RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SSR RECRUTE !

SSR recrute des membres, 25$ seront offerts aux nouveaux à la SSR Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca 3182883982 Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca 4154298936
On a besoin d'eux !

Nous recherchons nos superbes héros de l'ombre !
On recherche nos PV !

Faites des heureux, prenez des Postes Vacants !
Nous les recherchons très activement.

Partagez

Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rebecca Proctor
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t982-becky-underconstruction
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_o56h3mHRq91qdbsolo8_400
MISSIVES : 294
FT. : Emilia Clarke
COPYRIGHT : © avatar : Evi © signa' : crack in time
AKA. : Becky, Rikki
STATUT CIVIL : Mariée
LOCALISATION : Manhattan
DATE D'ARRIVÉE : 22/07/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_p5huasvbtF1w86axwo1_540

Message Sujet: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyDim 19 Aoû 2018, 15:10


Diseuse de bonne aventure

Vous étiez considérablement bouleversée après la rencontre avec cet inconnu dans la ruelle où vous aviez fait cette crise d'angoisse. Non seulement vous vous étiez disputé avec votre père, mais en plus de cela, cette rencontre avait ranimé des souvenirs encore trop douloureux. Cet inconnu ne ressemblait physiquement en rien à votre frère, mais il avait la même voix, les mêmes intonations, gestes et attentions. Il vous avait sauvé la vie, pourtant il avait agrandi votre chagrin en étant aussi semblable à votre défunt frère. Après cette rencontre, vous aviez erré dans les rues, perdue dans vos pensées. Vous n'aviez jamais autant marché que ce jour-là et vos pas vous avez menés vers le cimetière où il était enterré, enfin, où l'on avait enterré un cercueil vide par absence de corps. Juste à côté de la tombe de votre frère, il y avait celle de votre mère, vous pouviez pleurer les deux, parlez aux deux. Vous aviez perdu votre mère à l'âge de quatorze ans et cela avait été très dure de vous en remettre à l'époque, la seule chose qui vous avait fait tenir était la responsabilité qui en avait découlé. Votre père était devenu une loque après cela, toujours en train de boire et de s'apitoyer sur son sort, alors votre frère et vous aviez repris le flambeau et vous vous étiez occupé, ensemble, du reste de votre famille. Vous aviez dû grandir trop vite et vous avez longtemps joué le rôle de mère auprès de vos soeurs après cela. Encore aujourd'hui, vous endossez ce rôle, celui d'aider, d'encaisser et d'être la plus forte, celle qui ne flanche pas. Vous avez du mérite, beaucoup de mérite. Lorsqu'on vous a appris la mort de votre frère, de l'être le plus important à vos yeux, vous n'avez pas flanché et pourtant vous auriez pu, personne ne vous en aurait voulu. Cela faisait des mois que vous l'aviez appris et vous pensiez que les jours passant, la peine s'atténuerait, mais ce n'était qu'une impression. Plus vous pensiez que cela s'arrangeait, plus cela empirait. Vous aviez moins de patience, vous étiez plus irritable. Pourquoi tout le monde avait-il droit de souffrir, d'exprimer leurs souffrances et que vous, vous deviez garder la tête haute et sourire en toute occasion ? On vous répétait que vous étiez la personne la plus forte que l'on connaisse et que vous étiez courageuse. Vous les entendiez les murmures dans les couloirs « Elle a perdu sa mère, son père est alcoolique, son frère est mort et elle est fiancée depuis quatre ans... » oui, vous aviez l'impression parfois que la vie était horrible avec vous, pourtant vous étiez une bonne chrétienne, vous alliez à la messe tous les dimanches, vous récitiez vos prières tous les soirs ... Dieu devait avoir une bonne raison ... Après avoir prié sur la tombe de vos proches, vos pérégrinations vous avez menés jusqu'au parc et vous aviez remarqué une affichette sur les murs. Une fête foraine s'installait ce soir. Votre soeur, Abigail, passant par là, vous proposez de vous y rendre le soir même avec Emily. « Ce sera l'occasion de passer un peu de temps toutes les trois, tu nous manques Becky »

Vous aviez accepté d'aller à la fête foraine avec vos soeurs et elles étaient excitées de s'y rendre. On y voyait des choses étranges et on y mangeait des pommes d'amour, vos soeurs en étaient friandes. Alors qu'elles courraient vers le stand de pêche à la ligne, vous étiez attirés par une jeune femme, elle avait de longs cheveux roux, un manteau en cuir et des yeux maquillés de noir. Sur la tente derrière elle on lisait « Madame Liza vous lit l'avenir ». Poussée par la curiosité, vous vous dirigiez vers elle, si elle savait lire l'avenir, peut-être pourrait-elle faire plus ? « Excusez-moi, Madame Liza, combien cela coûte pour une séance avec vous ? » Vous étiez prête à payer cher si elle acceptait. « J'ai une question ... pouvez-vous entrer en contact avec les morts ? » ce n'était pas conventionnel et si quelqu'un vous voyait faire, cela pourrait nuire à votre réputation. Vous espériez que Dieu vous pardonne pour cette pratique, mais vous étiez désespérée et il fallait que vous en soyez sûre, est-ce que James était au Paradis ? Était-il en paix ?



I wanna see your face when I fall with grace at the moment I die.
©crack in time

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wanda M. Maximoff
Mutante
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t708-wanda-m-maximoff-i-can-
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_oiqxn8ID5A1r5de3so2_500
MISSIVES : 99
FT. : Elizabeth Olsen
COPYRIGHT : (c) ROGERS (avatar) || (c) Nîniel (signa)
AKA. : Scarlet Witch
CLASSE : Classe 4
STATUT CIVIL : Son coeur doit encore se remettre de la disparition de la dernière personne qu'elle a perdue.
DATE D'ARRIVÉE : 26/04/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Dfe5c16a7a6f35887e405f2146bb2178

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptySam 25 Aoû 2018, 23:06




Diseuse de bonne aventure
Wanda & Rebecca
Une fête foraine… Wanda s’étonnait elle-même de s’y rendre, alors que déjà à son époque, ce n’était pas le type de lieu dont elle était le plus friand. Que ce soit lorsqu’elle était en Sokovie ou en Amérique, elle n’allait que très rarement dans ce genre d’endroit. Et pourtant, pour celle que l’on surnommait la Bohémienne fut une époque, cela pouvait être étonnant. Seulement, lorsqu’elle vivait sous le toit des Maximoff, la jeune femme ne coulait pas sous ces millions de pièces argentées, tant raffolées par l’être humain. Elle vivait modestement et ce n’était pas dans son caractère de faire un caprice afin d’écouler les quelques économies dans ce genre de rassemblement. Elle avait pu en voir, de loin, mais elle n’y était presque jamais allée. Et par la suite, alors qu’elle vivait de manière indépendante, elle n’en avait pas eu l’occasion. Hydra n’était pas du genre à emmener leurs sujets d’expériences se changer les idées dans un quelconque manège et, même si cela avait été leur genre, la mutante avait un tout autre but à cette époque.

