RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. 3182883982 ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. 4154298936
On a besoin d'eux !

Nous recherchons nos superbes héros de l'ombre !
On recherche nos PV !

Faites des heureux, prenez des Postes Vacants !
Nous les recherchons très activement.

Partagez

ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Fate
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
MISSIVES : 483
COPYRIGHT : ROGERS.
DATE D'ARRIVÉE : 06/01/2015

Message Sujet: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 17 Sep 2018, 19:30

Une tâche d'encre
Event
14 Novembre 1945, 21h.

Elle fuit, la bête noire. Elle fuit. Elle court. Elle hurle. Pourrait-elle perdre son souffle qu'elle l'aurait perdu il y a longtemps maintenant, fuyant sans savoir où. Elle court avec ou sans but, pour sa vie, sa survie ou pour rien, impossible de l'arrêter et lui demander à première vue. Et qui serait assez fou pour s'approcher de cette bête ?

Cette bête, vous l'avez vu ou en avez entendu parler. Un monstre noir qui va de mur en mur, qui pousse des cris stridents, qui a de grands yeux blancs et une immense langue pointue.

Il est 21h et il fait déjà noir à New York, n'illuminent la ville que des lumières artificielles. La bête a couru jusqu'à Time Square, mais si l'on a entendu des cris stridents, ce n'était cette fois pas les siens mais ceux des passants, de l'enfant braillard à l'homme adulte qui pensait avoir déjà tout vu dans sa longue vie. On est jamais assez préparé pour ça.

La bête est là, la bête est de retour et les New Yorkais commencent à le faire savoir, courant à leur tour partout sans but, hurlant "il est de retour ! il est de retour !" à qui voulait le savoir et qui ne voulait pas. Il est de retour, il est de retour ! Les bruits se répandent alors que la bête ne se retourne pas vers eux, inspectant Time Square à la recherche d'une trace, d'une emprunte, celle de son hôte favoris, Edward Brock. Mais les traces s'arrêtent près des restes de l'immeuble en reconstruction. La téléportation a cela de mauvais, on ne retrouve pas les traces de quelqu'un après.

L'hôte de Venom n'est qu'une jeune femme qui s'est trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment, une pauvre femme retenue par le groupe Léviathan et qui n'a pas eu d'autre choix que céder au symbiote enragé.

A cette heure, plus aucun ouvrier et ne passent par cet endroit que les curieux, les couche-tard, les fêtards. Venom est monté jusqu'au dernier étage de cet immeuble en reconstruction, menaçant quiconque tenterait de l'approcher, réfléchissant à retrouver celui qu'il jugeait lui appartenir. Et malgré les passages normalement peu fréquent à cette heure à cet endroit, les cris auront alarmés du monde. Il est de retour et va à nouveau tout détruire. Les bruits continueront de se répandre dans Manhattan, encore et encore. Toujours plus loin. Après deux mois, peut-on seulement être préparé face à ça ?
©️️ Back to the Past
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Krueger
ADMIN
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t1230-adrian-krueger-stay-in
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. CelebratedFlawedChihuahua-small
MISSIVES : 263
FT. : Rufus Sewell
COPYRIGHT : ROGERS. (ava)
AKA. : Il en a pas vraiment
STATUT CIVIL : C'est compliqué mais il l'aime et attend de pouvoir leur offrir un avenir
LOCALISATION : New-York
MULTIFACE : James B. Barnes & Peter J. Quill & Fenrir Lokison & Edward Brock
DATE D'ARRIVÉE : 18/01/2018
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Tumblr_nyz79fqUPs1v03qf7o1_540

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 17 Sep 2018, 23:58


Une tâche de peinture noir sur un décor automnal

Il court, il court, le Venom. Le Venom des rues, mesdames. Il court, il court, le Venom, le Venom du Time Square détruit. Il est passé par ici, il repassera par là.

▼▲▼

Ce soir là est pourtant ordinaire du point de vue du mutant, il est encore relativement tôt et pourtant, il est installé dans un bar avec quelques collègues. Il fait toujours attention à la manière dont il parle, pour ne pas laisser ressortir son accent soviétique mais les choses vont de mieux en mieux. Alors oui, il en profite et boit quelques verres de...whisky, ce n'est pas ce qu'il préfère mais les autres aiment. Et comme ils ne roulent pas sur l'or, le breuvage ambré est bon marché et rien que l'odeur pourrait vous rendre saoul. Sauf que, Dimitry ne peut pas l'être, ça aussi il doit y faire attention, que ça ne puisse pas se voir, qu'on ne puisse pas comprendre à quel point il n'est pas normal. 21h, c'est sa limite, il va pour partir prétextant qu'il doit se lever vraiment très tôt le lendemain et qu'il a peur de louper l'heure du réveil. Ce qui ne marche pas vraiment sur le coup et le voici reparti pour un verre ou deux, il lui faut bien quinze bonne minutes pour parvenir à ses fins.

Il s'est levé, à saluer les autres et est sorti dans la rue, prêt à rentrer chez lui, de toute manière, il n'y a rien d'autre à faire n'est-ce pas. Son appartement n'est pas loin et il profite de l'air frais, même s'il lui arrache un frisson ou deux au passage, même si son corps cherche à compenser cela par plus de chaleur. Une soirée ordinaire, oui, pas pour longtemps alors qu'un homme déjà bien imbibé manque de lui rentrer dedans alors que l'autre ne regarde pas où il va.  Mais qu'est-ce que ? Et les explications arrivent, longues et ponctuées de tours et de détours. La bête est de retour à Time Square, mais dude, on est dans le Queens là calme toi. Non mais LA bête...OH. Une vague description plus tard et Dimitry en a les yeux qui brillent. Si jamais c'est vraiment son pigeon noir, il ne peut pas manquer une telle occasion, deux mois oui, mais la rancune est bien tenace.

Forcément, le mutant ne va pas louper une telle occasion, faut dire qu'en prime il a essayé de le retrouver mais à échouer jusque là.  Donc oui, à cause de ce truc noir immonde, il a été blessé et salement et bien qu'il l'a vu de très -trop- près, bah, il compte bien remettre ça et le blesser en retour. Au minimum. Et puis cette fois, il est mieux préparé, il a pu s'entraîner avec ses pouvoirs depuis, donc, oui à nous deux saloperie de bestiole.  Direction Time Square donc. Ce n'est pas si loin que ça normalement mais à pieds et venant du Queens, Dimitry met quand même un peu de temps, est-ce que seulement cet ivrogne avait raison ? Est-ce que seulement le pigeon noir sera encore là ? Qui ne tente rien a rien et puis en route, il croise quelques personnes effrayées et il a l'impression qu'au lieu de s'endormir, la ville se réveille au contraire. Comme si tout le monde allait finir par savoir que la chose est de retour.

Mais une fois sur place, que va t-il trouver, que va t-il voir ? C'est vite vu en réalité avec la nuit tombée et noir sur noir, si l'autre ne bouge pas, Dimitry est mal barré mais pour le moment, il ne peut que scruter Time Square autant qu'il le peut.

