RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR

Partagez|

ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar
ADMIN
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 252
FT. : Rufus Sewell
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Il en a pas vraiment
STATUT CIVIL : C'est compliqué mais il l'aime et attend de pouvoir leur offrir un avenir
LOCALISATION : New-York
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Melody E. Campbell
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Mer 10 Oct 2018, 18:25


Une tâche de peinture noir sur un décor automnal

Il court, il court, le Venom. Le Venom des rues, mesdames. Il court, il court, le Venom, le Venom du Time Square détruit. Il est passé par ici, il repassera par là.

▼▲▼

Ce qui rassure Dimitry c'est que tout le monde vole dans tous les sens, du moins tous ceux qu'il peut percevoir entrain d'essayer de s'en prendre aux deux machins devant eux. Au moins, le mutant n'est pas le seul à galérer et malgré la quasi obscurité, ce qui est définitivement rassurant pour lui...ben c'est que pour une fois ce n'est pas lui qui en prend le plus plein la gueule.

Si le pyro en temps normal évite de se faire repérer, là d'un coup, il n'en a plus rien à faire et garde deux petites flammes allumées dans ses mains. Sait-on jamais si un des deux pigeons noirs se retournent contre lui, ils ont beau avoir l'air occupé à essayer de s’étriper l'un l'autre, il a aussi vu ce que ça donne quand l'un d'eux prend quelqu'un pour cible. Comment Dimitry a pu échapper aux espèce de toiles de son pigeon noir la dernière fois reste une énigme et un miracle à ses yeux. Enfin oui, précaution oblige.

Et bon sang, voilà que les deux machins font sauter le courant dans le quartier, les flammes dans ses mains ne suffisant clairement pas à éclairer les lieux. Par contre comme la dernière fois, le mutant ne se pré-occupe pas une seule seconde des autres que ça soit ceux s'en prenant aux deux bêtes que les possibles civils. Non, ce que Dimitry veut c'est arriver à cramer au moins le pigeon noir de la dernière fois.

Sauf que la tentation est trop forte n'est-il pas et que le mutant se décide à attaquer les deux d'un coup une nouvelle fois. Faut-il encore se rapprocher un tant soit peu d'eux, chose qu'il essaye de faire et quand il a enfin un créneau possible, Dimitry repart à l'attaque. Même si ça n'a pas vraiment fonctionné le coup d'avant, il retente avec un jet de flammes sur chacun d'eux.

C'est une blague ou alors le nouveau venu est pire que l'autre ? Encore une fois Dimitry arrive à viser juste sur son pigeon noir pour que ça ne lui fasse rien mais loupe carrément de dix km (oui autant que ça namaisoh) le second. Bon au moins, le mutant ne se prend pas un violent retour de bâton dans la tronche....

Dédé:
 
CODAGE PAR AMATIS



Récap:
 



Dreams about
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com

MISSIVES : 712
FT. : Tout le monde et personne.
COPYRIGHT : ROGERS.
AKA. : Maître du Jeu
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Mer 10 Oct 2018, 18:25

Le membre 'Dimitry Kouznetsov' a effectué l'action suivante : Win or Die


#1 'oui ou non' :


--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 19, 10
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avengers
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 300
FT. : Phoebe Tonkin
COPYRIGHT : ROGERS. (ava) .bipolar (gif)
AKA. : Spider Woman
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : New-York City
MULTIFACE : Christian R. Abbott
DATE D'ARRIVÉE : 23/11/2017
ZONE LIBRE :
What if we rewrite the stars?
Say you were made to be mine
Nothing could keep us apart
You'd be the one I was meant to find




Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Ven 12 Oct 2018, 10:39


Event 2
Des gens

« Don't freeze. »
Les choses se sont compliquées. Alors que je poursuivais Venom en volant au-dessus des toits, une deuxième tâche d’encre est apparue. Un autre symbiote ? Ici ? A cette époque ? Je ne cherche même plus à comprendre comment c’est possible, il faut tenter de s’en débarrasser. Mes coéquipiers ainsi que d’autres personnes présentes tentent de s’en prendre aux deux symbiotes sans véritable succès. Les symbiotes ne semblent pas être sensibles aux balles et autres coups. Je reste provisoirement en retrait, toujours dans les airs. Les symbiotes, eux, sont retombés au sol et je redescends à mon tour pour atteindre leur niveau.

