rien dire. A mes premiers mots, il répondit que je devais l’appeler Bucky. Je ne pensais pas être suffisamment proche de lui pour me permettre cette appellation, mais soit, si c’est comme ça qu’il veut que je l’appelle.

« Okay, Bucky… »

Je ne pense pas avoir fait quoique ce soit de mal, après tout je ne fais que suivre les ordres du Captain. Si j’ai d’abord pensé que Bucky venait me reprocher quelque chose dans ma façon de travailler, j’ai rapidement réalisé que je n’avais vraiment rien à me reprocher à ce niveau-là et que peut-être venait-il me demander de l’aide. De l’aide pour quoi ? Ça, je l’ignore totalement. Il finit par expliquer la véritable raison de son approche. Je l’écoute attentivement et hoche la tête. En effet, on manque de nourriture et ce n’est pas comme si à New York on pouvait aller à la chasse ou à la cueillette. Il dit ne pas pouvoir demander à Steve mais avoir malgré tout besoin de quelqu’un pour l’aider. On est trop nombreux, c’est un fait. Il ajoute alors que je suis la plus à même avec mes capacités. Est-ce qu’il connait mon passif ? Je fronce légèrement les sourcils, il ne me semblait pas avoir dit à qui que ce soit que j’ai volé de la nourriture dans mon passé… Mais soit.

« Je veux bien venir avec toi, je comprends que tu ne veuilles pas impliquer Steve dans cette idée. Il est reconnaissable, certes, mais tu connais Steve comme moi, jamais il ne se porterait volontaire pour une telle mission. »

C’est du moins ce que je pense. Il a cet air du héros parfait, si bien que ça ne me viendrait pas à l’idée de l’impliquer dans ce genre de choses. Rien que lui en parler, je me dis qu’il serait capable de nous en dissuader.

« Tu as déjà une idée d’où on peut aller ? Il faut qu’on arrive à être discrets au maximum. Capacités ou non, je n’ai pas envie de commencer ma vie en 1945 avec un casier judiciaire ou un avis de recherche qui m’est destiné, si tu vois ce que je veux dire. »

Je me tournai alors vers les caisses qu’il me restait à ranger, puis de nouveau vers Bucky.

« Je me dépêche de finir ça, okay ? Je te rejoins au plus vite. Et tâche de te couvrir le visage, je te rappelle que tu es reconnaissable toi aussi. »

Il n’avait peut-être pas la même notoriété que Steve, mais il était susceptible d’être reconnu par de vieilles connaissances, et ça, ce n’était pas permis. Je m’empressai de ranger les caisses. Quelques secondes suffirent et tout était réglé. J’attrapai ma veste et mon bonnet avant de retrouver Bucky à l’entrée du grand bâtiment.

« Je te suis. »


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1320
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Jeu 11 Jan 2018, 12:22



It's time to stole someone for eat Jessica & Bucky Jessica n'est sans doute pas la première personne à laquelle Bucky aurait pensé pour partir avec lui en mission, rien que par le fait qu'ils ne sont pas proches. En même temps à part avec Steve de qui est-il proche le brun ? Un poil de Clint en qui il a réussi à avoir plus ou moins confiance. Eveleen ne compte pas vraiment, ils n'ont jamais discuté, se contentaient de rester assis en silence l'un à côté de l'autre. Le truc c'est que là, Bucky a besoin de quelqu'un avec des capacités physiques similaire aux siennes, agilité, force, réflexes et compagnie. Hors justement, Jessica est la mieux placée pour cela, il l'a vu fonctionner pendant la guerre contre Thanos et sait reconnaître les qualités des gens.

Elle semble accepter de l'appeler et Bucky acquiesce simplement d'un mouvement de tête. En venant rapidement au pourquoi du comment il vient la voir, lui expliquant ce qu'il veut faire et qu'il a besoin d'un coup de main. Ramener autant de nourriture pour tout le monde à la fois, ne va pas se faire facilement, il ne sait même pas s'il va pouvoir -ou vont pouvoir- arriver à trouver ce qu'il leur faut. Bucky pourrait dire, qu'il ne veut agir ainsi que pour Steve, le soulager d'un poids et surtout veiller à ce qu'il mange correctement...mais ça ne serait pas totalement vrai. Il pense aussi aux autres sur ce coup là si lui en se rationnant au maximum n'avait plus que quelques barres de céréales, qu'est-ce que ça peut donner sur eux tous.