CODAGE PAR AMATIS



Récap:
 



Dreams about
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyMar 18 Sep 2018, 11:20

[EVENT] Une tâche d'encre
« La nuit était papier -- nous étions obscurité. »





14 Novembre 1945, 21h

Qu’on dise que je faisais trop bien mon boulot de « héros » ou que j’étais simplement insomniaque, c’était du pareil au même : j’étais dehors en pleine nuit. Pepper le savait parfaitement, et jusqu’à preuve du contraire, elle était restée à l’appartement. Ca faisait du bien à ma prudence, ou du moins, ça me permettait de l’imaginer en sécurité. Même si elle savait se défendre, je détestais toujours autant la voir en danger et ne rien pouvoir changer. Fort heureusement il n’était pas question de ça cette nuit et... Et j’étais terriblement mal placé pour lui faire la moindre remarque vu comment je me mettais – trop – souvent dans les pires situations, volontairement ou non. Le fait est que je me sentais mieux... Peut-être pas moralement, puisque je continuais de faire des crises d’angoisses et que mes nuits n’étaient toujours pas franchement excellentes, que mon armures trainait toujours dans l’attente d’une réparation en profondeur, mais mon épaule. Après deux mois, la blessure s’était cicatrisée et si je continuais d’avoir mal pour certains mouvements, globalement, je pouvais bouger comme je l’entendais.

La grande question étant de savoir ce que je faisais dehors. Et bien rien de plus que ce que je faisais généralement : une ronde. Qu’on vienne pas me dire que tout était calme et que les gens avaient décidé d’être sage juste parce que le temps se rafraichissait légèrement ! D’ailleurs c’était un temps idéal pour se balader. Je n’étais pas sorti sans protection : si je n’avas pris aucune pièce de mon armure, vu que ça n’était pas réellement discret pour une simple ronde, j’avais le même genre « d’armes » que lors de la capture d’Athena : une sorte de pistolet complètement transformé qui n’avait de pistolet que le nom. Grâce à un système de pistons, entre autre chose, l’arme pouvait cracher du feu. Pas sur une distance faramineuse, mais rares étaient les gens ou les animaux  apprécier le feu. La bonbonne était pleine de gaz, permettant quelques attaque, et j’avais une seule autre recharge, parce qu’on ne savait jamais. J’avais également un petit teaser qui n’aurait probablement pas pu se commercialiser dans certains pays au vu de la charge qu’il libérait, mais ce n’était toujours rien de létal pour quelqu’un de normalement constitué. Au vu des gens que j’affrontais, une dose moins forte était contre indiqué. Je m’étais fait avoir une fois, je n’allais pas réitérer l’expérience. J’avais donc une « arme » à distance relative, et une au corps à corps, et je préférais carrément ne pas en arriver là.

Et il n’y avait aucune raison que ça n’aille pas, n’est-ce pas ? Après tout, deux mois de paix relative... On avait cherchés les évadés du temps, on avait tentés de prendre des décisions... On avait agit, chacun comme on le pouvait, entre autre en essayant de réduire les dégâts des bestioles les plus grosses et dangereuses que Loki avait créé ? Qu’il avait fait apparaître. Tout le monde avait droit à un peu de repos. Ou pas. Effectivement, il est facile de de se dire que quelque chose se trame quand des hurlements de terreur se font entendre. Qu’est-ce qui se passait encore ? J’étais littéralement à côté de Times Squares, non pas parce que deux sans trois, parce que sérieusement, quel putain de destin à l’humour tordu irait encore foutre quelque chose dans ce quartier déjà rudement touché ? Si le destin devait être un gosse capricieux, cela ne m’étonnerait même pas.  Ce qu’il y a de bien, c’est que je ne crois pas au destin, mais plutôt à une forte logique. Les précédents événements de Times Squares pouvaient agir comme une balise, et force est de constater que j’avais besoin de plus d’informations pour agir. Trouver quelqu’un qui allait en contre-sens, fuyant très visiblement la scène de chaos, ne fut pas bien compliqué. Recevoir des informations claires et précises le fut un peu plus.  

Apparemment, voir un monstre n’arrivait pas tous les jours, et ça remuait les entrailles. Et retournait le cerveau aussi. Un monstre noir hurlant et violant, avec des dents beaucoup trop pointues et beaucoup trop acérées pour qu’on ait seulement l’envie d’aller les titiller. Une créature qui plus elle était décrite, au moins elle ressemblait aux créations de Loki. Venom était réapparu, apparemment, et si ce n’était qu’une hypothèse, on pouvait raisonnablement penser qu’elle revenait à Times Squares parce que c’était le dernière endroit connu où il avait été... Et qu’il recherchait probablement son hôte favori. Après, je ne connaissais pas autant que je le voudrais les symbiotes, mais je ne pouvais que me féliciter d’avoir au moins pris un truc qui crache du feu. En combat seul à seul, je ne ferais certainement pas le poids aussi il est évident que je ne devais vraiment pas me diriger vers l’endroit du crime.

Ce fut pourtant ma destination. Après avoir laissé la pauvre âge s’en aller, sous son regard halluciné en me voyant me jeter directement dans la gueule du loup, oui, on pouvait certainement se demander ce qui ne tournait pas rond avec moi. Je pouvais au moins me dire que j’allais retarder la Bête, le temps que des secours plus qualifiés arrivent. Enfin qualifiés... Avant que d’autres personnes arrivent, parce que j’aime l’adage « l’union fait la force » quand il s’agit d’un combat probablement à mort contre un truc qui n’hésiterait pas une seconde à nous arracher la jugulaire avec des crocs. Dire que ce nom était venu se glisser dans la conversation avec Loki. J’étais en colère – non pas contre ce dernier – mais parce que des gens mourraient ou allaient mourir. En colère parce que où que nous allions, nous semblions entraîner la merde avec nous, et que nous avions tellement plus important à gérer ! Mais que pouvions nous réellement espérer d’une créature qui avait des instincts de prédateur ? Qui semblait clairement se foutre de passer inaperçu. Je savais que le futur était changé... Mais on pouvait quand même espérer que ça soit pour le mieux !

Codage par Libella sur Graphiorum


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Quill
ADMIN ᚖ Gardien de la Galaxie
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t500-peter-j-quill-you-said-
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ZISp5sG
MISSIVES : 314
FT. : Chris Pratt
COPYRIGHT : Avat : Avengedinchains | Aesthetic : Redd ♥
AKA. : Star-Lord, la classe intergalactique.
STATUT CIVIL : En couple et ça a été compliqué
LOCALISATION : New-York 1945, bâtiment des docks
MULTIFACE : James B. Barnes & Adrian Krueger & Fenrir Lokison & Melody E. Campbell
DATE D'ARRIVÉE : 14/02/2018
ZONE LIBRE : ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Giphy
Family don't end with blood.

ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. VnFXY4k

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyMar 18 Sep 2018, 15:26


Une tâche de peinture noir sur un décor automnal
Du chaos & Quill au milieu


14 Novembre 1945.

Ils sont dehors en ce début de soirée sur Terra, à profiter tranquillement de la ville, ce qui fait un énorme bien à Peter que de pouvoir partager cela avec les autres. Quand bien même le tranquillement est relatif puisqu'il sent des regards sur eux, forcément, sa belle a une couleur de peau que les terraniens ne semblent pas apprécier. Et le Gardien doit ravaler ses envies de casser des dents et même d'avoir l'idée folle de lui demander de désactiver son bracelet. Vous n'aimez pas le noir, qu'allez vous dire avec du vert, bande de débiles. Et encore, ce n'est que pour parler de Gamora, parce qu'avec les autres Gardiens aussi, Quill aimerait bien voir la tête des humains s'ils les voyaient tel que. Mais bon, ce n'est pas la même chose pour les autres, puisque eux ont une peau blanche. Franchement, c'est le genre de choses qui lui file honte d'être né sur cette planète même s'il sait que les mentalités vont évoluer et changer à l'avenir.

Bref, ça l'énerve mais ne l'empêche pas de profiter malgré tout, même si tout peut partir en live d'une seconde à l'autre, enfin il voit les choses ainsi. Peut-être que Peter aurait mieux fait de se taire alors qu'ils se mettent à croiser des personnes en panique qui braillent des choses folles. Le Gardien arrête une personne au passage, pour lui demander ce qui peut se passer exactement, non parce que les "il est de retour", ça ne fait pas avancer le bordel. Bien que sur le moment, Peter demande ça surtout par curiosité, pour savoir ce qu'il se passe. Ce n'est qu'en ayant plus de détails qu'il ravale sa salive, eh merde, comment ne pas reconnaître la description.

Laissant la personne repartir et s'éloigner encore plus de Time Square, Quill se mordille la lèvre un instant, que faire ? Un simple regard vers Gamora lui suffit pour savoir que oui, ils vont aller s'en mêler, qu'il faut arrêter Venom -puisqu'il s'agit de lui selon toute vraisemblance- après tout depuis deux mois, il sait que certains dans l'immeuble le cherche. Lui et d'autres d'ailleurs. Donc oui, autant agir et puis, eh, ça permettra à Peter de craner devant Stark et Rogers ! "C'est nous qui l'avons eu et boum ". Même s'il y a de grandes chances que comme d'habitude cela ne se fasse pas sans dégâts collatéraux. Seul point noir à l'affaire, c'est que Peter n'a pas son lecteur Zune sur lui, pour une fois, il l'a laissé à l'immeuble et cela va être beaucoup moins amusant sans musique. Mais bon, au moins, il a ses deux blasters sur lui, cachés dans leurs étuis à ses hanches et sous son manteau long en cuir rouge. Heureusement même qu'il est armé, parce que l'air de rien Venom est un sacré morceau à chopper.

Il n'y a plus qu'à rejoindre Time Square, ce qu'il en reste ou plutôt le nouveau Time Square qui émerge vu que les terraniens ont commencés à tout reconstruire. Seule question qu'il peut avoir, mais qu'est-ce qu'il est retourné à Time Square ? Pourquoi là bas au lieu de foutre le bordel ailleurs ? Boarf est-ce que la réponse lui importe vraiment, pas vraiment et puis il l'aura peut-être quand même une fois sur place. Donc oui, rejoindre Time Square, en se pressant tout en donnant l'air d'y aller tranquillement. Et aller se ruer dans le bordel à venir avec classe bien entendu.

Tout comme une fois sur place, Peter donne l'air d'être détendu alors qu'il examine les lieux, cherche à repérer s'il y a des humains assez fous pour être restés par là ou non. Chercher à repérer si d'autres de l'immeuble ont été alertés ou non. Chercher à repérer la cible du chaos à venir, parce que ça va être du chaos n'est-ce pas, impossible qu'il en soit autrement.

(c) DΛNDELION


Récap:
 



I must have been through about a million girls, I'd love 'em then I'd leave 'em alone. I didn't care how much they cried, no sir, their tears left me cold as a stone. But then I fooled around and fell in love, I fooled around and fell in love, yes I did. I fooled around and fell in love. I fooled around and fell in love.


Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. YoungImpartialCaribou-small
MISSIVES : 407
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki)
COPYRIGHT : rastamachine (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora, Natalia A. Romanova & Matoskah Kohana.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Tumblr_oz5ypwZRrI1ws7ajgo1_500

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyMar 18 Sep 2018, 23:27

tâche de peinture
Loki, Fenrir & le Monde
Cette soirée n'aurait du être qu'un moment privilégié entre un père et son fils (@Fenrir Lokison). De ces moments volés où tout le monde ignorait ce qu'ils faisaient, sauf eux. Et quoi de plus simple qu'emmener son fils dans un théâtre et lui permettre de se cultiver un peu ? Sauf que Loki n'était pas sous son apparence masculine usuelle d'Asgardien mais bien sous son apparence usuelle de femme. Grande, peau pâle, très longs cheveux noirs, des yeux verts vifs, il ne pensait pas tromper son monde, juste être non pas ce qu'il voulait être, mais ce qu'elle voulait être.

Ils sortaient de la salle de théâtre quand des cris se faisaient entendre et pour une fois, Loki pouvait jurer sur sa vie - ou la prochaine - qu'elle n'y était pour rien. Promis, juré ! Encore que. Si, peut-être. Elle avait laissé pas mal d'animaux modifiés et improbables faire leur vies dans New York. Et à tous les coups ça allait lui retomber sur le coin de la figure, parce qu'ils étaient tous incapable de profiter d'une bonne blague et d'un comique de répétition.

Je t'avais raconté pour les bestioles que j'ai lâché dans New York ? L'une d'entre elle a du s'échapper.

Elle ne voyait que ça, sur l'instant. Il faut dire que "il est là" "il est de retour" ça pouvait vouloir dire tout et n'importe quoi. Ils n'étaient pas loin de Time Square, pas loin d'où les gens couraient et elle profitait pour saisir le bras gauche de son fils. Aller à contre-courant en pensant brièvement au fait qu'elle avait l'impression que les sardines nageaient trop dans la gueule de deux requins, comparaison qui la faisait rire. Ou dans la gueule du grand méchant loup, comparaison qui la faisait rire aussi.

Quand je te dis qu'il se passe toujours quelque chose, dans cette ville.

C'en était presque fascinant. Mais Loki n'allait pas faire demi-tour, bien trop curieuse de ce qui pouvait être à l'origine de ces cris.

On lance les paris ? A quoi tu penses ? Un chien à trois têtes ? Une poule sans plumes et à rayure de 5 mètres ?

Elle ne savait pas d'où elle tirait toute cette imagination pour les créatures mais elle s'y était donnée à coeur joie, en tout cas. Pourtant plus ils avançaient et moins elle avait la conviction qu'il s'agissait d'un animal modifié qui les accueillerait à Time Square...