Alors que faisait-elle là ? Elle, la Sorcière Rouge, venant d’un présent se déroulant plus de soixante-dix ans dans le futur, à déambuler entre manèges et stands, sans en profiter un moment ? Une part de son esprit l’avait poussé vers cette foule d’animation afin de se changer les idées, tandis qu’une tout autre part lui disait de garder ses sens aux aguets. N’était-ce pas le type de lieu dont ses ennemis pouvaient raffoler afin de faire parler d’eux ? Un grand boum parmi un endroit où se trouvait regroupé pas mal d’innocent ? Deux raisons diamétralement différentes, mais qui ne faisaient pas de mal à la jeune Wanda. Elle avait beau rester sur ses gardes, relâcher la pression l’aider à penser plus sereinement et à être plus calme.

Elle ne pensait pas aller jusqu’à expérimenter l’un de ces manèges, n’ayant ni les sous, ni la volonté de penser à user de ses capacités pour, mais n’ayant pas non plus envie d’être surprise par une mauvaise découverte. Peut-être que la mutante au manteau rouge faisait preuve de trop de paranoïa, mais elle ne pouvait s’empêcher de craindre le pire suite au chamboulement causé par l’ouverture de portail. Les « gentils » n’avaient pas été les seuls à venir du futur et elle ne pouvait se permettre de profiter naïvement de ce calme qu’on lui offrait.

Et tandis que la jeune femme profitait de ce moment de calme, une interpellation la fit se retourner. Surprise, elle ne savait pourquoi elle avait agi ainsi alors que ce n’était nullement elle qui était appelée. Madame Liza, ce nom ne lui disait rien, n’ayant pas vraiment prêté attention à cette tenture qui avait dû faire partager ce nom. Et pourtant, alors même qu’elle n’était pas cette personne, l’inconnue semblait s’adresser à elle, à cette Wanda que l’on venait de prendre pour une toute autre personne. La surprise pouvait se lire dans le regard de la jeune femme qui écoutait sans trop réagir la requête. En fait, ce ne fut qu’à la fin de celle-ci qu’elle comprit non seulement l’erreur, mais aussi l’espoir qu’elle risquait de fortement briser en expliquant le malentendu.

Seulement, Wanda n’avait pas le droit de mentir. Elle n’avait pas le droit de se faire passer pour cette madame Liza alors même qu’elle se savait incapable de communiquer avec les défunts, bien qu’elle aimerait… À cet instant, sans qu’elle ne s’en rende réellement compte, elle aurait aimé découvrir que sa capacité lui permettait d’entrer en contact avec ceux perdus, pouvoir parler une dernière fois à Vision…

« Je vous demande pardon mais… Vous vous méprenez. Je m’excuse, je ne suis pas cette Madame Irma. »

Wanda s’était alors retournée afin de jeter un regard à la fameuse tente portant ce nom, avant de refaire face à l’inconnue à qui elle ne pouvait désespérément pas cacher la vérité.

« Si ce don m’avait été offert, je vous aurais octroyé cette possibilité de communiquer une dernière fois avec une personne perdue, cependant, je ne suis qu’une humaine, comme vous, qui ne peut effectuer une telle chose. »

Cela faisait mal à la mutante de prononcer de tels mots. Elle savait ce que cela coûtait la perte d’un être cher, elle connaissait cette envie de le voir une dernière fois, mais elle ne pouvait rien faire. Alors qu’en ce temps si lointain et si proche, elle avait pensé une brève seconde à changer la réalité afin de sauver ces morts sacrifiés par la guerre contre Thanos, nourri par son propre désir de voir l’être aimé, Wanda ne pouvait se donner ce droit de changer l’ordre des choses.

« Pardonnez ma demande, mais avec qui auriez-vous aimer entrer en contact ? »

Si elle ne pouvait rien faire d’un point de vue magique, peut-être Wanda pouvait-elle tenter autre chose afin de réconforter un cœur certainement brisé…


Code RP par (c) Nîniel



Watch me fall... Watch me burn...
Watch me rise.

Revenir en haut Aller en bas
Rebecca Proctor
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t982-becky-underconstruction
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_o56h3mHRq91qdbsolo8_400
MISSIVES : 294
FT. : Emilia Clarke
COPYRIGHT : © avatar : Evi © signa' : crack in time
AKA. : Becky, Rikki
STATUT CIVIL : Mariée
LOCALISATION : Manhattan
DATE D'ARRIVÉE : 22/07/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_p5huasvbtF1w86axwo1_540

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyJeu 30 Aoû 2018, 20:44


Diseuse de bonne aventure

Vous aviez passée une journée riche en émotions et vous aviez accepté de sortir avec vos soeurs afin de rester le plus naturel possible. Vous ne vouliez pas qu'elles soient au courant de ce qui s'était passé avec votre père le matin-même. Elles n'étaient pas mêlées à tout ce qui se passait avec votre père. Emily et Abigail savait que leur père n'allait pas bien, mais elle ne connaissait pas vraiment les crises qu'il pouvait faire parfois, celles qui vous faisaient souffrir et qui vous donnaient l'impression que vous ne pourrez jamais vivre une vie normale, que vous ne pourriez jamais créer votre famille. Votre frère parti, il ne restait plus que vous pour vous occuper du patriarche. Vous aviez d'autres projets, mais plus le temps passait, plus ils disparaissaient derrière l'ombre de votre père. La jeune femme que vous aviez abordé paraissait surprise. « Je vous demande pardon mais... Vous vous méprenez. Je m'excuse, je ne suis pas cette Madame Irma. » Vous vous sentiez bête d'un coup. Cette jeune femme ressemblait à une romanichelle alors vous aviez tiré une conclusion un peu trop hâtive et vous vous en rendiez compte maintenant. « Si ce don m'avait été offert, je vous aurais octroyé cette possibilité de communiquer une dernière fois avec une personne perdue, cependant, je ne suis qu'une humaine, comme vous, qui ne peut effectuer une telle chose. » Cela vous attristait, vous ne pourrez jamais savoir comment il avait disparu et si son âme reposait en paix, cela rajoutait même un peu plus de peine dans votre coeur. Décidément cette journée n'allait pas en s'arrangeant. Vous alliez remercier la jeune femme et tourner les talons afin de retrouver Emily et Abigail. « Pardonnez ma demande, mais avec qui auriez-vous aimer entrer en contact ? » Vous baissiez la tête, un regard un peu lointain. Vous aviez bien assez parlé de James comme ça pour la journée, vous n'en aviez jamais autant parlé même, mais quelque chose chez la jeune femme vous poussa à lui répondre. « Mon grand-frère James. Il est mort pendant la guerre, enfin disparus au combat et on sait tous ce que cela veut dire. » Dans votre imagination, James avait périt dans une souffrance atroce. Vous n'arriviez pas à vous l'imaginer serein.