- Je connais surtout Steve mieux que tu ne le connaîtras jamais, même si vous êtes amis, même si vous avez couché ensemble. C'était pas prévu de mentionner cette partie là mais on peut dire que Jess l'a cherché en lui répondant ainsi. Jamais elle ne pourra connaître Steve aussi bien que Bucky le connait, c'est juste impossible, ils n'ont pas grandi ensemble, ils n'ont pas partagé aussi bien du mauvais que du bon. Et surtout elle ne l'a connu qu'en Captain America. "Je t'assure que le problème n'est pas qu'il se porte volontaire ou non, s'il le fallait vraiment, il le ferait." Steve est d'ailleurs sorti cette nuit et ça l'a bien assez secoué comme ça. "Il fera toujours ce qu'il y a à faire, ce dont on a tous besoin même s'il n'aime pas ça."

Heureusement que Bucky est doué pour ne jamais montrer ce qu'il peut penser ou ressentir, ça lui a évité d'être glacial en parlant, de pouvoir décliner les faits stoïquement. Il y a tellement de choses que Steve a été forcé de faire pendant ces deux ans de guerre et même avant ça, même pendant la seconde guerre mondiale. Bucky n'a jamais pu l'empêcher d'agir mais il était là pour veiller que ça ne lui fasse pas trop de dégâts, pour le protéger. C'est son rôle au brun de toute manière, ça l'a toujours été et le sera toujours.

- Un peu plus loin sur les docks, on a un kilomètre ou deux à faire et il y a un gros entrepôt de nourriture. On aura plusieurs entrées et sorties possible, de quoi slalomer sans se faire attraper par les gardiens ou les commerçants même à cette heure de la journée.

Même si ça ne veut pas dire qu'ils vont arriver à voler tout ce qui peut leur falloir mais rien qu'un peu ça sera déjà plus que bien. Et au moins, ils pourront trouver avec un peu de chance aussi bien du frais que des conserves. Ben quoi ? Un bon steak ou un poulet là, ça a de quoi faire saliver non ? Bucky se retrouvant à lever les yeux au ciel quand Jessica lui parle de se cacher, qu'il est reconnaissable, il le sait parfaitement ça. C'est bien pour ça qu'il a déjà enfilé une veste à manches longues, laissé sa veste tactique au placard -même s'il a ses couteaux sur lui- et qu'il a enfilé un gant sur sa main gauche. Et qu'accessoirement il a déjà des sacs à dos pour transporter les choses au besoin. Ah oui il lui manque juste un truc en fait.

- En parlant de ça, tu aurais un élastique pour les cheveux en plus à me filer ?

Histoire que Bucky puisse attacher ses cheveux longs et mieux les dissimuler sous le bonnet qu'il compte mettre. Non parce que les cheveux longs sur un homme à cette époque...Enfin au moins en un rien de temps, ils sont prêts à partir tous les deux. Plus qu'à se lancer, c'est en ouvrant la porte d'accès de l'immeuble donnant sur la ruelle arrière.

- Comme on a plus nos oreillettes pour communiquer, tu veux qu'on mette en place un signal si on doit se séparer ? Ou on se retrouve juste ici au cas où ?
© Justayne



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 223
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Ven 26 Jan 2018, 01:09


It's time to stole someone for eat

Avec James Barnes

Mission || Septembre 1945


 
Il y a des moments comme ça où je regrette tout simplement d’avoir ouvert la bouche. Mon visage est probablement devenu entièrement rouge lorsque James Barnes évoqua le fait que Steve et moi avions couché ensemble. Alors comme ça, les mecs se parlent vraiment entre eux de ce genre de choses ? Pourquoi pas, après tout, mais quel intérêt de me le balancer comme ça, maintenant, ce n’est pas comme si je prétendais quoique ce soit.

« Hé du calme le manchot, je sais pas pourquoi Steve est allé te raconter ça, mais ça n’a rien à faire dans notre histoire aujourd’hui, okay ? Je n’ai pas prétendu le connaître mieux que toi ton pote. »

Je ne voulais surtout pas que ça s’ébruite. Qu’il soit au courant ne me posait pas de problème outre mesure mais c’est surtout que la façon dont il me l’avait sorti en pleine tête était assez … surprenante voire violente. Bon, okay, l’appeler ‘manchot’ c’était peut-être pas une bonne chose à faire, mais c’était sorti tout seul. Il l’a cherché il faut dire. Il ne peut pas se mêler de sa propre vie sexuelle ? S’il en a une, mais ça, je n’en suis pas aussi sûre. Il avait beau continuer à parler sur Steve et sur ce qu’il ferait ou non, j’étais encore fixée sur ce qu’il m’avait balancé en pleine tête et je ne pouvais m’empêcher de marmonner.

Enfin, je tentai de me reconcentrer sur le gros du sujet : aller chercher de la nourriture. Il semblait avoir déjà bien étudié la question puisqu’il savait exactement où l’on allait se procurer de la nourriture. Il avait même tout prévu et c’en était presque énervant. Le plan c’était donc de prendre la nourriture et de courir, tout simplement ? Evidemment, lui et moi, on a une vitesse hors norme, ce qui nous permettrait de nous échapper sans trop d’encombre, mais est-ce la façon la plus discrète de procéder ? Je ne sais pas trop.