Spoiler:
 
(c) DΛNDELION


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. 3448503958:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir Lokison
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t763-fenrir-lokison-the-demo
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Tumblr_mm96uqI9331qc8rgko1_500
MISSIVES : 401
FT. : Michael Fassbender
COPYRIGHT : W (avat) ROGERS. (signa)
AKA. : Le loup de Fenrir
STATUT CIVIL : Célibataire, même s'il y a un homme dans sa vie
LOCALISATION : New-York.
MULTIFACE : James B. Barnes & Adrian Krueger & Peter J. Quill & Edward Brock
DATE D'ARRIVÉE : 27/03/2018
ZONE LIBRE : ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. F4iH6B1
...
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Nu7Julx

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyMer 19 Sep 2018, 14:56



Une tâche de peinture noir sur un décor automnal.

Ft. le père, le fils et...le reste

Pour Fenrir, cela restera une soirée père-fils (@Loki Laufeyson) quand bien même Loki a une apparence féminine ce soir là. Les métamorphoses de son père, cela fait longtemps que le loup ne s'en formalise plus, il lui reste simplement une pointe de curiosité à chaque fois ; comment va t-il trouver Loki cette fois-ci. Un peu d'amusement également, surtout que Fenrir peut savoir sous quelle forme il peut être en moins de deux secondes. Bien que selon le loup, avec cette apparence, il faudrait être totalement aveugle et idiot pour ne pas reconnaître Loki.

Bref. Une soirée père-fils au théâtre, ils en avaient déjà parlé et là ça s'était concrétisé et Fenrir avait trouvé cela agréable. Reconnaissant que les humains aussi bêtes soient-ils pouvaient avoir de l'imagination et qu'il en sorte de belles choses. Oui, vraiment, le loup a apprécié. À la sortie, c'est un peut-être un autre divertissement qui va avoir lieu alors que les mortels s'agitent et crient. Qu'est-ce que. Tournant la tête vers son père en hochant la tête.

- Oui et j'en ai croisé, c'était divertissant.

C'est le moins qu'on puisse dire. Une qui se serait échappé, possible oui, Fenrir n'est pas allé les compter après tout et il ne sait même pas si son père sait combien il a pu en changer. Se laissant plus que volontiers entraîné vers la source de toute cette agitation, s'amusant déjà de la situation, de voir les humains courir en sens inverse. Bien qu'au passage cela puisse éveiller ses instincts de chasseur, le loup se dit que possiblement la plus grosse proie est là où ils se rendent. Un simple "oui" qui passe ses lèvres à la remarque de Loki concernant la ville, pour le reste, c'est avec un sourire en coin et une certaine fascination dans la voix qu'il répond.

- Ton imagination est sans limite, tout est possible.

Autrement dit prendre les paris est impossible. De toute manière que ça soit une création de son père ou autre chose, Fenrir est persuadé qu'ils vont bien s'amuser, lui en tout cas, c'est certain. Le loup en est presque pressé d'arriver sur place et de pouvoir constater ce qu'il se passe réellement.

Code par Heaven

Récap:
 



Nothing else matters




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 24 Sep 2018, 00:03

Une tâche de peinture noir sur un décor automnal

ft. Plein de gens !

Event numéro 2

Il y avait quelque chose en Manhattan qui m'attirait toujours un peu. C'était en tout cas la conclusion que j'avais, pour venir y traîner souvent comme je le faisais ! Pourtant ça n'était pas vraiment le meilleur coin de chasse. Les endroits les plus démunis, ceux qui "craignaient" étaient souvent les plus juteux. Les gens traînaient la nuits, les gangs, les petites frappes, les possibles "passables"... Ou juste des gens qui ne cherchaient pas les ennuies mais qui travaillaient jusqu'à tard. Si je désirais m'en prendre à quelqu'un, je pouvais facilement trouver mon bonheur. mais je n'étais pas non plus un profond psychopathe qui passait ses nuits à chercher une proie,. J'étais pas un chic type c'est sûr, mais j'aimais bien juste flâner... Bon, l'autre raison c'était que dans les endroits "normaux" ou chic, il y avait moins de personne que l'on croisait dans un détour de ruelle louche et solitaire et que ça apportait peut-être le petit attrait de la chasse mais ça, c'était une autre histoire. En plus ce n'était pas encore une bonne heure pour ça. Honnêtement, je n'étais même pas sûr de savoir ce que j'attendais de cette ballade nocturne qui était commune à celles que je faisais souvent. Je traînais juste, sans trop savoir si je ferais des rencontres, et de quelles genres elles seraient... J'aimais vivre l'instant présent et il parait qu'il y avait toujours quelque chose qui se passait à New-York.

Et c'est ainsi que dans la nuit pas si avancée que ça, il y avait de l'agitation. D'abord, je sentis d'abord de la peur et de la détresse avant de voir les personnes. Mon empathie n'était pas forcément poussée à ce point, mais ça arrivait quand il y avait un sentiment partagé par un groupe. Je ne me retrouvais donc pas tout à fait surpris, à voir des gens filaient sous prétexte "qu'il" était revenu. Tristement, on était pas assez avancé dans le temps pour que je puisse placer une référence pop culture intéressante. Personne pour comprendre aussi. Tellement frustrant. Cela dit je me demandais bien si cette manifestation de panique avait à voir avec moi. Enfin, indirectement avec moi. Disons que je me demandais surtout si ça avait à voir avec l'une des personnes venant du futur, ou bien un élément un peu "fantastique"... J'étais peut-être un peu parano, ou trop désireux de voir quelque chose d'intéressant. Je n'étais pas connu pour être la personne la plus... Sage et l'appel de la curiosité était forte. Je pouvais toujours y jeter un coup d'oeil, voir ce qui se passait et ne pas m'impliquer si je jugeais cela dangereux pour moi. J'avais été discret assez de temps et malheureusement pour moi, Stark n'était pas tout le temps là pour m'occuper. Et puis quel intérêt d'avoir des Ombres si ce n'était pas pour les utiliser dans la pénombre et s'approcher prudemment ? Marchant près des bâtiments, je m'approchais de ce qui semblait être le théâtre de la peur des badauds. Et il y avait déjà des gens.

Me terrant dans l'ombre, je regardais tout autour de moi, ne trouvant rien de bien surprenant, si l'on oubliait les bruits que l'on pouvait entendre. Quelque part, j'avais des doutes sur l'identité de ce "il". Si je ne me trompais pas, le "il" en question avait causé une belle frayeur qui avait mon admiration. Lui, ou bien un de ces étrange animaux, plus impressionnant que celui qui squattait mes chambres d'hôtel. Machinalement, je cherchais aussi des visages connus. S'il y avait des "collègues" de travail, cela voudrait dire qu'il y avait effectivement de l'intérêt à être ici. Ce serait un peu bizarre parce que je ne les avais pas revu plus que ça, voir pas du tout pour la plupart depuis qu'on était ici. S'il y avait des héros... Et bien pareil, ça voulait dire qu'il y avait des choses ici. L'arrivé de Fenrir et de Helga me confortaient dans l'idée et je ne pouvais m'empêcher de sourire.