Je rejoins mes coéquipiers lorsque toutes les lumières environnantes s’éteignent. C’était déjà pas évident de les atteindre alors dans cette pénombre, à moins d’avoir une torche humaine, ça risque d’être compliqué. Je pourrais bien utiliser mes décharges, mais ça ne permettra d’éclairer la rue que quelques secondes, ça risquerait aussi de blesser quelqu’un et surtout, ça me viderait de mon énergie inutilement. Je me tourne vers les autres – enfin, je crois qu’ils sont là.

« On est plus seuls. Il faut essayer déjà d’évacuer les civils. Je prends le risque, mais je peux les amener rapidement hors de portée des symbiotes en volant. »

De toute manière, j’ai très certainement été vue depuis tout à l’heure, je ne suis plus à ça près. Si je fais vite, avec la pénombre, ils n’auront pas le temps de voir mon visage et je m’en tirerai pour un moment. Je m’avance dans la pénombre, sans vraiment savoir où je vais. J’aurais préféré avoir un don de vision nocturne plutôt que ces fichus phéromones qui me posent plus de problèmes qu’autre chose. J’y vais les mains devant moi pour tâter un peu, c’est là que j’aperçois des flammes. Visiblement, je n’étais pas totalement à côté de la plaque quand je parlais d’une torche humaine ( @Dimitry Kouznetsov ), il n'aura pas besoin d'aide. Je continue, je tâte des... poils... un gros chien ( @Fenrir Lokison ), il attendra. J’attrape une personne au hasard et je lui dis de me suivre, puis une deuxième, je ne peux pas prendre le risque de prendre une troisième personne au risque d’en perdre en vol et puis ça me fatiguerait beaucoup trop. Si je dois me battre ensuite, ça risque de poser problème. Je les attrape assez subitement.

« Accrochez-vous à moi, vous ne pouvez pas rester là. »

Sans demander leur reste et en les agrippant du mieux que je peux, je quitte la terre ferme pour aller les déposer plus loin.

« Restez ici, ce n’est pas sûr là-bas ! »

Sans attendre, je retourne dans la rue où se trouvent les symbiotes.

(c) DΛNDELION


Récap:
 

Dédé:
 


and now we are alive
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)



Mes petites médailles:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com

MISSIVES : 712
FT. : Tout le monde et personne.
COPYRIGHT : ROGERS.
AKA. : Maître du Jeu
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Ven 12 Oct 2018, 10:39

Le membre 'Jessica Drew' a effectué l'action suivante : Win or Die


#1 'oui ou non' :


--------------------------------

#2 'Dé de 6' : 3, 2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gardien de la Galaxie
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t1033-rocket-raccoon-the-rac

MISSIVES : 51
FT. : Bradley Cooper & Avatars officiel des films
COPYRIGHT : Avatar officiel des films
AKA. : the Raccoon of the Galaxy
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York 1945, bâtiment des docks
DATE D'ARRIVÉE : 27/08/2018


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Ven 12 Oct 2018, 21:34

Une tâche de peinture

Rocket Raccoon & Cie

Ce sont les cris qui tirent le raccoon de ses pensées. Les hurlements de terreur, les grognements d'un autre monde. Rocket relève sa tête de l'engin qu'il a dérobé dans une voiture abandonnée, à présent éventré pour sa simple curiosité. Et les pièces dignes d'intérêt. Ses oreilles se dressent, son museau hume l'air. Bien des odeurs s'invitent, des sensations, mais plus encore, des frissons. Ces grincements n'ont rien de naturel, comme quelque chose d'un autre univers. Qui n'appartient pas à cette terre...
Le gardien se relève de son perchoir, il n'est pas sous couverture, son bracelet n'est pas actif. La nuit le cache à la vue des terraniens et si par inadvertance l'un d'entre eux ait cru voir un animal sur deux pattes, il peut se dire qu'il ne s'agit qu'une ombre de la nuit, un rêve éveillé.