« Courir, hm. Simple et efficace, mais peu discret. Je peux éventuellement tenter de faire diversion si ce sont des hommes. Tu n’y es peut-être pas sensible, mais je sécrète des phéromones en permanence. Les hommes en général ne pensent qu’avec une seule chose, sans offense, ce ne sera pas compliqué de les distraire. »

Ce n’est pas une idée qui me plaît mais si ça peut aider, je veux bien me sacrifier.

« Sinon, si ton entrepôt n’est pas trop haut de plafond je peux toujours tenter de piquer des choses de manière encore plus discrète, dans ce cas, il faudra que tu fasses diversion toi. Mais bon, on peut aussi simplement courir, seulement il nous faudra un point de rendez-vous pour éviter de leur laisser une piste qui les mènerait jusqu’ici. »

Le Soldat d’Hiver me demanda alors si j’avais un élastique pour lui. Si j’avais été une vraie femme de 1945, je l’aurais probablement regardé de travers. Bon, okay, j’ai failli le faire quand même, mais c’est parce qu’il a mis mon histoire avec Steve sur le tapis et ça a le don de m’énerver.

« Ouais, tiens, mais il s’appelle revient. Je n’en ai ramené que trois… Pour le signal, je ne sais pas trop, mais se donner un point de ralliement c’est essentiel. Il ne faut pas que ce soit directement ici, c’est trop risqué. On verra sur le chemin, on trouvera bien quelque chose. »

Pour le coup, je me détachai les cheveux. Les queues de cheval, ce n’est pas vraiment la coupe à la mode. Je me retourne vers James une nouvelle fois et en marmonnant je m’adresse à lui.

« Désolée d’t’avoir appelé manchot, j’le pensais pas… »



and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1320
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Ven 26 Jan 2018, 15:15



It's time to stole someone for eat Jessica & Bucky Cela a été plus fort que lui, il a fallu que Bucky mentionne le fait que Steve et Jessica...Malgré tout il le sait, l'a dit, il ne risque pas d'en vouloir à l'un ou à l'autre. C'est juste que tout est trop frais encore dans sa tête, même s'il sait ce fait depuis qu'il s'est produit mais il n'y songeait pas. Plus depuis la veille mais justement ce n'est que la veille qu'ils ont enfin ouverts les yeux et bref. C'est sorti et s'il est un poil surpris, de la réponse de Jessica, quand il la regarde c'est...du rien, le néant. Ce vide de sensations, de sentiments, d'émotions. Ce regard vide qui pourrait faire penser qu'il est un robot. C'est le Winter Soldier qui effleure la surface comme souvent pendant la guerre contre Thanos.

Il pourrait argumenter sur un point, lui expliquer que si justement c'est tout à fait ce qu'elle a prétendu. Mais non, rien, aucune réaction. Il a déjà entendu bien pire à son sujet pendant ces décennies aux mains d'Hydra, ballotter d'un endroit à l'autre, passant de mains en mains comme un vulgaire objet. Et il ne l'avouera jamais mais elle a raison sur un point, évoquer ça, n'avait rien à foutre là. Mais on l'a déjà dit, non, que c'était plus fort que lui. En plus du fait que Jessica ne peut pas savoir ce qu'il se passe entre Steve et lui, que c'est une réaction involontaire avec ce trop plein de sentiments envers Steve.

Enfin au moins, ça ne les empêche pas de revenir au sujet principal et Bucky écoute ce qu'elle peut lui dire. Il a jamais parlé de courir mais de pouvoir slalomer tranquillement mais soit après tout si elle a des idées aussi, Bucky va pas jouer son dictateur. Il ne l'a jamais fait, il ne va pas commencer maintenant. Des phéromones ? Ah. Non il n'avait pas remarqué, comment dire que Jessica le laisse entièrement indifférent.

- Je sais pas, t'es pas différente pour moi. Est-ce qu'il y est totalement insensible à cause d'Hydra ? C'est comme ça qu'elle a eu Steve ? Ou est-ce parce que Bucky est entièrement tourné sur Steve ? "Mais si on peut éviter que tu aies à faire ça, ça serait mieux. Certains hommes de cette époque ne sont pas mieux que ceux de notre époque."

Après le Winter Soldier, le Bucky d'autrefois qui effleure la surface, celui qui était peut-être charmeur mais surtout très respectueux des femmes. Qui n'aurait jamais eu un geste déplacé.

- Faudra voir si les lieux sont toujours agencés de la même manière mais il y a peut-être moyen que tu te serves de tes toiles et compagnie.