Récap :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 24 Sep 2018, 00:08


Event 2
Des gens

« Don't freeze. »
Suite aux événements du sept septembre, Time Square est de moins en moins fréquenté et est du coup l’endroit parfait pour sortir le soir. Ça me permet de ne pas être vue et de ne pas avoir à affronter la foule. Pourtant, d’ici quelques mois, ce ne sera qu’un vague souvenir pour certain puisque les ouvriers n’ont pas tardé à s’atteler à la reconstruction des bâtiments endommagés. Le Time Square que je connais du vingt-et-unième siècle ne s’est pas construit comme cela, peut-être bien que ces événements étaient nécessaires pour que les choses évoluent. Je ne sais pas trop.

J’étais donc en train de marcher tranquillement, repensant à Thomas et notre dernière discussion. Je ne l’ai pas revu depuis, je crois qu’il ne voudra jamais me revoir et ça me fait plutôt de la peine. Lorsque je vois Time Square, je pense à lui et sa famille. Peut-être suis-je venue ici pour espérer le voir revenir ici, venir – qui sait – chercher quelques choses dans les décombres même si après tout ce temps, les pillards n’ont probablement pas traîné à faire le ménage. Je pensais donc passer une soirée tranquillement lorsque j’entendis des cris de l’autre côté de la route. Les passants partent en courant et évoquent une bestiole noire qui serait de retour. J’aurais pu penser à l’une des bestioles étranges qui traînent dans New York depuis un moment mais l’image de Venom traversa mon esprit. On le cherche depuis si longtemps que je ne peux qu’espérer que ce soit lui pour qu’on en finisse une fois pour toute. Je me mets à courir dans la direction opposée à celle qu’empruntent les civils. C’est alors qu’une fois sur place je vois Quill ( @Peter J. Quill ) et Gamora ( @Gamora ).

« On ne sera pas de trop à trois. Vous aussi vous pensez à la même chose que moi ? »

Je suppose qu’ils ne sont pas arrivés là par hasard, ils ont dû être également intrigués par les cris des passants. Ces cris d’horreur. J’observe un peu les lieux, j’essaye de comprendre ce qu’il fait là et surtout ce que l’on peut faire pour essayer de l’arrêter si c’est bel et bien Venom. Rester plantée là à quelques mètres du bâtiment ne changera rien à la situation. S’il utilise toujours Eddie, il y a peut-être moyen que je puisse le raisonner même si raisonner Venom a toujours été mission impossible. Tant pis, je dois tenter quelque chose au moins.

« Bon, je sais pas ce que vous comptez faire, mais moi je rentre dans ce bâtiment. Ça vient clairement de là-bas. »

Je cours vers le bâtiment où semble être rentré ‘le monstre’ et c’est là que j’aperçois Tony ( @Anthony Stark ) à l’entrée.

« Déjà sur place ? Il faut que j’entre pour voir si c’est bien ce à quoi je pense, tu gardes l’entrée ou tu viens avec moi ? »

(c) DΛNDELION


Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mihály Dvořák
Strategic Scientific Reserve
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t939-mihaly-dvorak-truth-lef
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Tumblr_lpr9z5D4HE1qafcveo1_500
MISSIVES : 480
FT. : Matthew Goode
COPYRIGHT : Rogers
AKA. : Charybde, Dr Dvořák, Mihá
CLASSE : Classe 3
STATUT CIVIL : Secrètement en couple
LOCALISATION : Au dessus du Minton's Playhouse, Harlem, New York City, NY, USA
DATE D'ARRIVÉE : 25/06/2018
ZONE LIBRE : ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ZqQqfAJ

“My scars remind me that I did indeed survive my deepest wounds. That in itself is an accomplishment. And they bring to mind something else, too. They remind me that the damage life has inflicted on me has, in many places, left me stronger and more resilient. What hurt me in the past has actually made me better equipped to face the present.”

ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Tumblr_or98xsDMDC1txeruoo2_r1_500

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 24 Sep 2018, 01:05



Une tâche de peinture noire sur un décor automnal
La journée s’était bien passée. En fait, depuis quelques jours, le calme semblait être revenu sur la ville, enfin un calme tout relatif lorsqu’on habitait une ville comme New-York. Cela ne voulait pas cependant dire que les évènements passés avaient été oubliés. Loin s’en fallait. Et Mihály ne pensait pas seulement à la fin de la guerre, survenue il y avait quelques mois. Il y avait aussi tout ce qui s’était passé à Time Square et les rumeurs qui e avaient découlées. Ces êtres fantastiques dont on parlait à demi-voix, les armes sorties tout droit d’un roman de science-fiction et surtout, la créature étrange que certains assuraient avoir vu. Le nouveau croquemitaine de New-York, entre folklore et légende urbaine.

Le scientifique ne savait pas s’il croyait à tout cela, ce n’était que des rumeurs après tout. Mais pourtant, il ne pouvait s’empêcher de douter. Après tout quelque chose s’était bel et bien passé à Time Square qui avait amené au chaos et à la destruction du coin le plus célèbre de New York. Et il était plus que bien placé pour savoir que des choses aussi extraordinaires que terribles demeuraient dissimulées dans la nature. Mais le calme était pourtant revenu même si les directives qu’avaient reçues Mihály étaient plus que claires. Il devait redoubler de travail et trouver, sinon la formule du sérum originel, un substitut car il se pourrait bien que la paix et l’intégrité des Etats-Unis soient toujours en danger. Il avait travaillé sans relâche, multipliant les expériences et les tentatives ratées mais avançant quand même, tout doucement.

Mais aujourd’hui, il avait un jour de congé et il en avait bien profité. Ce n’était pas tous les jours qu’il avait le droit à un peu de repos, en fait ces jours avaient tendances à se raréfier sans parler de ses horaires qui ne cessaient de s’allonger. La guerre était peut-être finie mais le combat continuait toujours.

En ce mercredi de Novembre, le jeune homme avait décidé de se faire plaisir en se promenant dans la ville, sortant de son cher Harlem pour s’aventurer plus loin dans Manhattan, jusqu’à atteindre Broadway. Il avait simplement prévu d’y déambuler un peu lorsqu’une affiche avait attiré son attention. Oklahoma ! . Cette pièce était un véritable succès depuis deux ans déjà, la critique ne tarissant pas d’éloge à son propos, ayant même reçu un prix Pullizer l’année dernière et Mihály n’avait pas toujours pas eu l’occasion de la voir malgré son envie. Et bien, il avait du temps aujourd’hui alors autant en profiter n’est-ce pas ?

Près de deux heures plus tard, c’est tout sourire qu’il sortait de St James Theatre, chantonnant pour lui-même une des chansons du show. Il comprenait à présent le succès de ce spectacle !  Il avait vraiment adoré. C’est instinctivement qu’il se dirigea vers Time Square, en quête d’un morceau à grignoter avant de rentrer chez lui via le métropolitain. Tout pris à sa rêverie, il ne remarqua pas d’abord l’agitation dans la rue. Jusqu’à ce qu’il se fasse bousculer violemment par un homme affolé qui fuyait visiblement la direction vers laquelle il se rendait, manquant de le faire tomber.

