RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR

Partagez|

Thanks for nothing. | Winterfrost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 396
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki)
COPYRIGHT : Eden Memories (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora, Natalia A. Romanova & Matoskah Kohana.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Thanks for nothing. | Winterfrost Lun 10 Déc 2018, 17:35

Il était dans l'immeuble. Il y venait la nuit, juste pour dormir. Parfois pour flâner. Son fils y était convié quand il le voulait, même si les autres l'ignorait et vu le grabuge qu'il avait fait, ça valait mieux comme ça.

Il n'aimait pas les autres, Loki était souvent comme un parasite ; il venait quelque part et imposait sa présence, il se servait de vous et que vous n'étiez plus utile, il vous tuait ou s'en allait comme si de rien n'était. Là, il dépendait des héros pour retourner à une époque plus convenable, quand bien même sa douce Sigyn n'était plus et ne serait plus. Il était souvent tenté d'aller la voir, ici, il aurait pu mais déjà de son vivant il n'avait aucune envie de la voir, il avait beau avoir un esprit contrariant, l'effort à produire pour la voir alors qu'elle était, pour lui et pour eux, morte, était trop conséquent et pour résumer en langage commun ; il avait la flemme.

Depuis quelque jours, les humains s'agitaient, allant et venant parfois devant sa porte, ce qu'il trouvait agaçant. L'immeuble manquait d'isolation et si pour les températures qu'ils disaient glaciales - la blague - cela ne le dérangeait pas, pour le bruit par contre, c'était embêtant. Son appartement était toujours glaciale et ça, même depuis qu'il y vivait et quand il faisait encore chaud dehors. C'était lui qui dégageait ce froid permanent. Il aimait le froid, c'était revigorant. Et les humains n'aimant pas ça, ça les tenait éloignés, c'était tant mieux.

Pourtant il entendait ce fameux toc-toc à ce porte qu'il trouvait agaçant. Si c'était son frère, il serait rentré immédiatement sans demander la permission. Si c'était pour un règlement de compte, ça aurait sans doute été pareil. Il ne reconnaissait pas les bruits de sa voisine, Shuri. Alors qui ?

Drapé d'un long peignoir en soie, noir or et vert, sous son apparence masculine pour une fois, il se rendait vers la porte d'entrée. Il n'y avait pas de judas à sa porte, il n'avait donc pas d'autres choix qu'ouvrir après s'être amusé à faire patienter deux à trois minutes la dite personne. Ah. Toi.

Je crains que la vermine ne s'introduise vraiment partout dans cet immeuble. Il va falloir faire quelque chose, cela devient urgent.

Tout ça pour mieux lui claquer la porte au nez. Loki n'avait pas oublié ce qu'il s'était passé et il pouvait être particulièrement rancunier quand il s'y mettait. Une des rare personne à qui il ne l'avait pas mise à l'envers et il regrettait de ne pas l'avoir fait. Une des rare personne avec qui il avait pu s'amuser et qui, il l'avait cru, avait pu le comprendre un peu et rire à ses blagues - même les plus douteuses - et voilà où ils en étaient tous. Au moins lui faisait-il l'honneur de lui adresser des mots plutôt que faire comme s'il n'avait rien vu.


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
ADMIN ᚖ Optimisés
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 2141
FT. : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Avat : Dandelion/ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Adrian Krueger & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Edward Brock
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Thanks for nothing. | Winterfrost Mar 11 Déc 2018, 19:15


Thanks for nothing
Winterfrost

« We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one. We're kings of the killing, we're out for blood. Monsters, stuck in your head. We are, we are, we are. Monsters, under your bed. We are, we are. We are monsters »
Bucky n'a pas oublié leur invité surprise dans l'immeuble mais en même temps depuis la réunion post Time Square, c'était prévisible qu'il soit bel et bien là. Cela s'est avéré réel quand Strange et Thor l'ont ramené, le brun n'a juste pas réagit plutôt mais oui il ne l'a pas oublié. C'est surtout qu'il s'est posé tout seul pas mal de questions, au fur et à mesure qu'il a pu évoluer, changer. Des questions dont il n'a même pas pensé à chercher les réponses auprès de Steve et s'il y avait songé, il ne l'aurait pas fait et ça parce que pour lui, il en met déjà trop sur les épaules de son homme. Des questions dont il n'a pas les réponses par ailleurs surtout pour certaines, du style pourquoi lui a été autorisé à passer ce portail et pourquoi Loki non. Alors que l'un dans l'autre ils sont similaires tous les deux.