Disons qu'il se souvient des lieux, de comment y aller mais la distance entre le sol et le plafond par contre non. Un point de rendez-vous ? Oui mais pas forcément pour ne ramener personne avec eux, ils ont les moyens de semer n'importe qui à la course. Enfin il ne sait pas si Jessica est aussi rapide que lui mais Bucky peut même distancer Steve donc.

- Oui ce ne sont pas les bâtiments vides ou presque qui manque, ni les moyens de passer de l'un à l'autre. Et merci.

Jessica se détache les cheveux, Bucky se les attache avant de mettre un bonnet par dessus. Ou comment passer plus facilement pour un docker. Hein mais pourquoi Jessica se tourne vers lui. Ah. Bucky en hausse les épaules et c'est en commençant à marcher vers la sortie de la ruelle qu'il lui répond.

- Ce n'est pas grave. Et Steve n'a rien dit, je l'ai juste su à sa manière de se tenir.

La ruelle est courte et la rue débouchant dessus est calme à cette heure de l'après-midi. Bucky commençant à prendre la bonne direction, ils vont pouvoir se déplacer rapidement tous les deux. Lui avance la tête un peu baissée par précaution mais la démarche souple, il n'a rien à se reprocher après tout, il n'a rien fait de mal dans cette époque. Il est juste censé être mort et même s'il n'y quasiment aucune chance qu'on puisse le reconnaître, il se doit de faire attention malgré tout.
© Justayne



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 223
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Sam 03 Fév 2018, 03:18


It's time to stole someone for eat

Avec James Barnes

Mission || Septembre 1945


 
Mettre de côté les embrouilles. Mettre de côté les embrouilles. Je tente de m’en convaincre mais les paroles de Bucky résonnent encore dans ma tête. Je vais lui dire deux mots à Steve quand je le revois. La prochaine fois, il pourra peut-être éviter de parler de nos aventures, surtout que ce n’était qu’une nuit quoi. Est-ce que je dis à Clint que j’ai couché avec Steve ? Eh bah non, monsieur ! Non ! Bon, Carol est au courant mais c’est Carol et elle n’irait pas balancer ça dans la tête de notre cher Captain.

J’ai donc expliqué à Bucky les autres alternatives liées à mes pouvoirs, je lui parle d’ailleurs de l’option phéromones, même si ce n’est pas celle qui m’emballe le plus étant donné que c’est plus une plaie qu’autre chose. Comme je m’en doutais, il n’y est pas sensible. Cela dit, sa façon de le dire est si… digne de lui, en fait. Pas différente. Je ne sais pas pourquoi ça me hérisse le poil alors que toute ma vie j’ai cherché à justement ne pas être différente. J’acquiesce aux paroles qu’il prononce ensuite. Effectivement, comme je le disais, ce n’était pas mon option préférée, mais s’il le fallait, je le ferais. Il continue ensuite et fait mentions de ‘mes toiles’. Je ne peux m’empêcher de rire avant de le rectifier.

« Mais Bucky, je ne fais pas de toiles moi, tu confonds avec mon cousin, Peter. Moi je vole et j’adhère aux surfaces. Je peux marcher au plafond quoi. Ne m’oblige pas à te chanter la chanson des Simpsons, s’il te plaît. »

Il confirme que l’on pourrait trouver un moyen de trouver un point de rendez-vous sur le chemin alors que je lui donne un élastique. Il ajoute ensuite concernant les excuses que je lui présente que ce n’est rien et surtout que Steve n’a rien dit, qu’il l’a simplement deviné. Je roule des yeux, c’est encore mieux, tiens.

« Franchement, vous deux, vous êtes bizarres. »

Sans plus attendre, je quitte le bâtiment aux côtés de Bucky. Je commence à avoir faim et les autres aussi je présume. On ne peut plus se permettre de traîner pour des broutilles telles que des coucheries ou des élastiques.

***

Nous sommes enfin près de l’entrepôt. J’avais imaginé ça plutôt comme un marché avec pas mal de monde parmi lesquels on aurait pu se glisser et passer inaperçu, mais il n’y a que des hommes qui semblent préparer des caisses pour les livraisons à venir. Dans un sens, ça peut être beaucoup plus pratique, il suffit de soulever une ou deux caisses chacun, et on a de quoi manger pour un petit moment, plus simple que si l’on devait faire notre marché. Mais la question, c’est comment faire pour être discret le plus longtemps possible ? Je me tourne vers Bucky.