Mihály se contenta de s’épousseter tout en faisant de nouveau attention à ce qui l’entourait. C'était une scène de véritable chaos. Des gens criaient et fuyaient dans toutes les directions, en proie à la panique. L’espace d’un instant, le tchéckoslovaque se retrouva en temps de guerre, à Berlin ou à Londres alors que les sirènes prevenant de bombardements imminents hurlaient dans les rues accompagnés par des mouvements de foule en panique. Sauf que ce n’était pas le son si caractéristique des sirènes qu’il entendait, un bruit qui hantait toujours certains de ses cauchemars. Il n’y avait que le son des hurlements. Intrigué et sur ses gardes, il se rendit jusqu’à ce qui semblait être l’épicentre de toute cette agitation. Levant les yeux, ces derniers s’écarquillèrent de surprises. Là haut, une créature de cauchemar, d’un noir d’encre sur lequel des yeux immenses et laiteux se détachaient. La fameuse créature dont tout le monde avait parlé, sous ses yeux. Apparemment, le croquemitaine existait vraiment. Et il était de sortit à New York. A Time Square. Encore et toujours à Time Square.
.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Récap:
 



CHARYBDE
© FRIMELDA


Medal of Honor:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gamora
ADMIN ᚖ Gardienne de la Galaxie
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t699-gamora-o-the-deadliest-
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Eb05086f53068aae5d710af0bb5e34f4
MISSIVES : 266
FT. : Zoe Saldana ♥
COPYRIGHT : yavanna (ava) | ROGERS. (signa) | redd
AKA. : the deadliest woman in the whole galaxy.
STATUT CIVIL : En couple.
LOCALISATION : New York, Downtown.
MULTIFACE : Steve, Shoshana, Mat, Loki & Natalia.
DATE D'ARRIVÉE : 19/03/2018
ZONE LIBRE : Grâce à un bracelet offert par le Dr Strange, elle peut prendre une apparence adaptée aux gens de Terra.

ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. VnFXY4kh

Fill my heart with song
And let me sing for ever more
You are all I long for
All I worship and adore
In other words, please be true
In other words, I love you

ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. 64f43fcf351f7f6c307a7a66f2e3a6ee

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 24 Sep 2018, 17:10

Elle apprenait à apprécier les soirées sur Terra, en compagnie de Quill. Ils trouvaient toujours quelque chose à faire, quelque chose à voir, cela se passait généralement bien mais elle n'échappait pas aux remarques sur sa couleur de peau ni aux regards posés sur Quill parce qu'il était avec une femme comme elle. On lui avait bien expliqué que c'était anormal à cette époque mais qu'ils n'avaient que des remarques parce qu'on était dans une grande ville très progressiste, mais ils avaient quand même à faire aux remarques désobligeantes et aux gros yeux, tout dépendait aussi des heures et degré d'alcoolémie, ainsi que des lieux où ils traînaient mais tant que ça ne s'arrêtait qu'à des remarques, elle pouvait faire abstraction. Si ça allait plus loin - et heureusement, ça n'était pas allé plus loin pour l'instant - Gamora aurait dégainé. C'était quand même la première planète où elle se rendait et où le problème venait de sa couleur de peau et non qu'elle était "la fille" de Thanos. Il fallait aussi dire que Peter l'aidait beaucoup à garder son calme, avec son talent pour dédramatiser les choses, même s'il pouvait être susceptible aussi à ce sujet, il savait quand même trouvé les mots pour éviter qu'elle s'emballe.

Elle avait appris à apprécier le fait de pouvoir s'amuser sans qu'il ne soit question de combat, c'était rare les planètes où les jeux ne basaient pas sur la violence, à moins qu'elle n'ait loupé quelque choses, c'était possible aussi. Cette soirée s'annonçait comme les autres jusqu'à ce qu'elle entende les hurlements et que Peter n'arrête quelqu'un pour demander des explications. Elle avait loupé Time Square la dernière fois, elle n'allait certainement pas le louper cette fois, ce n'était même pas une question qui se posait. Elle hochait la tête au regard de Peter, oui, on va y aller, hors de questions de passer à côté de ça. Ils pouvaient gérer ça, ce ne serait pas le cas de tout le monde à Time Square ou aux alentours.

En s'y rendant, elle ne sortait pas ses armes pour autant, préférant juger par elle-même ce qui pouvait s'y trouver avant d'affoler davantage les gens si elle sortait son épée. Ils croisaient une des passagère du portail une fois arrivés. @Jessica Drew. Oh.

Quill a arrêté quelqu'un sur la route. Ce serait la même créature que l'autre fois, Venom.

Elle suivait Jessica vers le bâtiment, pas besoin d'attendre des heures pour y aller et se décider, autant agir directement. Croiser @Anthony Stark, aussi. Déjà sur place, leur petit groupe s'agrandissait.

L'immeuble est encore éventré, je ne suis pas sûre qu'y entrer par l'entrée principale soit une bonne idée, allez savoir s'ils ont reconstruit suffisamment solide sans que ça ne nous tombe dessus. Si quelqu'un sait voler, c'est le moment d'aller jeter un coup d'oeil par le haut.

Elle avait bien des capacités mais pas celle-ci et leur jet-pack étaient restés dans l'immeuble, elle le regrettait amèrement.

résumé:
 


I was a little girl, trying to live day by day, not knowing or understanding what that meant to you. There are many other girls out there, like us. You can stay with us, and help them.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
ADMIN ᚖ KGB
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t933-natalia-a-shostakova-o-
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. 116cdfe3bb54d308d795682530cebd4d
MISSIVES : 265
FT. : Scarlett Johansson.
COPYRIGHT : STARFIRE (avatar) | siren charms (signature)
AKA. : Black Widow (not yet)
STATUT CIVIL : Fiancée contre son gré. Même si on aimerait lui faire croire que c'est un honneur. Le déplaisir est partagé.
LOCALISATION : New York à cet instant, au Kremlin en URSS normalement.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Loki Laufeyson, Gamora, Shoshana S. Rosenthal, Matoskah Kohana.
DATE D'ARRIVÉE : 23/06/2018
ZONE LIBRE : ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. 77d114275e7d266b5a1e4c58be80c7bf--natasha-romanoff-natasha-okeeffe
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Large

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 24 Sep 2018, 17:36



Tâche d'Encre
Just live and let die

 
Natalia ϟ  des gens

Deux mois s'étaient écoulés depuis qu'elle avait reçu une lame dans l'épaule. Elle avait commencé à bien cicatriser, à pouvoir bouger son épaule correctement. On lui avait déconseillé de se remettre en danger mais la fougue et l'arrogance de la jeunesse faisait que ce genre de conseils lui passaient à des kilomètres au dessus de la tête. Occupez-vous de vous, je m'occuperai de moi, je sais ce que j'ai à faire.