Rocket range ses trouvailles dans ses poches, dépoussière ses vêtements. Les grincements continue, plus intenses, presque plus forts. Son visage se transforme, passe d'une émotion à une autre. De l'indifférence à l'inquiétude. Quelque chose se trame et son petit doigt lui dit que ce n'est pas anodin. Et si les futuristes étaient impliqués ? Si les phénomènes étranges frappaient encore ?
Sa tête se tourne, vive, dans la bonne direction. Ses sourcils se froncent. Quelque chose se passe, là-bas. Quelque chose de mauvais.
Foutue nouvelle morale. Sans se poser la moindre question qu'il sait capable de l'en dissuader, le raccoon se met à courir sur les toits, sauter de toute son agilité de corniche en corniche, suivant les bruits inquiétants d'une oreille attentive. Jusqu'à l'instant où il manque de se prendre un revers d'un truc qu'il ne parvient pas à distinguer. Il l'évite et se redresse pour contempler le massacre.

C'est un massacre. Là, en contrebas, le gardien croit distinguer des formes sombres, se mêlant à d'autres silhouettes. Seule la lune lui laisse parfois la possibilité de mettre un nom sur ces formes. Et s'il s'approchait ? Tant pis pour sa forme actuelle, on ne pourra pas lui reprocher de ne pas venir en aide aux autres dans un but purement charitable...
Rocket descend de quelques étages, se rattrape à un balcon et...

Voit la véritable merde. Là, des symbiotes. Partout. Il ne s'agit plus que de Venom. Et alors qu'il prend deux minutes pour évaluer la situation, il reconnait certains visages à la timide lueur de la lune. Et voit ses gardiens en difficulté, avant que les nuages recouvrent leur seule lumière. Un sourire s'étire sur ses lèvres.

- Faut toujours que j'fasse tout.

L'esprit de Rocket tourne à milles, il tente de trouver une solution. Dans ce noir, impossible de se battre. Dans cette nuit, ils sont tous des abrutis morts. Et ce serait un réflexe idiot que de se jeter dans la mêlée jet pack au dos, il deviendrait une cible mouvante pour qui voudrait le descendre.
La priorité est de rétablir une lumière. De ce qu'il a pu constater grâce aux quelques rayons, ils ne sont pas en position de force. Il leur faut voir, et vite. Une idée lui vient alors... il se saisit de trois jet pack, fouille dans ses poches. Plusieurs minutes lui sont nécessaires pour bidouiller ses joujoux.

Et il se lance dans une course, descendant d'un étage supplémentaire, se retrouvant au premier. Il saut d'immeuble en immeuble, fixant solidement les jets packs à des points stratégiques, réacteurs dirigés à l'horizontal. Son oeuvre terminée, il s'arrête, croise les doigts. Enclenche les réacteurs.

Pffft.

Il n'aurait pas dû rajouter cette pièce terranienne... Rocket jure, laisse tomber et se lance sur le sol - après avoir récupéré ses joujoux, on plaisante pas avec ça - comptant sur ses sens sur-développés pour le guider et retrouver Gamora et Quill. Et faire leur fête aux créatures.


Spoiler:
 

Dédés:
 


What a bunch of losers! Always trying to get from something stupid to nothing at all.


©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com

MISSIVES : 712
FT. : Tout le monde et personne.
COPYRIGHT : ROGERS.
AKA. : Maître du Jeu
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Ven 12 Oct 2018, 21:34

Le membre 'Rocket Raccoon' a effectué l'action suivante : Win or Die


'oui ou non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MISSIVES : 178
FT. : Kit Harington
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Le Botaniste
CLASSE : Classe 2
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION : Manhattan, près de Central Park
MULTIFACE : Jessica Drew & Shuri
DATE D'ARRIVÉE : 12/02/2018


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Sam 13 Oct 2018, 10:44


Event 2
Des gens

« Don't freeze. »
J’étais surpris de croiser mon employé par ici, persuadé qu’il était fourré dans une histoire pas claire. On serait deux, ainsi. Pourtant, il m’assure qu’il n’a rien fait et que si cette chose est de retour, il n’y est pour rien. En parlant de cette chose, elle semble finir par tomber de son toit, à quelques mètres de nous. Je fais un pas en arrière en voyant la bête que c’est et… l’autre chose du même genre qui semble s’en prendre à elle. Mais qu’est-ce que… J’aurais mieux fait d’aller à cette réception. Entre ça et la femme volante, je ne sais plus trop quoi penser de l’état de cette ville, on marche sur la tête. Je me mets à suivre mon employé, je ne sais pas trop pourquoi et lorsqu’il arrive à une distance certaine des deux choses, ses mains s’enflamment. Ah. Okay. Je comprends mieux pourquoi il faisait aussi chaud le jour où je l’ai embauché. Serait-il possible qu’il y ait d’autres personnes comme moi ? Je veux dire, des personnes différentes ? Je me recule de nouveau de quelques pas, de peur que ses satanées boules de feu ne m’atteignent.