« Et maintenant ? Tu penses que tu peux te faire passer pour un mec qui vient chercher sa livraison histoire de gagner du temps ? Moi je peux toujours m’infiltrer en grimpant au mur, personne ne pensera à regarder en haut pour vérifier si quelqu’un tente d’entrer. Le temps que tu fasses la discut, même si t’es pas crédible au final, je pourrais peut-être m’emparer d’une ou deux caisses. T’en penses quoi ? »

Ça me paraît être la seule solution envisageable de mon point de vue, mais question stratégie, je n’ai pas toujours été la meilleure alors j’attends quand même l’avis de James. J’observe attentivement les alentours, malgré tout. J’observe la configuration des lieux pour planifier un chemin lorsqu’il nous faudra courir. Je me demande si je parviendrai à courir avec deux caisses, malgré mes capacités, je risque d’être pas mal ralentie. En revanche, en volant…

« Dis… Je sais qu’on doit rester discret, mais si jamais ça devient chaud, tu m’autorises à voler ? Genre voler dans le sens voler comme un oiseau quoi. Je sais que ce sera plus facile pour moi de transporter les caisses de cette manière. »



and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1320
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Sam 03 Fév 2018, 23:48



It's time to stole someone for eat Jessica & Bucky Honnêtement même si avant Bucky était considéré comme un homme à femme, il ne les comprenait déjà pas alors il est peut-être inutile de dire que maintenant il comprend encore moins comment elles peuvent agir. En l'occurrence, là il ne pige pas du tout Jessica alors qu'elle semble ne pas aimer la réponse du brun sur les phéromones. C'était pourtant gentil, non ? En tout cas pour lui oui. Et aussi un moyen de lui dire qu'il se sent pas particulièrement attiré par elle ou dérangé ou autre. Ou alors il se plante totalement sur sa réaction puis sur son rire. Ah oui c'est même sûr et certain alors que Jessica termine par réagir.

Ah. Il confond avec Peter, oui si elle veut, ce n'est pas comme s'il faisait vraiment attention aux pouvoirs des autres dans les détails. Ou alors c'est sa mémoire qui lui joue encore un tour...ce qui est plus que possible en fait. Par contre pour le reste c'est un peu du "maisdequoiqu'ellecause", c'est quoi le rapport entre les pouvoirs de l'araignée et ce dessin animé ? Déjà bien qu'il voit à peu près ce que c'est les Simpsons...Et encore c'est plus que récent, ça date de sa cavale et de sa planque en Roumanie, ce genre de programme passait là bas. Mais oui il voit pas le rapport et en fait pour sa santé mentale, Bucky ne va pas le chercher.

Si elle s'excuse de comment elle l'a appelé juste avant, lui hausse les épaules et lui indique que Steve n'a pas parlé. Il manquerait plus que Jessica pense que Steve soit capable de ce genre de choses. Lui quoi, qui est tellement discret et vieux jeu. Cela serait mal le connaître mais justement pur Bucky, Jessica ne connaît pas Steve donc oui il le lui précise. Bizarres ? Non ils ne le sont pas, ils se connaissent juste par coeur dans leur moindre expression même celles que les autres ne peuvent voir ou déchiffrer. Ce qui d'ailleurs n'est pas près de changer. Mais bon au moins ils peuvent se mettre réellement en route cette fois.

***

Finalement le trajet se fait assez rapidement, Bucky retrouvant son chemin rapidement pour arriver en vue de l'entrepôt. Heureusement qu'ils sont en fin d'après-midi, le monde est restreint. Juste quelques hommes entrain de préparer des caisses pour les livraisons du soir et de la nuit. Le tout c'est de savoir ce qu'elles peuvent contenir toutes. Mais aussi au niveau de la préparation ce que ça peut donner. Jessica reprend la parole et Bucky l'écoute tout en poursuivant son observation.

- Non, je ne pourrais pas. Je n'ai pas la dégaine d'un commerçant et quand ils ne bougent pas en personne, ils envoient toujours les mêmes employés. Sérieusement, ça fait longtemps qu'il a plus sa gueule d'ange, ses cheveux bien coiffés et ses costumes. Elle pense vraiment qu'il pourrait ? Mais un mec à la recherche d'un boulot même temporaire là par contre oui. Un rescapé de la guerre même sauf qu'il a aucun papier sur lui pour prouver son identité quelle soit vraie ou fausse..."Par contre pour toi regarde là bas." Lui pointant le long du bâtiment une fenêtre ouverte en hauteur.

Ne tournant vivement la tête vers Jessica que lorsqu'elle mentionne le fait de voler en volant...Elle s'est pas rangée du côté de Steve hier ? Bucky plisse les yeux comme pour mieux l'observer voir si elle est sérieuse, pesant les pour et les contre avant de lui donner sa réponse.

- Si vraiment tu n'as pas d'autre choix alors oui tu peux mais ne prend pas de risques inutiles même si on doit manger. Il vaut mieux que tu rentres saine et sauve Jessica. Je vais mettre quelques minutes de plus mais je vais faire le tour, il y a une autre entrée derrière. Toi tu auras le temps de mieux repérer les lieux d'en haut, à moins qu'on fasse le tour ensemble ?"