Comment bien des soirées, elle sortait à New York, profiter de la grosse ville et ce qu'elle pouvait y découvrir, c'était toujours inspirant d'entendre tout ce qu'elle entendait et se fondre dans la masse. Voir sans être vu. Rencontrer de nouvelles personnes, faire face à de nouveaux comportements, les analyser, les comprendre, les imiter. De nouveaux masques à porter.

C'est lorsqu'elle entendait les cris de panique qu'elle pensait à l'événement de Time Square où elle avait reçu une dague dans l'épaule. Attraper une personne au passage mais comprendre juste qu'elle fuyait parce que les autres fuyaient, qu'elle répétait juste ce que les autres répétaient mais ne savait rien. Juste un "il est de retour, à Time Square". Ca voulait tout et rien dire. Elle allait donc d'elle-même sur place.

Les lieux commençaient à devenir désert quand elle arrivait, tout le monde avait fuit sauf quelque idiots devant elle, à quelque mètres. Elle profitait pour nouer ses longs cheveux roux, ce serait plus pratique si quelque chose devait se passer mais elle profitait pour rester à une certaine distance, ne voulant pas non plus se mêler à eux, plus loin ils étaient et mieux c'était. Qu'ils se risquent à entrer et elle verrait ce que ça donnerait de loin et verrait comment riposter s'il le fallait. De là où elle était, elle ne voyait rien, la bestiole était trop bien cachée dans l'immeuble mais elle savait juste qu'il s'y trouvait en jugeant les positions des autres gens devant ce fameux immeuble, toujours le même, quand elle y pensait. Ce même où elle avait enquêtée et avait été emmerdée par un grand gaillard qui parlait sa langue.

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
MISSIVES : 483
COPYRIGHT : ROGERS.
DATE D'ARRIVÉE : 06/01/2015

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 24 Sep 2018, 23:08

Une tâche d'encre
Event
Il ne fait aucun doute sur l'identité de la créature qui a envahi Time Square. Venom est de retour mais dans quel but cette fois-ci, puisqu'il n'est plus auprès d'Helga, Osborn ou encore possiblement Zemo. Il semble être seul, enfermé au dernier étage de l'immeuble détruit comme serait enfermé une princesse dans sa tour.

De sa position, impossible d'entrée par la porte usuelle, encore close à cause des décombres, faut-il seulement monter les étages pour le savoir. La bête est cachée, difficile de la voir au vue de l'étage où elle est cachée. Grimper ou voler serait la seule solution pour la voir.

Contrairement à l'autre fois, Venom semble se cacher avec son hôte, se cacher ou rechercher quelque chose dans cet immeuble. Des tables, des sièges, des pierres volent par le trou béant qu'a laissé l'explosion, là où il y avait autrefois des murs et des vitres.  Attention à qui pourrait être en dessous. On vire le superflus et on cherche des traces. Mais toujours rien à se mettre sous la patte, pas de trace, pas d'odeur.

La bête choisit donc une autre cible, un autre immeuble sur lequel sauter. Il ne reste plus qu'à le suivre de toit en toit pour voir où il peut aller, avec le bruit qu'il fait, il n'est pas bien compliqué de suivre ses traces dans Time Square, même s'il n'est pas à portée de vue ou de main, la discrétion n'est pas le but recherché. Mais que recherche-t-il ? Pourquoi avec cette frénésie ?


Dés :
1 - Est-ce que quelqu'un est impacté par la chute des pierres/meubles ?
2 - Si oui - Qui se trouve à cet endroit au moment où les pierres/meubles tombent ?
1-2 : Tony
3-4 : Gamora
5-6 : Jessica
7-12 : personne.
©️️ Back to the Past
Revenir en haut Aller en bas
Marvelous
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Giphy
MISSIVES : 757
FT. : Tout le monde et personne.
COPYRIGHT : ROGERS.
AKA. : Maître du Jeu
DATE D'ARRIVÉE : 25/01/2014
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Giphy

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyLun 24 Sep 2018, 23:08

Le membre 'Fate' a effectué l'action suivante : Win or Die


#1 'oui ou non' :
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Sans_t26

--------------------------------

#2 'Dé de 12' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
ADMIN ᚖ Divinité
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t468-loki-laufeyson-i-solemn
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. YoungImpartialCaribou-small
MISSIVES : 407
FT. : Thomas William Hiddleston. (Eva Green en Lady Loki)
COPYRIGHT : rastamachine (avatar) ROGERS. (signature)
AKA. : Dieu de la Filouterie.
STATUT CIVIL : Veuf. Le célibat lui convient parfaitement depuis.
LOCALISATION : New York.
MULTIFACE : Steven G. Rogers, Shoshana S. Rosenthal, Gamora, Natalia A. Romanova & Matoskah Kohana.
DATE D'ARRIVÉE : 10/02/2018
ZONE LIBRE : Il a nombreux surnoms et titres dont il est plutôt fier ; Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, prince du mal, fils des secrets, le faiseur de méfaits, le dieu sournois, Le Sournois, Seigneur de Tous les Mensonges, Lie-Smith, le change-forme, le magicien des mensonges, Loki le Rusé, Tso Zhung, Loren Olson, l'escroc d'Asgard, Ikol, le détenteur de gemme. Il est genderfluid ; il se considère homme, femme, parfois les deux à la fois, parfois aucun des deux, il a horreur qu'on lui impose un genre.
ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Tumblr_oz5ypwZRrI1ws7ajgo1_500

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyMar 25 Sep 2018, 12:10

tâche de peinture
Loki, Fenrir & le Monde
Pour une fois que Loki n'avait rien à voir avec cette histoire, elle n'allait pas manquer de le faire savoir. Pour une fois qu'elle pouvait se pavaner et dire que ce n'était pas elle... Oh. Non, ça ne lui plaisait pas du tout, ça. Pas-du-tout. Il n'y avait qu'une semeuse de trouble, c'était elle ! Hors de question que ça change !

Loki regardait autour d'elle une fois sur place, voir qui serait venu jusqu'ici. Des rejetons de l'immeuble, la femme de l'espace, la femme araignée et ... Stark, encore et toujours, Stark.

On dit que je suis orgueilleuse mais regarde-le, l'autre. Toujours là dans les embrouilles, c'est louche.

Elle pointait le Stark. C'était en tout cas jusqu'à ce que Venom fasse des siennes et se décide à changer de lieu. Elle lançait un regard vers son fils, l'air de dire, on ne va pas rester là. Il n'y avait plus grand monde par ici de toute façon, on ne pourrait pas lui reprocher de choquer des gens en utilisant une de ses projection astrale pour suivre la bête de toit en tout et suivre sa progression.

C'est qu'il est pressé le petit lapin.

Pour avoir côtoyer Venom et Eddie un bon moment, elle trouvait curieux l'attitude de ce premier, peu enclin à fuir. Mais était-ce seulement de la fuite ou une recherche... Ou une énième envie de semer la panique, aucune idée et Venom n'avait pas l'air très enclin à communiquer le fond de sa pensée.