« Je voulais savoir si il était bien là où il était. » Vous étiez une grande croyante, vous alliez à la messe tous les Dimanches et tous les soirs vous récitiez votre prière. Vous pensiez dur comme fer que si Dieu vous avait mit là et qu'il vous faisait subir de telles épreuves, c'est parce qu'il avait un but et qu'il vous fallait en passer par là. Ces derniers temps, cela avait été plus compliqué de croire en tout ceci, de garder vos convictions intacts, de croire que Dieu vous réservait quelque chose de beau et de grand, que si il vous faisait vivre tout ceci, c'était pour que votre vie devienne meilleure encore, qu'elle ait plus de goût. Vous souriez à la jeune femme, un sourire un peu gêné. « Je m'excuse pour la confusion, j'ai cru que vous étiez une voyante au premier abord. » Vous vous en vouliez un peu, ce n'était pas dans vos habitudes de juger une personne à son apparence, vous étiez loin de faire des amalgames, vous aviez de la fatigue qui s'accumulait, tellement de choses à gérer, ces derniers temps étaient définitivement les plus durs de votre vie, vous ne voyez pas la fin et parfois vous aviez envie de céder à la facilitée, d'abandonner tout simplement.




I wanna see your face when I fall with grace at the moment I die.
©crack in time

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wanda M. Maximoff
Mutante
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t708-wanda-m-maximoff-i-can-
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_oiqxn8ID5A1r5de3so2_500
MISSIVES : 99
FT. : Elizabeth Olsen
COPYRIGHT : (c) ROGERS (avatar) || (c) Nîniel (signa)
AKA. : Scarlet Witch
CLASSE : Classe 4
STATUT CIVIL : Son coeur doit encore se remettre de la disparition de la dernière personne qu'elle a perdue.
DATE D'ARRIVÉE : 26/04/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Dfe5c16a7a6f35887e405f2146bb2178

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyMer 05 Sep 2018, 12:02

@Wanda M. Maximoff a écrit:



Diseuse de bonne aventure
Wanda & Rebecca
Wanda pouvait sentir que sa réponse créait un désarroi, mais il aurait été bien pire de mentir et jouer sur ce mensonge pour créer de faux espoirs. Que ce soit sa capacité congénitale qui le lui conférait ou simplement la vision de l’inconnue s’attristant, la jeune femme aurait aimé pouvoir faire plus que simplement briser ses illusions. Cependant, le faire était risqué. Elle ne devait pas faire démonstration de ses pouvoirs sans avoir une bonne raison et, actuellement, une bonne raison aurait été la défense des citoyens et non son bon plaisir de soulager un esprit tourmenté. Peut-être qu’à son époque, elle aurait pu avoir une telle attitude. Le monde avait tellement été victime des indésirables liés à l’apparition de capacité, qu’il n’y avait plus vraiment besoin de se cacher aux yeux de la société. Mais la situation était différente en cette année de 1945 et c’est à cela que devait faire attention la jeune femme.

Mais elle comprenait que cette jeune femme puisse l’avoir confondu avec cette fameuse Madame Irma. Il n’y avait pas besoin de bien connaître les forains pour savoir à quoi ressemblait une diseuse de bonne aventure. Et, de par son passé en Sokovie, chez les Maximoff, Wanda avait adopté ce style correspondant aux Bohémiens du pays de l’Est. Rien d’intentionnel, mais au fil des années et avec la découverte de ses pouvoirs, elle s’était rendue compte que c’était certainement ce qui lui correspondait le mieux. Alors elle ne pouvait pas lui en vouloir, tous les indices visuelles laissaient croire que la mutante était cette Madame Irma.

« Vous n’avez pas à vous excuser. L’erreur peut être commise par tout le monde et idiot est celui qui n’est pas capable de la pardonner. »

Tel était le point de vue de la Sorcière Rouge alors qu’elle avait elle-même commise certaines erreur en se laissant bercer d’illusions par Hydra. On avait su lui pardonner, accepter qu’elle rejoigne les Avengers, alors il lui était des plus primordial de savoir pardonner. D’ailleurs, cela pouvait être des plus étrange alors qu’elle avait tenu une telle rancœur envers Stark pour la création de missile dont sa famille avait été victime. Mais cette phase faisait partie du passé, de ce passé qu’il lui avait fallu se faire pardonner, alors elle avait appris. Appris à ne plus tenir rigueur et encore moins pour des erreurs semblables à celle-ci.

Et tandis qu’elle apprenait les raisons pour laquelle cette jeune Américaine souhaitait parler à un défunt attristé encore plus Wanda de ne pouvoir rien faire. Elle-même avait connu la douleur provoquée par la mort d’un frère et elle ne pouvait que comprendre son envie de savoir s’il allait bien d’une fois passé de l’autre côté. La mutante n’avait pas de grandes croyances en rapport avec l’au-delà. Pour elle, la mort était un état définitif d’où la conscience s’effaçait et elle l’avait pensé de façon définitive pour accepter la mort de ses camarades et de Vision. Pourtant, elle avait pu être mise devant le fait que certains revenaient de cette phase. Elle ne pensait pas à Pietro, qui finalement s’était avéré toujours en vie, mais à d’autres dont lui avait parlé, comme cet homme du Shield par exemple.

Cependant, même si le futur avait prouvé qu’il était possible de revenir d’entre les morts, tout ne restait que science et technologie. Pas même elle s’imaginait que la magie puisse aussi le faire, voir sa propre magie. Cela dépassait l’entendement pour celle pouvant altérer la réalité, alors échanger avec un défunt, elle doutait que cela soit réellement possible. Pourtant, elle pouvait tout de même tenter d’apaiser le cœur de cette femme par une simple magie que nombreuses personnes maîtrisait… celle des mots.