Quoi que Jessica décide, Bucky ne perd pas de temps et se met en route pour passer à l'arrière du bâtiment, devant revenir un peu sur ses pas pour emprunter une ruelle transversale. Et en effet il lui faut bien quelques minutes pour faire ce qu'il dit et se retrouver vers l'arrière. Il n'y a plus qu'à.
© Justayne

Lancer de dés:
 



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com
MISSIVES : 566
FT. : Tout le monde et personne.
AKA. : Maître du Jeu
COPYRIGHT : ROGERS.
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014

Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Sam 03 Fév 2018, 23:48

Le membre 'James B. Barnes' a effectué l'action suivante : Win or Die


'Dé de 12' : 10, 9
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 223
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Dim 04 Fév 2018, 01:40


It's time to stole someone for eat

Avec James Barnes

Mission || Septembre 1945


 
Bon, apparemment, mon idée n’était pas réalisable. Je dois avouer que je ne sais pas trop ce qui est passable en 1945, alors s’il dit que ça risque de ne pas fonctionner, ainsi soit-il. Ça aurait pourtant pu être une bonne façon de faire diversion, il va falloir trouver autre chose. Je n’aime pas trop les missions à l’improviste comme ça avec un plan qu’on établit petit à petit. J’aime quand on a le temps de tâter le terrain, de se préparer. Je n’ai jamais été très forte avec l’improvisation, mais bon, là, on n’a pas le choix.

« Dommage, mais bon on ne va pas t’envoyer te jeter dans la gueule du loup. »

Il me montre finalement une direction. Une fenêtre, c’est parfait pour que je puisse m’infiltrer. Je me dis que c’est bien dommage que James ne soit pas capable de grimper aux murs comme moi, ça nous aurait tellement facilité la tâche. Je fais un signe de tête pour lui faire savoir que c’est effectivement une bonne alternative pour moi. Quant à mon envie de voler pour m’en aller s’il le faut, il me dit évidemment qu’il n’est pas d’accord sauf si je n’ai pas le choix. J’aurais dit pareil à sa place, je n’aurais pas été d’accord. Malgré l’air froid qu’il pouvait avoir de manière constante, James est quand même un minimum inquiet pour ma survie, et ça me fait sourire qu’il pense à ma sécurité plutôt qu’à la nourriture qu’on pourrait récupérer.

« T’en fais pas, je ferai attention, je ne me mettrai pas à voler de manière irréfléchie. Sinon t’es sûr que tu veux pas tenter la grimpette jusqu’à la fenêtre ? J’te jure que c’est cool. »

J’essaye d’avoir l’air détendue histoire d’oublier les petites remarques qu’on s’est lancées plus tôt mais également parce que je ne suis pas totalement sûre que cette mission soit un succès. Elle a plutôt intérêt à être un minimum réussie car je m’en voudrais de retourner au QG les mains vides, je ne veux pas voir le regard de nos collègues déçus. Il explique finalement qu’il compte faire le tour, effectivement c’est plus simple et plus réalisable, je l’admets.  

« Je vais passer par le haut pour repérer les lieux, on risque de ne pas se recroiser. Tu te souviens du petit garage devant lequel on est passés tout à l’heure ? On se donne rendez-vous là-bas quoiqu’il arrive, okay ? »

Bucky s’éloigne vers l’arrière du bâtiment tandis que je commence mon ascension vers la fenêtre ouverte se trouvant en hauteur. Je reste sur mes gardes car qui dit fenêtre ouverte, dit fenêtre accessible. Il faudra que je vérifie une fois en haut que personne ne se trouve derrière. Si on me voit, ça peut tout compromettre. Je grimpe doucement, tout en vérifiant par-dessus mon épaule que personne ne m’a vue. Ce serait gênant quand même, de devoir expliquer pourquoi je ne tombe pas. J’arrive enfin à niveau de la fenêtre et je jette un coup d’œil discret. Personne. A vrai dire, ça semble être une fenêtre qui s’ouvre du bas. Je m’infiltre discrètement tout en regardant ce qu’il se passe en bas. Les employés semblent peu nombreux, c’est une bonne chose pour nous ça. J’aperçois une poutre non loin de la fenêtre, je décide de l’emprunter, de cette manière je pourrai accéder plus facilement aux caisses. Après quelques mètres, j’arrive au niveau d’un pilier central à l’entrepôt. En bas se trouvent des caisses de nourriture empilées et qui semblent accessibles mais le seul moyen de les attraper c’est que je descende le long du pilier. Je commence à descendre lorsque j’aperçois un homme s’approcher des caisses que j’envisageais de récupérer. Il va falloir être discrète.