Tout un tas de personnes semblent s’en prendre à ces deux choses, en vain. Mais quelle bande d’incapables, c’est comme en septembre il semblerait, des rigolo qui se prennent pour des héros et qui finissent par tout détruire dans leur incompétence. Soudain, il se met à faire noir. Plus d’électricité pour voir ce qui se passe. Eh bah on est bien. Je suis coincé ici alors que ma seule envie était de m’en aller. Tant qu’à être coincé ici, autant essayer de se débarrasser de ces bestioles. Je me rends compte que je suis adossé à ce qui semble être un arbre, très bien, ça me sera utile. Sans arme à feu, je ne peux pas lui tirer dessus et visiblement, ça ne lui fait rien à cette bestiole. Dimitry joue encore avec ses flammes, ce qui me permet de repérer approximativement les deux choses.

Je me concentre un moment, l’idée, c’est de faire s’allonger les branches de cet arbre pour essayer d’attraper les deux tâches d’encre et de resserrer ces branches pour faire un effet constricteur. Avec un peu de chance, ça peut les ralentir ou mieux, leur briser les os. S’ils ont des os… A voir comment ils se déplacent… Allez, un peu de concentration, et c’est parti. En espérant que l’autre torche ne brûle pas mon arbre, ça, je ne lui pardonnerai pas.

« Dimitry, si vous pouviez n’utiliser vos flammes uniquement pour m’éclairer et non me brûler, vous aurez une augmentation de salaire et… ma reconnaissance. »

Si j’en sors indemne, évidemment.

Ça semble fonctionner, je sens mes branches les avoir sous leur emprise et j'entends un cri immonde, comme un cri de douleur.

(c) DΛNDELION


Dé 1 Venom
Dé 2 le truc

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com

MISSIVES : 712
FT. : Tout le monde et personne.
COPYRIGHT : ROGERS.
AKA. : Maître du Jeu
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Sam 13 Oct 2018, 10:44

Le membre 'Christian R. Abbott' a effectué l'action suivante : Win or Die


#1 'oui ou non' :


--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 20, 77
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Dim 14 Oct 2018, 09:43

[EVENT] Une tâche d'encre
« La nuit était papier -- nous étions obscurité. »





L’impression que ce n’était pas un combat équitable me frôla, avant d’être brutalement rejetée. Combien de combats avions-nous effectués et qui n’étaient, à première vue, pas gagnés ? Pourtant nous étions là, vivants, à nous battre contre des symbiotes qui auraient pu nous tuer mais qui avait eu suffisamment de gentillesse que pour nous repousser... avec plus ou moins de délicatesse. Ouais, parce que mon dos souffre, et que ma tête a cogné le mur avec assez de force que pour faire jouer une symphonie dedans. Sa tourne et sa tangue et la nausée et bien là. Fort heureusement, le mur derrière moi me soutient... Non pas que je me serais vautré ! mais je préfère ne pas tenter le diable, surtout lorsque les deux symbiotes continuent de sa battre au point de heurter le système électrique et de plonger toute la foutue ruelle dans le noir. Bon. Le premier qui dit que ça ne peut pas être pire, je le frappe. Parce que ça serait nous apporter la poisse et que si je n’étais pas superstitieux, c’était quand même pas une situation merveilleuse.