« Je ne peux que comprendre votre peine. Je ne suis peut-être pas cette diseuse de bonne aventure, mais je pense pouvoir avancer qu’il doit se sentir délivré là où il se trouve. Je sais qu’il existe que peu de chose à dire pour soulager cette peine, mais je pense qu’il doit toujours veiller sur vous, où qu’il soit. »

Pas un instant, Wanda ne s’imaginait que ce James, dont on lui parlait, était un homme qu’elle connaissait. C’était un nom courant et elle ne faisait pas le lien, alors qu’elle ne savait rien de son interlocutrice. Comme partagée par son ressenti et empathie pour l’inconnue, la mutante avait eut ce geste des plus inattendu de sa part que de lui prendre les mains, comme pour apporter du réconfort. Elle n’avait pas pour habitude d’être tactile, mais dans cette situation, elle était comme empathique pour elle. Cela faisait mal de ne pas réussir à faire son deuil.

Puis la Sorcière Rouge eut un sourire se voulant réconfortant, montrant qu’elle partageait cette volonté de pouvoir aimer savoir si la personne était bien là où elle es Elle avait relâché les mains de la personne, n’ayant pas fait durer le contact plus longtemps que sa parole, ne voulant pas la gêner plus que ça. L’erreur d'identification avait déjà bien suffi.

« Je ne vous en veux pas de m’avoir prise pour une voyante. Je pense que mon apparence joue en cette faveur. »

Un brin d’humour, ce qui était nouveau pour la mutante qui essayait de rendre l’atmosphère moins lourde.


Code RP par (c) Nîniel



Watch me fall... Watch me burn...
Watch me rise.

Revenir en haut Aller en bas
Rebecca Proctor
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t982-becky-underconstruction
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_o56h3mHRq91qdbsolo8_400
MISSIVES : 294
FT. : Emilia Clarke
COPYRIGHT : © avatar : Evi © signa' : crack in time
AKA. : Becky, Rikki
STATUT CIVIL : Mariée
LOCALISATION : Manhattan
DATE D'ARRIVÉE : 22/07/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_p5huasvbtF1w86axwo1_540

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyMar 11 Sep 2018, 19:00


Diseuse de bonne aventure

Vous vous sentiez mal d'avoir pu prendre cette jeune femme pour une diseuse de bonne aventure. Vous qui n'étiez pas du genre à juger au premier abord, vous aviez mit les deux pieds dedans. Malgré tout, la jeune femme semblait vous pardonner, vous expliquant qu'elle ne vous en voulait pas et que l'erreur était humaine, mais tout de même. Depuis la mort de James, vous perdiez les pédales. Vous agissiez de façon totalement différente à d'habitude et cela ne vous plaisait pas du tout. Vous espériez reprendre pied rapidement, vous remettre sur le droit chemin. La situation ne pouvait plus durer. Que ce soit votre relation avec votre père ou encore votre mariage, il fallait que vous régliez les choses, que vous arrêtiez de toujours tout repousser au lendemain. « Je ne peux que comprendre votre peine. Je ne suis peut-être pas cette diseuse de bonne aventure, mais je pense pouvoir avancer qu'il doit se sentir délivré là où il se trouve. Je sais qu'il existe que peu de choses à dire pour soulager cette peine, mais je pense qu'il doit toujours veiller sur vous, où qu'il soit. » Sur ces mots, la demoiselle vous avez prit les mains, le contact avait duré juste le temps de vous dire ceci, mais vous aviez senti un certain soulagement. Vous aviez besoin de ces manifestations, mais personne, à part Elliott et vos soeurs, ne pouvait vous en faire la démonstration. Bien que cela soit réconfortant d'avoir des membres de votre famille qui partagent votre peine, une personne extérieure a tout ceci pouvait l'être encore plus. « Je ne vous en veux pas de m'avoir prise pour une voyante. Je pense que mon apparence joue en cette faveur. » Vous souriez à ces mots. Vous aviez presque envie de rire, c'était plus fort que vous. Vous lui souriez une nouvelle fois, étouffant un petit rire. « Merci. »

Vous aviez sentie que la jeune femme était triste elle aussi. Vous ne saviez pas trop comment l’aborder, mais vous alliez tenter de l’aider à votre tour. «  Vous semblez triste vous aussi. » Vous ne vouliez pas trop vous avancer, peut-être n’avait-elle pas envie de vous en parler. Était-il raisonnable d’insister, de lui demander si elle voulait se confier ? «  Je suis venue avec mes soeurs, elles voulaient me changer les esprits. Et vous ? Vous êtes venue avec quelqu’un ? » C’était une façon comme une autre d’engager la conversation, bien que celle-ci soit déjà entamée. Vous verriez bien si la jeune femme vous répondrait ou si elle finirait la conversation et s’en irait. Quelque chose vous poussait à croire que la jeune femme était étrangère. Vous pouviez vous tromper, mais il y avait quelque chose qui vous faisait douter. «  Vous faites partie des gens du voyage ? » La question était un peu directe, mais vous n’aviez pas trouvée de meilleure façon de le lui demander. Après tout, elle l’avait dit elle-même, son apparence pouvait prêter à confusion, vous n’osiez pas lui demander directement si elle était américaine ou non. Cela n’aurait rien changée à votre façon de l’aborder ou de la voir, mais la curiosité vous avez piquée et c’était aussi un bon moyen de détourner votre esprit de James et de votre dispute avec votre père le matin même.



I wanna see your face when I fall with grace at the moment I die.
©crack in time

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wanda M. Maximoff
Mutante
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t708-wanda-m-maximoff-i-can-
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_oiqxn8ID5A1r5de3so2_500
MISSIVES : 99
FT. : Elizabeth Olsen
COPYRIGHT : (c) ROGERS (avatar) || (c) Nîniel (signa)
AKA. : Scarlet Witch
CLASSE : Classe 4
STATUT CIVIL : Son coeur doit encore se remettre de la disparition de la dernière personne qu'elle a perdue.
DATE D'ARRIVÉE : 26/04/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Dfe5c16a7a6f35887e405f2146bb2178

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyDim 07 Oct 2018, 18:58




Diseuse de bonne aventure
Wanda & Rebecca
Alors que nombreuses personnes venaient à cette fête pour s'amuser, il n’y avait pas vraiment d'amusement pour Wanda, à devoir casser les illusions de cette jeune femme face à elle. Il n’y avait rien de pire que de ne pouvoir aider une personne dont le cœur était brisé par la disparition d'un être cher et la mutante aurait aimé pouvoir évoquer ses capacités afin d'aider cette personne l'ayant prise pour une autre. Elle aurait aimé pouvoir laisser cette magie du chaos enflammer ses veines afin d'apporter une aide et un réconfort si contradictoire à la dénomination de cette puissance coulant en elle. Elle aurait aimé pouvoir faire plus, mais Wanda ne le pouvait. Elle était là incognito, inconnue du grand public alors que tous ignoraient l’existence de la Sorcière Rouge. Rares étaient ceux ayant eut vent de ses pouvoirs et pour l’heure, cela devait rester ainsi. Cette époque n’était pas la sienne, les mœurs n’étaient pas les siens et elle ne devait pas se faire remarquer. Pas même pour aider Rebecca qui en avait pourtant besoin. La Bohémienne ne pouvait que partager sa compréhension et user de la seule magie ayant éclaté au grand jour, celle des mots.