Il n'a pas réagit plus tôt parce que quelque part, Bucky se sent coupable de ce qu'il s'est passé, d'avoir laissé le dieu en arrière...alors que malgré tout ce qu'il a pu entendre sur Loki, malgré tout ce qu'il s'est passé lors de leurs missions...il appréciait la compagnie de Loki et ses blagues foireuses. Peut-être que Loki s'est joué de lui là dessus mais Bucky a eu l'impression de découvrir une autre facette du dieu, une que personne ne voit. Cela aussi est un questionnement. La culpabilité, donc, qui l'a empêché d'agir plus tôt mais aussi parce qu'il n'était vraiment pas en état de l'affronter en face à face. Oui, il parle bien de devoir encaisser un dieu qui risque de lui en vouloir, sans savoir si ça sera le cas, s'il faut Loki en aura rien à foutre de le revoir. Mais mieux valait que Bucky soit stable pour ça.

Et puis là, l'effervescence de Noël qui gagne l'immeuble avec les mais on fera un repas tous ensemble, un moment de calme et de paix. Ok mais vraiment tout l'immeuble ou bien ? Savoir si Loki a été convié, après tout il est là donc pourquoi il n'y aurait pas le droit lui aussi ? Est-ce que son frère a pu y penser ? L'effervescence mais surtout ce côté, Noël est le bon moment pour mettre les rancoeurs de côté, pour s'expliquer et repartir sur de bonnes bases. Donc quel meilleur moment que maintenant pour aller trouver le dieu ?

Chose que Bucky fait en allant frapper à la porte de l'appartement de Loki, déjà est-ce qu'il est là ou non, est-ce qu'il va daigner ouvrir la porte. Ah. Oui sauf que le brun n'est pas idiot et entend que le dieu fait traîner les choses avant d'ouvrir la porte. Ok. Loki donne le ton en ouvrant la porte pour mieux la lui claquer au nez avant même d'avoir pu répondre. Saloperie. Bucky roulant des yeux au ciel et tant pis pour la susceptibilité de Loki mais le brun en ouvre la porte de l'appartement et ne se prive pas pour entrer.

- Allons, ne parle pas de toi comme ça Loki, tu n'es pas de la vermine.

Fermant la porte derrière lui en ayant un frisson vu le froid régnant dans l'appartement et même résistant au froid, ça ne veut pas dire que Bucky ne le ressent pas. Cela veut juste dire qu'il peut faire avec. Ah oui, au passage, surprise Loki, je peux te tenir tête et te répondre comme ça avec ce ton taquin. Contrastant avec l'homme que le dieu a côtoyé pendant la guerre. Signe que Bucky change bel et bien à mesure du temps.
(c) DΛNDELION



Until the end of the line.



Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 396
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki)
COPYRIGHT : Eden Memories (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora, Natalia A. Romanova & Matoskah Kohana.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Re: Thanks for nothing. | Winterfrost Jeu 27 Déc 2018, 14:38

Des humains s'incrustaient parfois dans son appartement et il trouvait ça fort ennuyeux. Cet appartement était déjà ridiculement petit alors si en plus on venait s'incruster chez lui, et quoi encore ? Les humains sont épuisants. Les humains sont trop... trop. Il n'aimait pas leur manières d'être et de faire, ils ne savaient jamais comment s'adresser à lui ou comment agir avec lui, comme s'ils pouvaient, eux, dire à un dieu quoi faire et en plus le traiter comme un égal, n'importe quoi. Et quand il croyait qu'un humain était différent, il ne lui fallait pas longtemps pour le décevoir. C'était le cas avec Bucky, notamment. Il l'avait cru différent parce qu'il avait su reconnaître son humour, parce qu'ils avaient bien ris tous les deux et finalement, tout comme les autres, il l'avait abandonné derrière sans un regard.