Après tout, il est difficile de rater les civiles qui se trouvent là ! De ce que je sache, y’a pas d’enfants dans nos rangs. Sauf peut-être Peter, mais ce dernier n’était pas dans cette rue en ce moment. Et il affirmerait ne plus être un enfant mais un avengers. Quelque chose du genre. Je clignai des yeux, secouai légèrement la tête, bien accroché à mon mur, cherchant à retrouver mes esprits et à analyser ce qui se passait autour de moi. Ce... n’était toujours pas terrible. Y’avait le pyromane qui était parvenu à effleurer l’un des symbiotes – Venom – Jessica s’était occupée de deux civile, et si on pensait que c’était une bonne chose de dégager la rue, ce n’était que pour mieux laisser de place à d’autres arrivants. Qui c’était, bordel ? Les civiles ne pouvaient-ils pas rester en dehors de cette histoire ? Même avec des superpouvoirs en fait. Bon, d’accord, je suis mauvaise langue : ça fonctionne, au moins assez pour que je me fasse la réflexion que si je voyais quelque chose là-dedans, ce n’était pas le cas de tout le monde. Après tout, la ruelle ne s’éclairait que par intermittence, lorsque l’un ou l’autre utilisait des pouvoirs. Ce n’était réellement pas pratique et vu que les symbiotes étaient majoritairement noirs... Ouais, noir dans noir, bonjour facilité. La priorité était donc de mettre les vrais civils en sécurité, et pour ce faire, autant que les autres puissent voir ce qu’ils faisaient. Le plus judicieux était donc de voir ce qu’on pouvait faire avec le système électrique, s’il était réparable...

- Empêchez-les d’approcher !

J’espère que quelqu’un à entendu et que ce quelqu’un comprendra que j’ai besoin, si pas de calme, d’être au moins un poil en sécurité pour faire quelque chose. Il fait noir, évidemment, ce qui ne va absolument pas faciliter la tâche. Malheureusement, nous n’avons pas le temps de nous concerter pour savoir qui va faire quoi, et si effectivement, les gens semblent se répartir les tâche de manières équitables – occuper les symbiotes, sauver les innocents, - reste toujours la possibilité d’un tire perdu dans le noir. Et si je pouvais éviter de me faire rentrer dedans alors que je ne tiens pas vraiment sur mes jambes, là maintenant, ça serait génial. J’arrive donc au niveau du générateur complètement défoncé. Le box métallique n’est pas difficile à ouvrir, vu qu’il était complètement... bah, défoncé.

A première vue, les dégâts étaient réparables. Je n'avais rien de ce qu'il fallait pour faire des réparations longues durées, mais ce n'était pas ce que nous recherchions pour le moment. Le plus important était d'apporter un peu de lumière afin de ne pas nous tirer dans les pattes et de ne pas manquer plus les symbiotes que nous le faisions déjà. Je jetai un regard sur le côté, juste histoire de voir qui était venu me prêter main forte, et reportai mon attention sur le système électrique. Ca allait être coton quand même. Vu certains dégâts, sacrifier l’espèce de taser que j’avais amené n’était pas du luxe. J’entendais également les bruits de combats dans mon dos, un peu partout en vérité, rappelant qu’il n’y avait réellement pas de temps à perdre. Cela ne prit que quelques minutes, quelques longues minutes pendant lesquelles j'avais la sensasion désagréable de ne pas faire assez bien assez vite, tout en sachant parfaitement qu'il n'y avait pas mieux à faire. J'apportai les dernières réparations - non sans avoir au préalable vérifier que je n'allais pas me prendre un coup de jus -, et fis une tentative de rallumer les lumières. Ca clignota, envoya de petites étincelles dans le box, mais c'était bien là : la lumière était revenue. Je poussai un cri de victoire - qui raisonna désagréablement dans ma tête et rappela la nausée qui jouait dans mon estomac - et regardai au dessus de moi, la lumière m'agressant les rétines. Cela ne tiendrait probablement pas longtemps, mais au moins ça serait assez pour sauver les dernière personnes.

Codage par Libella sur Graphiorum


dé:
 

dé résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com

MISSIVES : 712
FT. : Tout le monde et personne.
COPYRIGHT : ROGERS.
AKA. : Maître du Jeu
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Dim 14 Oct 2018, 09:43

Le membre 'Anthony Stark' a effectué l'action suivante : Win or Die


'oui ou non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t763-fenrir-lokison-the-demo

MISSIVES : 378
FT. : Michael Fassbender
COPYRIGHT : Moi (avat) ROGERS. (signa)
AKA. : Le loup de Fenrir
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : New-York.
MULTIFACE : James B. Barnes & Adrian Krueger & Peter J. Quill & Melody E. Campbell
DATE D'ARRIVÉE : 27/03/2018
ZONE LIBRE :
...