Pourtant, la jeune femme arrivait à faire de son mieux. Inconsciemment, elle avait eut ce geste se voulant réconfortant et chaleureux, un geste qu’elle n’aurait jamais eu des années plus tôt. À l’époque où seul comptait son frère, Pietro, Wanda n’aurait jamais eut de tels gestes. Mais après avoir connu la douleur de sa perte, la douleur de la perte de Vision et le réconfort des autres, elle ne pouvait que tendre la main à son tour. Un juste retour des choses d’une personne ayant compris qu’être seule n’aidait en rien à se relever.

Et ce sourire qu’avait eut Rebecca eu l’effet de réchauffer le cœur de la mutante. Non, la Sokovienne ne lui en voulait pas d’avoir fait une erreur. C’était humain et l’humanité était une chose qui pouvait se perdre dans ce monde.

« Je vous en prie. »

Que donc pouvait-elle dire donc alors qu’il n’y avait rien à ajouter ? Insister sur la non-importance de l’erreur ne pouvait que faire s’enfoncer le sentiment de culpabilité, et cela, Wanda ne le voulait pas. Rebecca semblait appartenir à ces personnes dont la douceur et la bienveillance était exemplaire. Ce genre de personne que la mutante avait refusait d’être par le passé alors qu’elle ne répondait qu’au sentiment de vengeance… Ce genre de personne qu’elle se voulait être aujourd’hui, bien qu’une part d’elle restait toujours quelque peu indomptable.

Les propos de la jeune femme tirèrent un discret sourire de la sorcière écarlate. Cette hypothèse qu’elle émettait avait une partie de véracité alors qu’une part de tristesse continuait de régner dans le cœur de la jeune femme. Une tristesse nourrie par la perte de ses alliés, ses amis, ces personnes ayant accepté de la voir autrement que ce qu’elle semblait être fut un temps.

« Non, je suis venue seule. Aussi étrange que cela puisse paraître, je n’ai jamais eu la chance de pouvoir me rendre à une fête foraine. J’étais curieuse de voir ce à qui cela ressemblait. »

Nul besoin de mentir alors que tel était la vérité. Wanda n’avait pas voulu déranger certains de ses amis alors que bien d’autres préoccupations étaient de mise. La sorcière s’offrait cette excursion seule, découvrant seule cet évènement rassemblant bon nombre de curieux. Mais ce n’était parce qu’elle en manque de compagnie que cet échange l’importunait. Bien au contraire, elle était contente de rencontrer des personnes semblant venir de cette époque qu’elle découvrait et, échanger avec elle était bien plus plaisant que de parcours les lieux.

Les questions non plus ne dérangeaient pas Wanda, alors que certaines auraient pu poser problème à certains. Tout comme lors de la remarque, elle avait souri au rapprochement des Bohémiens, alors que cela avait été son surnom en Sokovie, se caractérisant de tel. Elle avait toujours eut cette allure que pouvaient avoir les gens des voyages vivant sur les routes d’Europe de l’Est et peut-être était cela même ses origines. La jeune femme savait que les Maximoff n’étaient pas ses parents biologiques. Elle ne savait rien de ceux l’ayant mis au monde et peut-être était-ce des Bohémiens n’ayant pas pu subvenir aux besoins des jumeaux.

« Je n’ai jamais vécu une vie similaire aux gens du voyage, mais il est vrai que j’y ressemble. Je suis originaire d’Europe de l’Est, cela joue à l’image. »

Wanda évitait de nommer ses origines, ne connaissant guère le statut actuelle de la Sokovie en cette période post guerre. L’histoire de son pays d’adoption n’était pas ce qui l’avait plus préoccupée pendant son enfance et elle remarquait que cette lacune pouvait désormais lui faire défaut.

« Et vous avez raison, j’ai aussi une part de tristesse, mais faire son deuil et ce qui m’a aidé à ne pas laisser cette tristesse m’envahir. Même si cela est difficile à concevoir, je ne peux que vous conseiller d’essayer d’accepter cela. »

Seulement, Rebecca n’était pas la seule à avoir une pointe de curiosité. À ainsi échanger elle se posait des questions au sujet de cette jeune femme qui l’avait prise pour une diseuse de bonne aventure. Et ne voulant pas non plus qu’elle puisse se sentir mal avec des hypothèses un peu faussées, elle en fit de même.

« Vous êtes originaires de New York ? »

Même si la sorcière n’avait pas cherché loin sa question, s’était une base sur laquelle elle partait, se trouvant dans cette grande ville qu’elle apprenait à découvrir.


Code RP par (c) Nîniel



Watch me fall... Watch me burn...
Watch me rise.