Résumé:
 
(c) DΛNDELION


You ain't ever seen my mind
If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention


Merci ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. 3448503958:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. EmptyMar 25 Sep 2018, 18:49

[EVENT] Une tâche d'encre
« La nuit était papier -- nous étions obscurité. »





Times Squares était ma destination. Inutile de courir comme un fou, je n’avais pas l’impression que Venom allait s’envoler et disparaître : et surtout je voulais garder des forces en prévision. Courir donc, tout en trouvant le bon rythme et se féliciter mentalement d’avoir fait l’effort de longues marches, rondes et autres petites astuces pour garder une foutue forme. Après tout, il était logique qu’il refasse surface. Il était logique que quelqu’un comme moi, censé protéger les civiles, finisse par réagir pour tenter de faire son boulot de « héros. » L’idée que c’était justement une très mauvaise idée m traversa. Je n’étais clairement pas équipé pour une telle confrontation, je ne pourrais même pas l’arrêter, tout au plus le ralentir et très certainement l’ennuyer. J’ennuyais souvent les gens et de manière plus ou moins subtile au quotidien, Venom n’échapperait très certainement pas à la règle. Si je pouvais éviter de passer de vie à trépas en le faisant, ça serait juste génial.

Je n’étais pas loin des lieux, et plus j’avançais vers Times Squares, moins il y avait de monde. Les rues s’éclaircissaient, et au plus rare des passants, les retardataires qui fuyaient, j’indiquais la direction qui me semblait la plus sécurisée. Ils n’avaient pas besoin de moi pour se carapater de toute manière, tout comme j’ignorais superbement leurs regards étonnés lorsque moi-même je restai là. J’étais devant un immeuble en particulier, le cœur battant et frappant vigoureusement dans ma poitrine. C’était ce sentiment d’intensité et d’impression de vivre, où chaque son et chaque couleur semble devenir plus fort. C’était l’adrénaline en prévision de quelque chose, quelque chose d’important et ici, de grave. C’est probablement pour ça que j’espérais ne pas être le seul dehors ce soir qui entendrait le grabuge. Là de mes pensées, je ne pouvais pas louper les bruits venant de l’immeuble. C’était peu engageant, et même si les ouvriers s’attelaient à remettre le quartier en état, ce bâtiment n’avait pas encore reçu les soins nécessaires pour colmater l’immense brèche qui le crevait, telle une plaie béante. Le trou ne laissait entrevoir que l’obscurité, à tel point qu’on pouvait facilement se dire qu’entrer là nous ferait visiter un sale cauchemar. C’était tellement peu engageant, et ressemblant tellement à un pitch de mauvais film d’horreur.

Faudrait qu’on trouve une solution, Venom était clairement là... Mais entrer n’était pas une option. La solidité de l’immeuble était toute relative, et au vu de ce qui s’était passé la dernière fois, c’était plutôt compréhensible. Puis Jess (@Jessica Drew) arriva vers moi avec les deux amoureux galactiques (@Gamora et @Peter J. Quill), Gamora étant  sous sa forme humaine, bien évidemment. C’était étrange, non pas parce qu’elle était de couleur de peau sombre – quoi qu’on pourrait vraiment s’interroger sur le pourquoi cette couleur et pas une autre – mais parce que j’étais infiniment plus habitué à quelque chose de vert que quelque chose de noir ou chocolat. Quand exactement les couleurs bizarres me semblaient plus naturelles que d’autres sur les gens ? Bref, concentration : on devenait de plus en plus nombreux et c’était génial.  Lorsque Jessica désigna l’immeuble devant nous, Gamora fut plus rapide à répondre. Effectivement : entrer était une terrible idée. En tout cas pour moi : me prendre quelques tonnes de pierre sur la tête ne faisait pas partie de mes projets, encore moins sans armure. Ca n’aurait pas posé plus de problèmes si elle avait été en état, j’aurais pu le solidifier comme je l’avais fait pour le bateau de Peter mais... Mais il faudrait compter sans ça. C’était bien dommage d’ailleurs, je me sentais un poil vulnérable à ce stade, et rien n’avait encore commencé.

- Les fondations sont probablement touchées. Il ne survivra pas à d’autres combats, encore moins contre ce Flubber maléfique.

Le mieux serait de voler jusque là, mais encore une fois, ça me semblait être une terrible idée. Grimper était pareil, et de toute façon, la question ne se posait même pas pour moi : ça serait le trajet traditionnel pour moi : les escaliers. Comme pour donner raison à cette idée légèrement suicidaire, un truc vola. Cela décrivit presque une jolie courbe. Quelque chose de massif qui se retrouva assez rapidement à ne plus défier les lois de la pesanteur. Mais il nous balançait des meubles, l’animal ! Je reculai, juste pour être certain qu’aucun débris ne m’atteigne. L’armoire, puisque visiblement Venom avait une dent contre la déco vintage de l’époque, s’écrasa et explosa sous l’impact, déversant son contenu et faisant voler des éclats de bois aux alentours de l’impact. Je n’étais même pas sûr qu’il fasse réellement attention à ce qu’il faisait : ses tires n’étaient absolument pas précis. Que ça soit meuble ou pierraille, les projectiles finissaient par s’écraser ça et là, et nous n’avions à faire que peu d’effort pour les éviter.

Il devenait presque évident qu’il cherchait quelque chose et que la discrétion n’était pas sa priorité. Il avait autre chose en tête : il sauta vers un autre bâtiment et je me demandai très brièvement si nous allions vraiment nous mettre à courir comme des imbéciles derrière lui. C’était totalement ce que nous allions faire. Et cette fois, il n’était pas question de prendre son temps, Venom pourrait nous distancer. Nous ne pouvions pas le voir, mais vu le bouquant qu’il faisait, on pourrait le suivre à la trace. La meilleure nouvelle était probablement qu’il n’y avait plus grand monde dans les rues, que ça soit à cause de l’heure ou de la rumeur du monstre, plus personne n’osait mettre le nez dehors, et pour les rares curieux ou inconscients, ils comprenaient assez rapidement qu’il ne fallait pas rester dans les parages. Ainsi donc, suivre Venom n’était pas très compliqué. Si nous le perdions, il y avait un fracas à moment où un autre pour le retrouver. Emprunter des ruelles pas toujours étroites et garder les yeux rivés sur le toit, assez pour nous laisser entrapercevoir à plusieurs reprises qu’il n’ait pas tout seul à jouer les voltigeurs. C’était indéniablement une femme, du moins je n’avais aucun doute là-dessus. Long cheveux noirs, grâce féline. De plus près je pourrais certainement l’identifier mais là, en l’occurrence, c’était pas le plus important... Quoi qu’en dise l’impression qui grattait dans ma tête.

Codage par Libella sur Graphiorum


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale. Empty

Revenir en haut Aller en bas

ᚖ Event 2 - Une tâche de peinture noir sur un décor automnale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» Demande d'aide pour la peinture des vetements.
» Lavis
» Enlever la peinture
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: I fought the law and the law won :: Power & Responsability :: Anciennes intrigues-