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Dim 14 Oct 2018, 18:19



Une tâche de peinture noir sur un décor automnal.

Ft. le père, le fils et...le reste

Cela fait longtemps qu'il n'a pas fait un tel vol plané et encore reçu un choc aussi puissant à le laisser sonné sur le sol. Et encore heureux qu'il est ce qu'il est, un de ces mortels ne se serait sans doute pas relevé là. Alors que l'air arrive à entrer de nouveau dans ses poumons même si son crane bourdonne et que ses flancs le lancent, surtout le droit. Une côte fêlée, voir deux, le loup ne va pas aller les compter. Il prend le temps de compter ses pattes et de les bouger doucement, voir s'il n'y a rien de cassé. Puis sa queue qui tape sur le sol de la ville, elle n'est pas cassée non plus. Il remue doucement son museau et là encore tout semble aller bien. What.

Mais qui ose le toucher ? Pas besoin pour lui d'ouvrir les yeux ou de bouger pour savoir que ce n'est absolument pas son père. Grognant alors sur la suicidaire (@Jessica Drew) qui ose approcher ses mains de sa fourrure. Lâche moi sale mortelle. Ses babines se relevant pour découvrir ses crocs blancs, prêt à lui bouffer au moins la main -est-ce qu'une main de mortelle a le même goût qu'une main Asgardienne ?-, ouvrant quand même un oeil pour la voir. Fenrir n'a pas besoin de lumière pour bien la voir mais heureusement pour elle, elle passe à autre chose.

Bien. Il en était où ? Ah oui, le loup fini par ouvrir les yeux et redresser la tête pour chercher Loki du regard. L'ayant localisé, Fenrir se remet sur ses pattes et il doit bien avouer que le sol tangue un peu et que son flanc le tiraille mais, eh, le loup ne risque pas de s'arrêter à ça. Surtout qu'il sait qu'il finira bien par guérir d'ici quelques heures. il s'ébroue malgré tout avant d'avancer patte après patte jusqu'à rejoindre son père. (@Loki Laufeyson) Se collant même dans les jambes de Loki, Fenrir a beau avoir trois mille ans, il reste un môme d'un certain côté et surtout le fifils à son pôpa. Un père aimant qui l'a élevé quand il n'était qu'un louveteau branlant sur ses pattes, normal qu'il cherche un peu de "réconfort" auprès de Loki.

Finissant par se décoller de Loki pour rester simplement près de lui, Fenrir sait qu'il retournera à l'assaut sur les symbiotes, hors de question qu'il reste en retrait. Mais oui pour l'instant, le loup termine de reprendre totalement ses esprits auprès de son père, ce qui ne l'empêche pas de veiller à ce que rien ne puisse les approcher. Il l'a dit, pour le loup, c'est son père et lui et le reste peut aller se faire voir ailleurs.
Code par Heaven


Récap:
 



Nothing else matters




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Strategic Scientific Reserve
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t939-mihaly-dvorak-truth-lef

MISSIVES : 363
FT. : Matthew Goode
COPYRIGHT : Rogers
AKA. : Charybde, Dr Dvořák, Mihá
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Célibataire
LOCALISATION : Au dessus du Minton's Playhouse, Harlem, New York City, NY, USA
DATE D'ARRIVÉE : 25/06/2018
ZONE LIBRE :

“My scars remind me that I did indeed survive my deepest wounds. That in itself is an accomplishment. And they bring to mind something else, too. They remind me that the damage life has inflicted on me has, in many places, left me stronger and more resilient. What hurt me in the past has actually made me better equipped to face the present.”

*

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Dim 14 Oct 2018, 22:24


Une tâche de peinture noire sur un décor automnal
Il n’avait pas fallut beaucoup de temps à Mihály pour se remettre de sa collision avec le mur. Le geste de la bête n’avait pas été très fort, comme distrait, si bien que si son dos avait bel et bien heurté les briques, cela n’avait pas été suffisamment puissant pour faire autre chose que lui couper momentanément la respiration. Peut-être aussi qu’une toute autre personne aurait eu plus de mal à supporter la douleur qui avait résulté de tout cela mais ce n’était pas le cas pour le scientifique. Son seuil de tolérance à la douleur était particulièrement élevé depuis qu’il avait été aux mains de la Gestapo, sûrement le seul avantage qu’il avait pu en tirer avec l’apparition d’un nouvel aspect de son don.