Revenir en haut Aller en bas
Rebecca Proctor
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t982-becky-underconstruction
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_o56h3mHRq91qdbsolo8_400
MISSIVES : 294
FT. : Emilia Clarke
COPYRIGHT : © avatar : Evi © signa' : crack in time
AKA. : Becky, Rikki
STATUT CIVIL : Mariée
LOCALISATION : Manhattan
DATE D'ARRIVÉE : 22/07/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_p5huasvbtF1w86axwo1_540

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyMar 30 Oct 2018, 19:52


Diseuse de bonne aventure

Vous aimiez rencontrer de nouvelles personnes, encore plus lorsque celles-ci n'étaient pas américaines, cela vous permettait d'en apprendre plus sur le monde qui vous entourait. Vous n'aviez pas pu vous épancher sur tous les sujets que vous auriez aimés approfondir durant vos études ou votre jeunesse. Apprendre de nouvelles langues, les moeurs d'autres pays, vous auriez tellement aimés pouvoir voyager. Cette jeune femme venait de l'Europe de l'Est, vous en aviez tellement entendu parler durant la guerre sans jamais pouvoir mettre un doigt dessus. Vous ne connaissiez pas assez le sujet. Vous saviez qu'ils étaient les alliés des Allemands, voilà tout. L'URSS. Ils étaient les méchants, les ennemis. Heureusement que vous ne vous arrêtiez pas à ce que vous entendiez, heureusement que vous faisiez partie de ces gens un minimum intelligent pour savoir qu'il ne fallait pas mettre tout le monde dans le même panier. D'autant plus que cette femme avait souffert aussi, elle vous expliquait que faire son deuil fonctionnait et vous le saviez. Votre père ne l'avait jamais fait et il ne s'était jamais remis du décès de votre mère. Vous aviez fini par l'accepter et vous vous en étiez bien portée jusqu'à l'annonce de la mort de Bucky et de Steve par la même occasion. Votre coeur se serrait à nouveau, mais vous vous efforciez à oublier un peu ce chagrin qui restait pesant. « Je n'avais encore jamais rencontrés de personne qui venait de l'Europe de l'Est.  » Votre patron avait une clientèle très variée, mais certainement pas des " ennemis de la nation ". Vous lui souriez à nouveau en l'entendant vous dire qu'elle n'était jamais venue à une fête foraine. Ici, c'était monnaie courante. Les fêtes foraines allaient et venaient au grès des saisons et tout le monde aimait cela.  «  Je peux être votre guide si vous le souhaitez. Il y a quelques attractions qui sont très amusantes comme les miroirs déformant, le tir à la carabine ou la pêche à la ligne. Et si vous ne connaissez pas les fêtes foraines, vous ne connaissez pas les pommes d’amour et c’est quelque chose que vous devez absolument gouter.  »

Vous vous improvisiez guide touristique, mais vous aimiez cela, tendre la main aux personnes qui pouvaient être perdues. C'est, d'ailleurs, comme cela que vous aviez pu traverser toutes ces épreuves ces derniers mois. «  Je suis originaire de New-York oui m'dame. Je suis née ici, à Brooklyn et j'y ai grandis avec mon grand-frère, James et mes deux jeunes soeurs, Emily et Abigail.  » Vous les cherchiez du regard, elles n'avaient pas quitté le stand de pêche à la ligne. Elles s'amusaient comme des folles, à vrai dire, tout le monde avait le sourire aux lèvres, c'était quelque chose que vous n'aviez pas vu depuis longtemps et cela vous réchauffa le coeur pendant quelques instants. La guerre était finie, il était normal que les gens se remettent à vivre normalement et que la joie se répande à nouveau dans les rues de New-York. « Vous savez, en tant normal, je ne crois pas à la magie et ces choses-là… Mais je ne sais pas, je me suis dit qu'il était peut-être possible de communiquer avec mon frère. Bucky me manque.  » Vous aviez vécu tellement de choses avec lui. Il ne vous conduirait pas à l'hôtel, il ne serait pas le parrain de vos enfants… Son sourire, sa voix et son étreinte étaient ce qui allait le plus vous manquer, maintenant qu'il était parti. « Vous avez des frères et soeurs ?  » Vous avez tournés les talons en direction du stand, espérant qu'elle vous y suivra. «  Je m'appelle Rebecca Barnes. Enchantée.  »



I wanna see your face when I fall with grace at the moment I die.
©crack in time

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wanda M. Maximoff
Mutante
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t708-wanda-m-maximoff-i-can-
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_oiqxn8ID5A1r5de3so2_500
MISSIVES : 99
FT. : Elizabeth Olsen
COPYRIGHT : (c) ROGERS (avatar) || (c) Nîniel (signa)
AKA. : Scarlet Witch
CLASSE : Classe 4
STATUT CIVIL : Son coeur doit encore se remettre de la disparition de la dernière personne qu'elle a perdue.
DATE D'ARRIVÉE : 26/04/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Dfe5c16a7a6f35887e405f2146bb2178

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyJeu 29 Nov 2018, 09:12




Diseuse de bonne aventure
Wanda & Rebecca
Bien que Wanda avait appris à se méfier des premières impressions, elle ressentait des vagues de bienveillance de la part de la jeune femme et avait envie de lui apporter son aide. Mais elle ne pouvait rien faire d’autre pour l’heure, que de partager son propos basé sur sa propre expérience. Nulle magie ne pouvait réchauffer un cœur autre que celle des mots. Sans compter que cet échange, dérivant sur les festivités qu’hébergeait actuellement la ville, permettait d’oublier les tristesses d’un cœur.

La mutante découvrait la vie d’une fête foraine en se rendant à celle-ci. Son interlocutrice semblait bien plus habituée qu’elle qui pouvait découvrir comment les habitants oubliaient les tristes évènements passés.

Ainsi Wanda semblait être la première personne « de l’Est » qu’elle rencontrait. À son époque, les voyages entre continents étaient bien plus faciles que ce qu’elle avait pu comprendre pour cette période. Elle n’avait peut-être pas été la plus douée en histoire, n’ayant pas pu être scolarisée durant toute son enfance, mais elle savait qu’un conflit dormant existait et que la moindre erreur pouvait déclencher une nouvelle guerre. Or, de ce qu’elle savait, l’Est de l’Europe ne semblait pas allié aux États-Unis. Mais là, Wanda ne pouvait renier ses origines alors que son accent persistait. Bohémienne avait été un surnom qu’on lui avait donné par le passé alors qu’elle vagabondait avec son frère en Sokovie, mais jamais elle n’avait quitté son pays autre que pour le sol américain après sa destruction par Ultron. Chose bien difficile à expliquer alors que tien de tout cela ne s’était produit pour la population New Yorkaise de cette année post-guerre.

Un sourire lui vint alors que la jeune femme s’improvisait guide. Cela ne faisait que renforcer l’aura de bienveillance qu’elle semblait avoir.

« Je vous remercie de votre bonté. Il me serait malvenu de ma part de décliner. »

Wanda pouvait profiter de ce bon temps. C’était pour cela qu’elle était sortie prendre l’air. Prendre du temps pour elle et découvrir ce qu’elle n’avait eu le temps de découvrir de par l’enchaînement d’évènement. La proposition de la jeune femme allait l’aider à se déconnecter de ses tracas et profiter de l’ambiance présente en ces lieux.