Dé:
 


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com
MISSIVES : 566
FT. : Tout le monde et personne.
AKA. : Maître du Jeu
COPYRIGHT : ROGERS.
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014

Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Dim 04 Fév 2018, 01:40

Le membre 'Jessica Drew' a effectué l'action suivante : Win or Die


'oui ou non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Avengers
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 1320
FT. : Sebastian Stan
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Dimitry Kouznetsov & Peter J. Quill & Fenrir Lokison
COPYRIGHT : Avat : ROGERS./ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Dim 04 Fév 2018, 18:32



It's time to stole someone for eat Jessica & Bucky Bucky aurait bien voulu que l'idée de Jessica soit si simple, il aurait pu se faire passer pour un autre, en visant le côté je suis un survivant de la guerre qui a tout perdu. Mais il doit se rendre à l'évidence, l'endroit devant lequel ils se trouvent, est le genre de lieu où on doit pouvoir montrer son identité. Pas comme à certains endroits qui ne sont pas regardants, le brun a déjà bossé dans des lieux comme ça où on ne lui a jamais rien demandé mais là c'est clairement impossible. Au moins ils ont pu repérer un endroit pour que Jessica puisse passer, il se contente de hocher la tête quand elle lui dit qu'elle fera attention. Bucky ne va pas la surveiller pour voir si effectivement elle agit prudemment mais ça le rassurer un poil on va dire.

- Sûr et certain.

Il n'a pas cette possibilité de grimper jusqu'à cette fenêtre même en prenant son élan pour sauter donc oui, il fera sans. Ce n'est même pas une question de ne pas avoir confiance en Jessica, c'est juste que à chacun ses talents et ça ne l'a jamais empêché de s'infiltrer là où on lui ordonnait donc. C'est en commençant à s'éloigner qu'il l'entend lui dire qu'elle passe bien par la fenêtre et lui donne un lieu de rendez-vous.

- D'accord.

Le petit garage de tout à l'heure. C'est noté dans sa tête et oui il ne risque pas d'oublier en cours de route, là dessus au moins son esprit est fiable. Finissant donc par revenir un peu sur ses pas pour prendre une ruelle qui va le mener droit à l'arrière du bâtiment. Même confiant en ses talents, Bucky progresse avec précaution en faisant attention à ce qu'il se passe autour de lui. Heureusement la ruelle est vide, tout comme la rue dans laquelle il débouche est tranquille. Cela ne l'empêche pas d'observer les fenêtres pouvant donner par là, personne ne semble se soucier de ce qu'il se passe dans la rue. Bien. C'est à l'angle qu'il termine par regarder pour voir un mec entrain de se fumer une cigarette et qui lui bloque l'accès à la porte arrière. Eh merde. Bucky hésite un instant avant de se dire qu'il n'a pas vraiment le choix et il se résigne à attendre et à voir les minutes filer.

Il faut peut-être bien dix minutes avant que le mec ne retourne dans l'entrepôt. Dix longues minutes pendant lesquelles Bucky a le temps de voir sa nervosité grimper d'un cran à perdre du temps ainsi. Cela fait quoi ? Une heure maintenant qu'il a quitté Steve, qu'il a quitté ses bras et ça l'angoisse. Il le savait déjà que ça serait pire qu'avant quand ils sont séparés mais le vivre est une autre chose. Et enfin il a la voie libre, le brun prend une profonde inspiration et attend encore une bonne minute avant de s'avancer vers la porte arrière de l'entrepôt. L'ouvrant tout en douceur, juste ce qu'il faut pour pouvoir se glisser à l'intérieur et la refermer sans qu'elle ne claque. Restant quelques instants à repérer les lieux avant de s'avancer vers le point de stockage le plus proche.

Oh. La partie réfrigérée avec la chambre froide, ce qui veut donc dire qu'il va y trouver de la viande. De nouveau Bucky prend le temps de tout observer, essayant malgré tout de repérer Jessica mais avec le temps qu'il a perdu, elle peut très bien être déjà repartie. Puis finalement il ouvre la porte de la chambre et effectivement des quartiers de viande pendus en plein milieu. Et d'autres déjà découpés, stockés sur les étagères et enveloppés. Il en vérifie un par précaution. Assez gros pour que chacun d'eux puisse en avoir un morceau mais surtout un bon morceau de boeuf. Cela fait combien d'années qu'ils n'ont pas mangés de la vraie viande tous ? Bien trop, de quoi saliver à la pensée. Il se dépêche d'ôter son sac de sur son dos, de refermer le paquet, de le prendre et de le glisser dans le dit sac avant de le remettre sur son dos. Refermant la chambre froide. Bon ça part bien malgré le temps perdu mais va t-il pouvoir aller plus avant ou non ? Alors qu'il peut malgré tout entendre des bruits plus loin.
© Justayne

Lancer de dés:
 



Until the end of the line.