Enfin, même si son état à lui n’était pas préoccupant, il n’en allait pas de même pour la plupart de ses camarades autour de lui. Y compris le fameux loup, que le jeune homme désespérait d’aller voir de plus près, brûlant d’électricité. Et comme si la dérouillé qu’ils se prenaient n’était pas suffisante, il remarqua que des civils étaient toujours présents –entendait-il vraiment les pleurs terrifiés d’un enfant ? Il n’eut pas le temps de trouver une réponse à sa question que la rixe des créatures atteignit un nouveau paroxysme avant de faire sauter le courant partout autour d’eux. Les plongeant dans la nuit noire, la Lune caché derrière une épaisse masse nuageuse. Scheisse ! Il y voyait à peine à présent, ça ne facilitait pas les choses.

Alors que Mihály réfléchissait à la marche à suivre et se demandait s’il devait plutôt aider les civils ou retenter une attaque sur les bestioles, malgré l’obscurité, on s’agitait autour de lui. Enfin selon ce qu’il entendait. Un instant de lumière tandis que le manipulateur de feu (Mihály se demanda s’il s’agissait du même qu’il avait rencontré à Staten Island) tente … quelque chose puis de nouveau les ténèbres. Il se passe d’autres choses mais impossible pour le scientifique de savoir de quoi il en retournait, la faible lumière des rayons lunaires parvenant à vaincre les nuages n’éclairant pas suffisamment pour qu’il distingue quoique ce soit.

Jusqu’à ce que le courant revienne, tout à coup. C’était apparemment Shepard qui avait réussi à accomplir ce fait et Mihály en profita pour appréhender la situation. Le loup s’était rangé derrière les jambes de la compagne de Matthew, la femme volante avait apparemment secouru deux personnes et les deux montres étaient comme prisonniers d’un amoncellement de branches. Le second plus solidement que le premier. C’était une occasion à saisir.

Il s’avança sans hésiter, et … observa la femme qui se transforma en un, un géant. Oui, un être étrange, immense, bleu et aux yeux rouges. Très bien, okay, d’accord. Un loup sur ressort, du pétrole conscient, un géant … Décidant de laisser les questions pour plus tard, le scientifique reprit son chemin, jusqu’à se trouver à une distance qu’il pensait adéquate. Il se concentra. C’était beaucoup plus facile cette fois parce que non seulement il avait déjà mis de l’eau partout mais il semblait aussi plus maître de lui-même, moins paniqué. Il fit appel à la force en lui, sentant les molécules autour de lui, leurs interactions, celles qui composaient le liquide vital, et un autre tourbillon, un petit cyclone, apparut devant lui, grondant sous la force centrifuge.

Sans tarder plus longtemps, il sépara le maelstrom en deux. Il enroula une des gerbes obtenues autour du premier monstre, le plus petit, ajoutant la force de l’eau à celle des branches, l’aidant à le maintenir en place, avant de venir entourer son cou, resserrant sa prise en tentant de l’étrangler. Avec l’autre partie, Mihály parvint à former une grosse masse, large comme une boule de démolition et avec autant de masse, si ce n’était plus. Le tourbillon en son centre s’enroulait sans relâche sur lui-même, menaçant de donner le tournis à qui y regarderait de plus près. La pression à l’intérieur de cette boule était certainement considérable.