Et il s'attendait à quoi, donc, en toquant à sa porte, qu'il allait l'accueillir à bras ouvert, joyeusement, comme si rien ne s'était passé ? Il rêvait. Il planait. Pourtant, l'humain ouvrait la porte et rentrait quand même, le faisant soupirer sans retenue, il faisait même exprès d'être bruyant, exaspéré tant par sa présence que son existence. Même s'il savait que d'ici un battement de cils, l'humain serait mort de vieillesse.

Mais c'est que ça parle en plus.

Ne pas considérer l'humain comme une personne mais comme une chose. Et donc dire "ça" et non "il" et il y avait plusieurs significations à ce mot, tant pointer que les humains étaient inférieurs que rappeler à cet homme que pendant un temps, il n'était rien de plus qu'une machine. Il n'allait pas lui faciliter la tâche, s'il voulait lui demander quelque chose. Car c'était bien pour ça que les humains venaient à lui, à chaque fois, non ? Lui demander quelque chose. Réclamer. Supplier. Essayer de lui soutirer quelque chose. Il ne pouvait pas leur en vouloir, ils étaient incapables et ils avaient besoin d'aide et ils n'étaient pas les seuls, c'était pareil à Asgard. Pathétique.


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
ADMIN ᚖ Optimisés
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 2141
FT. : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Avat : Dandelion/ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Adrian Krueger & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Edward Brock
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Thanks for nothing. | Winterfrost Jeu 10 Jan 2019, 17:54


Thanks for nothing
Winterfrost

« We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one. We're kings of the killing, we're out for blood. Monsters, stuck in your head. We are, we are, we are. Monsters, under your bed. We are, we are. We are monsters »
Loki vient de donner le ton de l'entrevue et Bucky sait que rien ne va être simple. Il pourrait dire que c'est usuel avec le dieu que rien ne soit simple et cela serait vrai et ça parce que Loki lui-même n'est pas simple et que souvent, Bucky ne savait pas sur quel pied danser avec lui. Même s'il appréciait beaucoup sa compagnie, quand bien même elle n'a jamais rien eu de reposant. Disons que le dieu a su le distraire, le réveiller de sa torpeur par moment pendant la guerre. Bucky a mit du temps à bien vouloir se l'avouer à lui-même mais il s'est amusé avec Loki et l'a découvert sous une autre facette, une le faisant passer pour quelqu'un d'agréable à côtoyer. Mais bref, c'est surtout qu'avec le ton donné, Bucky a eu raison de ne pas essayer de venir plus tôt, avant d'être un peu plus stable pour pouvoir l'endurer mentalement. Ce qui est dommage soit dit en passant mais Loki est ainsi et ce n'est certainement pas Bucky qui irait lui demander de changer, le prenant tel que le dieu peut être.

Ce qui aide à savoir que d'entrer dans l'appartement de Loki après ce claquage de porte est une manoeuvre très risquée. Mais nécessaire du point de vue de Bucky au risque de froisser le dieu. À peine la porte ouverte et refermée, il ne peut pas louper la réaction de Loki, est-ce que ça étonne Bucky qu'il ne réagisse pas à ce qu'il peut lui dire ? Enfin pas de manière directe, non pas du tout.

- Ça parle et ça t'emmerde en étant là, je sais.

Ce n'est pas pour ça que Bucky n'en tique pas au passage, Loki a l'incroyable facilité de faire en sorte que tout le monde se pense et se voit comme inférieur. Du moins, ça marche très bien sur le brun. C'est bien à cause de la réaction du dieu et de que Bucky vient de lui répondre, qu'il ne s'aventure pas plus dans l'appartement de Loki. Restant proche de la porte, attendant de voir si le dieu va continuer longtemps à faire sa drama queen, attendant de savoir s'il peut aller plus avant ou non. Bien que Bucky ne se voit pas aller squatter le canapé de Loki comme si de rien était.

- Bref, je suis venu te voir pour deux choses, on va commencer par la plus simple.

Définitivement la plus simple des deux oui quand on sait ce que Bucky peut avoir en tête.

- C'est bientôt Noël, je me doute que pour toi cette tradition doit être ridicule au possible mais on va tous se réunir pour partager un repas un peu plus festif et je voulais savoir si quelqu'un a pensé à t'inviter ?

Autant aller directement à la finalité des faits et ne pas s'embarrasser de futilités en tournant autour du pot cent ans. Enfin, déjà voir comment Loki va réagir à cela et là Bucky s'attend plutôt à ce que le dieu lui rit à la figure qu'autre chose mais bon.
(c) DΛNDELION



Until the end of the line.



Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 396
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki)
COPYRIGHT : Eden Memories (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora, Natalia A. Romanova & Matoskah Kohana.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Re: Thanks for nothing. | Winterfrost Sam 19 Jan 2019, 02:32

L'humain l'avait déçu, c'était peu de le dire. Il lui avait semblé qu'il avait compris qui était vraiment Loki. Il lui avait semblé qu'il avait compris quel genre de dieu était Loki. C'était un plaisantin. Ses blagues étaient douteuses, certes, lui-même s'accordait à le dire - même s'il aurait préféré le mot ingénieuses - mais c'était de bonnes blagues. C'était ce sacré, ce bon vieux Loki. Finalement il était comme les autres, alors il aurait le même traitement que les autres. Mépris et indifférence.

Rectification, cela m'emmerde en existant.

C'était dit avec un tel naturel et un tel calme. Comme toutes les saloperies qu'il pouvait trouver à dire à chaque fois, pour être tout à fait exact. C'était aussi sa manière de rappeler à l'humain ce qu'il était et n'était pas, le remettre à sa place. Lui rappeler sa place. Sous une botte. La sienne, de préférence. Loki allait s'asseoir à sa place dans son canapé. Il avait refait l'appartement selon ses goûts, bien qu'il trouvait cet appartement ridiculement petit, plus encore que sa prison d'Asgard. C'était à peine la taille de sa salle de bain à Asgard, cet appartement et il était condamné à ce lieu idiot. Quand ce n'était pas chez Gabriel où c'était encore pire. Plus sale et plus laid encore. Si l'humain pouvait être moins idiot et pouvait le laisser refaire la décoration à son goût. Mais non ! Il fallait être gentil avec ces pauvres et faibles et stupides créatures, il fallait les préserver de la magie et toutes ces crétineries et sensibleries dont son aîné avait le secret. Il pestait intérieurement quand Bucky lui adressait ces mots. Noël ? L'inviter ? Vraiment ? Etait-il donc si stupide que ça ?

As-tu reçu un coup de trop sur la tête, Barnes ?

Il se levait à nouveau, s'avançant jusqu'à l'humain.

Est-il coutume Midgardienne d'inviter le loup à la bergerie et lui offrir le repas ?

Question s'il en est. C'était idiot. L'humain n'avait même pas l'air de plaisanter, c'était ça, le pire. Il ne plaisantait pas, il semblait même extrêmement sérieux dans sa demande, le poussant à sourire avec amusement puis à lui tourner le dos pour réfléchir, de façon théâtral, bien évidemment. Barnes, Barnes, Barnes.

Personne ne m'invite jamais, si ce n'est lorsqu'il faut réparer les royales conneries d'Odin ou les royales conneries de mon frère. Alors dis moi, qui a fait quoi, cette fois ?

C'était cela à chaque fois. Quand on l'invitait, c'était parce qu'il y avait besoin d'utiliser une ruse quelconque à un repas. Quand des géants venaient à un repas ou des êtres d'autres contrées. Toujours. Même s'il devrait aussi avouer que dans la plupart des cas, il avait initié ce qu'il s'était passé mais ça, chut. Il jugeait l'humain du regard. Sceptique. Pourquoi l'inviter ? C'était bizarre. Il venait de mettre à feu et à sang Time Square, pour ne parler que des crimes les plus récents. Il avait déjà anéanti New York en 2012. Sous l'emprise de Thanos certes mais il l'avait fait quand même. Soit il était niais, soit il était débile profond, soit il avait pris un coup fatal sur la tête et l'abattre serait un service rendu à la nation... et à l'immeuble.