I have the only person who really saw me and still love me no matter what happens, no matter who am I. And I love him in a same way, he's everything I need.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com
MISSIVES : 566
FT. : Tout le monde et personne.
AKA. : Maître du Jeu
COPYRIGHT : ROGERS.
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014

Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Dim 04 Fév 2018, 18:32

Le membre 'James B. Barnes' a effectué l'action suivante : Win or Die


'oui ou non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 223
FT. : Phoebe Tonkin
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott & Angharad Glanmor
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica Mar 06 Fév 2018, 12:59


It's time to stole someone for eat

Avec James Barnes

Mission || Septembre 1945


 
La chance ne s’est visiblement pas rangée de mon côté. Ça aurait été trop simple, je suppose, de récupérer une caisse aussi facilement. L’espoir fait vivre dit-on, mais à peine avais-je entamé ma descente le long du pilier dans l’espoir de récupérer cette caisse de vivres qu’un homme s’approchait. Je me suis arrêtée nette, là où j’étais pour ne pas que l’on regarde vers le haut, la dernière des choses à faire serait d’attirer l’attention sur moi. Avec un peu de chance il n’allait que passer et s’éloigner me laissant alors la possibilité de descendre jusqu’au niveau de la caisse, mais non il décide de se poser justement contre mon pilier, et allume une cigarette. Bravo l’hygiène, à notre époque, jamais un employé dans un entrepôt n’aurait été autorisé à fumer à côté de la marchandise. Je me mets à remonter discrètement, doucement pour tenter alors de trouver une autre façon de parvenir à mes fins.

Une fois de nouveau en haut sur ma passerelle, je m’assois un moment histoire d’observer tranquillement les lieux. Il est vrai que pour le coup, Peter aurait été beaucoup plus utile que moi, utiliser ses toiles nous aurait permis non seulement d’attraper des caisses plus discrètement mais surtout avec une méga toile on aurait pu faire une sorte de gros baluchon pour tout transporter. Enfin, je suppose que Bucky n’avait pas envie d’impliquer un gosse de seize ans encore insuffisamment entraîné dans ce genre de mission, tout le monde se souvient encore de ce que ça a donné la première fois qu’on l’a laissé agir seul.

Je traverse de nouveau la passerelle cette fois ci d’un côté où il n’y a personne pour sûr et surtout d’un côté où il y a une nouvelle fenêtre. Elle est fermée, mais il y a peut-être moyen de l’ouvrir pour pouvoir s’introduire de l’autre côté. C’est probablement un endroit non surveillé constamment et dans lequel je pourrai trouver tout un tas de conserves ou autres choses. Je m’approche de l’endroit que j’ai repéré, et je tente de voir quelque chose. Il y fait tout noir, c’est un peu compliqué de deviner mais ça ne semble pas être une chambre froide, donc ce ne sera ni de la viande, ni du poisson, ni quelqu’autre produit frais. Je regarde de nouveau autour de moi pour tenter d’apercevoir Bucky, mais rien à l’horizon. J’espère qu’il s’en sort et que jusqu’à présent il a plus de succès que moi. Il ne semble pas y avoir d’agitation donc je suppose qu’il n’est pas tombé sur qui que ce soit. De toute manière le point de rendez-vous était clair, on se retrouve au petit garage quoiqu’il arrive.

Je tente d’ouvrir une fenêtre, doucement pour éviter qu’elle ne s’ouvre trop rapidement et fasse du bruit. Je me demande d’ailleurs pourquoi il y a tant de fenêtres dans cet entrepôt, c’est assez amusant mais je ne vais pas m’en plaindre. Je cherche une alternative à la fenêtre, au cas où elle ne s’ouvrirait pas et j’aperçois un conduit d’aération assez large qui semble passer par la pièce d’à côté. Je n’aime pas trop ce genre de solutions, mais s’il n’y a vraiment pas le choix… Soudain la lumière de la pièce s’allume, je me fige pour ne pas être vue. Un homme entre dans la pièce brièvement et dit à son collège :

« Ah tout ce spam, j’aimerais bien en ramener pour ma famille, mais évidemment, on ne nous donne absolument rien ici. »

J’ai du mal à imaginer le réel impact de la guerre sur les Etats-Unis à cette époque. Si je comprends que certains hommes étant allés au front vivent des traumatismes certains, il y a des choses qui m’échappent encore, comme leur niveau de vie, leur accès à la nourriture… Nous n’avons pas été tant touchés que ça ici, si ? Enfin, l’homme sort de la pièce et s’éloigne de nouveau avec son collègue. Je ne les avais même pas entendus approcher. Je me remets à l’ouverture de la fenêtre.



Dés:
 


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica

Revenir en haut Aller en bas

Mission - It's time to stole someone for eat | Jessica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: Déposons les armes :: RP terminés-