Elle écoutait la réponse à son interrogation. Il aurait pu être mal vue que Wanda questionne ainsi sur les origines, mais cela ne semblait pas l’importuner. Elle venait d’une grande famille et la mutant la sentait chanceuse. Elle-même n’avait connu que son frère et des parents d’adoption des plus chaleureux, jusqu’à ce qu’un missile mette fin à tout cela. Son frère était devenu son unique famille et bien qu’elle pouvait visualiser les Avengers comme telle, c’était différent.

Mais les mots de la jeune femme qui finit par se présenter firent tiquer l’esprit de Wanda. Elle en oubliait presque l’interrogation alors qu’elle se mettait à faire le lien entre ses connaissances et ce qu’elle entendait. Face au nom de James, elle n’avait fait aucun lien. Il s’agissait d’un nom courant après tout. Mais le surnom de Bucky, associé au nom de Barnes. Il était indéniable qu’elle connaissait la personne évoquée par Rebecca. James Bucky Barnes. Elle s’était battue à ses côtés lorsque les accords de Sokovie le mettaient en danger. Il était un ami de Steve Rogers et elle le connaissait depuis lors. Rebecca était sa sœur et le croyait mort, alors qu’il se trouvait très certainement à quelques kilomètres de là, tandis qu’il faisait partie du groupe étant revenue dans le passé. Elle le croyait décédé et Wanda ne pouvait rien en dire.

Pourtant, elle devait répondre à la question, ne pas montrer le lien qu’elle avait fait, ne rien laisser deviner. Cachant sa naissance de mal-être sous un sourire, elle se forçait à penser à autre chose. Heureusement, Rebecca avait pris la direction d’un stand, la sorcière rouge sur ses talons.

« J’ai eu la chance de naître avec un frère jumeau. Il a été ma seule famille pendant des années. Le perdre serait une déchirure. »

Qu’elle avait déjà connue avant d’apprendre bien des mois après qu’il avait finalement survécu à la bataille en Sokovie. Une chance qu’elle bénissait chaque jour passant, bien qu’elle maudissait cette frayeur que le destin lui avait fait.

« Wanda Maximoff. Ravie de faire votre rencontre. »


Code RP par (c) Nîniel



Watch me fall... Watch me burn...
Watch me rise.

Revenir en haut Aller en bas
Rebecca Proctor
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t982-becky-underconstruction
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_o56h3mHRq91qdbsolo8_400
MISSIVES : 294
FT. : Emilia Clarke
COPYRIGHT : © avatar : Evi © signa' : crack in time
AKA. : Becky, Rikki
STATUT CIVIL : Mariée
LOCALISATION : Manhattan
DATE D'ARRIVÉE : 22/07/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_p5huasvbtF1w86axwo1_540

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyLun 17 Déc 2018, 21:05


Diseuse de bonne aventure

La jeune étrangère avait accepté votre proposition de lui faire découvrir une fête foraine, c’était un plaisir pour vous que de faire connaitre de nouvelles choses aux autres, tout comme vous aimiez en apprendre vous-même. Elle semblait ravi en tout cas et vous preniez ce sourire avec chaleur. La jeune femme s’était présentée et vous trouviez son prénom originale, c’était surement la première fois que vous l’entendiez et cela changeait. Elle enchainait sur le fait qu’elle avait un frère jumeaux, James n’était pas vôtre jumeaux, mais pendant longtemps on aurait pu s’y méprendre puisque vous étiez toujours dans les pattes l’un de l’autre. « Je ne peux que vous le confirmer. » Encore une fois, vous ne pouviez pas prétendre pouvoir comprendre le lien qui unissait des jumeaux, mais si pour vous perdre votre frère avait était une déchirure, alors vous ne pouviez que confirmer le sentiment qu’elle pourrait éprouver. « Qu’est-ce qui vous amenés en Amérique si vous ne faites pas partie des forains ? » Elle était une habitante de l’est et tout le monde savait que ça pouvait être mal vu, vous n’aviez aucuns à priori cependant, qui étiez-vous pour avoir la moindre suspicions envers une inconnue ? Vous la dévisagiez à la dérobée, elle était belle avec ses longs cheveux roux qui lui tombaient sur les épaules. On vous avez rapporté leurs beauté et cela confirmait les dires.

Vous étiez arrivée prêt du stand aux pommes d’amour et vous en preniez deux. « Ce sont des pommes d’amour, elles sont recouvertes de caramel, c’est délicieux, mais il ne faut pas faire trop attention à la quantité de sucre que vous ingérez… Mes soeurs en raffolent. » Vous laissiez échapper un rire et vous croquiez dans votre pomme en tendant l’autre à Wanda. « Goûtez, vous ne serez pas déçue. » Vous ne connaissiez personne qui n’aime pas les pommes d’amour, ce serait bien une première et puis en y réfléchissant, si elle était étrangère à tout ceci, peut-être qu’elle n’apprécierait pas, tant pis, vous la donneriez à Abigail ou Emily. « Si je peux me permettre, comment est la vie dans votre pays ? » L’Est c’était vague pour vous, c’était une vaste étendue de terre dont vous entendiez tout et son contraire. Vous rêviez de pouvoir faire, un jour, le tour du monde. Pourquoi pas en compagnie d’Elliott si celui-ci le pouvait. « Comme je vous l’ai dit, je n’avais jamais rencontré de personne de l’Est avant vous et ce n’est pas à l’école que l’on apprend beaucoup sur ces pays autre que, sans vouloir vous offensez, le fait que les habitants soient des barbares communistes. » En vérité, vous imaginiez parfaitement qu’ils n’étaient pas tous des barbares, il y avait des bonnes personnes comme des mauvaises partout dans le monde et les États-Unis n’étaient pas en reste, votre pays de naissance n’était pas aussi blanc qu’il voulait y paraitre, il fallait être stupide pour croire le contraire. « Je ne crois pas une seule seconde qu’un peuple aussi grand puisse être réduit à cela. Les États-Unis sont immenses et nous sommes des millions et je peux vous l’affirmer, il n’y a pas que des bonnes personnes… »

Vous aviez rejoint Abigail et Emily au stand de pêche à la ligne. Vous preniez des cannes et en tendiez une à Wanda.