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
ADMIN ᚖ Optimisés
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t232-james-b-barnes-the-wint

MISSIVES : 2141
FT. : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Avat : Dandelion/ Gifs profil : moi et currywurst ♥/ Aesthetic : Jean ♥/ signa et code signa : moi
AKA. : The Winter Soldier
STATUT CIVIL : Le coeur pris. Même si leur couple ne regarde personne.
LOCALISATION : New-York 1945, près de Steve
MULTIFACE : Adrian Krueger & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Edward Brock
DATE D'ARRIVÉE : 05/12/2017
ZONE LIBRE :
Home is where my heart is


Message Sujet: Re: Thanks for nothing. | Winterfrost Mer 30 Jan 2019, 21:50


Thanks for nothing
Winterfrost

« We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one. We're kings of the killing, we're out for blood. Monsters, stuck in your head. We are, we are, we are. Monsters, under your bed. We are, we are. We are monsters »
D'accord, Bucky va mieux mais ce n'est pas pour ça que c'est plus facile d'entendre les propos de Loki. Quelque part est-ce qu'en fait ce n'est pas pire encore maintenant qu'il est moins déconnecté de la réalité ? Contrairement à pendant la guerre où il était plus proche du Winter Soldier, de la machine que d'un homme. Mouais. Il verra ça plus tard même s'il tique forcément à ce que le dieu lui dit que ça juste avant ou là qu'il en rajoute une couche. J'existe, fais toi une raison. Mais en même temps, le brun a assez vu faire Loki pour se dire que c'est possiblement sa manière de montrer à Bucky qu'il lui en veut pour ce qu'il s'est passé. Combien des autres de l'immeuble n'ont eu que du silence, des regards meurtriers au mieux et un Loki faisant comme s'ils n'existaient pas réellement au pire. Au moins, Loki lui parle et réagit, ce qui n'est pas si mal que ça, Bucky se dit même que c'est positif. Ok, c'est bon, je t'ai déçu, je le sais et même si je n'y suis pour rien, je m'en veux. Bon, il n'irait pas lui dire ça ainsi mais c'est l'idée générale, Loki cherche à le rabaisser pour faire son dieu qui se fout de tout, soit.

Le suivant du regard tout en enchaînant, observant ce que le dieu peut faire et comment il va réagir à la suite. Faisant deux pas en avant dans le même temps, toujours sur ce fil de rasoir, à chercher à savoir comment faire. Il a bien assez vexé Loki rien qu'en entrant ainsi dans l'appartement. Bucky n'a pas totalement récupéré ses réactions d'autrefois, sans doute est-ce ce qui l'empêche de lever les yeux au ciel alors que Loki approche. Par contre, il en hausse un sourcil, à croire qu'il plaisante en demandant ça au dieu.

- Le loup est déjà dans la bergerie.

Ce n'est pas Bucky qui l'y a invité, enfin inviter, il a quelques doutes là dessus et quelque chose lui dit que le loup ne s'y tient tranquille que par intérêt, lequel ? Il n'en sait rien et tant que Loki n'approche pas Steve, Bucky s'en fout. Bon peut-être pas que Steve mais bon. Franchement, il n'a pas peur de Loki ou de ses pouvoirs mais Bucky n'est pas idiot et sait que si le dieu se déchaîne vraiment, ils sont dans la merde. Diva. Drama Queen. Cela pourrait le faire soupirer de voir Loki agir ainsi mais quelque part ça amuse Bucky, cela peut être fascinant de le voir faire par moments. Alors que pourtant, ils sont seuls, que Loki a sa pleine attention, il n'aurait pas besoin de faire ça pour justement attirer l'attention de Bucky.

- Ne jamais dire jamais, la preuve, je t'invite. Et non, je n'ai pas pris de coup sur la tête, je vais même très bien. Et personne n'a fait de conneries non plus, il n'y a rien à réparer Loki.

Puis c'est plus fort que lui et le reste sort.

- Pourquoi il faudrait forcément que je t'invite parce que j'aurai besoin de quelque chose ? Je ne peux pas le faire par simple volonté et envie ?

Bucky est vraiment curieux de la réponse sur ce coup là. Et en même temps, de ce que Loki lui dit, il trouve ça malheureux de ne penser à inviter quelqu'un que par besoin. Que ça soit Loki ou quelqu'un d'autre, c'est la même chose. Certes le dieu n'a pas un caractère facile, Bucky l'a vu être un vrai démon en plus des histoires qu'il a pu entendre mais ça n'explique pas tout. Cela n'explique rien du tout même.
(c) DΛNDELION



Until the end of the line.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Thanks for nothing. | Winterfrost

Revenir en haut Aller en bas

Thanks for nothing. | Winterfrost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: New York City :: Manhattan :: Downtown :: Bâtiment des Docks-