Mihály abattit son fléau improvisé sur la seconde créature, la plus féroce. Une fois, deux fois, trois fois. Tentant de l’assommer et y parvenant presque. La bête chût, toujours consciente mais comme sonnée, et la boule s’abattit une dernière fois, s’éclatant sous l’impact et arrosant les alentours avec l’onde de choc. Le jeune homme sourit triomphalement alors que le géant bleu s’approchait de la chose et entreprit de geler ses membres. Il maintient cependant sa prise sur la première bête, sachant déjà qu’il ne tiendrait pas beaucoup plus longtemps. Il fallait que quelqu’un fasse quelque chose pendant que les deux créatures étaient immobilisées.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Dés:
 

Récap:
 



CHARYBDE
© FRIMELDA


Medal of Honor:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com

MISSIVES : 712
FT. : Tout le monde et personne.
COPYRIGHT : ROGERS.
AKA. : Maître du Jeu
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Dim 14 Oct 2018, 22:24

Le membre 'Mihály Dvořák' a effectué l'action suivante : Win or Die


#1 'oui ou non' :


--------------------------------

#2 'oui ou non' :


--------------------------------

#3 'Dé de 100' : 78

--------------------------------

#4 'Dé de 100' : 80
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn

MISSIVES : 378
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki, Katheryn Winnick en Helga)
COPYRIGHT : SWAN (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora & Natalia A. Romanova.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Dim 14 Oct 2018, 22:37

Les événements défilaient rapidement et n'étaient pas pour lui plaire, ce n'était pas tant s'écraser contre un putain de mur à deux reprises qui l'énervait, c'était plutôt qu'on ose toucher à son sang, sa chair. Fenrir était blessé et il le voyait bien, il ne savait même pas comment c'était possible qu'un symbiote le blesse autant mais il allait comprendre sa douleur quand Loki lui tomberait dessus.

Stark semblait tenter de s'enfuir ou en tout cas il avait cette impression et Loki allait donc le suivre ; répare ce merdier. Fais quelque chose mais tu ne te barreras pas comme ça. Jusqu'à comprendre le manège du Stark et finir par essayer d'éclairer les lieux à l'aide d'illusion de lampadaire mais la pression était forte, son dos le blessait et son égo était blessé lui aussi. A cela s'ajoutait son fils qui venait chercher du réconfort auprès de lui, Loki ne pouvait que s'abaisser et glisser sa main droite dans le pelage sombre.

Ne t'en fais pas mon fils, ils ne nous auront pas. Ils mourront bien avant.

Heureusement pour lui, sa vision était adaptée à la noirceur de la nuit ; il ne faisait pas jour à Jotunheim, ils étaient habitués à la pénombre et au froid chaque jour de leur vie. Quand l'un des symbiote s'approchait de lui, difficile à juger lequel sur l'instant mais il l'avait senti et entendu venir sans le voir à ce moment, le meilleur réflexe qu'il avait pour espérer être à force égale et surtout à taille égale, était de prendre sa véritable forme. Un symbiote contre un géant de glace, côté force, l'autre ne pouvait rien espérer sinon se faire briser. Il n'avait pas pris cette forme gigantesque et sombre depuis longtemps mais c'était comme être soi-même pour une fois, même si on dépassait les trois mètres, qu'on avait la peau bleu et les yeux rouge sang.

Un humain semblait s'en mêler pourtant quand Loki allait s'avancer de nouveau et il le regardait s'occuper des deux symbiotes. Brave petite chose, au moins tu as la décence de ne pas respirer le même air que nous et en plus servir à rien. Profitant que l'un des deux soit au sol, Loki l'attrapait. Le symbiote était bien arrosé et le contact du géant lui empoignant l'avant bras, gelé le bras du symbiote, gèle qui semblait remonter de plus en plus le long de son bras pour atteindre l'épaule et la poitrine, Loki posant son pied sur la poitrine du symbiote pour s'assurer qu'il reste allongé au sol.

Si quelqu'un se sent d'humeur héroïque, c'est le moment d'en tuer un.

Il savait qu'à l'intérieur du symbiote il y avait un humain mais il n'en n'avait surtout rien à foutre.

dé:
 

résumé:
 


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com

MISSIVES : 712
FT. : Tout le monde et personne.
COPYRIGHT : ROGERS.
AKA. : Maître du Jeu
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014


Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Dim 14 Oct 2018, 22:37

Le membre 'Loki Laufeyson' a effectué l'action suivante : Win or Die


#1 'oui ou non' :


--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 67
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale.

Revenir en haut Aller en bas

ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» Demande d'aide pour la peinture des vetements.
» conseil de peinture!
» Peinture rapide de 6 truks
» Les Eldars noirs.
» Lavis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: I fought the law and the law won :: Power & Responsability :: Anciennes intrigues-