I wanna see your face when I fall with grace at the moment I die.
©crack in time

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wanda M. Maximoff
Mutante
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesanddusts.forumactif.com/t708-wanda-m-maximoff-i-can-
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Tumblr_oiqxn8ID5A1r5de3so2_500
MISSIVES : 99
FT. : Elizabeth Olsen
COPYRIGHT : (c) ROGERS (avatar) || (c) Nîniel (signa)
AKA. : Scarlet Witch
CLASSE : Classe 4
STATUT CIVIL : Son coeur doit encore se remettre de la disparition de la dernière personne qu'elle a perdue.
DATE D'ARRIVÉE : 26/04/2018
Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Dfe5c16a7a6f35887e405f2146bb2178

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca EmptyDim 03 Fév 2019, 09:21




Diseuse de bonne aventure
Wanda & Rebecca
Rebecca était d’une sympathie incommensurable avec Wanda. La Sorcière n’avait pas pensé faire une telle rencontre quand elle avait rejoint l’endroit et elle s’en voulait de cacher ce qu’elle savait réellement à la jeune femme. Ne pas pouvoir dire la vérité pesait un certain poids, mais ce n’était pas à elle de le faire. Si aucun voile n’avait encore été levé, il devait y avoir une raison dont elle n’avait connaissance et elle ne pouvait pas s’approprier le droit de le faire.

Mais bien heureusement, rien ne devait avoir été perçue alors que Rebecca s’interrogeait sur la raison de la venue de Wanda sur le sol américain. Plus tôt dans l’année, cette question aurait pu être piégeant pour la mutante, mais elle avait eu le temps de s’élaborer un alibi plausible afin de ne pas se retrouver démunie. Ses origines ne pouvaient pas être niées et si cela ne se voyait pas forcément pour les moins regardants, restait cet accent qu’elle n’avait jamais perdue.

« Les temps sont durs en Europe. J’ai eu l’opportunité de pouvoir quitter mon pays pour le sol américain. Il est dit que l’on nous offre une vie meilleure ici. »

Des bruits qui couraient toujours lorsqu’elle militait contre cette immense puissante qui semblait bien plus humble en cette moitié de siècle.

Bien que ce n’était pas totalement la vérité sur la raison de sa venue, cela n’était pas non plus un mensonge. Ses bagages s’étaient posés non loin de New York quand elle avait reconnu son erreur de jugement face à Ultron et elle ne pouvait nier qu’elle avait quitté la misère sokovienne. Son pays n’était pas le connu pour être le plus riche et le plus développé du continent. Elle-même avait connu la misère, que ce soit lorsque ses parents adoptifs devaient faire des concessions pour leur offrir ce dont ils avaient besoin, ou lorsqu’elle avait dû apprendre à se débrouiller seule avec Pietro. En ces temps post-guerre, alors que le communisme prenait une place importante à l’Est du continent américain sous l’influence de l’URSS, Wanda avait pu apprendre que certains fuyait ce mouvement faisant peur à ceux craignant un nouveau conflit. L’alibi idéal pour justifier sa propre migration, sans évoquer la destruction de son pays par une intelligence artificielle folle.

La pomme d’amour avait une odeur alléchante. Bien qu’elle avait connu des moments de paix, Wanda n’en avait jamais goûté jusque-là. L’occasion ne s’était jamais vraiment présenté à elle et elle n’avait jamais cherché à provoquer cette opportunité. C’était d’un sourire qu’elle remerciait Rebecca, prenant le fruit doré au caramel afin de le goûter. L’heure était de juger si c’était réellement délicieux et la mutante ne fut pas déçue de cette découverte. Elle avait pu goûter à certaines friandises, bien que ce n’était pas ce qu’elle préférait, et celle que lui avait donné Rebecca était à la hauteur de ses dires.

« C’est réellement délicieux. Je comprends que vos sœurs en raffolent. »

Wanda n’avait pas pour habitude de s’étaler sur ce qu’elle appréciait ou non. Elle savourait chaque chose et laissait son côté introvertie prendre le dessus et ne pas s’esclaffer sur chaque chose. Le vie avait rendu humble la jeune femme qui gardait pour elle certaines de ses impressions. Alors elle dégustait silencieusement le fruit d’amour, profitant pour en écouter les interrogations curieuse de Rebecca.

Comment était la vie dans l’Est de l’Europe ? Cette question était plus poussée que la précédente sur les raisons de sa migration et là était les difficultés de Wanda pour répondre. Elle n’était pas la plus experte dans le passé de ses origines, n’ayant pas réellement eut cette chance d’une scolarité similaire à celle des enfants des pays riches. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle laisserait la jeune femme sans réponse. Il y avait des vécus du passé similaire à toute époque et la mutante pouvait garder son secret profondément enfoui, tandis que son interlocutrice se justifiait.

« De là où je viens, la vie est diamétralement opposée à celle des Américains. Je ne pourrais pas vous éclairer sur le mode de vie commun à tous les Européens de l’Est, tout dépend du pays mais aussi de la ville dont l’ont vient. Je n’ai connu que la vie modeste des quartiers peu aisés. Mon frère et moi avons passé ces dernières années orphelins, malheur de la guerre. Mais l’image des communistes reste ancrée dans cette zone géographique de par la puissance des Soviétiques. Leur apport dans la guerre les aide à gagner en soutien. »

Sans forcément chercher à entrer dans les détails, la Sorcière Rouge affirmait ses maigres connaissances. Ses parents adoptifs lui avaient conté l’histoire de la Sokovie, mais de nombreuses autres connaissances avaient pris le dessus. Cependant, elle se sentait mieux à ne pas avoir à totalement mentir. L’Est avait mis bien plus de temps que d’autres pays à se défaire des Soviétiques et une certaine rancœur envers les Etats-Unis étaient resté.

« Nous ne sommes pas tous des barbares communistes, mais les images véhiculés sont de leurs fardeaux. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, les Américains ne sont pas vraiment bien estimés dans mon pays. Les rancœurs sont tenaces. »

En évoquant cela, Wanda avait suivi Rebecca jusqu’à ce stand de pêche à la ligne. Encore une nouveauté pour elle tandis qu’elle s’emparait de la canne.

« Je dois avouer que je possédais moi-même cette rancœur, plus jeune. Je serais peu crédible à dire que j’envisageais votre pays, je préférais crier à l’injustice des richesses. »

La jeune femme avait suivi les idéaux projetés bien qu’en réalité cela s’adressait avant tout aux héros de cette nation, héros dont elle faisait désormais partie.


Code RP par (c) Nîniel



Watch me fall... Watch me burn...
Watch me rise.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca Empty

Revenir en haut Aller en bas

Diseuse de bonne aventure | Wanda et Rebecca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Partons à l'aventure !
» Bonne Année
» Bonne fête monsieur le président!
» Big boss de bonne taille
» Bonne fête au DG des Leafs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to the Past :: New York City :: Brooklyn-